Imprimante 3D et résine Uv, qu'elle diode/laser UV?

  • Auteur de la discussion elastickman
  • Date de début
E
elastickman
Nouveau
Bonjour, me revoilà de retour sur ce forum, du moins du point de vue message, je suis très souvent ce qui ce passe ici.
J'avais commencé un post à l'époque sur ma première fraiseuse cnc, je l'avais tentée low cost et avait vite déchanté. Entre temps d'autre projets, recherche système imprimante 3d par dépôt de fil, scanner 3d. Là je viens d'acquérir d'occasion une fraiseuse proxxon BFW 40/E que je vais convertir en numérique + ajout d'un 4ème axes, mais ça fera l'objet d'un nouveau post. Voilà pour le tour de présentation.

Si je suis dans cette section du forum aujourd'hui c'est pour une question technique. Ayant essayé depuis quelque temps différentes formules d'imprimante 3d DIY(do it yourself) je me lance aujourd'hui dans une qui se rapproche de celles du commerce, à base de résine.

En fouillant par-ci par-là je suis tombé sur ça: http://www.semageek.com/diy-une-imprimante-3d-haute-resolution-faite-maison/ .
ce qui ma donné des idées. J'ai trouvé de la résine UV, chez Pascal Rosier http://www.pascal-rosier.com/boutique.asp?Idbranche=117 .

j'ai donc la matière première, vous connaissez ce genre de résine? déjà utilisé?

Et la question qui tue, étant une bille en optique et lumière je m'en remet à vous, comment activer cette résine avec un système assez fin pour obtenir une résolution acceptable et de façon assez puissante pour être assez rapide? Le principe de la machine étant de "colorier" la surface de résine qui durcira au contact du rayon, puis une couche de résine reviens par dessus et ainsi de suite, l'objet étant informatiquement découper en tranche puis reconstitué.(stratoconception).

En cherchant un peu je trouve de simple diode UV bas prix(80centimes) aux laser hors de prix. Ont-il les même effet? il va se poser le problème de la concentration du rayon je pense et tout ce qui s'en suit.


merci à vous


PS: j'ai vu qu'une résine uv pour réparer/coller les faux ongles était utilisée chez les manucures et était simplement activé par une lampe UV Néon apparemment..
 
E
elastickman
Nouveau
j'ai trouvé le schéma du fonctionnement, il utilise un projecteur DLP qui projette l'image pendant 4 à 8 seconde puis remonte un peu recommence.

DLP%20diagram.jpg


inspiré?
 
J
j-nc
Apprenti
Bonjour

On peut fabriquer son propre laser UV voir http://www.sparkbangbuzz.com/tealas...e cherchais ce produit depuis un moment j-nc
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
laser TEA le plus simple de tout les laser hyper façile a faire :) mais la puissance n'est pas tres elevée :(


je te conseille plutot de recuperer une diode blue ray d'un graveur blue ray , on en trouve sur ebay ça tourne dans les 405nm (violet ) ça fait entre 100 et 200mw max ( bien sur tu peu réglé la puissance selon ton besoin si ta besoin de moins ^^ ) il te faut une petite colimation ( ça se trouve sur ebay aussi ) et le drivers , a mon avis pour 50€ tu te fait une tete laser 405nm sans soucis :) (voir moins si tu gere en electronique :wink: )
 
E
elastickman
Nouveau
bonjour bonjour, merci pour vos réponse, ça me parait plus qu'intéressant.

du coup, si je met le montage avec une diode de graveur blue ray de dvd je devrais "dessiner" sur la matière alors qu'avec le projecteur je peux projeter directement l'image complète, aussi simple que compliqué soit -elle et le temps de durcissement serais le même. a voir.. à l'école on a des projecteur DLP, j'essayerai avec un peu de résine pour voir ce que ça donne. J'attends mes aides d'étudiant du moi et j'en commande un peu.

J'avais ensuite une autre idée. Je vous ferez un schéma mais en gros le principe serais d'avoir une cuve en verre dans laquelle il y aurais de la résine. Ensuite sur deux faces une largeur et une longueur(donc disposé à 45 degrés), il y aurais deux lasers, un sur chaque faces. chacun pouvant se déplacer sur son plan mais liés sur le plan horizontal(hauteur).

Du coup quand on allume les lasers les rayon se croisent et forme un point et la matière se durcis en ce point.

C'est une idée que j'ai eu comme ça mais je sais pas si c'est réalisable, c'est à dire qu'il faudrait décomposer le spectre des deux laser pour que quand il se croise produise des UV( j'y connais rien dans ce domaine). puis viendrais le problème de diffraction du verre de "l'aquarium" et de celui de la résine...


enfin bon merci pour votre aide, je vous informe dès que j'ai la résine à ma disposition.
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
alors pour le croisement non car la resine va se durçir a cause des uv , donc c'est le point d'impact qui compte

il te faut une cuve oui et une "table" qui peu monté et descendre avec un moteur elle est a effleurement de la resine au debut puis au fur et a mesure que l'imprimante imprime la table descend , c'est la resine qui est en surface qui ser durçie petit a petit !

la diode blueray se trouve sur un graveur BLUERAY un graveur dvd lui as une diode 650nm (rouge) de 200-300mwatt et une diode IR 780nm de 150mw ! , inutilisable pour la resine , elle a besoin d'UV pour se solidifier , donc 405nm voir plus bas , normalement la lambda de polimerisation doit etre indiquée sur le pot de resine !


ton idée de decomposer le spectre heu je te suis pas , une diode produit un seul spectre a une lambda donnée ici 405nm il n'y as absolument aucune autre lambda disponible sauf par photopompage optique , mais apres tu ne retrouve plus la lambda d'origine et ça ne marcheras pas dans ton cas ^^

pour le DLP ça peu marché , mais il faut virer le filtre UV de la lampe pour plus d'efficaciter , par contre apres la durée de vie du projo va etre sacrement reduite a cause des UV envoié sur la roue de couleur ( mais dans ton cas elle sert a rien , on peu la virer ! ) les mirroir vont tenir , mais le capteur DLP va chauffé et risque de cramé !!

tu peu aussi prendre une diode blueray de 200mw la placé a la place de la lampe du projo , virer la roue de couleur ( mais la laissé branchée ainsi que la lampe sinon le projo va pas fonctionné ) et projeté direcement du 405nm , mais la le probleme est la puissance car le 405nm devra etre projeté "large" donc sa puissance au cm² va baissé et ne seras pe plus suffisante pour polymeriser la resine !!!
 
E
elastickman
Nouveau
yep après réflexion je vais partir sur une led, pas de projecteur.

Pour mon système de croisement, c'était juste une idée mais le but était que les deux faisceau ne fasse rien et devienne "durcisseur" qu'à l'endroit du durcissement. Mais ça me parait bien compliqué.

Enfin bon, là j'ai reçus ma fraiseuse proxxon sur base de KT150 + un quatrième axe. Il me reste à numériser ça, de concevoir et usiner une extrudeuse qui viendrais à la place de la broche pour en faire une imprimante par dépot de fil. Puis ensuite un scanner 3d et pour finir ce système d'imprimante..

j'attends de revenir chez moi(actuellement en vacance pour une semaine) et je créé le post sur tout ces petits projets.
 
P
pierrel
Apprenti
Le sujet m'intéresse aussi fortement. J'ai essayé précédemment une imprimante 3D Makerbot ICI : mais la précision était largement en dessous de ce que j'espérais.
Concernant les résines j'ai commencé à me renseigner : Les résines "classiques" ne conviennent apparemment pas d'après mon contact MCtecnics Il n'ont donné qq adresses pour y trouver des renseignements sur ces résines spécifiques pour la stéréolithographie. Je doit prendre contact.
Il y a aussi un projet open source intéressant ici : RepRap
et ici : SLS
 
E
elastickman
Nouveau

Sujets similaires

simplet
Réponses
58
Affichages
2 218
Dudulle
D
zingilingiling
Réponses
0
Affichages
427
zingilingiling
zingilingiling
D
Réponses
32
Affichages
2 433
strahm
S
B
Réponses
9
Affichages
509
byzen
B
Woz
Réponses
35
Affichages
1 891
Korgar
Korgar
K
Réponses
13
Affichages
545
Kopiot
K
T
Réponses
30
Affichages
2 541
Yaz43
Yaz43
P
Réponses
9
Affichages
645
Pierrottt
P
Pervenche
Réponses
9
Affichages
2 274
Pervenche
Pervenche
sergent61
Réponses
11
Affichages
692
sergent61
sergent61
Haut