Isolation plancher futur atelier

  • Auteur de la discussion JC10
  • Date de début
JC10
JC10
Apprenti
22 Avr 2017
242
Aube
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

j'envisage de construire un atelier isolé dans un hangar agricole, murs en parpaings et toit en fibrociment.

Le hangar n'est bien évidement pas isolé et autant dire qu'il fait plus froid dedans que dehors en hiver et plus chaud dedans que dehors en été :roll:.

Le sol est bien ferraillé mais pas isolé et supporte sans problème des charges élevées ponctuelles comme les pieds de ma cnc (250kg par pied).

Pour l'atelier, j'envisage une construction bois de 3 mûrs et le quatrième serait un mur parpaings du hangar.

Je souhaite que l'atelier soit bien isolé et donc se pose le problème de l'isolation du sol.

J'envisage une pseudo dalle bois avec des solives rapprochées posées sur le sol avec un film anti humidité sur lesquelles je poserais l'osb le plus épais afin de pouvoir faire rouler un transpalette avec une MO dessus.

Est-ce bien réaliste ? D'autres solutions ?

Merci de vos lumières.
 
C
champimatic
Compagnon
2 Mar 2014
2 254
77 Seine et Marne
Bonjour

Poser des machines outils sur du bois me semble peu réaliste car le bois bouge et c'est pas bon ! C'est surtout les solives en fait , si ton sol est bien plan eventuellement le film puis directement fixé au sol des panneaux de CTP marine filmé. Ensuite c'est une question de budget... Ton atelier sera t-il chauffé ?
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 323
F-69 sud-ouest Lyon
se pose le problème de l'isolation du sol.
Ce n'est pas le plus important, tu n'es pas obligé d'isoler le sol, ça apportera de la fraicheur en été.
Mettre du bois sur le sol d'un atelier posera des problèmes tôt ou tard.
Tu peux poser des plaques de polystyrène extrudé haute densité (pour sol) et faire un chape ciment dessus par exemple.
Fred
 
C
champimatic
Compagnon
2 Mar 2014
2 254
77 Seine et Marne
Une autre solution pour ne pas avoir froid aux pieds....des après-ski...
 
M.Dufilet
M.Dufilet
Compagnon
6 Fev 2011
589
56250
Ce n'est pas le plus important, tu n'es pas obligé d'isoler le sol, ça apportera de la fraicheur en été.
Oui mais aussi en hiver :-D
Tu peux poser des plaques de polystyrène extrudé haute densité (pour sol) et faire un chape ciment dessus par exempl
C'est une bonne idée mais une simple chape ne suffira pas il faudrait plutot une dalle béton de 10 cm d'épaisseur armée d'un grillage capable de résister a un roulage lourd (transpal+mo)
 
slk
slk
Compagnon
22 Juil 2017
1 427
Be-7100 La louviere
Les contraintes d'un sol d'atelier sont différente de celle d'un sol de maison d'habitation.

Ce n'est pas l'isolation du sol le plus important mais les contraintes mécanique.

Éventuellement un béton recouvert de quartz (teinté) et lissé à l’hélicoptère (résistance aux huiles).
L'avantage est une très grande résistance aux huiles, très bonne résistance mécanique, facile a mettre en oeuvre et au final ça revient au même prix qu'un sol carrelé.

Pour un atelier il faut au minimum 15 cm d'épaisseur, petit ferraillage et ajout d'aiguilles métallique dans le ciment.
 
tooof
tooof
Compagnon
5 Juin 2017
541
Grasse (06)
Il faut peut être chercher du coté du verre cellulaire recouvert d'une chape béton. La compression devrait etre ok, mais quid des vibrations ?

Marrant à poser :smt003
 
M.Dufilet
M.Dufilet
Compagnon
6 Fev 2011
589
56250
C'est quoi du verre cellulaire, Vermiculite ?
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
1 385
dijon-cote d'or-21
meme principe que le béton cellulaire mais a partir de verre recyclé.
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 467
Pas de Calais
Je me pose les mêmes questions que JC10 dans le cadre de l'isolation future de mon atelier (je n'ai pas dit " l'isolation de mon futur atelier"!).
Autant j'ai, à peu près, les idées claires pour les murs et la toiture, autant pour le sol, je n'ai pas encore d'idee précise.
Je conteste ou du moins je suis interpellé par des affirmations comme: "ce n'est pas l'isolation du sol le plus important"!
Quand je bricole (je n'ose pas dire je "travaille"!) l'hiver, le simple fait de poser au sol, sous mes pieds, une plaque d'isolant de 7-8 cm (type polyuréthane) change complètement les conditions.
Je suis donc convaincu par une isolation du sol, en aménageant des plots pour la pose des machines.
Cette façon de procéder impose de connnaitre, à l'avance, la position du matériel. Pas simple à gérer!
Sans aller jusqu'en chauffage par le sol, je me dirige sérieusement vers cette solution.
Je ne voudrais pas que ces plots by-passent trop l'isolant et que les machines se comportent comme des diffuseurs de froid. Je cherche donc une solution pour constituer ces plots dans une matière alliant coefficient d'isolation raisonnable et resistance à l'écrasement. Ces 2 caractéristiques sont, physiquement, antinomiques. Je cherche donc un compromis sachant que mes machines sont d'une masse d'environ 600kg pour la majorité.
Bref, je cogite sur le sujet dont l'actualité s'éloigne avec les beaux jours.
Kite
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 820
FR-29 Brest
Bonjour,

Pour un bâtiment de type hangar avec une dalle posée sur terre plein ce sont les pertes par le sol qui sont les plus faibles au m2. Il faut donc d'abord bien isoler les murs, le plafond (ou sous-toit), les fenêtres, et les portes (surtout si il y une grande porte avec potentiellement une mauvaise isolation et des fuites d'air).

Ayant un peu le même questionnement, je me suis rendu compte que en fait la terre est isolante ... ce n'est pas un très bon isolant mais ça isole quand même, et d'autant plus que les épaisseurs (ou distances) sont importantes ... et donc plus il y a de distance entre le point considéré et l'air extérieur plus la terre isole. Ainsi au centre du hangar il n'y aura presque pas de pertes, alors qu'au voisinage des murs, qui sont en contact avec l'air du dehors, il y aura plus de pertes sur les premiers mètres par effet de pont thermique.

Dans mon cas je suis en sous-sol semi-enterré et l'enfouissement de la dalle l'éloigne de l'air extérieur ... de ce fait les pertes sont plus réduites et finalement je n'ai pas besoin d'isoler.

Si la dalle est surélevée par rapport au sol, c'est pire car alors elle plus exposée que si elle était au niveau du sol, et il y aura plus de pertes.

Dans tous les cas, si c'est trop compliqué de rajouter une couche isolante sur la dalle existante, tu peux envisager une isolation par l'extérieur sur 50 cm de hauteur au dessus de la dalle (pas la peine de mettre plus haut puisque les murs seront isolés par l'intérieur), et descendre de 1 m à 1m50 plus bas que la dalle pour casser le pont thermique. Exemple trouvé sur le net:

isolsol.png



Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 467
Pas de Calais
Dans mon cas, la partie que j'envisage d'isoler est semi-enterrée.
Je pense que, comme pour les températures ressenties, il y a le confort à prendre en compte!
Si, techniquement, les pertes thermiques par le sol ne sont pas prédominantes, le confort amené par une isolation de ce même sol est déterminante pour le confort de l'opérateur.
Kite
 
S
speedjf37
Compagnon
15 Oct 2009
2 275
indre et loire
Bonjour,

Question très intéressante qui concerne tout le monde ( ou presque ) !

Quel est le confort désiré (température , hygrométrie ) , chauffage , climatisation ?

Je pense qu'il serait très instructif de mesurer la température des différents éléments au cours d'une année.

Surfaces : Sol , murs, ouvertures (caméra thermique , thermomètre infrarouge ?)
Air ambiant ( sol , 1m , 2m , plafond).

Cela donnerai une idée des pertes (pont thermique , courant d'air ).

Pour mon atelier de bricoleur situé dans un sous sol partiellement enterré , cela devient inconfortable en dessous des 12/13° l'hiver et vers les 30° l'été.

Évidemment la position géographique a une grande importance (En Touraine le climat est plutôt doux et humide).

Nos amis du bout du monde ont des contraintes totalement différentes (Mada les Dom Tom ,Canada ).

Cordialement JF
 
S
speedjf37
Compagnon
15 Oct 2009
2 275
indre et loire
Si, techniquement, les pertes thermiques par le sol ne sont pas prédominantes, le confort amené par une isolation de ce même sol est déterminante pour le confort de l'opérateur.
Interessant !
Est ce qu'une estrade isolante (mobile ou fixe) serait un confort suffisant sans les contraintes de masse pour la dalle et les machines ?

JF
 
M.Dufilet
M.Dufilet
Compagnon
6 Fev 2011
589
56250
Houla ça devient très technique (trop) solution simple et économique: isoler les murs et en hiver chaussettes de laine et chaussures fourrées :-D
 
mika59
mika59
Ouvrier
31 Jan 2017
445
Banlieue lilloise
Hello
Concernant l'isolation de ta toiture en fibrociment,tu vas proceder comment ?
Merci
Mika
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 323
F-69 sud-ouest Lyon
Je conteste ou du moins je suis interpellé par des affirmations comme: "ce n'est pas l'isolation du sol le plus important"!
Quand j’affirme, c'est en connaissance de cause. Ce qui compte avant tout c'est une isolation performante du plafond et des parois.
Mais pour le moment, on ne connais rien de ton atelier, donc difficile de donner un avis précis.
Si tu veux un chauffage performant c'est plancher chauffant. D’autant que c'est plutôt facile à installer soi même.
C'est ce que j'ai mis dans mon atelier.
Fred
 
Dernière édition:
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 467
Pas de Calais
Et tu as mis un chauffage au sol électrique ou hydraulique?
Bien-sûr, je ne doute pas de tes compétences dans le domaine de l'isolation.
Je fais seulement remarquer que, par temps froid, une simple plaque d'isolant sous mes pieds, me procure un confort salvateur!
Je suis, par ailleurs, un convaincu, du chauffage par le sol mais sa mise en œuvre pour mon atelier ne me semble pas trop facile.
Merci pour tes conseils.
Kite
 
Haut