Frein moteur sur 4 temps, et 2 temps

  • Auteur de la discussion marc le gaulois
  • Date de début
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 669
FR 12520
  • Auteur de la discussion
  • #31
Surtout avec patapoum... :jesors23:
Bonne nuit. N'oublie pas tes gouttes et ton bonnet en coton.
Et mon viagra, et ma couche, je suis vieux ne l'oublie pas:smileyvieux:.

Marcus
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 669
FR 12520
  • Auteur de la discussion
  • #32
Y'a 19 ans, jeune con, j'me suis retrouvé affecté en temps que moniteur d'instruction elementaire de conduite a coté de lyon. et pour etre bien sur qu'on ferrait pas les chose a moitié, on nous a fait passé le permis poids lourd sur GBC 8KT. bah y'avait un champignon sous le pied, qui permettait de fermer l'echappement de facon asser efficace pour freiner le bahut malgré nos ardeurs de p'tits cons.
Pour mon KT, (1974) c'était une tirette?? ou bien j'ai un gros trou de mémoire??.

Marcus
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 669
FR 12520
  • Auteur de la discussion
  • #33
Je n'ai pas connus de frein a l’échappement par contre un volet a l'admission, oui !
Le frein moteur, c'est surtout l'effet de succion a l'admission, plus un moteur est lent (régime max, longue course)
Un diesel dépourvu de volet aura très peu de frein moteur, la compression n'a rien a voir, l'effort pour comprimer est restituer a la detente.
A course et cylindré égal, un 4t essence aura plus de frein moteur qu'un 2T a cause des pertes de charge plus importante sur ce dernier (volume carter plus grand que volume pipe admission sur le 4T)
Il ne pourrait pas y avoir eu 2 systèmes? sur l'échappement ou sur l'admission?ceci dit sur l'admission ça parait logique aussi, sauf que si j'ai bien compris ça agi en dépression, et sur l’échappement en compression, me trompe- je?:wink:.

Marcus
 
J
jean-jacques
Compagnon
20 Jan 2011
830
Alpes de haute provence
bonjour
sur les poids lourds il y a eu un ralentisseur qui bouchait l'échappement et qui coupait l'injection
sur les trials 2 t , on avait quasi tous des décompresseurs sur la culasse, ça faisait un joli bruit et c'était bien efficace dans les descente bien boueuse, la mienne (125 ty) l'a encore
 
Alpazen
Alpazen
Modérateur
23 Nov 2011
2 932
FR-74 La Yaute
Oui Jean-Jacques, moi aussi sur toutes mes motos de trial d'antan en 2T il y avait un décompresseur avec la commande au guidon, on utilisait ça dans les descentes pour se ralentir et de mémoire ça ouvrait une valve sur la culasse et ça faisait pschh...pschh...pschh...pschh...pschh...pschh... :lol:
 
a donf la sub
a donf la sub
Apprenti
10 Mar 2009
209
FR-65 Tarbes
ca dépend pas mal des caractéristiques moteur
j'avais 2 tracteurs Same de cylindrée égale, 4L turbo et 4 cylindres, même gabarit, Ø de roue et mode de transmission, course et alésage identiques
un de 2000 moteur refroidissement a air, 90cv
le 2e de 2005 moteur refroidissement a eau, 95cv
ben le second avait un poil de frein moteur en plus, mais dans une descente aucun des 2 ne ralentissait vraiment
par contre niveau couple et traction, le 90cv était bien plus efficace, sans fumée alors que le 95 avec les nouvelles normes de pollution fumait comme un poêle au démarrage, et s'éteignait avec un décompresseur sur 1 seul cylindre ...

un tracteur de la même série en 80cv mais athmo retenait bien plus .... un bleu rital 4l turbo aussi, mais les 2 ne suivaient pas aux travaux de force, a vitesse égale
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
1 384
dijon-cote d'or-21
Bonjour, quand vous aurez fini des vieillerie, on pourra parler du frein moteur réglable sur les moto actuelle?
 
tibus
tibus
Compagnon
8 Fev 2010
1 349
Essonne
Dispositif qui le limite (anti drible) tu veux dire (?)
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
1 384
dijon-cote d'or-21
non non sur les nouvelles hypersport il y a moyen via l'ECU et peut etre suivant les mods(run,rain...) de modifier le frein moteur, il semblerais même que sur les moto gp, ils peuvent régler le traction control et le frein moteur différemment sur chaque virage d'un circuit.
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 830
belgique (namur)
Oui Jean-Jacques, moi aussi sur toutes mes motos de trial d'antan en 2T il y avait un décompresseur avec la commande au guidon, on utilisait ça dans les descentes pour se ralentir et de mémoire ça ouvrait une valve sur la culasse et ça faisait pschh...pschh...pschh...pschh...pschh...pschh... :lol:
Ce principe existait également sur les mobylettes afin de faciliter la mise en route.
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
1 384
dijon-cote d'or-21
sur pas mal de gros mono cylindre il y a un décompresseur automatique pour le démarrage au kick, sur les mob sa servait a éteindre le moteur aussi quand y avait pas de clé
 
zed
zed
Compagnon
26 Juil 2016
526
Ouest Toulousain
Le système d'alimentation (injection/carbu) joue également sur le frein moteur. si quand tu décélères brutalement, l'alimentation réagit brutalement, tu auras du frein moteur. Par contre, si l'alimentation réagis plus lentement (et suivant une courbe prévue pour), tu auras moins de frein moteur.
et comme dit précédemment, la configuration moteur (longue course, carré, super-carré, nombre de cylindres, etc) et le rapport de transmission jouent sur le frein moteur...

Enfin, pour @marc le gaulois , le graissage séparé des 2T évite de mettre du mélange dans le réservoir. Le mélange se fait juste avant l'admission grâce à une pompe réglée pour ajuster le bon mélange huile/essence.
 
D
drspock
Compagnon
28 Mar 2018
744
le 4t a largement + de frein moteur c'est flagrant, en tous cas si on compare avec des machines equivalentes . posez la question a un pilote supermotard, pas un seul vous dira le contraire.
 
fafnir70
fafnir70
Compagnon
9 Jan 2011
4 311
FR-70 70150Haute-Saône Val de l'Ognon
Bonjour,

Cette discussion me rappelle une invention qui fut tout le contraire de la mise en valeur du frein moteur. Je veux parler de la roue libre.
Quand j'étais apprenti, il y a fort longtemps, j'avais appris la présence, sur certains véhicules d'une commande de roue libre. Cette commande agissait sur un mécanisme en sortie de BV, déconnectant la BV de l'arbre de transmission. Le pourquoi? En descente on pouvait ainsi prendre de la vitesse. Le moteur ne consommait alors que le carburant nécessaire à son fonctionnement au ralenti. Mais il était quasiment impossible de neutraliser la roue libre. Soit vous arriviez au bas d'un col avec les freins cramés et inopérants, soit vous arriviez plus vite que prévu mais au fond du ravin.
Je ne sais pas à quoi avaient pensé les ingénieurs de l'époque, mais certainement pas au danger certain de cette invention meurtrière.
Sur demande de leurs clients, bien des garagistes supprimaient la commande de roue libre. Le boîtier restait en place car il aurait fallu déposer la BV pour la transformer.Cette malheureuse innovation ne dura pas très longtemps.
Il me semble que Citroën avait monté ce système sur certains modèles des années 25/30. D'autres constructeurs ont certainement proposé cette bouse à leurs clientèle.
Heureusement certaines incongruités techniques n'eurent qu'une vie très courte.

Bernard
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 932
Le mélange se fait juste avant l'admission grâce à une pompe réglée pour ajuster le bon mélange huile/essence.
Sur les mobs.

Beaucoup sont bien plus évolué que sa, avec l'envoie de l'huile dans les roulements vilos et dans le cylindre
 
Itus
Itus
Compagnon
22 Déc 2010
759
Sur les bécanes de trial, le décompresseur, ne sert pas de frein moteur, on l'utilise pour limiter le frein moteur, Nuances.
Mais surtout pour démarrer le moteur, sans quoi, Bon courage !

Sur les bécanes modernes, le calculateur agit sur les volets d'admissions (et l'injection) pour limiter le frein moteur.
 
tooof
tooof
Compagnon
5 Juin 2017
566
Grasse (06)
Salut,

Le frein moteur ce sont finalement les pertes par frottement et pompage qui le créent. Un diesel a un rapport volumétrique élevé, ça fait du frein moteur, toutes choses égales par ailleurs. Après c'est une tendance et pas une règle absolue, et le ressenti est souvent trompeur car entre la masse du véhicule et les rapports de transmission, c'est très subjectif. Un gros véhicule avec un petit moteur et une boîte longue n'aura jamais de frein moteur ni d'accélérations foudroyantes.
Par contre ce que je sais d'expérience c'est que sur un deux temps il ne faut pas trop tester le frein moteur, parce que quand tu relâches les gaz, le mélange n'arrive plus et le moteur n'est plus lubrifié. Très rapidement le moteur serre et tu as là le frein moteur le plus efficace de l'univers...

@+H4
Ca sent le prof la réponse....Me trompe-je ?
:smt003

@tibus et @duredetrouverunpseudo : ils en pensent quoi ?
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 669
FR 12520
  • Auteur de la discussion
  • #48
Et bien moi je suis bien content, car juste avec une petite question, j'ai apprit plein de chose :wink:
Donc merci a tous, et continuer de m'instruire:lol:.

Marcus:-D
 
D
drspock
Compagnon
28 Mar 2018
744
Clairement le decompresseur..decompresse.. donc il va pas augmenter le frein moteur.cqfd
 
tooof
tooof
Compagnon
5 Juin 2017
566
Grasse (06)
Tu n'as pas compris ma question ma poule :wink: je soupçonne que nous connaissions tous les 3 le monsieur :smt003 (mais je peux me tromper!)
 
françois44
françois44
Modérateur
2 Fev 2008
2 628
FR-44Rezé
Je ne saurai dire la différence d’efficacité entre 2 et 4 temps ; dans le temps, ma 250 Ossa avait, d'après mes souvenirs, un sacré frein moteur (et si je me souviens bien, 2 bougies sur la culasse ; une dans l'axe du piston et une autre sur le côté, en biais)... La 125 CZ 453 de 69 que j'utilise de temps en temps n'en a quasiment pas, alors que la 125 Terrot ETD de 1950 en offre un bien sensible...
Quant au frein moteur des poids lourds... (un peu hors sujet mais ça a été évoqué...)
J'en ai conduit un paquet, tous équipés de freins sur échappement (avec coupure d'injection). Très efficace, à condition d'être au bon régime. Quand j'ai repris la méca PL il y a 5/6 ans, les choses avaient évolué sensiblement! Fini les Telma (ralentisseur électrique), finis les freins sur échappement, mais des systèmes permettant de maintenir les soupapes d'échappement légèrement ouvertes au lâcher d'accélérateur (EVB chez M.A.N., ou équivalent Jacob), mais surtout, des "intarders" ou "retarders" (suivant les marques, Voith et ZF étant les plus communes). Il s'agit ni plus ni moins que d'un convertisseur de couple dont l'une des flasques est fixe. En faisant varier la hauteur d'huile dans le système, on obtient un ralentissement très très efficace et modérable. En fait, ce n'est ni plus ni moins qu'une application du frein de Froude... Généralement, ces freins hydrauliques sont directement entrainés par la sortie de boite, mais j'ai vu des montages, chez M.A.N où le système est calé directement sur le vilebrequin à l'avant du moteur (dans ce cas, le fluide utilisé est le liquide de refroidissement).

Lors du Tour de Bretagne avec le Berliet TBO et le Bernard, ceux-ci n'étant pas équipés de freins sur l'échappement, il fallait faire hyper gaffe à la prise de vitesse en descente! Malgré leurs cylindrées (7L pour le Bernard et 15.5L pour le TBO)......
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 932
Tu n'as pas compris ma question ma poule
Si si, mais comme je l'ai dis à je sais plus qui spécialiste carbu cbx :mrgreen: je suis peintre en bâtiment

Et j'y connais encore moins en frein à l'échappement de Berliet
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 669
FR 12520
  • Auteur de la discussion
  • #54
Je ne saurai dire la différence d’efficacité entre 2 et 4 temps ; dans le temps, ma 250 Ossa avait, d'après mes souvenirs, un sacré frein moteur (et si je me souviens bien, 2 bougies sur la culasse ; une dans l'axe du piston et une autre sur le côté, en biais)... La 125 CZ 453 de 69 que j'utilise de temps en temps n'en a quasiment pas, alors que la 125 Terrot ETD de 1950 en offre un bien sensible...
Quant au frein moteur des poids lourds... (un peu hors sujet mais ça a été évoqué...)
J'en ai conduit un paquet, tous équipés de freins sur échappement (avec coupure d'injection). Très efficace, à condition d'être au bon régime. Quand j'ai repris la méca PL il y a 5/6 ans, les choses avaient évolué sensiblement! Fini les Telma (ralentisseur électrique), finis les freins sur échappement, mais des systèmes permettant de maintenir les soupapes d'échappement légèrement ouvertes au lâcher d'accélérateur (EVB chez M.A.N., ou équivalent Jacob), mais surtout, des "intarders" ou "retarders" (suivant les marques, Voith et ZF étant les plus communes). Il s'agit ni plus ni moins que d'un convertisseur de couple dont l'une des flasques est fixe. En faisant varier la hauteur d'huile dans le système, on obtient un ralentissement très très efficace et modérable. En fait, ce n'est ni plus ni moins qu'une application du frein de Froude... Généralement, ces freins hydrauliques sont directement entrainés par la sortie de boite, mais j'ai vu des montages, chez M.A.N où le système est calé directement sur le vilebrequin à l'avant du moteur (dans ce cas, le fluide utilisé est le liquide de refroidissement).

Lors du Tour de Bretagne avec le Berliet TBO et le Bernard, ceux-ci n'étant pas équipés de freins sur l'échappement, il fallait faire hyper gaffe à la prise de vitesse en descente! Malgré leurs cylindrées (7L pour le Bernard et 15.5L pour le TBO)......
C'est de plus en plus complexe cette mécanique PL, on a intérêt a pouvoir s'adapter au niveau du choux, pas un métier pour mon petit cerveau :sad:.

Marcus
 
JJ821
JJ821
Ouvrier
28 Oct 2018
357
La Penne sur Huveaune
Clairement le decompresseur..decompresse.. donc il va pas augmenter le frein moteur.cqfd
Justement si, ça coupe le temps moteur, et plus on ouvre les gaz, plus ça freine (plus d'air qui entre et est comprimé)
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 669
FR 12520
  • Auteur de la discussion
  • #56
Justement si, ça coupe le temps moteur, et plus on ouvre les gaz, plus ça freine (plus d'air qui entre et est comprimé)
J'avais pas pensé a ça :sad:
 
D
drspock
Compagnon
28 Mar 2018
744
Justement si, ça coupe le temps moteur, et plus on ouvre les gaz, plus ça freine (plus d'air qui entre et est comprimé)

ca evite la combustion? ok d'accord mais comment ça peut comprimer si on decomprime? j'ai rien compris là
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 932
Se qu'il veut dire sai qu'en ouvrant le decompresseur, il arrette la combustion donc le temps moteur.

Et qu'en accélérant en même temps, le moteur va avalée une plus grande quantité d'air.

Le moteur va se transformer en compresseur d'air, entraînè par l'inertie du véhicule. Plus d'air à comprimer, plus de résistance, plus de ralentissement.
Si la quantité d' air admise et supérieur à la quantité evacuè par la fuite induite par le decompresseur.

Se n'est que de l'explication de texte, aucune affirmation de ma part
 
Sujets similaires Forum Date
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Haut