Frein électrique sur un moteur de défonceuse HF

lepierre
Ouvrier
1 Février 2013
412
Molain 39
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir à tous,
Je possède depuis de nombreuses années une défonceuse AFAG (Suisse).
Cette machine fonctionne grace à un convertisseur de fréquences rotatif.
Le moteur fonctionne sous 165 V, 300 Hz.Soit une vitesse de rotation de 17 700t/mn.
La puissance est 2.2Kw.
Le moteur sort de révision pour un problème de fils de sortie très dégradés.
Le bobinier a pu refaire les sorties en partant du chignon.
Cette machine m'apporte toute satisfaction .
Elle a cependant un inconvénient mineur :lors de l'arrêt, l'inertie importante fait que la broche met pas mal de temps pour stopper sa course.
Jusqu'à présent, c'est avec un liteau que je freinais en le coinçant entre l'axe et le carter.Bon .....
J'envisage d'équiper ma machine avec un frein életrique: voici l'idée.
La commande actuelle est un simple contacteur mécanique on/off qui commande un relais .
Je remplace le contacteur par un système avec arrêt au centre, un contact travail tenu pour la commande de rotation et un second contact travail non tenu pour le frein.
Le second contact commande via un relais un transformateur et un pont redresseur.
Je pense que l'ensemble transformateur redresseur doit être isolé en amont et en aval par un relais ?
Car lorsque le moteur est alimenté en 165 V le courant pourrait "remonter" par le redresseur ?
Donc ma question est la suivante:
Peut-on sans risque "injecter "temporairement du courant continu sur deux phases après l'arrêt de l'alimentation du moteur afin de le freiner?
Si oui, à quel voltage, et surtout à quelle intensité ?
Y-a-il une formule de calcul ?
Merci à tous et bon weekend,

Lepierre
DSC01135.JPG
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 094
planète terre
Bonjour,

oui, on peux réaliser un freinage par injection de courant continu , sur ce type de moteur .
(qui sera plutôt un ralentisseur , c'est moins énergique qu'un frein mécanique, et a vitesse nulle ça ne bloque rien )

Pour ordre de grandeur, compter sur une intensité de freinage du même ordre que l'intensité nominale en ligne pour un fonctionnement a pleine charge du moteur (ou un peu plus, vu que c'est temporaire)
La tension sera de l'ordre de 1/10 eme de la tension nominale (soit, ici, environ 16V ...En tensions normalisées courantes , essayer avec 12V, ou 24V si c'est trop peu énergique ...ou au besoin doser ce courant, avec , soit une résistance, soit des prises intermédiaires au primaire du transfo fournissant le courant de freinage )
En aucun cas le circuit a courant continu , et le circuit a courant alternatif de marche normale, ne doivent pouvoir débiter l'un dans l'autre ! ils doivent toujours agir a tour de rôle, et être séparés !

Il faut, c'est IMPERATIF ! :
-Un circuit distinct et isolé par transfo + redresseur pour fournir ce courant de freinage (pour des raisons de sécurité)
-Un contacteur ou relais séparant ce circuit, en aval du redresseur ( pour éviter tous retour de courant )
-Une brève temporisation entre arrêt de la marche normale, et application du courant de freinage (pour laisser le temps au contacteurs correspondants de retomber et aux arcs de s'éteindre )

sloup
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 362
Le freinage par injection de courant DC est couramment proposé sur les variateurs.

Pour situer les valeurs, un ATV 31 a par défaut les réglages suivants :
Courant DC d'injection : 0,7In (In est le courant moteur nominal = celui de la plaque moteur) pour 0,5s. Il est possible de prolonger ce temps avec une injection secondaire à 0,5In pendant ... un certain temps (ou plus :P )
La tension n'est pas précisée, c'est le courant qui agit donc à expérimenter, éventuellement avec une résistance en série.
 
lepierre
Ouvrier
1 Février 2013
412
Molain 39
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonjour,
Merci pour vos réponses.
J'ai mesuré la résistance des bobinages et j'arrive à une valeur moyenne de 0.3 ohms.
J'ai un joli transformateur multi sorties avec 12V/10A et 24V/10A.
Le moteur de broche consomme 10A.
Si j'applique la loi d'Ohm relative au CC, U=RI, J'obtiens 12=Rx10, donc R=1.2 Omm.
Le moteur ayant 0.3 ohm de résistance entre deux phases, je dois intercaler une résistance de 0.9 ohm en série.
Mon raisonnement tient-il la route ?
Si oui, quel type de résistance dois,je trouver, sil vous plait ?
Si oui, quel type de redesseur dois-je trouver, s'il vous plait ?
Merci pour votre aide,

Lepierre
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 362
Mon raisonnement tient-il la route ?
À peu de choses près, oui.
En combien de temps comptez-vous arrêter le moteur ?
Si oui, quel type de résistance dois,je trouver, sil vous plait ?
Si on se base sur vos chiffres, la résistance devrait dissiper 120W, pas une petite ! :eek:
3 comme ça : http://www.gotronic.fr/art-resistance-bobinee-50w-0-47-8486-2954.htm
Si oui, quel type de redesseur dois-je trouver, s'il vous plait ?
Quelque chose comme un pont 25A/100V, très courant
http://www.gotronic.fr/art-pmb258-1755.htm
Celui-là fait 800V mais Q3PM
:wink:
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Sujets similaires Forum Date
Demandes d'estimation
Moteurs thermiques et véhicules associés
Moteurs thermiques et véhicules associés
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Fraiseuses
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Moteurs thermiques et véhicules associés
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Divers projets et réalisations
Tours
Accessoires et outils de coupe pour tournage
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Haut