Formation courte soudure TIG / MIG

  • Auteur de la discussion celika
  • Date de début
celika
celika
Ouvrier
9 Jan 2014
320
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut :smt039

Je me permet de poster ici car le forum "soudure" semble plus vivant que le "études et orientation". Si la modération juge que c'est incorrect, je m'en excuse.

J'ai comme projet de me reconvertir dans la fabrication de vélos utilitaires sur mesure (vélos cargo principalement).
F3SURMBHR0AQ7WV.LARGE.jpg


Outre la partie administrative qui va certainement être complexe (le métier n'étant pas vraiment reconnu en France), j'aurais besoin d'une formation en soudure pour compléter mes connaissances en dessin/usinage.
Mais comme je prévois de me lancer progressivement (d'abord pratiquer sur mon temps libre, sortir quelques vélos, faire des essais et voir les retours avant de créer mon entreprise) je ne peux pas quitter mon emploi actuel pour faire une formation longue (au risque de me retrouver dans une situation financière difficile).

Il me faudrait donc une formation assez courte, que je pourrais caser dans mes congés et/ou un temps de formation employeur (avec le CPF, j'ai 4 ans de cumul), soit environ 3-4 semaines maxi à vue de nez (sous réserve d'un soutien de Pôle emploi). J'ai des bases en soudure MMA, j'aurais besoin d'acquérir de bonnes bases en TIG, et éventuellement en MIG.
Si cette formation me permettait d'accéder à des postes de soudeur en intérim (pour avoir un complément financier et acquérir de l'expérience) ce serait un vrai plus.

Auriez-vous des retours d'expériences sur ce type de formations ? J'ai l'AFPA près de chez moi à Rouen, mais j'en ai eu des retours assez mitigés.

Merci pour vos conseils :wink:


 
H
hpvectravl
Ouvrier
13 Déc 2008
429
IDF
Bonjour,
Il y a l'institut de soudure à Villepinte dans le 93 qui a des agences en France.
 
L
laurentl38
Compagnon
21 Jan 2008
532
Bonjour,

Beau projet, pour les formations, je ne peux pas d'aider.
Par contre, au niveau conception des vélos pour ensuite les vendre dans le cadre de ton futur projet, pense bien à regarder la procédure d'homologation.

Au même titre qu'une voiture, moto etc, il doit être homologué, et pour une fabrication de quelques unité, les tarifs, ne sont pas vraiment rentable...
Mais dans le cadre d'une commercialisation, c'est indispensable, si l'on veut limiter les éventuelles ennuis ultérieur ...

Cordialement
Laurent
 
celika
celika
Ouvrier
9 Jan 2014
320
  • Auteur de la discussion
  • #4
J'ai pas mal fouillé pour l'homologation (forums d'artisans du vélo, AFNOR,...), et c'est le flou total. Toutes les normes sont adaptées aux fabricants en série, pas à l'artisanat. Déjà il faut fournir des cadres pour des tests destructifs, donc pour une prod unitaire c'est pas top...
Après je prévois de semi-industrialiser ma prod (standardiser certaines pièces pour gagner du temps et améliorer la qualité), donc il y a peut-être à creuser de ce côté (faire un cadre "type" représentatif du gros de la prod pour l'homologation).
D'après ce que j'ai compris, certains artisans se déchargent de toute responsabilité en précisant que le vélo n'est pas homologué sur route (dans le cas d'un vélo de piste par exemple c'est "logique"), mais je ne suis pas fan du principe.

Il est aussi possible que d'ici que je monte ma boîte la réglementation évolue, le vélo revenant sur le devant de la scène j'ai pu discuter avec plusieurs personnes ayant le même objectif (également à l'état de projet, sans plus d'infos).

@hpvectravl : merci, aurais-tu un retour sur leurs formations ?
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 824
Nancy
Bonjour,
+1 pour l'institut de soudure, il faut que tu acquières la compétence aluminium, autrement tes cadres seront trop lourds en acier. La soudure aluminium se fait, mais c'est particulier à apprendre. L'assistance électrique est un plus très important, c'est vite dur de pédaler si charge importante.
Salutations
 
celika
celika
Ouvrier
9 Jan 2014
320
  • Auteur de la discussion
  • #6
J'aimerais effectivement savoir souder l'alu, mais je préfère l'acier pour les cadres/fourches. C'est certes un peu plus lourd (quoique... l'acier sera plus fin à résistance équivalente, à peu de choses près un bon acier vaut un alu basique niveau poids), mais plus résistant à la fatigue, se soude mieux, et pour les vélos c'est un matériau beaucoup plus "vivant" (effet ressort) et confortable. Je ne jure plus que par ça pour mes vélos persos.
Pour un vélo utilitaire, à condition de bien le protéger de la rouille et d'optimiser le poids, je pense vraiment que c'est le top (durée de vie, possibilités d'évolution,...). Même s'il existe de bons cargos en aluminium (Bullit par exemple).

L'assistance électrique est à voir au cas par cas, ça rajoute quand même une bonne dizaine-quinzaine de kilos au vélo (selon le type de moteur et de batterie). Pour des chargements importants (>70kg) ça se justifie, mais pour faire des courses ou amener ses enfants à l'école sur des trajets courts à mon sens c'est plus un handicap, le vélo "nu" faisant déjà 25-35kg.
 
H
hpvectravl
Ouvrier
13 Déc 2008
429
IDF
C'est un organisme financé par la profession qui fait aussi de la recherche, c'est donc la référence. Tu peux aussi voir sur le site soudeurs.com
 
tyio
tyio
Compagnon
16 Sept 2012
1 048
Fontainebleau 77
Salut
Si tu veux te dissocier du peuple. Tu dois aussi savoir souder du titane. Et donc tig avec inertage. Moi perso pour mes vélos je ne jure que par ça :mrgreen: :smt031 Mais surtout pour la valeur ajoutée bien sûr:supz:
 
celika
celika
Ouvrier
9 Jan 2014
320
  • Auteur de la discussion
  • #9
Salut

C'est sûr que le titane est un cran au dessus du lot, mais justement le surcoût (pour le client, et pour l'artisan qui doit utiliser un équipement spécique) est important (un cadre titane coûte en général le double voire plus d'un cadre en bon acier/alu; ça limite pas mal le public concerné). Mais c'est effectivement une option à considérer dans les formations et l'achat d'un poste, même si dans un 1er temps je ne suis même pas sûr d'investir dans un poste AC/DC.

@hpvectravl : merci, je vais voir de ce côté :).
Pour ce qui est de Soudeurs.com, j'avais eu un ressenti assez... négatif quand j'avais posé des questions pour mes projets de soudure perso (soudure MAG au Co2 sur du tube de vélo, assez usitée aux USA mais très peu chez nous; le côté "non conventionnel" avait braqué la plupart des intervenant...), mais là on entre dans le domaine pro donc ça devrait plus les intéresser.
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 332
fr-50cherbourg
bonjour,
il y a la formation de base, puis les homologations soudure, c'est 2 choses différentes.
je ne sais pas si ces dernières sont nécessaires pour ton projet?
 
celika
celika
Ouvrier
9 Jan 2014
320
  • Auteur de la discussion
  • #11
Je ne sais pas trop, pas moyen de trouver des infos "officielles"...
Je pense qu'une homologation, même basique, serait un plus (pour les assurances, rassurer le client...).
 
H
hpvectravl
Ouvrier
13 Déc 2008
429
IDF
Le mieux est d’interroger la chambre syndicale des fabricants de cycles. Pour le poste, il vaudrait mieux prendre un AC/DC tout de suite. Lis les sujets de bodygard, il a fait pas mal d’essais et de bon avis.
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 917
Pour ce qui est de Soudeurs.com, j'avais eu un ressenti assez... négatif quand j'avais posé des questions pour mes projets de soudure perso (soudure MAG au Co2 sur du tube de vélo, assez usitée aux USA mais très peu chez nous; le côté "non conventionnel" avait braqué la plupart des intervenant...)
C'est normal, tu est passé pour un gueux aux yeux de ses rigolos.

Même pour souder ton portail, il te faut un poste à 10 000 €, du gaz ultra purifiè limite raffiné sur la lune.

En attendant le gars qui a monté se forum ne savait même pas qu'il était possible de souder de l'aluminium en courant continue...

D'ailleurs j'attends toujours qu'il me montre ses qualif et la radio de sa soudure à l'examen. Monsieur botte en touche à chaque fois.

Prend se qu'il y a à y prendre la bas et laisse tomber le reste
 
Noufab
Noufab
Ouvrier
14 Juil 2008
444
RP-Essonne
Bonsoir,

Je vois que je suis pas le seul à avoir un avis un peu "réservé" sur le site Soudeurs.com ... Ca rassure ... Il y a une bande de Ayatollah qui donnent l'impression de travailler que pour la NASA et je ne vous parle pas de l'ambiance : ça monte vite dans les tours !! :smt014
Bon j'apporte rien de constructif mais ca fait du bien ! Nah !

Bye,
 
W
wapiti
Ouvrier
30 Déc 2015
485
pyrénées (milieu)
Bonjour,

J'ai fait, il y a 2/3ans, la formation rapide avec l'AFPA : 3 mois d'electrodes enrobées+semi auto+tig.
Le semi auto avec 3 passes de veines liquides sur de l'ep25 tu n'en aura pas besoin, l'electrode non plus (quoique ces bases peuvent te servir pour faire tes outillages ou ton bati)
C'est une formation de groupe, il y avait 2 gars (sur 7) qui ralentissaient la progression du groupe et qui n'ont pas réussi à franchir le stade "je fais des cratères partout", comme la formation terminait par le TIG et qu'on avait du retard, il a fallu bacler le TIG (qui me branchait le plus)
Il y a bien évidemment des cours théoriques qui abordent tous les aspects de la soudure industrielle et ses contraintes de sécurité...

Sincèrement, je te conseillerais de te trouver un 'maitre' , un cadreur, un artisan de la bicyclette, un bijoutier de la petite reine, en voici un par exemple:
ce type est carrément parti une longue période aux stas zunis pour apprendre, il déchire le mec :wink: et il y en a d'autres en France.

J'ai des projets dans ton sens (sans ambition pro), j'me suis payé un tig, je vais craquer pour un oxyacetylene et apres il va falloir manger du cordon de soudure, faire des controles destructif sur ces cordons, recommencer encore et encore jusqu'à atteindre les 95% de 'perfection' sur des petits bouts de ferraille; après seulement je tenterais un cadre (surement un vélo couché, je vampiriserait les accessoires de ma randonneuse pour tester la tenue de route)

...ce que tu veux est tres précis: tubes ep 1 à 2, dia 15 à 35; à l'AFPA tu ne l'auras pas...ou vite fais... ça va être relou... bon courage...
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 332
fr-50cherbourg
peut-être rechercher directement un stage soudure tube au tig, faire un appel au peuple pour trouver un soudeur tig pro sur le forum, près de chez toi? ou carrément sur le bon coin, faut pas hésiter. Tu es dans quel coin?
 
celika
celika
Ouvrier
9 Jan 2014
320
  • Auteur de la discussion
  • #18
Je suis vers Rouen. C'est vrai que prendre des "cours particuliers" avec un soudeur pro en plus d'une formation serait une bonne idée :o . Contre un p'tit billet ou une caisse de binouze :mrgreen: !

@wapiti : merci pour ton retour. Du coup il vaudrait mieux que je cherche directement une formation TIG, et pas un truc polyvalent. Au pire je pourrais toujours me former plus tard au MIG/MMA.
Il y a quelques cadreurs qui acceptent de prendre des apprentis, mais apparemment c'est pas simple. Faut dire aussi qu'ils n'ont pas forcément le temps de s'occuper d'un stagiaire, c'est souvent des petites structures... Certains font aussi des stages -payants- de framebuilding (compter ~1500€ et 1 semaine pour faire son cadre).

Sympa la randonneuse, le système de pliage est original mais pas très pratique (d'autres modèles se plient sur le côté et n'obligent pas à retirer les roues; même si du coup ça n'impose pas les mêmes contraintes de fixation/pivot et de rigidité). On est assez proche des modèles démontables.

Pour ton vélo couché, tu as beaucoup d'exemples sur velorizontal : http://velorizontal.1fr1.net/forum
Le plus économique serait de te dégotter un vélo de route ou VTT en acier bien équipé, pour récupérer les pièces.

@Sologne_eng : dans ma région j'ai l'AFPA qui doit offrir des formations équivalente
 
A
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
2 061
12350 et 31200
Bonjour

la soudure de cadre de velo, ça doit ressembler à des cadres aciers d'ulm?
il y a peut-être une piste à chercher par là
peut-être qu'il y a des constructeurs dans ton coin
ou une formation "soudage tube mince"

il y a + de 20ans dans la boite où je bossais, on a fabriqué ( en sous traitance) quelques cadres aciers d'ulm
(photo pris sur lr net)
1572806402481.png
 
celika
celika
Ouvrier
9 Jan 2014
320
  • Auteur de la discussion
  • #20
Oui ça doit s'en rapprocher. On est sur des tubes de 0,7-1,5mm, en acier "basique" ou allié (cromo), avec des gueules de loup, des soudures "en coin", parfois avec peu d'espace (en haut des haubans, ou entre les bases et le boitier de pédalier)...

Après je ne me rend pas bien compte, à l'arc ça devient très coton de souder du fin (<1,5mm), au TIG est-ce aussi compliqué ? Si on sait souder du plus gros, cela demande-t-il beaucoup de pratique pour pratiquer sur du tube fin ?
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 467
le principal soucis et que tu devrais suivre un cursus classique pour acquérir les bases correct je t'ai donné une adresse pour cela ensuite faire une spécialisation

les formation spécialisé sont dispensé par les fabricant de matériel soudure sous forme de stage qualifiant
mais pour cela il faut maitrisé les bases correctement et pas essayé de bricolé dans sont coin à moins d’être surdoué
ou en centre de qualification sur un type de soudure spécifique
comme de nos jour pour pouvoir vendre un produit tu dois disposé d'une certification xxxx sinon aucune assurance n’acceptera de te couvrir surtout pour un usage aussi spécifique que les vélo et autre tripate
 
celika
celika
Ouvrier
9 Jan 2014
320
  • Auteur de la discussion
  • #22
J'ai vu que l'AFPA propose des formations très courtes (3-5j) d'initiation au tig, puis de spécialisation d'une durée similaire (non qualifiantes pour la plupart). Sous réserve de financement ça pourrait être une solution pour faire cohabiter la formation avec mon emploi du temps ? Il faudrait en revanche que je continue de souder entre deux sinon je vais perdre...

Quand tu parles d'un "cursus classique", c'est le type de formation durant ~2 mois qui aborde l'ensemble des procédés avec un niveau "débutant" ?
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 467
si tu na pas les base de formation soudeur il te manquera toujours des procédure comment elle ce décompose surtout pour des matériaux haute technologie ...ainsi que la connaissance du matériel des gaz et autres du métier soudeur
pour nous amateur bricolo un poste tig sera utilisé à 25% de ses possibilité technique
au final la plupart bricole un réglage qui leur permet une soudure plus ou moins correct ..voir sujet de body trés révélateur
mais pas qualité optimum d'un artisan reconnue dans sa branche
un travail bien fait ce décompose souvent comme cela ....

le matériel lui même 25% ....... la connaissance technique des matériaux et du fonctionement du matériel les techniques à mettre en œuvre 50% .... la technique et maitrise du geste du soudeur 25%

dans le sport auto de nos jour on emploi des matériaux haute technologie qui demande une connaissance accrue et un savoir faire renouvelé en permanence afin d'obtenir un résultat fiable dans le temps d'autant que des vie sont lié à ce travail
les soudeur font de la formation continue afin de suivre les évolution technique afin de resté certifié

comme pour toute activité il faut des base solide le métier de soudeur et complexe surtout pour le type de travail que tu vise qui demande l'excellence
qui elle te permettra d'avoir un statut reconnue dans la branche trés enconbré du transport cycle
un domaine qui et envahit par les asiatique et autres américain

quand au certification ça ce renouvelle régulièrement sous forme de stage ce n'ai plus un acquis définitif du moins sur certain type de soudure si tu na pas de bureau d'étude pour te couvrir au cas ou
pour cela demande soit institut de soudure ou chambre des métier

pour un projet professionnel comme le tiens ça demande d'avoir des base solide .. une étude de marché ...des compétences de conception de châssis ....un savoir faire technique de la soudure
tu aura encore les autres emmerdes courante lié à la gestion financière et administrative ainsi que celle lié à la commercialisation avec certification et autres demandes
j'ai un amis qui sait lancé dans la conception de demandes techniques pour des entreprises TP ou agricole qui ce décharge de l'aspect conception et administratif en optant pour un projet bouclé prés à l'emploie
incroyable le nombre de barrière qui ce lève pour la modification ou la création technique de nos jour
 
Dernière édition:
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 917
C'est que tous le monde cherche à se décharger de la responsabilité en la transférant à un autre.

Tu peut te servir de l'Europe. Rien ne t'interdit de domicilier l'entreprise ailleurs.
Simple exemple, renseigne toi sur pourquoi certains fabricants de casque les font homologuers du côté de la Roumanie. Et les revendent en toute l'égalité homologuè dans l'Europe.

Pour les rares fois où cette bêtises nous apportent quelques choses il faudrait être bête de s'en priver
 
celika
celika
Ouvrier
9 Jan 2014
320
  • Auteur de la discussion
  • #25
Bonjour et merci pour vos réponses.

Il est vrai que les normes françaises sont assez dures, parfois illogiques et floues... Mais justement en faisant homologuer à l'échelle européenne, ne peut-on pas se heurter aux normes françaises ?...

@dubleu : je ne vise pas de matériaux complexes, tout du moins dans un 1er temps. Des aciers assez classiques, du cromo, en épaisseurs 0,8-1,5mm environ. Peut-être par la suite l'alu. Mais je souhaite rester principalement sur du vélo utilitaire, les contraintes sont différentes d'un vélo de course par exemple (poids à supporter bien plus important, résistance, mais tubes plus épais avec des renforts).

J'abonde dans ton sens quand au besoin d'une formation posant des bonnes bases en soudure (pour le moment je n'ai qu'une expérience autodidacte), et une connaissance des matériaux. Puis une/des formations de perfectionnement, accompagnées d'un travail perso sur mon temps libre. Mais du coup je cherche une/des formations les plus "condensées" possible pour pouvoir les concilier avec un travail à temps plein (et autant que possible éviter de passer du temps sur des sujets moyennement utiles pour mon projet, genre le MMA).

Pour ce qui est des contraintes, législations... Je suis en train d'essayer de contacter des professionnels déjà sur le marché, les infos "officielles" étant inexistantes.
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 467
contact la la chambre des métier puis la drire ou équivalent eux peuvent te donné un dossier de base pour faire homologué un engin roulant
 
celika
celika
Ouvrier
9 Jan 2014
320
  • Auteur de la discussion
  • #27
N'est-ce pas une procédure pour un engin motorisé ? Sauf erreur, dans le cas d'un cycle non motorisé (ou inférieur à 250 w avec pédalage) la législation n'est pas la même (enfin c'est le peu d'infos que j'ai pu trouver avant de fabriquer mon vélo cargo...).
 
F
Fenson
Nouveau
22 Oct 2008
22
Bonjour,
Renseignes toi auprès de personnes qui fabriquent des cadres pour moto, (cela peut -être une piste).
Je me souviens de G. Martin qui a construit pendant des années des meilleurs cadres moto que ceux de série, et le tout en acier et au "flambard"...
Il faut savoir que la "mode" de l'alu pour les cadres moto, n'apporte pas grand chose pour la plupart des machines standard, sauf en compétition, et encore.. (voir Ducati...)
les cadres acier ont l'avantage d'être plus "souples" que l'alu à poids égal, ce qui n'est pas forcément un défaut, et cela serrait parfait pour ton l'usage.
Pour ce qui est des cours de soudures, va voir au CNVA (conservatoire national des véhicules anciens) à anthony , mais je ne sais pas si ils ont mis leurs cours soudure en place .
www.le-conservatoire.com
 
H
hpvectravl
Ouvrier
13 Déc 2008
429
IDF
Bonjour,
Les motos sont immatriculées et les contraintes de fabrication et d’homologation n’ont rien à voir avec les cycles et de mémoire Martin était constructeur.
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 917
Il ne faut pas toujours voire les normes comme le mal absolue.

Elles peuvent aussi avoir un côté rassurant pour l'acheteur. Vous même quand vous achetez un truc vous êtes content de sa.

Le vélo cargo, ramène clairement aux triporteurs de l'époque. Donc sa va toucher beaucoup le bobo. Le c'était mieux avant, sauver la planète tous en changeant de smartphone tous les 3 mois pour poster sur les réseaux sociaux.
Dans ton cas, la norme pour 99 % d'entre eux ils ne s'y intéresse même pas et n'y entraveront que dalle.

L'important est, est restera de te sécuriser juridiquement.
A voir comment est classè ton véhicule ? Bicyclette de livraison, triporteur,....?
Et ensuite trouver la norme Iso s'y rapportant. Par exemple la iso 4210 couvre les vélos standards pour adultes.

Que les infos soit un peut difficiles à trouver, sa aussi c'est normal. C'est une forme de sélection.
Celui qui a réussi à tous trouver et mettre en place à plus de chance de créer une boîte pérennes. Sa montre sa motivation et un minimum d'intelligence.

Pour commencer, tu peut prendre contact avec la fncrm => http://www.fncrm.fr/
 
Haut