Fabrication d'une équerre de fraisage

RICO
Compagnon
17 Août 2009
1 042
Doubs
Salut,

J'ai questionné notre fabricant de machines spéciales. Le fait de laisser des bâtis dehors aux intempéries
leur fait subir de manière amplifiée les contraintes et les déformations . Les changements de
température provoquent des dilatations/rétractations successives jusqu'à une ''relative'' stabilisation.
Il ne restait plus qu'à usiner après exposition aux intempéries.
Aujourd'hui, ça ne se fait quasi plus.
Par contre, il est formel, le temps ne fait rien sur l'écrouissage.
 
yvon29
Compagnon
31 Juillet 2012
3 112
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

Une soudure est très proche d'une fonderie, donc il n'y a pas d'ecrouissage, mais un retrait qui conduit à des contraintes locales .
Si on ne fait pas un recuit de stabilisation, les contraintes sont présentes et ne disparaissait pas ( et sans doute jamais... ).

Sans doute déjà dit / écrit :

Par dès qu'on enlève de la matière, en particulier à proximité des zones soudées qui sont en tension, les tensions se relâchent et ... la géométrie est modifiée.

D'où le fait qu'il est indispensable de faire une ébauche de tous ces usinages la au plus près de la côte finie, et ensuite seulement la pièce s'étant équilibrée et stabilisée, une finition peut être faite.

L'idéal c'est évidemment de s'arranger pour ne pas avoir à usiner , hors cubage , à proximité des zones soudées ( hors structure complexe )
 
La bidouille
Ouvrier
11 Décembre 2014
442
FR-80 ou ailleurs
J'ai eu l'occasion de visiter une usine de fabrication de moteurs en Allemagne et j'avais été surpris de voir autant de bloc moteur brut de fonderie "pourrir" à l'extérieur, un peu intrigué j'avais demandé à notre guide si tout ces blocs étaient au rebus, ils avaient répondu que non ce n'était pas des blocs non conforme, mais qu'il valait laisser "murir" la fonte pour avoir une production de bonne qualité et que ces blocs seraient utilisées d'ici un an..
 
Jmr06
Compagnon
14 Février 2017
1 447
Cannes
A ma connaissance, ce sont les variations de température qui comptent. Les intempéries (pluie, neige,...) ne comptent pas pour la stabilisation (peut être pour la passivation de surface ? je n'en sais rien). L'important est donc de faire de multiples cycles, avec une réparation homogène de la température, ce qui se fait avec l'alternance jour / nuit.
Donc ma question : si les dimensions de la pièce le permet, alterner 2 jours au congélateur avec un passage au four de cuisine (avec refroidissement lent porte fermée), est-ce que c'est une bonne idée ? Cela fait des écarts bien plus grands que jour/nuit, donc moins de cycles ?
 
Jmr06
Compagnon
14 Février 2017
1 447
Cannes
Ben @Dodore , oui et non : la maturation pendant un temps long soumis aux fluctuations climatique de la température, ce n'est pas exactement un recuit de stabilisation.
Et sur Google, on trouve facilement les traitements de recuits de stabilisation, qui sont les traitements utilisés actuellement, mais par grand chose sur la méthode traditionnelle de laisser trainer les bâtis dans les cours d'usine.
Et ma question est : est-il possible d'accélérer cette méthode traditionnelle avec un simple four de cuisine ? Un four qui ne monte pas du tout à la température de recuit de stabilisation (230°C au lieu de 550 °C environ pour un recuit de stabilisation).
Je me doute bien qu'on n'y arrive pas en une fois, mais si on cycle comme dans la méthode traditionnelle, mais avec des écarts de température beaucoup plus important, est-ce qu'on peut stabiliser en moins de cycles, donc plus rapidement ?
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 578
F-69400 villefranche sur saone
Si tu veux...
mais je crois savoir que ça a été remplacé par ce recuit decstabilisation, plus rapide donc moins de stock dormant
Autrement dans ton four de cuisine si ça t’amuses Et si tu n’as pas peur de la dépense tu peux mettre ton four sur « nettoyage pyroplyse , je crois que ça monte à 350° Ici ils disent même 500°
Maintenant c’est toi qui choisis
Dans le jardin pendant un ou deux ans , dans ton four de cuisine, à la va comme je te pousse ...ou bien le recuit de stabilisation
 
Haut