huile SAE 10 = huile de fourche moto ?

  • Auteur de la discussion metalux
  • Date de début
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 333
nord
  • Auteur de la discussion
  • #1
je posséde un tour EMCO V10 il est préconisé de l'huile SAE 10

une simple recherche sur le net me renvoie souvent sur des sites de piéces détachees moto ou cette huile est employées dans les fourches de motos

aucun probléme si je met cette huile là ??

y a t'il une équivalence en SAE 10 ??
 
C
cynci01
Compagnon
23 Juin 2008
628
Rhône alpes
Bonjour metalux,

Je prendrai de l'huile hydraulique standard HM ou HV type iso 32, sinon en 46 beaucoup plus courante. C'est dispo chez tous les centres de mécanique agricoles. C'est mieux qu'une huile de boite de vitesse qui peut attaquer les pièces à base de cuivre tels que la GL 5.

Bonne journée
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 333
nord
  • Auteur de la discussion
  • #3
merci pour ta reponse , gaston48 m'a aussi répondu magistralement et dans le même sens que toi

donc va pour une huile hydraulique !

bon reveillon et excellente année 2010 :wink:
 
sjlouis
sjlouis
Apprenti
9 Déc 2009
163
Gironde et Pays Basque
Je réponds trop tardivement mais il ne faut pas utiliser une huile de suspension, elle n'est pas faire pour travailler de la même façon. Si je me souviens bien, elle travaille au laminage alors qu'une huile de lubrification travaille au cisaillement. Et en plus, c'est généralement plus cher.

Une huile moteur me semble un bon plan, mais je n'ai pas souvenir d'en avoir vu en monograde ou avec un indice "final" si faible.
 
B
bimeur
Compagnon
10 Nov 2009
2 078
FlambyLand
je ne comprends pas pourquoi vouloir mettre autre chose que de la SAE10,qui ne vaut rien,qu'on trouve partout,et surtout,qui est la préconisation de son tour??
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 611
59000
" qu’on trouve partout "
Tu la trouves ou ta SAE 10 ?
 
sjlouis
sjlouis
Apprenti
9 Déc 2009
163
Gironde et Pays Basque
Oui, c'est où partout? C'est vrai que mes références, ce sont les huiles automobiles, motos et VTT, et je n'ai pas vu d'huile de ce type en dehors des huiles de suspension.
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Salut,

de la SAE 10, il y en a partout, à condition d'utiliser une multigrade. Ce sont les huiles moteur.

Compte tenu des températures atteintes dans une machine outil, le nombre qui suit le W est sans grande importance.

En gros, pour une SAE 10W 40 :

10W signifie SAE 10 à froid

40 signifie que cette huile se comporte à chaud comme se comporterait une huile monograde de viscosité 40.

Une multigrade se fluidifie moins à chaud qu'une monograde. Mais les températures atteintes dans un moteur sont bien plus élevées. Donc, on peut oublier le deuxième grade pour une machine outil.

Les huiles moteur sont détergentes, et on lit très souvent qu'il vaut mieux les éviter pour des machines. Ou au contraire que ça n'a pas d'importance.

La seule explication vraiment rationnelle que j'ai pu lire est que ça risque de décoller gommes et résidus des endroits où ils se sont accumulés et de boucher ensuite les passages. Même risque que la transistion minérale -> synthétique sur un moteur.

Une autre explication que j'ai lue est que les huiles moteur sont plus hydrophiles.

La détergence : maintient en suspension des résidus de carbone dus à la combustion. Mais il n'y a pas de résidus carbonés sur une machine outil, à part les gommes laissées par de précédents lubrifiants.

Les huiles diesel neutralisent l'acidité des résidus de combustion soufrés ; mais il y a de moins en moins de soufre dans le GO (normes), et il n'y en a pas dans les machines.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 611
59000
Oui j.f. mais tu oublies une chose, ce à froid correspond à une température
de moins 17 °C
toujours est il (j’ai pas vraiment approfondi) que une monograde 10 W
est excessivement fluide à température ambiante, plus qu’une huile
de boite automatique (environ iso32)

lubrifiants-conversion-des-differents-indices-de-viscosite-t1895.html

j’ai une huiles multigrade de synthèse, style 5- 50, à température ambiante
elle est nettement plus visqueuse que mon fluide ATX de DA par exemple

C’est certainement un problème d’indice de viscosité lié à ce seuil bas de
température
 
A
arnaud72
Apprenti
22 Nov 2008
106
Bonjour

Je suis désolé, c'est un peu n'importe quoi cette explication sur le 10W.
La viscosité relative entre plusieurs huiles multigrades à température ambiante est bien donnée par le deuxième chiffre et non pas le premier.

Pour en revenir aux préconisations des constructeurs, elles sont parfois un peu farfellues et n'aident pas toujours à s'y retrouver.

Bon, je ne vais pas détailler ce soir, je suis en train de préparer tout un dossier sur le choix des huiles pour un tour car ça m'agace un peu de voir parfois raconter n'importe quoi sur ce forum au sujet des huiles.

Pour le cas considéré, oui l'huile hydraulique de classe HM (antiusure) ou HV (anti usure et haut indice de viscosité-ça sert à rien sur un tour) convient bien .
Une viscosité de 32 ou 46 est bien adaptée. Si le tour est souvent utilisé dans une pièce froide (inférieur à 5°C l'hiver) et plutôt à haute vitesse (2000 tr/min ou plus), preferer le 32, sinon préferer le 46 qui assure une meilleure protection contre l'usure.
Comme je crains que le bidon de 5l vendu ne magasin agricole soit nettement trop, le mieux serait de prendre de l'huile de transmission que l'on trouve de partout. Pour l'ISO 46, je conseille la Total Transmission BV 75W80 qui est très courante et pour l'ISO 32, je conseille un fluide ATF (pour boite automatique) qui soit de classe Dexron II ou III (en fait ça a une viscosité autour de 36 cst). Le fluide ATF est un peu cher mais pour un petit tour, il n'y a pas un gros volume, 1l doit suffire.

De l'huile moteur 10W40 serait trois fois plus visqueuse, ce n'est vraiment pas un bon choix (sauf pour les pignons de la tête de cheval ou à la limite pour les glissières)

Désolé, je ne prends pas le temps de tout expliquer, je le ferais dans mon dossier, c'est promis (je sens qu'il va faire pas mal de pages et qu'il me faudra quelques semaines pour le rédiger)
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 611
59000
:hum: ben c’est ce qu’on a dit

sae.jpg
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Voir ce document, page 5, sur la façon de classifier une huile en fonction de sa viscosité, de la température, et les zones qui servent à faire la classification :

http://www.profauto.fr/2-Apports_theori ... on_Bac.pdf

Sur la droite verte, la température.
En ordonnée, la viscosité (le dernier zéro est presque illisible sur l'image)

On trace les droites partant du point de la viscosité (ordonnée) et passant par le température concernée (-18 et +100). L'intersection détermine un point. Ce point se trouve à l'intersection de deux secteurs, l'un pour l'indice W, l'autre pour l'indice "été". On a alors la classification de l'huile

c'est quand même un peu chinois...

Ca c'est un bon plan, de faire un dossier sur les huiles. Il faudrait ça en post-it, une bonne fois pour toutes !

En tous cas, je suis content. En cherchant sur les équivalences de viscosités en ISO, j'en était arrivés à la conclusion que les ATF et Dexron vont bien (de l'ordre de ISO 30). Confirmé par Gaston. Une discussion sur CNC zone avec un ingénieur "pétrolier" spécilisé dans les huiles avait pour conclusion que les ATF et Dexron sont les plus évoluées à l'heure actuelle et vont bien sur les MO. Il en a souvent été question ici.

Donc là, j'ai pas écrit de conneries. C'est déjà ça.
 
sjlouis
sjlouis
Apprenti
9 Déc 2009
163
Gironde et Pays Basque
Il me semble bien que le 2ème chiffre d'une huile multigrade correspond à la viscosité à chaud. D'ailleurs, le document que cite jf le dit également ou alors je ne sais plus lire.

Je ne suis pas non plus un grand spécialiste des huiles mais je suis un peu surpris également quand Arnaud écrit qu'un 10W40 sera trop épaisse, surtout au vu des graphiques présentés.

Je ne sais pas ce qu'il y a dans mon tour mais quand il a fait très froid, il a eu bien du mal à démarrer, preuve que l'huile qui est dans la boîte n'est pas bien fluide. Pour une moto, si l'huile de boîte est épaisse, les vitesses ne passent pas. J'en conclus peut-être hâtivement que si je mets de l'huile moteur en 10 W 30 ou 10 W 40 qui ne chauffera de toutes façons pas beaucoup, mon tour ne s'en portera que mieux.

Mais je n'ai pas le sentiment de détenir la vérité.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 611
59000
Le deuxième chiffre c’est effectivement à chaud 100°C là Arnaud à tord
à température ambiante, un 10W40 est plus visqueuse qu’une 10W là
il a raison
Tu prends le graf que j’ai posté, tu traces une vertical au milieu, en supposant
qu’elle correspond à une température de 20°C.
En bas tu auras la 10W la plus fluide, puis la 10W40, la 20W50 et enfin la 50W
 
A
arnaud72
Apprenti
22 Nov 2008
106
Bonsoir,

Bon, je vois que tout le monde progresse dans la comprehension de la classification SAE, c'est vrai que c'est un peu batard comme classification et en plus ça a changé en mars 1982 pour les premiers chiffres devant le W (la classe 0W a été introduite alors qu'avant le minimum était 5W)
Avant cette date, le premier chiffre devant le W (pour winter:hiver) correspondait à une gamme de viscosité à -18°C.
Après cette date, les gammes dépendent de la température et aussi de la viscosité (voir tableau). Pour compliquer, le tout, ce n'est pas la même classification pour les huiles moteurs que pour les huiles de transmission.
Encore une fois pour nos tours il ne faut pas s'occuper de ce chiffre et d'ailleurs il vaudrait mieux ne pas s'occuper du seconde chiffre non plus.
Je sais bien que ce second chiffre correspond à une plage de la visocité à 100°C. Ce que je voulais dire c'est que si une huile auto est plus fluide que l'autre à 100°c, elle le sera aussi à la température ambiante. En fait ça dépend de l'indice de viscosité mais pour les huiles auto minérales modernes il est toujours autour de 120 à 150 donc ça ne change pas beaucoup (il ne faut pas demander comment on calcule cet indice de viscosité car là encore, c'est un peu tordu, c'est par référence à deux huiles qui ont une variation de viscosité très différente selon la température)
Pour ne pas s'y perdre, il faudrait parler uniquement en grades ISO qui correspondent à la viscosité en centistoke (cst ou mm²/s) à 40°C. Comme cette classification n'a été introduite qu'en 1975 elle n'est pas souvent utilisée dans les documentations de nos anciens tours.
Pour les viscosités, il faut surtout bien comprendre que ça varie énormément en fonction de la température (voir graphe) donc les conditions d'utilisations ont parfois plus d'importance que le choix même de la viscosité (par exemple entre 32 et 68). Heureusement, le matériel est très tolérant à de fortes variations de viscosités et sur nos tours, on a vraiment pas des conditions difficiles (en générale on ne travaille pas à -18°C et au maximum la température de l'huile ne dépasse pas 60°C- et encore à vitesse max au niveau de la broche)

Bon, moi, qui voulait me coucher de bonne heure, je vois que c'est encore raté!!

classification SAE.png


copie.png
 
sjlouis
sjlouis
Apprenti
9 Déc 2009
163
Gironde et Pays Basque
Au vu du graphe posté par Gaston, une huile 10 W a la même viscosité à froid qu'une 10 W 40. Ouf! La logique est sauve. Par contre, ce qui me chagrine, c'est que le même graphe semble signifier qu'une viscosité de 40 à chaud est plus fluide qu'une viscosité de 10 à froid. Ou c'est une mauvais présentation du graphe ou ce n'est pas très logique de ne pas conserver la même échelle de valeur.

Sinon, pour les spécialistes des huiles, si je vidange mon petit tour avec de l'huile moteur en 15 W 40 par exemple, il émettra un petit ronflement de contentement?
 
A
arnaud72
Apprenti
22 Nov 2008
106
Bon, je poursuis les explications (mais pendant ce temps mon dossier n'avance pas).

On pourrait s'attendre à ce qu'une huile SAE 10W ait la même viscosité à froid qu'une huile SAE 10W40 et que de même à chaud, une SAE 40 ait la même viscosité qu'une SAE 10W40. En pratique, ce n'est pas tout à fait exact.
Une huile multigrade SAE 10W40 est en fait un compromis car on voudrait qu'elle soit plus fluide à froid et moins fluide à chaud qu'une huile monograde. Du coup, comme elle ne peut pas avoir un indice de viscosité très élévé (c'est toujours bien plus cher), une huile SAE 10W40 aura à chaude une viscosité proche du minimum autorisé et à froid une viscosité proche du maximum autorisé. Du coup, à chaud elle sera plus fluide qu'une huile monograde de même valeur et à froid, un peu moins fluide qu'une huile monograde de même valeur.

Je crois que tu n'as pas bien assimilé le graphe de viscosité en fonction de la température (celui que j'ai posté est dans une résolution assez fine). C'est un facteur extrèmement important et il faut faire l'exercice de prendre une huile (par exemple une ISO VG 150 qui correspond en gros à une SAE40 à 40 °C) et bien regarder ce qui se passe en réduisant la température de 20 °C, de 40°C... ou en l'augmentant.
De même tu prends une ISO VG 32 qui correspond en gros à une SAE10 à 40 °C et tu regardes comment elle se comporte. Et là, oui bien sure, la SAE 40 à chaud est beaucoup plus fluide que la SAE 10 à froid.
juste une précision, mon graphe est pour un indice de viscosité de 100. (huile hydraulique HM, huile pour engrenages industriels). Pour un huile multigrade (ou hydraulique HV) qui a donc un indice de viscosité d'environ 150, la pente des courbes est un peu plus accentuée mais c'est très leger et ça ne change rien au principe

L'huile SAE 15W40 est typiquement une ISO VG 100 (d'ailleurs comme une 10W40 qui a un indice de viscosité plus élévé) donc, c'est un peu trop visqueux pour une broche d'un tour rapide.
Une 10W30 est plutôt autour de 8o cst.
Je ne sais pas ce que c'est ton tour mais si c'est un petit, il vaudrait mieu utiliser le fluide ATF pour boite automatique de voitures (là l'indice de viscosité est autour de 180 pour une Dexron III). Tu devrais voir la différence. En plus c'est très stable dans le temps et ce n'est pas corrosif. D'ailleurs il y a tellement d'additifs dans ces huiles (une douzaine de types) que l'on ne parle plus d'une huile mais d'un fluide.

Je ne sais pas depuis combien de temps ton huile n'a pas été vidangée mais il faut aussi savoir que les huiles ont tendance à s'épaissir avec le temps et l'usage (par exemple sa viscosité pourrait avoir doublée en 10 ans).

Là j'espère que tu as tout compris cette fois mais c'est vrai que cette notation SAE n'aide pas à s'y retrouver.

Arnaud72
 
sjlouis
sjlouis
Apprenti
9 Déc 2009
163
Gironde et Pays Basque
De quel graphe tu parles Arnaud? Celui du mercredi 27 janvier? Moi je patauge un peu entre les W, les centistokes... Quand je lis ces tableaux, je ne les trouve pas bien clairs non plus.

Mon tour est un petit tour d'établi de 550 mm d'entre-pointe. Je l'ai depuis 5 ans et je m'en sers assez peu, juste pour me faire ou me modifier ponctuellement une pièce. C'est un peu riche comme solution mais ça me simplifie la vie.

Alors si une huile automobile ne convient pas, où peut-on trouver ces huiles de transmission?
 
A
arnaud72
Apprenti
22 Nov 2008
106
Effectivement, ces tableaux ne sont pas très simples et la classification SAE (genre 10W40) n'est pas très commode.
Je le repète, il faut parler en grades ISO (32, 46, 68 etc) qui correspondent à la viscosité (exprimée en centistokes ou mm2/s) à 40°C.

Si on s'en tient à cette classification on peut facilement comparer les vicosités entre différentes huiles car normalement tous les fabricants indiqent aussi la viscosité de leur huile à 40°C (aussi bien pour les huiles moteurs, les huiles de transmission, les huiles hydrauliques ...).

On a dit que pour ton tour d'établi, une huile de grades ISO 32 ou 46 conviendrait bien. Cette valeur n'est pas critique mais il faudrait éviter de mettre une huile 3 fois plus visqueuse comme le serait une huile moteur (10W40 ou 15W40) ou 4 fois plus visqueuse comme le serait une huile de transmission 80W90 (qui est autour de 150 cst).

Il ne te faut probablement pas beaucoup d'huile pour ton tour d'établi donc c'est pour cela que le fluide de transmission automatique me parait être le plus adapté puisque tu peux trouver des bidons de 1l dans n'importe quel hypermarché ou centre auto. Leur viscosité n'est pas indiquée mais la norme Dexron II ou III impose une viscosité qui est sensiblement égale à une ISO 32.
La Dexron II est minérale et un peu moins chère que la Dexron III qui a une base synthétique mais la Dexron II suffit largement.

En plus si ton tour n'a pas été vidangé depuis 5 ans, c'est une bonne idée de la faire. C'est certain que s'il ne tourne pas beaucoup, il n'a pas besoin d'être vidangé tous les ans mais tous les 3 à 5 ans me parait bien. En plus je doute que l'huile initiale soit aussi stable qu'une huile Dexron.

Sinon, pour le graphe oui, c'est celui du 27 au dessus des tableaux. Comme il est en haute définition, il faut cliquer dessus pour le voir complètement.

J'espère que cette fois ci, les choses sont claires

Arnaud72
 
Haut