Fabrication portail

  • Auteur de la discussion lacier
  • Date de début
L
lacier
Compagnon
23 Avr 2010
1 126
Provence
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous :-D

J'ai besoin d'un portail et je compte le fabriquer moi-même, enfin peut être !

Je suis en train de faire les plans, comme je ne veux pas compliquer les choses, ce sera un portail coulissant à barreaudage vertical type industriel.
A priori, il sera autoportant, donc sans rail au sol car sol en légère pente.
Longueur 10,40 m Hauteur 1,75 m
Pour l'instant, les profils retenus sont : poutre basse 180x80, cadre 80x80, barreaudage 30x30.

Je n'ai encore jamais réalisé d'assemblage soudé de cette taille, donc je me pose et je vous pose des questions :

Comment s'y prendre au mieux pour que ça se passe bien ?

Faut il chercher une planéité parfaite durant l'assemblage en bridant tout les éléments au sol ou sur des tréteaux par exemple, ou faudra t-il de toute façon le détordre à la fin ?

Je pense qu'il faut tout pointer avant soudure définitive.

Que pouvez vous me dire sur ce projet ?

Merci pour vos avis.
A+
 
Calamentran
Calamentran
Compagnon
13 Nov 2009
1 604
Meyreuil (à coté d'Aix en Pce)
Bonjour

Beau chantier en perspective.. Pour faire le mien, quelques conseils qui me viennent à l'esprit vite fait ..
* soudure à l'arc MMA dans mon cas, baguettes basiques 2,5 mm, polarité - à la masse, 85 A
* les coins de ton portail sont à 45 °, taillés à la scie mécanique gage d'un bon équerrage et qui évite à l'eau de pénétrer (une scie Rage3 pour ma part) + chanfrein à la disqueuse (les fers ont été bien décapés et sont exempts de rouille)
* l'assemblage se fait sur une grande "table" simplement confectionnée avec 2 tréteaux de maçon bien alignés et 2 long fers U, placés longitudinalement, le tout bien plan et à hauteur de soudage (tu peux faire ça aussi sur un sol en béton bien plan mais c'est moins facile pour "ferrer" correctement
* 1 grande équerre + serre-joints sont indispensable
* je place mes pièces à souder, une après l'autre, bien ferrées sur la table à l'aide des serre-joints et bien à l'équerre
* pointage indispensable, 2 points sur la coupe 45° puis on retourne et encore 2 points (n'oublie pas que lorsque tu soudes, la soudure "rapproche" les 2 pièces à cet endroit par phénomène de rétreint)
* une fois pointées, tu enlève le laitier, un coup de brosse, tu re-vérifie l'équerrage et si OK, là peux finir ta soudure.

Je pense que ce post va s'enrichir au fur et à mesure des intervenants, à suivre donc..
 
jeromeP
jeromeP
Ouvrier
24 Avr 2009
493
33320 Taillan-medoc
Bonjour,

J'ai moi aussi construit mon portail coulissant et il m'est arrivée une mésaventure que je ne me suis toujours pas expliqué.

structure (3.50m*1.5m ) en carré de 40 soudé à l'arc et revêtement bois.

sur le dessus carré du bas, j'ai soudé tous les 30 ou 40 cm des support pour i fixer les morceaux de crémaillère. ce qui arriva est arrivé et je m'y attendais, le carré c'est déformé. J'ai fait des points de soudure à l'opposé pour redresser, nickel, équerrage et vrillage impect.
j'ai pu donc régler pil-poil l'emplacement de mes crémaillères sur les petit supports.

Par contre, là ou cela ne va plus du tout, une fois tout réglé et ajusté, direction galvanisation à chaud et là au retour, :twisted: tout vriller et la barre inférieur cintrer, comme si les rectifications faite à la soudure avais été annulé.
heureusement que mes petit support été suffisamment grand.
si quelqu'un peut m'expliquer, je suis tout ouïe. 8-)


:smt039
 
D
DT
Apprenti
3 Oct 2009
109
Vendée (85)
jeromeP a dit:
Bonjour,

J'ai moi aussi construit mon portail coulissant et il m'est arrivée une mésaventure que je ne me suis toujours pas expliqué.

structure (3.50m*1.5m ) en carré de 40 soudé à l'arc et revêtement bois.

sur le dessus carré du bas, j'ai soudé tous les 30 ou 40 cm des support pour i fixer les morceaux de crémaillère. ce qui arriva est arrivé et je m'y attendais, le carré c'est déformé. J'ai fait des points de soudure à l'opposé pour redresser, nickel, équerrage et vrillage impect.
j'ai pu donc régler pil-poil l'emplacement de mes crémaillères sur les petit supports.

Par contre, là ou cela ne va plus du tout, une fois tout réglé et ajusté, direction galvanisation à chaud et là au retour, :twisted: tout vriller et la barre inférieur cintrer, comme si les rectifications faite à la soudure avais été annulé.
heureusement que mes petit support été suffisamment grand.
si quelqu'un peut m'expliquer, je suis tout ouïe. 8-)


:smt039
Bonjour,

La raison de cette déformation est relativement simple : quand tu as soudé tes pattes la soudure s'est rétractée et a cintré ton tube. Tu as corrigé par des points de soudure à l'opposé que tu as meulés je suppose. Ils ont fait leur effet. Lorsque ton portail est allé à la galvanisation (du moins lorsque tu l'as emmené, il n'y est pas allé avec ses petites pattes hein :wink: ) il a été trempé dans un bain de zinc en fusion aux alentours de 450°C pendant une vingtaine de minutes. Toutes tes soudures ont donc été rechauffées mais tes points de "correction" ayant été meulés ils ne représentaient plus assez de volume pour compenser le réchauffage des soudures des pattes. Ce qui explique que tes soudures sur les pattes se soient à nouveau rétractées et pas celles opposées :???: .

Voilà, j'espère avoir été assez clair :-D

Damien
 
jeromeP
jeromeP
Ouvrier
24 Avr 2009
493
33320 Taillan-medoc
Merci :supz:

Effectivement, j'ai meulé les soudures de correction. :cry:


Aurai-je libérer ces contraintes de la même façon si avant le bain j'avais chauffé au chalumeau(propane) les soudures meulées ?
 
D
DT
Apprenti
3 Oct 2009
109
Vendée (85)
jeromeP a dit:
Merci :supz:

Effectivement, j'ai meulé les soudures de correction. :cry:


Aurai-je libérer ces contraintes de la même façon si avant le bain j'avais chauffé au chalumeau(propane) les soudures meulées ?
Cela n'aurait malheureusement rien changé étant donné que toute la structure a été portée à la même température durant le bain et a refroidi à la même vitesse partout...
 
L
lacier
Compagnon
23 Avr 2010
1 126
Provence
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonjour,

Les renseignements commencent à arriver, super ! :lol:

Parmi les points importants notés, il y a le dernier problème cité à propos de la déformation.

Si j'ai bien compris, rien que le fait de souder les supports de crémaillère a déjà entrainé une déformation du portail. c'est cela ?

Quel genre de supports as tu mis, y avait il de grosses soudures à chaque support ?

Je ne sais pas encore si je le ferai galvaniser à chaud (prix + transport !).
Si je choisis ce mode de protection, comment faire pour qu'il ne se déforme pas, faut il mettre des faux supports du coté opposé à la crémaillère ?
C'est à dire faire un portail autant que possible symétrique.

Ou bien est ce inutile de chercher à éviter la déformation, il se tordra de toute façon et il faudra le détordre à la fin ?

Merci pour vos réponses.
A+
 
Nico91
Nico91
Compagnon
9 Mai 2009
3 439
FR-91
n'oublie pas que si tu veux la faire galvanisé, il faut prévoir des évent sur les tubes et pas faire de l'étanche
 
Calamentran
Calamentran
Compagnon
13 Nov 2009
1 604
Meyreuil (à coté d'Aix en Pce)
Bonjour Lacier

Comme souvent sur le forum, on ne connaît pas le niveau et les moyens techniques des personnes qui demandent un conseil... il est donc souvent difficile d'apporter une réponse "personnalisée" au problème posé..

Je te conseille vivement de t'inscrire sur le forum soudeur.com où tu pourras trouver plein d'informations utiles à ton projet. Par exemple, en pièces jointes, je t'ai chargé 2 petits articles relatifs aux phénomènes de déformation et de rétreint.... Voir la pièce jointe Retraits soudage.pdf Voir la pièce jointe Déformations soudage.pdf
 
Berola
Berola
Compagnon
25 Oct 2008
1 898
Vallée du Rhône
Bonjour
Tous les portails que j'ai fait (6) n'ont pas été galvanisés mais peints après antirouille .Le plus vieux (30 ans ) ne présente aucune trace de corrosion à ce jour .
Je ne comprends pas bien comment faire tenir un portail coulissant de 1,75m de hauteur sans rail au sol . Il est pendu à quoi ? J'ai du louper un épisode.....
@+
 
jeromeP
jeromeP
Ouvrier
24 Avr 2009
493
33320 Taillan-medoc
lacier a dit:
Quel genre de supports as tu mis, y avait il de grosses soudures à chaque support ?
morceaux de cornière de 25*25(deux soudures de 25mm) de 50mm de long sur le carré de 40.
si c'était à refaire, je mettrait le tube de 40 au niveau des fixation de crémaillère. mais le cadre était déjà un cadre de recup.

lacier a dit:
Je ne sais pas encore si je le ferai galvaniser à chaud (prix + transport !).
renseigne toit sur la taille de la cuve pour la galvanisation car la taille maxi pour moi était de 4m.

nico91 a dit:
il faut prévoir des évent sur les tubes et pas faire de l'étanche
Là ou j'ai fait galvanisé, il m'ont conseiller des trous Ø11 mini et aucun corps creux et ça il regarde bien et te refoule à l'entrée s'il ya un soupçon .

:smt039
 
A
Guest
Bonjour l'Acier

Et n'oublie pas je viens avec mon comparateur prendre les mesures
Je veux du centième :smt082

Sinon ,dans la mesure du possible : c'est d'avoir un support genre de marbre ou l'armature est solidement fixée dessus par des serre joints ça évite les déformations due à la soudure mais bon la ca ferait un gros marbre de + de 10 mètres si j'ai bien lu ( peut être en deux parties ou en une seule fois ? )
En fait la technique c'est de construire en upn de 100 ce support - ça nécessite effectivement d'avoir la ferraille en conséquence puis de souder
tout le portail solidement arrimé sur le marbre - et se méfier car la moindre soudure hors marbre peut tout déformer ( contrainte du métal ) une fois que c'est soudé d'un coté meulage des soudures, retourner la pièce - la fixé à nouveau solidement sur son support et rebelote
Ensuite contrôle et si défaut chauffage au chalumeau et contrainte à condition de chauffer la ou il faut - si on chauffe au bon endroit on " entend " le metal qui se met en place
 
L
lacier
Compagnon
23 Avr 2010
1 126
Provence
  • Auteur de la discussion
  • #13
Bonjour,

Quelques notes à ceux qui m’ont gentiment répondus.

C’est vrai, il faut que je pense au forum soudeur.com. Ca fait longtemps que je n’y suis pas allé. Les documents de soudeur.com sur les retraits et déformations au soudage sont bien utiles pour formaliser ce que je crois comprendre de ces phénomènes lors de la soudure. Je vais aller y faire un tour.

J’ai posé ma question sur le site usinages.com car je sais qu’il y a des pros et des amateurs très compétents dans plein de domaines.

La remarque de Calamentran sur la difficulté de renseigner une personne qui demande conseil et dont on ne connaît ni le niveau ni les moyens techniques est judicieuse et classique sur le forum. J’ai à mon tour oublié de donner quelques renseignements.

Donc voila, je suis plutôt orienté mécanique de précision, j’ai plus l’habitude de travailler avec le centième de mm qu’avec le marteau de forgeron.
Mon niveau : puisque c’est moi qui doit choisir la case à cocher et que personne ne me regarde je vais dire, bon.
En ce qui concerne la soudure, je sais souder à l’arc depuis longtemps mais uniquement pour des petites réalisations.
Je n’ai encore jamais fait de construction de cette taille. C’est pour cela que je me méfie, je ne voudrais pas obtenir une banane... ou autre chose de moins comestible.

Pour le matériel, je possède tout le matériel de base, tronçonneuse à métaux, ébavureuse, disqueuses… En poste à souder, j’ai un inverter pour souder à l’arc.
J’ai prévu de tout assembler en pointant à l’arc et ensuite de me faire prêter par un collègue un semi-auto juste le temps de finir les soudures. J’ai très peu d’expérience en semi-auto, mais je pense que ça devrait quand même être plus rapide et mieux.

Pour la manutention, j ai un chariot élévateur. Heureusement car le portail devrait faire environ 400 kg !


Passons à la réalisation

Sur le principe du portail autoportant (sans rail), voila quelques explications en image pour ceux qui ne connaitraient pas.
Quand je dis, sans rail, c'est sans rail au sol car il y a un rail soudé sous la poutre basse du portail.

t_portailautoport01_320.jpg
t_portailautoport02_209.jpg

Et le site d'un fabricant pour les éléments spéciaux :
http://www.mantion.com/fr/prod-pafacier/en-porte-a-faux-acier.html

Pour la galva. Events sur les tubes et pas faire de l’étanche. Ca je devrais y arriver sans mal ! Merci pour le rappel.

Pour kamika, je sais que tu vas venir m’em…er avec un comparateur ! Même pas peur, tu ne vas pas contrôler au bon endroit ! :siffle:

Je vais effectivement essayer de me faire un support costaud.
Pour les points de chauffe pour redresser, je sais effectivement que ça se fait, mais je n’ai pas le coup de main !
J’avais imaginé, si le redressage était nécessaire, de le faire en mettant des cales sous le portail et de poser des charges lourdes avec le chariot aux bons endroits !
Est-ce une méthode valable, que vaut-il mieux faire ?

Pour la protection anti-corrosion, j’ai le choix (ou peut être pas le choix ! je me renseignerai) entre galva et pas galva à chaud.

Si galva. Des évents dans tous les tubes. Du coup l’eau de pluie va rentrer dedans, mais c’est pas grave l’intérieur sera galvanisé. Ensuite, peut on peindre sur le galva ?

Si pas galva. Quelle peinture apporte une bonne protection, dans la durée ? (climat tempéré, pas marin, à la campagne en Provence). Comment le peindre, pinceau, pistolet ? Il me semble difficile de peindre un grand portail à barreaux au pistolet sans cabine. Je crois que les pièces torturées sont peintes parfois au pistolet électrostatique, ce qui évite d’en envoyer la plus grosse quantité à coté. Est-ce utilisable dans ce cas ?
Quelle préparation faire avant peinture ? Un coup de chiffon avec un produit décapant (lequel ?) ou faut il brosser mécaniquement ?

Voila, beaucoup de questions. Merci pour votre patience et vos conseils.

A+
 
JPierre62
JPierre62
Compagnon
16 Mar 2010
994
Pas de Calais - Calonne-Ricouart
Bonjour Lacier
Beau portail que tu vas nous faire là
Pour la galva à chaud , c'est l'idéal ,
ca te coutera + ou - 1 euros le Kg , c'est à dire + ou - 400 euros pour ta barrière , mais ca ne bougera plus dans le temps .
Evite de trop souder à l'arc si tu veux galvaniser à chaud : s'il reste du laitier sur les soudures , l'acide des bains de préparation ne l'enlève pas et la galva ne tiens pas sur les résiduts de laitier, et la rouille s'infiltrera la-dadans .Ou alors faut tout meuler les soudures et c'est un gros boulot .
J'ai vu que tu pouvais avoir un poste semi-auto , préfere ça , plus de problèmes de laitier .
Pour les trous de Galva , avec ta poutre basse qui est assez volumineuse , prévois des trous d' évents assez gros au départ , sinon les gars de la galva vont te les agrandir au chalumeau avant de tremper ta barrierre et c'est pas joli . Tous les tubes doivent etre percés ou faire une fissure pour l'évacuation de sortie du bain , mais ca tu l'avais noté .
Si tu veux peindre ensuite , il existe une peinture d'accrochage sur galva , après un dérochage ( casser le brillant ) , j'ai la marque de ce que l'on prends comme produit à l'atelier qund on doit peindre nous même , je te la donnerai demain . Nous on mets une couche d'accrochage ( c'est du blanc ) au pistolet et ensuite une ou deux couches de finition .
Si tu veux d'autres détails sur la galva , je galvanise mon matériel pro depuis 22 ans à raison de 2 à 5 tonnes environ par semaine ( pratiquement que du tube ) , je pourrais te renseigner si tu le désire .
Une galva à chaud : 80 microns , usure du galva / an , je te donnerais ce que donne la norme sous différents atmosphère demain .
Mais ca tiens + de 20 à 40 ans suivant l'acidité et le lieu ( air salin )
On a une barrierre fabrquée et posée en 1990 et elle 'a pas bougée depuis ce temps .

Tu peut la fabriquer à plat , dans ton atelier , sol plat ou calé pour rattraper les hors niveau . Maximums de Serres joints pour le pointage et pour la soudure définitive , tu la redresses posée verticalement , la bloque avec des braquants soudés pour qu'elle se tienne debout et tu fait tes soudures alterné droite et gauche pour eviter qu'elles ne te déforme trop la structure . Si c'est un peu gauche , galvanise là avant d'essayer de l'avoir nikel , en revenant de galva tu risque de devoir recommencer : en sortie de bain , la barrierre est retirée verticalement un coté ( bout ) avant l'autre ( bout ) pour vider le galva , ca fait que les tubes qui sortent avant la base se refroidissent avant et ca fait bouger + ou - la structure . .
Ton système de chariot avec des cales et poids , ca devrait aller pour la rectifier , On se sert quelques fois des verrins de notre camion ( grue ) pour peser plus ou moins sur la barrierre calée !

J.Pierre
 
A
Guest
Bonjour a tous , Bonjour l'Acier :-D

Tu peux aussi, fabriquer ton portail avec du metal galvanisé et ensuite galvaniser à froid les soudures
avec ceci: http://www.internati.com.au/Brand/GALME ... NG_TDS.PDF
On l'utilise ici pour des reprises de soudures ( remorque de bateau etc...) très efficace et excellente tenue dans le temps

Il faut par contre au préalable meuler le galva avant soudure car ça consomme plus de baguette si on soude direct dessus
et ça peut donner mal à la la tête ( vapeur nocive )
pour en revenir au laitier si la soudure est bien faite le laitier se soulève tout seul c'est à ça d'ailleurs que l'on reconnait 1) un bon soudeur, 2) un bon réglage du poste en ampère en fonction de la baguette utilisée
Si baguette traditionnelle les étuver avant utilisation.

Comme deja dit plus haut bien brider car le problème c'est pas la banane en résultat c'est plutôt la vrille genre hélice d'avion - remarque ça fait un genre aussi :supz:
Alterner les soudures, comme un serrage de culasse
Mets des gants, un tablier de forgeron, des bonnes chaussures, et n'oublie pas l'aloé vera .....
Bon quand ce sera fini tu nous préviendras pour l'inauguration - .
j'apporterai les glaçons... :drinkers::partyman:
Blague a part si tu soudes longtemps faut boire un litre de lait par jour - c'est un anti- poison -
Bon courage en tout cas pour ta réalisation :wavey:
 
JPierre62
JPierre62
Compagnon
16 Mar 2010
994
Pas de Calais - Calonne-Ricouart
Lacier

La peinture pour mettre sur ton portail de retour de Galva :
quand il revient de Galva :
Dérocher :
Le déroché est une solution composée d'un volume d'acide sulfurique pour 9 partie d'eau.
ou tout simplement laisser ,un moment dehors , pluie , pour que la couche brillante s'enlève et que la surface accroche plus la peinture .

1ere couche : peindre avec une peinture: primaire FREITACCROCH de chez La Seigneurie/Gauthier , c'est une peinture d'accrochage sur Alu-Galvanisés et autres supports délicats .
Après , on prends de la peinture Ancorprim de la couleur que tu veux pour la finition .
Attention de pas metttre n'importe quoi sur la FREITACCROCH , fait des essais avant , car on a eu des peintures qui cloquaient la sous couche , et là , faut tout recommencer .

On peint rarement , sauf des grosses pièces , les autres : de la peinture cuite au four chez un professionnel , mais là faut demander avant : long +10 mètres + Haut ?? de leur fours ! .....

Pour les tubes achetés déjà galva ( kamika ), je ne le conseille pas , Il faudrait trouver ces tubes déjà galvanisés à chaud , ce qui n'est pas évident avec les petites dimensions et ca te coutrera le meme prix que si tu galvanise après . . Il faudrait d'ailleurs les Souder au semi avec du fil fourré spécial galva , ce qui te fait un équipement supllémentaire à acheter .
Et reprendre les soudures avec une galva en bombe , ca te laisse que 1 ou 2 microns dessus et deux mois après , la rouille apparait , ( du moins pour nos régions ) Pour chez kamika ca doit tenir plus longtemps surement .
Pour la durée de tenue du Galva , je n'arrive pas à mettre le fichier ici , trop important . mais ca dit ce que je disait hier soir : usure 2 à 4 microns l'an suivant l'endroit + ou moins agressif . Donc tenue de 20 à + ou - 40 ans , sans soucis !
En + si tu met de la peinture dessus , plus de blèmes .

La galva à chaud se guérit : c'est à dire que si tu as un coup sur ta barrièrre , un jour : Eclat de galva ou rayure jusqu'au fer , le coup s'éstompera de lui même , et la galva autour se referme comme une plaie .
 
G
Guitoune45
Compagnon
8 Avr 2008
1 472
Olivet 45
Bonjour,
Pourquoi ne pas le fabriquer en 2 éléménts assemblés par boulons (voir soudures ) au montage ??? ce serait à mon avis plus facile à réaliser et beaucoup plus maniable .
Je ne crois pas à la précision d'une équerre.... l'idéal : vérification à toutes les étapes de la réalisation du parallélisme des côtés ET mesure des diagonales ,il n'y a pas mieux !!!
Bon Courage .
 
K
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 629
89
j'ai deja fait des grandes structures(pas aussi grandes), mais sur des pieces de 4 à 5m de long(chassis de remorsues et autres et si on ne veut pas avoir la marechaussées sur les bottes, vaut mieux que ça ne fasse pas l'helice).

quelques conseils:
1- chanfrein obligatoire, non pas pour une bonne penetration mais ça diminue le voile possible par 3 à 4 dans les conditions defavorables, ça l'annule dans les meilleurs cas
2- pointe ni sur le devant, ni sur le derriere, mais dans les angles, ça evite les tubes qui jointent d'un coté et pas de l'autre.
3- evite les cordons et prefere le point de chainette
4- brider sur n'importe quoi, ça ne changer rien, si ça doit faire l'helice ou le porte manteau, des que tu vas debrider, tu vas voir reapparaitre ce demon, donc ne bride pas, ça permet de rectifier des le depart toute amorce.
5- pointe devant/derriere avant de faire du point de chainette
6-comme le dit Guitoune, n'hesite pas à mesurer et remesurer, ca faire confiance à une equerre, c'est valable si l'equerre est bonne et si on a l'habitude(et j'ai l'habitude, ça ne m'empeche pas de mesurer)
7- faire de la menuiserie au MIG ou au MMA ne changera rien en terme de deformation. le portail que je dois faire pour une copine dans 15 jours fera 4.20m apparent, 2m de haut pour une longueur reelle de 5m et 2.10m de haut et je le fais à la baguette, alors que j'ai MIG et TIG.
 
G
Guitoune45
Compagnon
8 Avr 2008
1 472
Olivet 45
Bonjour,
Même avis que KY260 .
A + .
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
Salut.

Moi aussi j'ai fait des grandes structures...

LDS 006.jpg


LDS 010.jpg
 
l'blond
l'blond
Apprenti
9 Avr 2009
247
45 Orléans
Frimeur :lol: Là, on joue plus dans la même cour...
 
L
lacier
Compagnon
23 Avr 2010
1 126
Provence
  • Auteur de la discussion
  • #22
Bonjour à tous,

J'ai eu un problème informatique pendant quelques jours, j'ai enfin retrouvé ma connexion hier.
Je vois que certains ont pris du temps pour répondre à mes questions, me donner des idées, des pistes... Alors, un grand merci à vous en attendant sans doute d'autres questions !

L'entreprise la plus proche pour la galva à chaud n'a qu'un bain de 7 m, la solution serait de l'immerger en diagonale en 2 fois, mais alors je vais devoir faire des trous de partout pour les écoulements je pense.
Je suis en train de me renseigner sur la solution sablage + éventuellement métallisation + peinture. Là, pas de trous, mais, ça a l'air cher. A voir.
L'ennui, c'est qu'il faut faire le choix du traitement avant la fabrication !

Sinon pour la soudure, je vois que michel19 fait de belles réalisations. Je vais l'inviter quelques jours pour le trav les vacances... !
A+ :lol:
 
D
DT
Apprenti
3 Oct 2009
109
Vendée (85)
lacier a dit:
Sinon pour la soudure, je vois que michel19 fait de belles réalisations. Je vais l'inviter quelques jours pour le trav les vacances... !
A+ :lol:
Ou alors tu lances un appel sur le forum et tu vas te retrouver avec une cinquantaine de gars dans ton garage avec chacun son poste à souder et ton portail sera terminé en une petite heure :wink:
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
Hum...
Pour les vacances...
T'es dans quelle coin lacier? :)
 
L
lacier
Compagnon
23 Avr 2010
1 126
Provence
  • Auteur de la discussion
  • #25
Bonjour à tous,
michel19 a dit:
Hum...
Pour les vacances...
T'es dans quelle coin lacier? :)
@ michel, je suis en Provence, dans le 84. Un coin sympa pour des vacances ! :siffle: En plus en soudant, tu peux bronzer en étant à l'ombre dans l'atelier ! Pendant ce temps, la bière et le rosé prennent la bonne température dans le frigo. Le rêve quoi !

L'entreprise de galva la plus proche de chez moi ne veut pas traiter le portail, trop grand. Il est vrai que même en 2 fois ça ne suffit pas. Il faut le tremper incliné d'un coté, le sortir, l'incliner de l'autre coté et le tremper à nouveau, ensuite le retourner tête en bas et recommencer 2 trempage. Et ça, dans tous les bains, décapage, rinçage... galva. Ils ne veulent pas.
Je suis obligé d'aller très loin pour trouver un bain assez grand.
Le faire en deux parties ne me tente pas trop avec le principe du portail autoportant qui possède un rail spécial à sa base.

Reste la possibilité locale d'une métallisation + peinture mais ça revient très cher.

Finalement j'ai reçu cette semaine d'un fabricant français de clôtures et portails industriels un devis pour un portail autoportant à mes dimensions avec revêtement zinc + polyester. Le prix est un peu plus cher que mon estimation si je ne compte pas le temps de michel19 moi :wink:, alors je crois que je vais me laisser tenter par cette solution.
Encore merci pour vos conseils et je vous dirai ce que ça donne.
A+
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
Argh...
C'est grillé pour les vacances dans le midi...
 
L
lacier
Compagnon
23 Avr 2010
1 126
Provence
  • Auteur de la discussion
  • #27
Bonsoir,
michel19 a dit:
Argh...
C'est grillé pour les vacances dans le midi...
Hé oui, désolé pour tes vacances michel ! Je sais, c'est pas bien ce que je fais mais j'ai pas trop le choix. :wink:
Pour te consoler, il fait vraiment chaud pour travailler ici. C'est terrible car il va falloir que je termine la bière et le rosé les terrassements en plein mois d'août ! Ou l'inverse, ou peut être les deux, à voir !

A+ et bonnes vacances si tu en prends :lol:
 
Haut