Résolu Frein arrière en commande hydraulique sur ma Ratier 600

  • Auteur de la discussion JJ821
  • Date de début
JJ821

JJ821

Compagnon
Cela fait pas mal d'année que celui de l'avant a été converti, je me lance pour l'arrière pour supprimer ce câble qui a un rendement plus que moyen!
Les pièces de base sont un jeu de mâchoires et cylindre pour tambour de 200.
Gros avantage de la technologie avec les mâchoires flottantes, les freins de moto ont souvent des articulations fixes.
Pour fixer tout ça, je rajoute un flasque interne centré dans le carter du pont (retouché)

usinage du flasque support.jpg


avec la pose de la butée fixe et des ressorts, ça donne cela:
Montage du frein-1.jpg


Maintenant il faut loger un système pour compenser l'usure des garnitures. Je n'ai guère de place à l'intérieur car le tambour a des nervures de renfort qui viennent près des nouvelles pièces. Je vais donc repartir sur le système manuel que j'avais mis en place sur le frein avant. L'expérience a montré que, une fois les garnitures rodées, les interventions de réglages sont peu fréquentes.

Montage du frein- rattrapeur, réglage.jpg


La pige insérée est là pour bloquer l'écrou de butée quand on tourne la tige au réglage.

Pour la partie commande, je conserve la pédale, mais en lui soudant un levier qui me permet de positionner le maître-cylindre au plus près. Ce dernier est fixé au cadre par un support en dural qui pince le cadre.

maquette pédale.jpg


Je viens de commander la tuyauterie Goodridge, reste à valider les choix des bras de levier avant de transférer le système sur la machine.
 
peps

peps

Compagnon
On peut comprendre.
Sur les motos anciennes (encore que pour une ancienne la Ratier fasse presque "moderne") il y a des modifications touchant a la securité qui sont bienvenues. Par exemple l'amelioration du freinage, ou de l'éclairage en passant en 12 volts.
Mais je préfère quand meme quand l'aspect extérieur d'époque est conservé.
 
JJ821

JJ821

Compagnon
Mais je préfère quand même quand l'aspect extérieur d'époque est conservé.
C'est pour cela que je reste avec le tambour. Une fois terminée, la modif est peu visible, sauf pour un connaisseur bien sûr. Mais quand tu roules tout le temps avec une machine, tu recherches un peu des solutions qui améliorent le confort d'usage et la fiabilité.
 
peps

peps

Compagnon
C'est clair. D'ailleurs perso je viens de modifier une 515 en la passant en 12V. :oops: Mais j'ai utilisé un alternateur identique a la dynamo Lavalette-Bosch d'origine, et du coup on n'y voit rien.
En tout cas ta modification du tambour est propre.
 
vikor

vikor

Compagnon
beau travail et sujet intéressant ,
bon ben il faudra quand même penser a détalonner sérieusement les garnitures
 
Einzylinder

Einzylinder

Compagnon
On peut comprendre.
Sur les motos anciennes (encore que pour une ancienne la Ratier fasse presque "moderne") il y a des modifications touchant a la securité qui sont bienvenues. Par exemple l'amelioration du freinage, ou de l'éclairage en passant en 12 volts.
Mais je préfère quand meme quand l'aspect extérieur d'époque est conservé.
Sur la Béhème, j'avais l'allumage qui se coupait en roulant et le voyant de charge qui s'allumait. J'ai alors pensé au régulateur et à la dynamo, mais en fait c'était le contact du " clou " sur le phare qui disparaissait par intermittence.
Le courant sortant de la dynamo traversait le voyant de charge, pour repartir à la masse au travers de la bobine d'allumage, qui se retrouvait alors en série avec le voyant !
Pour remédier à cela , j'ai placé un inter au guidon, en parallèle sur le contact du clou.
C'est un exemple d'amélioration qui ne modifie pas trop l'aspect extérieur de la moto.
 
peps

peps

Compagnon
Bien d'accord avec toi. Tout ce qui peut améliorer le fonctionnement est bienvenu. D'ailleurs les anciens le faisaient aussi.
Sur ma 515 le boitier de vitesses au pieds (option d'époque) se fait attaquer par la chaine. A l'époque l'ancien avait imaginé un mini carter en acier entre les deux pour protéger le boitier en alu. Je l'ai bien sur conservé.
 
Dernière édition:
JJ821

JJ821

Compagnon
Les premiers tours de roue montrent une sensation pédale plus positive qu'avec le câble (pas d'élasticité). Je dois faire un peu plus de km pour mettre les garnitures en place dans le tambour et rattraper le jeu. Les rapports de leviers ne semblent pas trop à coté de la plaque, à jauger dans la durée.
 
Dernière édition:
JJ821

JJ821

Compagnon
Dans la foulée, je reprends la conception sur le frein avant, qui fonctionne depuis 10 ans, pour le transformer en double effet (deux mâchoires comprimées).
Comme les cylindres borgnes ne se trouvent pas dans le commerce, j'ai entrepris de les fabriquer, je récupère les pistons et les joints sur un cylindre double.
J'ai presque terminé le premier proto, encore quelques arrondis à faire à la bande et un coup de rodoir à l'intérieur. J'ai pris du 7075, je pense que ça devrait le faire:
cylindre mono piston usiné.jpg
 
JJ821

JJ821

Compagnon
Quelques nouvelles sur la progression du projet de frein avant à deux pistons

La fixation des cylindres se fait avec un flasque acier inséré dans un centrage du flasque alu d'origine.
J'utilise les trous qui servaient aux points fixes et axes des cames du frein mécanique

usinage du flasque.jpg


détail excentriques rattrapeur d'usure.jpg

le flasque acier en position, le premier cylindre, et les deux excentriques de rattrapage d'usure.
Le contrôle de frottement sur l'excentrique est fait avec une rondelle Belleville sous la tête de vis et une rondelle fibre entre le flasque et l'excentrique.
présentation des mâchoires.jpg

L'ensemble monté, le 2ème cylindre n'est pas encore totalement équipé.

Montage du frein double piston.jpg

Voilà ce que ça donne une fois monté, une gaine grise eût été plus discrète mais je n'ai pas eu de choix.
J'attends le tuyau de commande car celui en place est trop court! Ensuite, purge et essais...
 
F

ferdi26

Compagnon
C'est du travail de pro , une amélioration très utile et qui ne dénature pas la machine Bravo!
 
Daniel Pouzenc

Daniel Pouzenc

Compagnon
Bonjour Jean Jacques,
Comme toujours très beau travail, pour la gaine en durit aviation on trouve du gris.
Cordialement Daniel.
 
R

rentemplan

Apprenti
Bonjour, @JJ821 aurais tu quelques détails sur la réalisation des cylindres de roue
les as tu rodées? si oui comment .
c'est un sujet qui tombe a point nommé pour moi je doit refaire un maître cylindre pour un frein de remorque de tracteur la pièces ne se faisant plus.
 
JJ821

JJ821

Compagnon
Avec le 7075T, on a déjà un très bon fini à l'outil (plaquette à R0.4). J'ai tenté un rodoir classique à cylindres, mais dans l'alu ça me paraissait grossier. J'ai donc fait une finition au papier carrosserie, 400, 600 et 1000, pas à l'eau mais au WD40. Le résultat avait l'air bon, maintenant, l'avenir dira la vérité.
 
JJ821

JJ821

Compagnon
Avant d'usiner trouve toi les pistons et les joints, tu peux toujours adapter la forme du cylindre!
 
R

rentemplan

Apprenti
J'AI déjà le piston je récupère l'ancien pour le joint j'ai trouvé. Je testerai de toute façon cela ne pourra pas être pire que le vieux qui est tout piqué
 
JJ821

JJ821

Compagnon
Dernière étape du montage avec les bonnes durit:
assemblage final-1.jpg


Les durit inox se fondent mieux sur les carters.
Les premiers tests confirment que j'ai retrouvé la puissance de l'ancien double cames, avec une commande plus sensible.
 

Sujets similaires

D
Réponses
3
Affichages
618
Dominiquevono
D
C
Réponses
2
Affichages
1 007
boucqueneau
boucqueneau
GR3G
Réponses
25
Affichages
594
rabotnuc
R
S
Réponses
5
Affichages
243
schum22
S
D
Réponses
4
Affichages
383
davidmoy
D
jeanmichel1946
Réponses
19
Affichages
1 053
jeanmichel1946
jeanmichel1946
Etel
Réponses
13
Affichages
1 081
zohar956
Z
Andoche
Réponses
3
Affichages
299
Andoche
Andoche
Haut