fluide coupe en super marché

KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 630
89
  • Auteur de la discussion
  • #1
salut,
arrivant au bout de mon bidon d'huile de coupe soluble et n'ayant pas envie d'en chercher, j'ai fait appel à ma mémoire. :eek: :eek: (dur pour un enseignant en vacances :-D ).
j'ai lu quelque part il y a quelques temps une recette non essayée il me semble.
dans un pulvérisateur type lave vitres, mettre environ 5/10% d'huile colza, le restant d'eau.
Pour émulsionner le tout, un peu de liquide vaisselle.
on s'coue.

au final, ça va très bien dans tout(j'ai fait de l'acier comme de l'alu) aussi bien en tournage qu’alésage que filetage.

et en plus, ça ne sent pas fort.

donc si comme moi vous êtes auvergnats dans l’âme, vous voici équipe. :-D :-D

en plus, facile d'approvisionnement.
 
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 630
89
  • Auteur de la discussion
  • #3
ça tombe bien, je ne suis pas industriel. :-D

serieusement, je ne suis astreint à aucune cadence, j'usine par passion, je ne suis pas le dernier gagnant d'euromillions, et le total des rentrées financieres du foyer est inferieure à 2 smig, avec 2 enfants.
donc quand j'ai une combine qui permet d'economiser quelques sous, je la donne.

il va de soit que je ne recommande pas un tel fluide de coupe pour usiner un 62hrc avec de la fraise carbure de 3mm par passe de 1/10 avec un rotation de 5/60000rpm et une avance correcte(ne me demande plus la valeur, je ne m'en souviens plus).

je reste à ma place, celle du combinard. :oops: :oops:
 
koye
Compagnon
28 Juin 2010
693
Dans ce cas, merci de nous expliquer à nous, simple poireaux du copeaux, en quoi l'astuce de notre ami repésente une hérésie pour les pros. Ca, ça serait intéressant comme réponse :wink:

Mon grand père me disait il n'y a pas si longtemps que de son temps, c'était simplement de l'eau savonneuse qui était utilisé comme fluide de coupe. Du coup, ca ne me semble pas si déconnant la proposition de KY260, du moins en utlisation amateur.
 
Yakovlev55
Compagnon
22 Janvier 2011
3 394
F-67150
En effet, l'utilisation d'huile de colza, ne semble pas du tout un concept anti-industriel, un de mes clients (industriel, qui usine pour Bugatti entre autre ) m'a offert un flacon en spray (parfaitement industriel) d'un fluide de coupe bio, et rien qu'à l'odeur de friture on ne pouvait pas se tromper, c'était bien une émulsion à base de colza.
Ceci dit, l'odeur m'incommodait, et je suis revenu à des huiles de coupes normales.
Cordialement
Martin
 
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 590
Le pays du Comté
clabaut a dit:
apres avoir eponge mes larmes avec des klenex
je regrette simplement que sur le forum les gens qui possedent 1 combine ou une machine cn soit sur le meme niveaux
le metier de tourneur ou de fraiseur etait appris dans les annees 1960 en 3 ans
Bonjour,

Ce qui est réellement regrettable dans ce sujet c'est que vous jetiez aussi peu cordialement à la figure des membres ici un commentaire hors sujet tranchant sans aucune argumentation pour l'étayer !
Ce forum est un lieu de discussion et non un défouloir.

Et n'aller pas douter que sur ce forum tous les gens qui expliquent amicalement leurs astuces/avis sont au même niveau !
et ce qu'ils soit professionnels depuis x années ou des amateurs parfois avec autant d'expérience et voir même beaucoup plus.

Pour revenir dans le sujet:
Si je regarde mes livres de la profession écrits dans les années 1900 à 1970, ils sont remplis de ce type de recettes intelligentes basées sur l'expérimentation de produits courants qui manifestement, pour qu'ils les reproduisent dans des livres de formation, devaient les satisfaire industriellement.
Ainsi le lait ferait rire beaucoup de professionnel aujourd'hui et pourtant a été utilisé professionnellement pour l'usinage car il était dispo, pas cher et répond pour certains usinages aux besoins d'un fluide de coupe (très mouillant, réfrigérant, lubrifiant)

Pour rappel de ce que doit être un fluide de coupe:

-il doit être réfrigérant (évacuer les calories): l'eau dans la recette de KY260 sera parfaite dans ce rôle mais avec un gros problème connu dans l'industrie la rouille sous les pièces non démontées non protégées !
On peut ajouter 1 à 2% de soude pour diminuer l'effet d'oxydation mais alors on se retrouve avec un produit attaquant modérément l'aluminium et les peintures ...à prendre en compte.

-Il doit être lubrifiant (diminuer les frottement pour faciliter l'évacuation du copeau et abaisser la chaleur dégagée): bref il faut une huile ! le colza étant une.... huile .... végétale c'est parfait et tombe encore une fois juste dans la recette plus haut.
Par contre les problèmes:
Végétale, elle rancie avec le temps (il faut plusieurs mois si bien stockée) et alors peut éventuellement entrainer des "boutons d'huile" sur la peau .
Avec une application au pistolet la quantité stockée/délivrée est faible, éventuellement la bouteille devra être rendue opaque, étanche à l'air et stocké à l'abri de la chaleur/lumière pour retarder le phénomène si nécessaire.

Une huile minérale elle ne rancira pas et gommera beaucoup moins les glissières (ce qui oblige à un nettoyage régulier au pétrole) mais est en contrepartie bien moins efficace que les végétales.

-enfin il doit avoir une faible innocuité pour la santé ce qui est le cas ici encore (eau, huile végétale, liquide vaisselle)

Le troisième ingrédient de la recette de KY260 est ingénieux puisqu'il permet de mélanger les deux pré-cité: le liquide vaisselle contient des tensio-actifs qui casse la tension superficielle de l'huile permettant alors un mélange plus ou moins homogène avec l'eau ou autre chose d'ailleurs.

Effet bonus, les dégraissants du liquide vaisselle faciliteront le décollage de l'huile de la pièce usinée et donc son nettoyage :-D

Donc c'est une recette d'huile soluble (usinages légers à modérés) tout ce qu'il y a de plus réfléchie, avec ses avantages et ses inconvénients à prendre en compte.

Pour des usinages modérés à lourds sans problème de rouille, de gommage, ni de bouton d'huile (bref pour être plus "tranquille" pour l'amateur qui n'amortit pas ses machines et donc veut les garder longtemps à moindre frais)
il y a aussi la recette que gaston48 a déjà donné sur le forum: huile de transmission (contient des additifs haute pression équivalents à ceux de l'huile entière de coupe) avec un peu de pétrole.
il est du métier, utilise ses recettes et les partage/explique volontiers :prayer:

Il ne faut jamais oublié que le progrès est relatif, la plupart du temps on redécouvre plus qu'on invente de nos jours, bref sans vouloir nier l'avantage des produits commerciaux "dernière génération", ce qui compte ce n'est pas l'étiquette mais bien que le résultat satisfasse le cahier des charges de l'utilisateur :wink:

bon dimanche sous le soleil,
Phil
 
Yakovlev55
Compagnon
22 Janvier 2011
3 394
F-67150
Un grand merci aussi a Phil, qui remet les choses en place, et pour mettre un peu d'eau à son moulin (sans huile, l'eau svp) je citerai un grand bonhomme de la photographie, qui pour notre métier, mais ça peut souvent s'apliquer à d'autres, disait:" La différence entre un amateur et un professionnel, c'est que le professionnel gagne son argent avec ce qu'il produit".
Très cordialement
Martin
 
cerber
Compagnon
16 Novembre 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
bonjour,

il est vrai que le lait est/était utilisé comme fluide de coupe. dans une école technique où j'ai déjà donné cours comme prof de math, le lait était utilisé mon père m'avait dit (car il avait donné cours là aussi ) comme fluide de coupe car il convenait bien (pour quoi je sais plus). mais le lait entier, pas le demi ou l'écrémé car le lait entier contient +/- 58 gr/l de graisse en réalité. mais était il additionner à autre chose, je ne sais plus par contre, je lui demanderais si j'y penses.
 
papi mousot
Compagnon
2 Décembre 2006
769
Près de Coulommiers
Bonsoir à tous.

la mixture de KY260 doit suffire à nos besoins sans avoir un coup financier bien important. :wink:

j'ai déjà testé de l'huile moteur additionné d'eau et de shampoing bas de gamme . Finalement cela fonctionne plutôt bien et l'odeur du shampoing étais agréable.


Salutations cordiales, olivier
 
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 630
89
j'ai continué à utiliser et à tester.
sur de l'inox, sur des passes de 1.5 au diametre sur du 32, c'est pas terrible, ça marche mais sans plus.
par contre, sur les passes de finition, c'est tres bien, un beau copeau.
 
the_bodyguard1
Compagnon
25 Décembre 2010
5 379
belgique (namur)
papi mousot a dit:
Bonsoir à tous.

la mixture de KY260 doit suffire à nos besoins sans avoir un coup financier bien important. :wink:

j'ai déjà testé de l'huile moteur additionné d'eau et de shampoing bas de gamme . Finalement cela fonctionne plutôt bien et l'odeur du shampoing étais agréable.


Salutations cordiales, olivier

Bonjour papi mousot, aurais tu une idée des proportions utilisées????
D'avance merci.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut