Identification pompe hydraulique pour projet de fendeuse

  • Auteur de la discussion colas30
  • Date de début
C
colas30
Nouveau
6 Mar 2015
21
a quelques kilometres de Nîmes
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour à tous,
j'ai le projet de fabriquer une fendeuse de buches et j'ai pu récupérer une série d'élément sur une ancienne presse à balle de tissus.
Voici les élément dont je dispose
1 moteur : DROUARD asynchrone (type:L43M) 380v 3cv 5A 1430tr/min
2 verins double effet : course 600mm, diam tige 60mm, diam ext corps verin 102mm
1 réservoir : 340x340x280mm - 32 litres
une pompe en prise directe sur le moteur (voir photos)
il me manque un distributeur , les flexibles et le bâti bien sur :wink:.
je souhaiterais connaitre les caractéristiques de la pompe pour savoir si je peux l'utiliser pour une fendeuse.
il y a bien des numéros dessus mais je ne sais pas à quoi ils correspondent.
je vous joins des photos de ces éléments.
pourriez-vous s'il vous plait un peu m'éclairer car je dois dimensionner le distributeur, j'ai vu qu'il y avait plusieurs débits disponibles.
merci beaucoup pour vos réponses.

100_1499.jpg


100_1500.jpg


100_1502.jpg


100_1504.jpg


100_1505.jpg


100_1506.jpg


100_1513.jpg


100_1508.jpg


100_1510.jpg
 
Dernière édition:
D
dolominus
Compagnon
17 Août 2008
1 110
Lyon
Le tuyau de refoulement semble bien gros, donc gros débit petite pression pour une mème puissance.
Est ce que le mano que tu montres faisait parti du mème équipement, qui indiquerait une pression de service autour de 200 bars.
 
C
colas30
Nouveau
6 Mar 2015
21
a quelques kilometres de Nîmes
  • Auteur de la discussion
  • #3
merci "DOLOMINUS" pour ton intervention
oui, le mano à été récupéré sur la même installation.
 
Dernière édition:
C
colas30
Nouveau
6 Mar 2015
21
a quelques kilometres de Nîmes
  • Auteur de la discussion
  • #4
l'ensemble était visiblement entièrement commandé par des fins de courses et tout une série d'autres composants Télémécanique ...
il suffisait d'enclencher par un bouton poussoir et le cycle se réalisait entièrement.
Personne n'a pu me dire si elle allait vite, quelle pression était réalisée... mais elle fonctionnait
 
Dernière édition:
C
cancer49
Ouvrier
20 Déc 2019
449
bonjour "colas 30"
- c'est une équation à multiples inconnues que tu nous refiles là
- "doliminus" s'étonne de la forme de la sortie de la pompe ,avec raison , il semblerait que ce soit une pièce en acier moulé et fixée sr la pompe par une vis centrale (voir le 6 pans en bout du tube )
-soupape H.P. et distributeur on disparus dans la bagarre ? dommage !
-je pense à une piste malgré tout : tu as la plaque signalétique du moteur comme premier indice ( O K c'est léger !)
- <a< tu remonte ton groupe et tu raccorde un tuyau de la sortie vers un bidon pour récupérer l'huile
-<b< tu prépare une pince ampéremétrique et un un chrono (montre ou smartphone )
-<c< tu mets en marche et tu chronomètre le temps pour un volume donné ( la pince ampèremétrique ne t'as servie pour l'instant que d'indication accessoire)
-<d< la puissance d'une pompe (ou ventilateur ou compresseur ou pompe à vide ) c'est le produit débit X pression X rendement (vas chasser sur le net pour les unités car ma mémoire me trahis beaucoup de plus je suis une "BILLE /CANCRE" avec les maths !-!-
-<1e< méthode plus élaborée et plus fiable :
-tu t' équipe d'une vanne pointeau tu raccorde avec le mano et si possible tu installe une soupape H.P., voir même tu te contente de la soupape H.P. ouverte au maxi (donc pression de d'ouverture mini ,ça t'éviteras de casser la pompe en cas de fausse manoeuvre! )
<2e< tu mets le "bazar " en marche et tu fais monter en pression jusqu'à dépasser légèrement l'intensité plaquée sur le moteur ( les moteurs sont généralement taillés justes ,d'autres part la puissance active d'un moteur asynchrone n'est pas vraiment visible avec une pince ampèremétrique quand celui-ci n'est pas à pleine charge( demmande à "la bobine"d'intervenir car je suis 1 CANCRE en math)
<3e< avec cette manip normalement tu as la réponse à ta question
bon "tuyautage "
BYE
 
C
colas30
Nouveau
6 Mar 2015
21
a quelques kilometres de Nîmes
  • Auteur de la discussion
  • #6
waouw... je vois que je pose une colle !
merci "CANCER 49" pour ta proposition de manip.
je vais tâcher de récupérer une pince ampèremétrique chez un copain car je n'en suis pas équipé (la dernière fois que j'ai bricoler avec du courant, en l'occurrence du 380, je suis resté tétanisé un moment sur ma pince, non isolée... alors l'électricité et moi...).
pour le reste, la vanne pointeau, c'est un "robinet" ? photo ci jointe ...
et pour la soupape H.P. ouverte au maxi (donc réglable), je vois pas à quoi ça ressemble... (désolé) :roll:
on se situe dans quelle tranche de pression ??? je dois me mettre derrière un mur en béton d'un mètre d'épaisseur pour faire cet essai, au cas ou ça pete...8-)

vanne pointeau.jpg
 
C
cancer49
Ouvrier
20 Déc 2019
449
REBONJOUR "colas 30"
- j'ai encore oublié un truc dans mon "blabla" ; vu es photos ton "bazard" date des années 60 la pompe semble, vu la silhouette , être une pompe à engrenage, donc pour l'époque 200bars maxi de pression de service :250bars grand maxi et encore sous réserve !
- ta vanne pointeau me plaît bien ,( reste à voir son diamètre de passage ?)- commence la manip avec vanne grande ouverte avec la main sur le bouton stop au cas où ......
- c'est pas "FLAMANVILLE " ton "bastring"! tu peu t'affranchir de l'abri antiatomique, mais fait attention quand même à la douche et aussi à la micro fuite à haute pression ( je m'étais percé un doigt avec une micro fuite ,pression 400bars , en cherchant la dite fuite avec les mains dans un groupe avec l'équippemment immergé !
- je vois que tu n'est pas très "ferré" dans le domaine donc vas faire un tour sur "YOUTUBE3 il y a toute une série de "tuto" sur les composants hydrauliques très bien conçus pour les profanes , ça te gagneras beaucoup de temps, te faciliteras la tâche, et t'éviteras de cruelles déconvenues ( dans une vie on ne peu pas tout connaître, il faut apprendre avant de savoir )
- bon bricolage
BYE
 
copeau 78
copeau 78
Compagnon
31 Août 2011
2 680
bonjour

mouais , faut sans doute pas des pressions fabuleuses pour faire des balles de tissu - mais ça c'est intuitif
ce qui l'est moins c'est que le corps de la pompe est en alliage d'alu .... méfiance ...
et le tube de sortie de diamètre respectable semble indiquer un débit élevé ( OK c'est relatif ) donc un mouvement
rapide .
le mano 400 bars ça me laisse songeur .
il ne me semble pas qu'on ait besoin de grande rapidité pour une fendeuse sauf pour le retour .
elle est curieuse cette pompe , à première vue on dirait une pompe à pignons mais à y réfléchir on dirait plutôt une
pompe à palettes et là je trouve curieux le corps en alu ... sans vouloir inciter à la débauche , l'as-tu ouverte ?
si tu as un atelier spécialisé en hydraulique à proximité , ils pourraient certainement t'aider pour identifier cette
pompe et voir si elle convient à ton besoin .
autre idée , tu vas au supermarquette du coin , il y a certainement une presse à comprimer les cartons , ça semble
voisin comme exigence technique d'une presse à comprimer le tissu .
 
C
cancer49
Ouvrier
20 Déc 2019
449
pour "colas 30" et "copeau 78"
moi aussi je pense que le mano est surdimensionné ( peut-être pour éviter sa destruction lors de la coupure de pression en fin de compactage )
- pour la pompe en regardant les photos je constate une forme légèrement ovale et un axe d 'entrainement fortement désaxé ce qui me fait penser à une pompe à engrenages avec denture externe , mais bon je peut bien sûr me tromper ! je ne connais pas tout ce qui existe !
- bien sûr s'il s'agit d'une pompe à palettes , pour les constructions de cette époques , je ne pense pas que la pression maxi dépasse 150bars
-concernant les presses à carton actuelles ,effectivement à voir pour s'imprégner du fonctionnement , mais pas pour la pression de service car aujourd'hui il existe des pompes à engrenages simple étage capables de monter à 400bars ce qui permet des vérins , conduites et distributeurs moins volumineux
-affaire à suivre !
bye
 
C
colas30
Nouveau
6 Mar 2015
21
a quelques kilometres de Nîmes
  • Auteur de la discussion
  • #10
bonsoir Copeau 78 et Cancer49, merci pour toutes ces pistes, je vais chercher un atelier d'hydraulique dans mon coin mais là ... c'est pas gagné... c'est un peu la zone ici ... mais peut être sur Alès, Nîmes ou Montpellier.
La grosse plaque qui écrasait les balles devait mesurer 1000x500mm et était déplacée par les deux vérins.
Ce qui m'étonne c'est la section des vérins ... l'axe mesure tout de même 60 mm de diamètre, pourquoi utiliser de telle sections si la pression n'est pas importante ?
Il est vrai que je pourrais ouvrir la pompe, mais je crois qu'il est plus sage de passer voir un atelier avant...
sinon, j'ai retrouvé une autre pièce du puzzle qui faisit partie du montage...
C'est un TELEMECANIQUE XM 2. JM300 réglé sur 220 bar
c'est le même que sur cette photo (ci dessous) mais en 300
je mettrai la photo de l'engin demain.
d'ici là bonne nuit et merci pour votre aide et cogitations .

xm2 jm300.jpg
 
Dernière édition:
C
cancer49
Ouvrier
20 Déc 2019
449
bonsoir "colas 30"
ta trouvaille confirme la piste d'une pompe à engrenages , une pompe à palettes de cette époque ne supporterait pas 220 bars - il doit s'agir de la pression de fin de compactage - [ continuez inspecteur COLOMBO vous êtes sur une piste prometteuse !] L.O.L. !
- perso je n'ouvrirais pas la pompe ,mais bon les pompes de cette époques était très basique ( aujourd'hui tu as des flasques pour l'équilibrage hydrostatique afin de limiter les fuites internes et assurer la lubrification des extrémités de pignons et des paliers )
- pour atelier d'hydraulique ,dans ta "brousse", recherche du côté machines agricoles, aujourd'hui ils utilisent énormément d'hydraulique et sont très compétent mais bon au prix de l'heure ça va vite dégénérer !
fais beau rêve !
 
chabercha
chabercha
Compagnon
9 Jan 2009
10 913
FR-84 Cavaillon
Bonjour
C'est le deuxième lien qui correspond plus à ta pompe.
Je me suis fait une fendeuse mais avec des éléments un peu plus conséquents sauf le vérin.
J'avais acheté en 2008 un groupe du même type que le tien, pompe à engrenages mais corps en fonte.
Ce n'est que en 2017 que j'ai fait un vrai essai de cette pompe.
https://www.usinages.com/threads/presse-hydraulique.95029/ presque en fin de page #18
Avec l'autre pompe présentée dans ce post la pression atteignait les 200 bars au vérin, avec ce type de pompe elle ne sait établie sans rien toucher d'autre à 120 bars, cela fait bien faible pour une fendeuse.
A+Bernard
 
C
colas30
Nouveau
6 Mar 2015
21
a quelques kilometres de Nîmes
  • Auteur de la discussion
  • #13
Bonjour à tous,
comme promis, voilà les photos de la pièce que j'ai retrouvé dans un carton, je l'avais stocké avec d'autres tuyaux et pièces dont je vous ferai parvenir les photos.
Désolé de vous distiller les éléments, mais cela fait 6 ans que j'ai démonté cette presse et mes neurones me jouent pas mal de tours... :oops:
Colombo n'est plus ce qu'il était...
...suite aux prochaines "découvertes"...

Id 1.jpg


Id 2.jpg


Id 3.jpg


Id 4.jpg


Id 5.jpg
 
Dernière édition:
C
colas30
Nouveau
6 Mar 2015
21
a quelques kilometres de Nîmes
  • Auteur de la discussion
  • #14
Merci beaucoup Chabercha pour les liens. Je regarderai cela ce soir.
Très bonne journée
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 893
FR-55 Sud-Meusien
Ce que tu viens de retrouver, semble être un pressostat.
 
C
cancer49
Ouvrier
20 Déc 2019
449
bonjour "colas30" continue tes fouilles archéologiques ont attend sagement la suite du "roman-photo" ; je parie que tu vas nous dénicher la soupape H.P./limiteur de pression et le distributeur ! à partir de là tout s'éclaircira comme "chabercha " à déjà sévit sur ce genre d'engin il sera + à mm de te faire partager son expérience
- BYE
 
chabercha
chabercha
Compagnon
9 Jan 2009
10 913
FR-84 Cavaillon
il sera + à mm de te faire partager son expérience
Certainement pas dans les calculs de tout ordre, le truc c'est que j'avais en dernier coup récupéré tous les éléments qui marchaient ensemble, il ne fallait plus que à assembler les morceaux à ma sauce.
 
Papynano
Papynano
Compagnon
15 Juil 2009
1 384
Savoie
Bonjour
Avant toutes choses il te faut un distributeur double effet équipé d'un clapet de décharge et tu fait ton montage de toute façon l'idéal
pour une fendeuse c'est de fendre des rondins de bois de la longueur de tes bûches.
Avec mon frère nous avons fait une fendeuse qui prenait des troncs de 1m 20 de longueur qu'il fallait ensuite recouper à 0,40 m.
C'est une erreur car ça demande de la manutention et il faut "brasser des tonnes de bois".
Ce qui compte pour ce genre de machine c'est le débit et la puissance. Plus tu démultiplie ( dans ton cas tu ne peut pas car le moteur est en direct) ta force motrice plus tu aura de pression mais ce sera au détriment du débit et vis versa.
Sur la pompe que nous avons il y a le débit de marqué le vérin fait 100mm et à une poussée de 16 t d'après nos calculs approximatifs de l'époque. Nous avions fait un grand coin fixe en bout de la machine et un sabot pour pousser pour que ça ne vrille pas le vérin en cas de bois noueux.Mais parfois dans du chêne ça ce bloquait et nous arrivions à fendre notre billot avec un simple coin qu'on se sert avec une masse
que nous mettions entre le sabot pousseur et le billot, comme quoi avec la même poussée et un coin plus petit nous avions de meilleurs résultats. Cette machine fonctionnait avec un moteur Bernard W 110 qui est démultiplié c'est pas très puissant en fait nous avons tout fait au pif étant un peu (beaucoup) fâchés avec les Maths.
J'ai ensuite modifié une ancienne presse pour faire des ballots de papier mais elle était complète et pas automatique et le moteur électrique
était en direct comme le tien.Le vérin est vertical j'ai adapté un cône en bout et nous posons les billots de bois sur la table et on fend sans que les bûches ne tombent il n'y a qu'à tourner le billot sur la table et quand c'est fendu on fait glisser sur le coté après c'est selon nos possibilités et la main d"œuvre disponible pour ranger les bûches sur le tas de bois.
Dans la 1 re version nous travaillons en horizontale le vérin poussait le billot et il fallait reprendre à chaque fois le morceau à refendre.
Fendre du bois dur sur 1m20 avec des billots de 0,80 m de diamètre ça fait mal au dos.
 
C
colas30
Nouveau
6 Mar 2015
21
a quelques kilometres de Nîmes
  • Auteur de la discussion
  • #19
bonjour à tous,
un grand merci pour vos partages d'expériences.
j'ai eu beaucoup de travail ces derniers temps et n'ai pas pu venir sur le forum, priorité au boulot (le vrai...) même si parfois on ferait bien autrement...
je vais tâcher de retrouver d'autres pièces ce weekend et vous les soumettre !
merci papy nano pour ton partage, moi aussi je suis un peu fâché avec les maths...
comme la course de mon vérin est de 600 mm, je me contenterai de billots de 50 cm ce qui est bien suffisant pour le dos...
Je retiens l'histoire de la table, je vais réfléchir à cette solution.
A très bientôt
C30
 
Papynano
Papynano
Compagnon
15 Juil 2009
1 384
Savoie
Bonsoir
A tu une idée de l'architecture de ta machine? pense au centre de gravité nous la premiere elle travaille en horizontale au sol
ça fait un engin de trois mètre de long. La seconde que j'ai en fait détournée de sa fonction d'origine fait presque 2m de haut
avec une bonne embase de 800/800mm(la dimension des ballots de papier) il faut bien ça car le centre de gravité est élevé
car toute la mécanique est en haut je n'ai pas de photos car elle est chez mon beau frère actuellement, ça fait une sorte de col de cygne
avec le moteur et la pompe en arrière et le vérin sur l'avant avec la poignée pour actionner la descente ou la montée sur le coté
le réservoir d'huile est dans le corps de la machine qui est un gros profilé carré.Je cherche une solution pour la table (qui est provisoire
pour l'instant) je la voudrait réglable en hauteur comme une table élévatrice car je voudrais m'en servir de presse.
Dans ton cas tu doit pouvoir mettre le groupe hydraulique plus bas ce qui sera plus stable.
 
Haut