Fabrication d'une lunette fixe pour mon Vuilleumier

  • Auteur de la discussion HoloLab
  • Date de début
HoloLab
HoloLab
Compagnon
Bonjour à tous,

après plus de 2 ans d'absence sur le forum pour cause de projet gigantesque (mais sans usinage), je retourne à mon atelier d'usinage avec joie !
Premier projet pendant les vacances de noël : me faire une lunette fixe pour mon tour car je n'en ai pas eu à l'achat et j'ai raté plusieurs fois des occasions dont une sur ce forum il y a peu de temps.

J'ai d'abord été rendre une petite visite à mon ferrailleur préféré puis j'ai fait chauffer mon Geomagic Design pour faire quelques plans, même si le design est fortement inspiré de celui de cphili.

La pièce est terminée et fonctionnelle, je profite d'un pur moment de bonheur (je viens de me coincer le doigt dans la porte d'entrée) pour faire un petit reportage photo.

HoloLAB.

PS : Je suis vraiment fan de Geomagic Design qui est vraiment très économique pour des fonctionnalités très adaptées à mon utilisation (pas de tôlerie).

Lunette.png
Le 3D du projet.
 
G
gaston48
Compagnon
Content de te revoir :-D , on te savait en plein projet, mais on commencait à se faire du soucis ...
 
HoloLab
HoloLab
Compagnon
Première Etape : la plaque de base.

J’ai besoin de presque toute la surface de cette pièce donc bridage en soudant des pattes latérales qui seront coupées par la suite (idée glanée sur le site de cphili).

20141205_155716.jpg
Une plaque de 20mm dépaisseur

104_1957p.jpg
Surfaçage.

104_1965p.jpg
Surfaçage à la fraise carbure donc vitesse de coupe de 170m/min. Arrosage de tout l’atelier avec les copeaux bien chauds qui volent…
Même après surfaçage il reste l’amorce de découpe plasma dans cette chute récupérée à la décharge. Le Laser aurait fait bien mieux !


104_1966p.jpg
J’enlève la partie inutile.

104_1978p.jpg
Equerrage des bords. Je commence à l’équerre pour une précision à 0.5mm, puis comparateur pour affiner à +/-0.1mm et au pupitas à +/-25µm.
Là je pinaille un peu car point besoin de cette précision, mais je m’entraîne pour quand j’aurai besoin de maitriser le centième sur des cotes fonctionnelles.


104_1976p.jpg
Finition des chants.
 
HoloLab
HoloLab
Compagnon
gaston48 a dit:
Content de te revoir :-D , on te savait en plein projet, mais on commencait à se faire du soucis ...

Bonjour Gaston48,
Hé oui j'ai passé quelques milliers d'heures sur un sujet passionnant, mais du coup j'ai du un peu mettre en hibernation certaines activités.
Et je vais très bien (enfin sauf mon pouce qui pisse le sang).

Amitiés.
 
HoloLab
HoloLab
Compagnon
Maintenant, passage aux opérations à symétrie circulaire...

104_1984p.jpg

Montage sur plateau rotatif pour évider le centre.
Avant j’avais percé un trou de centre pile dans l’axe (facile avec les règles de mesure de la fraiseuse précises à 5µm, je ne pourrais plus m’en passer !).
Ce trou me permet de centrer la pièce avec une pige (pige du pauvre = foret…). J'ai terminé au maillet et au comparateur pour centrer le trou.

Le plateau est un vieux plateau qu'on m'avait donné et qui aurait pu finir à la benne... Heureusement j'ai une benne à 4 roues et un moteur qui peut se déplacer partout pour aller chercher ce genre d'aubaine !

104_1989p.jpg

La cabine de la fraiseuse m’empêche de poser le plateau, l’élément de manœuvre étant plus bas que le plan de base du plateau. J’ai donc dû démonter la poignée du plateau rotatif et commander la rotation avec un écrou + douille et rallonge.
J’ai dû démonter une porte de protection et shunter exceptionnellement la sécurité car porte fermée on ne peut pas actionner le plateau… Prochain projet = motorisation !
Première passe prudente de 1mm.

104_1991p.jpg

Puis passe de 18mm. Avec une fraise ravageuse l’état de surface est moins bon, mais ça prend 18mm d’acier sans broncher (bon il y a quand même quelques chevaux sous le capot, ça aide).
 
HoloLab
HoloLab
Compagnon
Finition du trou de centre.

104_1993p.jpg

Finition à la tête à aléser, grain carbure affuté par bibi (ça y est, j’ai pris le coup de patte pour affuter correctement les outils de coupe), vitesse 200m/min.

104_1995p.jpg

Cette tête(le truc avec les manivelles et boutons rouges) est fantastique. Je l’ai achetée dans une vente, elle est en coffret complet(plusieurs coulisses et porte grains, boite de grains) et n’avait jamais servie !!!

J’ai pris des passes de 1mm et vu le porte à faux, c’est du rigide. Sur ma tête chinoise limitée à 50mm de diamètre, je ne peux pas prendre des passes de plus de 0.2mm avec un bras de 2cm sinon vibrations garantie (casque anti-bruit obligatoire et on finit par bousiller la plaquette ).
Ici j’ai ébauché à quelques dixièmes de la cote finale, puis mesure au palmer, prise de passe de 0.375mm au vernier et vérification : 120.00mm pour 120mm visés. Encore une fois précision non nécessaire, mais les prochains alésages pour monter des roulements seront plus faciles à faire.
 
Pinocchio
Pinocchio
Ouvrier
Avec la pige en appui sur le bâti côté gauche
 
G
gaston48
Compagnon
Pinocchio a dit:
Avec la pige en appui sur le bâti côté gauche

Oui je n’avais pas vu, le corps doit être très stable pour la précision des prises de cotes.
 
HoloLab
HoloLab
Compagnon
Maintenant les autres opérations seront à faire sur le plateau mais avec une prise en mors sur l'intérieur du trou de centre que je viens d'usiner.

Problème, je n'ai pas d'adaptation de mandrin sur le plateau circulaire. Il faut donc en faire une.

Mais pour la faire, il me faut usiner quelques lardons pour tenir la plaque d'adaptation à la fois sur le plateau de tour pendant son tournage et sur le plateau de fraisage pour utilisation du mandrin.

104_2000.JPG

Usinage d'un Té pour faire les lardons.
104_2003.JPG

Montage dans le plateau du tour pour vérifier.
104_2005.JPG

Tronçonnage.
104_2009.JPG

Perçage et taraudage.

Support Mandrin.png

L'objectif est de faire cette pièce. Les groupe de couleurs de trous sont pour les différentes applications (3 montages différents). Les deux rainures sont là parce qu'il fallait bien faire quelque chose de l'amorce de découpe plasma et on ne sait jamais, ça peut servir !
104_2017.JPG

La plaque de base, encore une chute de découpe.
104_2022.JPG

Usinage des fameuses rainures.
104_2024.JPG

De nouveau, un petit trou calibré pour les différentes reprises d'usinage et le centrage en utilisation.
104_2025.JPG

Justement, je suis obligé de démonter et donc de recentrer pour mettre un nouveau jeu de cales et orienter mes axes (mais surtout pour les cales car avec la DRO ou une bonne calculatrice, c'est facile de recalculer les cotes pour la DRO).
 
HoloLab
HoloLab
Compagnon
gaston48 a dit:
Pinocchio a dit:
Avec la pige en appui sur le bâti côté gauche

Oui je n’avais pas vu, le corps doit être très stable pour la précision des prises de cotes.

Effectivement, j'ai bloqué avec la tige. Par contre la tige n'était pas particulièrement immobilisée sur la bâti de la fraiseuse. Ai-je raté quelque chose ? Je ne comprends pas ton histoire de prise de cotes ?
 
G
gaston48
Compagnon
Non non, excuse moi, je dis des bêtises, avec la mienne je m’embête avec un accouplement rigide car
je pensais à un effet différentiel: si tu blocques la manivelle et que tu tournes le corps il y aurait eu déplacement
du chariot. Mais non finalement ...
 
HoloLab
HoloLab
Compagnon
La suite de l'usinage de l'adaptation.

104_2026.JPG

Centrage
104_2028.JPG

Perçage
104_2035.JPG

Avant de faire les lamages pour têtes de vis, j'ai du reprendre au tour la plaque car elle était près de 0.7mm plus épaisse d'un côté que de l'autre. J'aurais du faire attention à ce détail avant de commencer, mais je suis allé trop vite... Ici pré-centrage sur le trou de centre avec une pointe de tour.
104_2036.JPG

et recalage en orientation. Pas très catholique, mais j'ai fini par m'en sortir.
104_2037.JPG

Lamages.
104_2040.JPG

Montage sur le plateau du tour avec mes chti lardons tout mignons.
104_2046.JPG

Et usinage de l'épaulement du mandrin. Pas franchement réussi, j'était à quelques centièmes au dessus et j'ai pris une passe trop importante : résultat flottement du mandrin de l'ordre de 70µ. Tant pis, je ferai mieux la fois prochaine, mais ça va m'obliger à jouer du comparateur et du maillet à chaque montage. L'adaptation précédente que j'avais réalisée s'était passée super bien (montage genre H7g6), que j'ai pris trop de confiance...
104_2052.JPG

L'état de surface est fantastique sur la périphérie, mais je n'ai pas osé monter à 3000 t/min avec le plateau au fur et à mesure que j'usinait vers le centre. Résultat, la vitesse de coupe était trop faible dès que je m'éloignais d'un ou deux cm du diamètre et l'outil ne travaillait pas correctement.
104_2055.JPG

Montage sur le plateau de fraisage.
104_2064.JPG

et essai de montage du mandrin + pièce de la lunette.
 
HoloLab
HoloLab
Compagnon
Rassuré pour l'utilisation de ma tête à aléser !

Finalisation de la plaque.

104_2073.JPG

Usinage de la première rainure.
104_2079.JPG

La seconde.
104_2084.JPG

La troisième.
104_2086.JPG

Usinage des coins coupés ( dégagement nécessaire pour le passage du trainard du tour).
104_2092.JPG

Et arrondi. Là c'est plus esthétique que mécanique, bien que ces coins ne participent pas à la rigidité de l'ensemble de toute façon.
104_2093.JPG

Centrage des trous de fixation à la DRO.
104_2094.JPG

Perçage.
104_2095.JPG

Lamage des trous de vis.

Voilà, c'est fini pour la plaque de base.
 
HoloLab
HoloLab
Compagnon
Maintenant j'attaque les touches avec l'ébauche des doigts.

104_2098.JPG

Un beau petit brut juste suffisant.
104_2101.JPG

Surfaçage.
104_2107.JPG

Les chants.
104_2111.JPG

Débit à la scie d'un doigt.
104_2112.JPG

Et de Un.
104_2116.JPG

Montage peu orthodoxe pour agmenter la prise en mors car il reste moins de 60mm de matière.
104_2119.JPG

Et de trois.
104_2126.JPG

Mise à la cote de largeur.
104_2135.JPG

Et vérification : ça coulisse !
Au début j'ai eu un peu peur car ça bloquait à 1mm du fond, mais en fait il y a un rayon de raccordement des cotés au fond de la rainure. Pourquoi ? La fraise devrait être parfaitement perpendiculaire... J'ai du jouer de la lime tierspoint pour arranger ça. Mais pas d'embrouille car c'est parfaitement guidé.
 
HoloLab
HoloLab
Compagnon
Maintenant j'attaque la finition des doigts.

104_2143.JPG

Improvisation d'une butée d'étau.

104_2150.JPG

Perçage du trou de fixation de roulement.

104_2155.JPG

Et cassage des coins.

104_2158.JPG

Changement d'étau. Celui-ci dispose d'un trou latéral pour visser une butée, mais surtout d'un épaulement pour tenir des pièces sur leur bord.

104_2159.JPG

Pointage des deux extrémités de rainures.

104_2162.JPG

Et perçage. Maintenant j'arrive à affuter mes forets en moins de deux heures et sans les raccourcir de 30mm ! Et en plus ça coupe bien.
Par contre, je n'arrive toujours pas à équilibrer les deux arêtes de coupe, du coup il m'arrive d'avoir un trou de 6.2 avec un foret de 6.

104_2163.JPG

Et rainurage.

104_2166.JPG

Perçage des trous de passage des tiges de commande.

104_2181.JPG

Usinage des vis : perçage et taraudage à M6 pour les tiges filetées de commande.
Ce petit diviseur à monter dans un étau est très pratique. On y monte des pinces W20 et le corps du tire-pinces est pointé sur plusieurs pistes de manière à ce qu'une butée à bille indexe les divisions courantes : 1/2 1/4 1/3 1/5 1/6. La manivelle en bakélite à l'arrière sert de blocage en rotation.

104_2177.JPG

Premier montage à blanc du mécanisme.

104_2183.JPG

Et réduction des rondelles standard du commerce qui sont plus larges que la largeur des doigts. Ca dépasse et ça ne me plait pas !

Vis épaulée.png

Autre détail. J'ai monté les roulement sur des vis épaulées (vis standard reprise au tour). Ca me semblait mieux que des vis à tête fraisée, mais réduire une tête c'est toujours une opération peu orthodoxe.
 
HoloLab
HoloLab
Compagnon
J'attaque le pied de lunette.

104_2187.JPG

Un beau petit brut presque aux cotes.

104_2188.JPG

Surfaçage primaire.

104_2191.JPG

Equerrage pour usinage des surfaces tertiaires.

104_2193.JPG

Un peu de traçage.

104_2196.JPG

Rainurage : ébauche.

104_2199.JPG

Finition.

104_2204.JPG

Perçages.

104_2206.JPG

Et montage à blanc avant d'usiner la rainure à 45 pour se positionner sur le Vé du banc de tour.

Voilà pour aujourd'hui. Suite des photos demain, là on m'attend !
 
vax
vax
Modérateur
Chouette reportage, heureux de te retrouver parmi nous.
 
JASON
JASON
Compagnon
Bonsoir,

Bravo !!! Excellent reportage !!!

Je vois que l'on a pas affaire à des charlots ou des bricoleurs du dimanche comme il en foisonne...sur les forums....

JASON
 
Okapi
Okapi
Compagnon
Vraiment un très beau travail,c'est plus pour se faire plaisir que pour le résultat je crois. :supz:

Tu verras par contre à l'usage pourquoi les lunettes originales sont soit fendues soit ouvrables lorsqu'il faut engager une pièce longue par exemple. :wink:
 
mwm
mwm
Compagnon
superbe, tu me donne une idée pour la semelle manquante d'une lunette fixe que j'ai reçue avec ma fraiseuse, en attente , mais ton idée de socle et tasseau de serrage me réveille que je dois en faire autant, merci du reportage et félicitations :smt002 :smt002
 
F
FELIX
Compagnon
Belle réalisation et reportage intéressant.
Bravo.
 
HoloLab
HoloLab
Compagnon
Merci pour vos commentaires.

Okapi, oui je sais que je risque de regretter de ne pas avoir prévu une ouverture, mais je cherchais à faire simple. Je suis très lent (ce projet commencé le 01 décembre représente près de 70 heures dans l'atelier, là ou un pro l'aurait fait en 4 heures) et je voulais absolument aboutir à la fin des vacances pour engager le projet suivant, pour lequel il me fallait une lunette pour usiner un tambour :
Vue globale.png

Est-ce que je me trompe si je dis que de toute façon je peux toujours engager une pièce longue en retirant totalement la poupée mobile ?
Sinon je peux faire comme cphili qui a fendu la sienne en deux, c'est toujours faisable par la suite.

FauxJetons, tu as fait un projet bien plus complet/complexe et je trouve que de l'avoir réalisé en seulement 4 WE est un exploit dont je suis bien incapable. Pour les machines, il est certain que la rigidité est essentielle, rigidité qui commence à manquer quand on prend des belles passes dans l'acier. Quand j'ai investi dans ma fraiseuse, je n'ai pas hésité à choisir une vieille mémère de 1T5, j'avais la place et au niveau budget ce n'est pas si cher (1200€ pour la mienne).

Jason, sisi je suis un bricoleur du dimanche qui prend le temps de faire les choses. Il y avait pas mal de petits problèmes que je n'avais jamais solutionnés et qui m'empoisonnaient la vie que j'ai enfin pris le temps de résoudre. Malgré cela, j'ai fait quelques bourdes qui auraient pu me couter cher :
- quand j'ai usiné le contour de la plaque de base, je n'ai pas osé serrer trop le mandrin pour ne pas abimer la piste amoureusement faite à la tête à aléser. Résultat, à la fraise ravageuse en fonçant pleine matière, la pièce a été emmenée et les mors du mandrin ont griffé la pièce, pièce qu'il a fallu recaler.
- le premier bridage de la plaque de base après surfaçage a été fait directement sur la pièce sans passer par un martyr => marquage plutôt profond
- les pans coupés des doigts auraient du être usinés à 45°. En fait c'est à 35°... J'ai approché la graduation 40° de l'étau à base tournante et je me suis dit, reste plus que 5°, sauf qu'il fallait le faire dans le bon sens !
- et le plus grave, mais c'est toujours utilisable : la lunette est inversée ! Les roulement font face à la poupée fixe. Je me suis trompé en dessinant les rails du tour, j'ai inversé le rail en V avec le rail plat...


Bon je continue le reportage.
 
HoloLab
HoloLab
Compagnon
J'attaque le rainurage en V à 45° du pied de lunette.

104_2210.JPG

Montage du bloc.

104_2220.JPG

Rainurage à la fraise Scie. Les traces rouge sur la fraise ne sont pas du sang, mais un marquage au feutre pour compter le nombre de dents (60) !

104_2224.JPG

Essai d'inclinaison de la tête, dans cette position je peux utiliser la seule avance auto dont je dispose (axe longi), mais je ne peux pas atteindre la pièce !

104_2234.JPG

Finalement, ce sera dans cette configuration.

104_2238.JPG

Première étape, positionnement latéral de la rainure. Contrôle avec pige et prise de cote au pied à coulisse entre la cale et la pige (fraise de 12).
Je n'ai que 10 doigts, donc un serre joint maintient la cale pendant la prise de cote.

104_2239.JPG

Contrôle de profondeur de la rainure. Je suis vraiment très limité en matériel de métrologie. Un jeu de cales d'épaisseur avec comparateur ou un micromètre 25-50mm m'aurait évité de galérer au pied à coulisse + équerre +...

104_2241.JPG

Essai sur le banc du tour : pile poil !

104_2250.JPG

Assemblage =>OK
Notez les 3 points de fixation sur le dessous de la semelle. J'ai prévu en tout 6 points, mais c'est peut-être un peu trop. C'était en cas de problème d'équerrage du siège de montage de la platine, j'aurais pu jouer avec les 2 modes de fixation, mais au final l'équerrage est OK.
 
HoloLab
HoloLab
Compagnon
Il ne reste plus que le tasseau de fixation sur le banc.

104_2259.JPG

Le brut.

104_2260.JPG

Débit.

104_2269.JPG

Surfaçage et usinage des guidages.

104_2271.JPG

Zut, pas de forêt de 8.5 pour préparer un taraudage M10... Je fouille et je trouve un alésoir de 8.3mm, ça sera toujours ça de gagné pour ne pas faire souffrir mon taraud.

104_2273.JPG

La pièce terminée.
Depuis que j'ai remis la tête universelle d'équerre, j'ai un état de surface différent d'avant : les stries sont croisées, comme si les dents attaquaient la matière "autant" à l'avant qu'à l'arrière. C'est la première fois que je règle la tête à la pige + comparateur au lieu du simple goupillage prévu par Dufour. J'ai galéré, mais ça a l'air de mieux marcher je crois.
 
mwm
mwm
Compagnon
Enlever la poupée mobile, n'est pas un problème si tu as une table solide, une chèvre ou un palan, compte quand même pas loin de 150 kg ... prends la avec une sangle blanche, tu sors la coulisse graduée , où tu mets les outils , et tu passe la sangle sous la coulisse et l'axe manoeuvré par le volant en y allant doucement cela vient bien,parce que tu dois dégager le tasseau qui est fixé via la tige filetée par en dessous le banc dans un passage libre,
Si c'est exceptionnel ce genre d'usinage, tu feras ce démontage quelques fois, si trop souvent une découpe dans ta lunette est peut être une solution , mais modifies là en lunette ouvrante, ce sera plus judicieux pour garder toute la rigidité . Une autre sécurité d'une lunette fermée est que si la barre fine se met à "fouetter", jamais , elle ne peut en sortir, et t'atteindre par pliage, cela s'est vu ailleurs et soldé par des jours d' I T T .... :smt002 :smt002
 
didbaba
didbaba
Compagnon
Bonjour,

merci pour le reportage. C'est toujours long à écrire, publier, et il ne faut pas oublier de prendre des photos lors de l'usinage, mais c'est très intéressant, et instructif.
 

Sujets similaires

kaiten
Réponses
4
Affichages
2 251
kaiten
kaiten
C
Réponses
15
Affichages
3 482
who
S
Réponses
18
Affichages
1 287
bricomega
B
F
Réponses
13
Affichages
3 096
Francesou43
F
Haut