Fin études Lycée Diderot.

JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 041
Cher
On dirait que quelqu'un t'a jeté un sort :
Il y a deux liens morts en bas à gauche de ta page sur l'EDT, dont celui sur le remontoir d'égalité. :smt021
C'est sûrement JDG qui m'a jeté un sort :roll:

En fait, j'ai fait mon site web il y a une vingtaine d'années, cela me passionnait à l'époque. Maintenant beaucoup moins et j'ai la flemme de mettre à jour...
Il y a des sites qui sont éphémères...

@+
JC.
 
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 041
Cher
Il me semble que l'on a expliqué ce qu'était un remontoir d'égalité ou force constante, mais on a pas dit à quoi cela servait !
Que fait notre prof de service ! C'est un scandale !
Le remontoir d'égalité ou force constante est généralement utilisé dans des pendules d'édifices ayant de nombreux cadrans avec de grandes aiguilles. On peut ainsi mettre des poids importants pour avoir une grande force motrice, mais l'échappement a sa propre énergie, toujours identique et régulièrement remontée. Aussi dans des pendules avec beaucoup de complications, gourmandes en énergie.

Je me permets de vous narrer une expérience vécue concernant une horloge d'édifice à remontoir d'égalité.
C'était il y a quelques années. Il m'arrivait de passer de temps en temps, lorsque l'autoroute était saturée, par un charmant village du midi.
J'ai constaté qu'une belle horloge d'édifice ne fonctionnait pas.

P1180552.jpg


Même si elle indique l'heure juste deux fois par jour, c'est triste une horloge qui ne fonctionne pas ! J'ai donc proposé mes services à la mairie, à tout hasard. Quelques mois plus tard, j'ai reçu un mail d'une sympathique responsable des monuments ( ou quelque chose de la sorte ). Après plusieurs échanges de mails et coups de téléphone, je me suis rendu sur place. J'ai trouvé un très beau mouvement Odobey fin XIXè avec remontoir d'égalité, qui avait été parfaitement restauré mais visiblement saboté. Certainement par un riverain qui ne supportait pas la sonnerie des cloches la nuit.

Vaison1.jpg


Le mouvement est très propre et l'on voit un fil de fer en haut, posé certainement par un béotien pour bloquer la sonnerie.
La transmission vers les cadrans a aussi été sabotée, semble-t-il.

V6.jpg


J'ai donc fait un devis minimaliste en demandant un gîte pour 3 jours et le contact avec un bon serrurier local pour refaire les pièces détériorées sur place. Comme j'avais fait valoir mes droits à la retraite tout en continuant mon activité,. C'était plus par passion que par gain que j'avais postulé. J'en avais aussi profité pour réaliser un projet qui me tenait à cœur depuis longtemps, qui consistait à réaliser un système simple qui ne modifiait absolument pas l'installation existante et qui permettait d'arrêter la sonnerie des cloches la nuit, pour un mouvement mécanique : http://sulka.fr/stopcloche/
Je leur ai aussi proposé de tester gratuitement ce système pendant un an, afin d'éviter que l'horloge soit à nouveu sabotée.

Grosse erreur ! On ne travaille pas ainsi avec l'administration !
J'ai reçu une fin de non recevoir, me stipulant que certains ne souhaitaient pas qu'un gugus étranger au département intervienne et qu'ils ont donné le marché à une entreprise locale qui à électrifié les cloches !

@+
JC
 
Dernière édition:
Topmicro
Ouvrier
22 Avril 2009
319
francecentre
Bonjour, c'est une démarche très honorable Jean -Claude , et une proposition méritoire, dommage que les élus aient été aussi incompétents dans leur choix pour ne pas saisir l'opportunité d'une remise en état valorisante et respectueuse.
Tu devrais nous dire Jean-Claude de quel village il s'agit pour qu'au moins nous ne nous y arrêterions jamais et ne pas laisser un "kopec" à ces ignares.
Cordialement
 
Haut