Fraiseuse Schaffner F7M (Remise en service d’une petite )

Edmond96
Apprenti
21 Décembre 2018
211
bonjour,
je vais m'atteler à ça mais ce we a été passé au réaménagement de l'atelier. Alimentation des machines, lumière, refaire l'élec d'un petit touret Mape qui n'avait plus que son bornier et son bouton d'Aru, agencement général, et mettre de la lumière dans le garage de mon fils qui était jaloux de voir le mien aussi lumineux!
Je n'aurais pas cru, mais adopter des machines, ça demande autant de boulot que préparer la venue d'un nouveau né !
Et le couvercle du tour qui arrive normalement vendredi prochain...
Mais je vais trouver un moment pour retracer ce câblage.
Ce soir repos, demain, boulot.
Bonne semaine à vous
 
Edmond96
Apprenti
21 Décembre 2018
211
Bonjour,
Ce matin j'ai retracé ce que j'ai pu du câblage de la machine, en particulier les relais et la boite à boutons. Ça m'a permis de détecter qu'un fil était débranché sur l'inverseur d'avance.
Je ne me suis pas occupé des contacteurs et inverseurs de puissance dans le socle de la machine, mais uniquement à la partie commande avec les "fin de course".
Voici le relevé:
Cablage boite à boutons schaffner.jpg


Le bouton "arret de broche" NF est câblé entre 25 du relais de commande, et 26 du fin de course (gauche/droite, c'est le même actionné par 2 butées réglables). 26 est NF avec 27, qui alimente donc l'auto-maintien du relais de broche RP. Donc le FDC, comme le bouton "arrêt de broche", arrête la broche et libère l'embrayage via 29-30, 29 étant alimenté par l'interrupteur d'avance au pupitre, lui-même alimenté par 22-25 du relais de commande.
Le "fin de course" câblé NO 28-27 ne sert à rien.
On voit que cet interrupteur alimente à la fois le transfo 220/24 de l'embrayage, et la carte variateur par sa borne [1].
Je viens de remplacer la résistance 1,2k qui avait grillé lors de mon dernier essai, je n'ai pas trop envie de griller autre chose.

La question que je me pose donc est: MAIS OU VA DONC LE "0" SUR LA CARTE :crying1::zoutte:

Borne [5,6], ou borne [4] ? Je pencherais pour [5] qui alimente toute la bardée de composants alignés sous le dissipateur via une grosse résistance, et toute une série d'autres composants via la résistance qui avait cramé...
Ou [4] qui alimente la même bardée sans passer par la résistance ce qui lui éviterait de re-cramer?

Si vous avez une idée, je sèche lamentablement :confused:
 
Dernière édition:
Edmond96
Apprenti
21 Décembre 2018
211
Bonjour,

En tout cas la petite fraiseuse fonctionne parfaitement.
Je n'ai pas encore dépanné l'avance automatique, mais je l'ai utilisée en avance manuelle.

Après avoir alésé le diamètre 15 de la bride à excentrique du diviseur avec, le WE dernier elle a sorti ses premiers prismes.

Fabrication de lardons 12m6/10g6 en remplacement des 12g6 d'origine pour aligner le petit diviseur en SA30 dans les rainures de la table qui font 10H8. La machine est très douce, très facile à l'usage, et on peut se fier aux graduations des tambours. Un vrai bonheur d'usiner avec.
Dans la foulée j'ai usiné les clavettes 5x5 dont j'avais besoin pour mes manivelles de table.

Du coup le petit diviseur est entièrement fonctionnel, j'ai mesuré le défaut de position sur la table au pépitas avec une queue de fraise dans un SA30, 0 sur 100mm de long (hors les défauts le long de la queue de fraise). Pour moi c'est royal. Il me fait penser à une fabrication Schaublin mais je n'ai pas de culture MO. Qu'en pensez-vous?

20190308_073805.jpg


J'ai aussi reçu ma fraise à plaquettes de 50mm.
le WE dernier, deuxième série de pièces, 2 porte-outils pour le Socomo taillés dans un timon agricole en fonte aciérée.
La machine encaisse sans broncher des passes de 4mm dans la fonte, c'est tout bon ça.
Pour la rainure, passes jusqu'à 6mm avec une fraise 4 dents de 12; ça passe à l'aise sans forcer.

J'avais oubié comme le fraisage pouvait être long. 1 journée pour usiner le bloc capable de réaliser 2 porte-outils avec sa rainure.
J'avais aussi oublié la joie du copeau de fonte et sa jolie couleur...

Les pièces sont en attente, j'attend une fraise à plaquettes de 25 pour l'ébauche de la queue d'aronde. Je pourrais la faire avec la fraise ARS de 12 mais ça ne sert à rien de l'user pour ça, je ne suis pas pressé.

A suivre, l'avance auto ressuscitée. Mais ça risque d'être plus long...
Si vous avez une idée pour le branchement du neutre de la carte, la question est toujours ouverte.

Bon copeaux et bonne journée à tous :smt039
 
Edmond96
Apprenti
21 Décembre 2018
211
Bonjour,
Bon d'accord, la marque du diviseur je n'en ai pas besoin, je peux m'en passer.
Par contre si quelqu'un avait une idée sérieuse pour le branchement du neutre sur la carte avec un minimum de risque de griller quelque chose, ma reconnaissance serait immense! :smileJap:

Merci à vous
 
Edmond96
Apprenti
21 Décembre 2018
211
bonjour,
un petit up, car pas de retour à ma question...
J'imagine que ceux qui se sont déjà penchés sur mon problème pensent que je suis buté et que non, le neutre ne doit pas se brancher sur [4],[5] ou [6].
Pourtant le câblage est strictement d'origine, les fils sont liés ensembles en faisceau et le fil de neutre ne peut se brancher d'après sa courbure et sa longueur, que sur une de ces bornes.
La borne [4] n'avait plus de vis de serrage, j'en avais déduit, peut-être à tort, que le neutre se branchait sur [5] (je rappelle que [5] et [6] sont reliés par un strap).
Peut-être à tort, car, peut-être que les vis de [5] et [6] étaient présentes parce-que jamais dévissées, et que la vis de [4] manquait car perdue après démontage et non absente à dessein du constructeur.
Mon souci c'est que je n'ai pas du tout envie de brûler la carte par défaut de câblage; Des composants simplement en panne me suffiraient amplement!
Et pour la dépanner avec mes maigres connaissances, il me faudrait a minima qu'elle soit câblée correctement.
Si une bonne âme compétente me lit...
Merci à vous, et bon usinage
 
Edmond96
Apprenti
21 Décembre 2018
211
bonjour,
Encore beaucoup de temps passé ce matin à relever l'existant pour comprendre, et pour noter tous les composants de la carte. J'ai pu mesurer toutes les résistances de la carte, qui correspondent toutes à leurs couleurs. Pareil pour les condensateurs. J'ai déssoudé certains composants pour les mesurer.
J'ai démonté les branchements moteur. Dès le départ, je n'aurais pas dû faire confiance au post'it (#17) car c'est cf63 qui avait raison; le variateur agit sur l'inducteur et l'induit est alimenté sous tension constante. Donc [10] et [11] alimentent l'induit.
Ça m'étonne car il ne faut pas alimenter un induit si l'inducteur ne l'est pas, or, dans ce cas, on fait varier la tension aux bornes de l'inducteur précisement. :?: Pouvez vous m'expliquer vous qui savez?
La résistance de l'inducteur vaut 660 ohms pour 195V/0,28A c'est correct il me semble.
Celle de l'induit vaut entre 4 et 12 ohms suivant la position du rotor. Pour 160V/2,8A qu'en pensez vous?
 

Dernières discussions

Haut