Frein moteur sur 4 temps, et 2 temps

marc le gaulois
Compagnon
27 Janvier 2016
2 428
Y'a 19 ans, jeune con, j'me suis retrouvé affecté en temps que moniteur d'instruction elementaire de conduite a coté de lyon. et pour etre bien sur qu'on ferrait pas les chose a moitié, on nous a fait passé le permis poids lourd sur GBC 8KT. bah y'avait un champignon sous le pied, qui permettait de fermer l'echappement de facon asser efficace pour freiner le bahut malgré nos ardeurs de p'tits cons.
Pour mon KT, (1974) c'était une tirette?? ou bien j'ai un gros trou de mémoire??.

Marcus
 
marc le gaulois
Compagnon
27 Janvier 2016
2 428
Je n'ai pas connus de frein a l’échappement par contre un volet a l'admission, oui !
Le frein moteur, c'est surtout l'effet de succion a l'admission, plus un moteur est lent (régime max, longue course)
Un diesel dépourvu de volet aura très peu de frein moteur, la compression n'a rien a voir, l'effort pour comprimer est restituer a la detente.
A course et cylindré égal, un 4t essence aura plus de frein moteur qu'un 2T a cause des pertes de charge plus importante sur ce dernier (volume carter plus grand que volume pipe admission sur le 4T)
Il ne pourrait pas y avoir eu 2 systèmes? sur l'échappement ou sur l'admission?ceci dit sur l'admission ça parait logique aussi, sauf que si j'ai bien compris ça agi en dépression, et sur l’échappement en compression, me trompe- je?:wink:.

Marcus
 
Alpazen
Modérateur
23 Novembre 2011
1 126
FR-74 La Yaute
Oui Jean-Jacques, moi aussi sur toutes mes motos de trial d'antan en 2T il y avait un décompresseur avec la commande au guidon, on utilisait ça dans les descentes pour se ralentir et de mémoire ça ouvrait une valve sur la culasse et ça faisait pschh...pschh...pschh...pschh...pschh...pschh... :lol:
 
a donf la sub
Apprenti
10 Mars 2009
193
FR-65 Tarbes
ca dépend pas mal des caractéristiques moteur
j'avais 2 tracteurs Same de cylindrée égale, 4L turbo et 4 cylindres, même gabarit, Ø de roue et mode de transmission, course et alésage identiques
un de 2000 moteur refroidissement a air, 90cv
le 2e de 2005 moteur refroidissement a eau, 95cv
ben le second avait un poil de frein moteur en plus, mais dans une descente aucun des 2 ne ralentissait vraiment
par contre niveau couple et traction, le 90cv était bien plus efficace, sans fumée alors que le 95 avec les nouvelles normes de pollution fumait comme un poêle au démarrage, et s'éteignait avec un décompresseur sur 1 seul cylindre ...

un tracteur de la même série en 80cv mais athmo retenait bien plus .... un bleu rital 4l turbo aussi, mais les 2 ne suivaient pas aux travaux de force, a vitesse égale
 
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
913
non non sur les nouvelles hypersport il y a moyen via l'ECU et peut etre suivant les mods(run,rain...) de modifier le frein moteur, il semblerais même que sur les moto gp, ils peuvent régler le traction control et le frein moteur différemment sur chaque virage d'un circuit.
 
the_bodyguard1
Compagnon
25 Décembre 2010
5 253
belgique (namur)
Oui Jean-Jacques, moi aussi sur toutes mes motos de trial d'antan en 2T il y avait un décompresseur avec la commande au guidon, on utilisait ça dans les descentes pour se ralentir et de mémoire ça ouvrait une valve sur la culasse et ça faisait pschh...pschh...pschh...pschh...pschh...pschh... :lol:
Ce principe existait également sur les mobylettes afin de faciliter la mise en route.
 
zed
Ouvrier
26 Juillet 2016
348
Ouest Toulousain
Le système d'alimentation (injection/carbu) joue également sur le frein moteur. si quand tu décélères brutalement, l'alimentation réagit brutalement, tu auras du frein moteur. Par contre, si l'alimentation réagis plus lentement (et suivant une courbe prévue pour), tu auras moins de frein moteur.
et comme dit précédemment, la configuration moteur (longue course, carré, super-carré, nombre de cylindres, etc) et le rapport de transmission jouent sur le frein moteur...

Enfin, pour @marc le gaulois , le graissage séparé des 2T évite de mettre du mélange dans le réservoir. Le mélange se fait juste avant l'admission grâce à une pompe réglée pour ajuster le bon mélange huile/essence.
 
fafnir70
Compagnon
Bonjour,

Cette discussion me rappelle une invention qui fut tout le contraire de la mise en valeur du frein moteur. Je veux parler de la roue libre.
Quand j'étais apprenti, il y a fort longtemps, j'avais appris la présence, sur certains véhicules d'une commande de roue libre. Cette commande agissait sur un mécanisme en sortie de BV, déconnectant la BV de l'arbre de transmission. Le pourquoi? En descente on pouvait ainsi prendre de la vitesse. Le moteur ne consommait alors que le carburant nécessaire à son fonctionnement au ralenti. Mais il était quasiment impossible de neutraliser la roue libre. Soit vous arriviez au bas d'un col avec les freins cramés et inopérants, soit vous arriviez plus vite que prévu mais au fond du ravin.
Je ne sais pas à quoi avaient pensé les ingénieurs de l'époque, mais certainement pas au danger certain de cette invention meurtrière.
Sur demande de leurs clients, bien des garagistes supprimaient la commande de roue libre. Le boîtier restait en place car il aurait fallu déposer la BV pour la transformer.Cette malheureuse innovation ne dura pas très longtemps.
Il me semble que Citroën avait monté ce système sur certains modèles des années 25/30. D'autres constructeurs ont certainement proposé cette bouse à leurs clientèle.
Heureusement certaines incongruités techniques n'eurent qu'une vie très courte.

Bernard
 

Dernières discussions

Haut