Fabrication d’un tensiomètre de courroie

  • Auteur de la discussion ilfaitvraimentbeau
  • Date de début
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
Bonjour,

Pour juger de la bonne tension d’une courroie, il existe des appareils, mais beaucoup d’entre nous utilisent sans doute leur pifomètre expérience. Je me suis dit que ce serait intéressant de fabriquer un tensiomètre de courroie, avec ce que j’ai sous la main, le plus simple possible, et bien sûr il faudra que cet appareil soit fonctionnel.
La base est un morceau de plaque de céloron, parce que j’en avais un morceau des bonnes dimensions sous la main, mais du métal ferait bien sûr l’affaire. Les deux rouleaux de nylon tournent librement. Une vis moletée permet de bloquer la tige de mesure.
L’utilisation est simple. Comme je n’ai que deux mains pour maintenir l’appareil en place et prendre des photos, j’ai placé un réglet à la place de la courroie et pris les photos sur mon bureau.
La tige est tirée au maximum, ce qui comprime le ressort, la courroie est mise en place, puis la tige est relâchée. Une fois l’équilibre obtenu entre la tension de la courroie et la pression du ressort, on bloque avec la vis moletée. On mesure alors la longueur qui dépasse avec un pied à coulisse. Il ne me reste plus qu’à calibrer cet appareil.
Merci pour votre attention et vos remarques sur la conception.
:wink:

DSC00992.JPG


DSC00993.JPG


DSC00994.JPG


DSC00995.JPG


DSC00996.JPG


DSC00998.JPG
 
O
Otatiaro
Compagnon
Salut,

Il me semble en avoir déjà vu sur le même principe mais avec un petit comparateur intégré pour lire directement la déflection.
La plus grosse problématique étant de calibrer l'appareil, il doit y avoir des standards sur le thème, que la mesure sur ton instrument puisse être comparé à une valeur de référence.

Thomas.
 
G
gerard crochon
Ouvrier
salut le principe me semble bon , il me semble que l'écartement des petits rouleaux soit un peu trop court en tout cas pour une couroie trapézoidal qui a en elle meme une certaine rigidité qui va fausser la mesure ...
pour ce genre de réglage , un piffomètre basique suffit en général ...
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
ok mais sa sert a quoi concrètement? sa montre la flexion de la courroie entre deux point écarté de X et sous une pression Y mais concrètement y a des abaque pour chaque courroie?
dans un tout autre domaine, chez Ducati, la tension des courroie se fait "au bruit". Ou plutôt a la fréquence de résonnance.et c'est pareil chez beaucoup on dirais pour les courroie de distrib.
j'ai du mal a voir comment interpréter le résultat de cet outil.c'est pas un reproche au contraire j'adore toujours les bricole de IFVB et j'aimerais vraiment que l'on m'explique ce que donne ce test
 
G
guy34
Compagnon
salut ,
l'épaisseur de chaque courroie va mettre le bazar ; c'est pas simple d'avoir un truc passe partout ; faudrait une mise à 0 à chaque fois , et encore .... les pliures de chacune sont déjà de forces différentes ( sans tension ) : compliqué !
A+++
 
desmo-phil
desmo-phil
Compagnon
Bonjour.
C'est pour faire un équivalent de ceux pour les distrib ?
tensio1.jpg
tensio.jpg
 
G
gerard crochon
Ouvrier
salut a la rigueur ton modèle pour une courroie plate de faible épaisseur , pas sur une courroie trapézoidale ni crantée ....
et puis sur quel critère l'étalonner ? une courroie plate tu la tends au pif si ça patine trop facilement tu retends un peu ..
tu te fais plaisir a faire un gadget , si ça te sert c'est le principal .. mais je ne pense pas que tu va le faire breveter et le faire en série ..
je salut ta réalisation, .. t'en fais une pour tester la pression des balles de tennis , ça a peut etre une utilité ..
 
T
trmon
Apprenti
ok mais sa sert a quoi concrètement? sa montre la flexion de la courroie entre deux point écarté de X et sous une pression Y mais concrètement y a des abaque pour chaque courroie?
dans un tout autre domaine, chez Ducati, la tension des courroie se fait "au bruit". Ou plutôt a la fréquence de résonnance.et c'est pareil chez beaucoup on dirais pour les courroie de distrib.
j'ai du mal a voir comment interpréter le résultat de cet outil.c'est pas un reproche au contraire j'adore toujours les bricole de IFVB et j'aimerais vraiment que l'on m'explique ce que donne ce test
Bonjour,

Si on on connait la valeur de la force appliquée (dynamometre, calcul avec la raideur du ressort, ou autre..) et que l'on mesure la déflexion, alors par relation géométrique on peut déduire la tension appliqué à la courroie (calcul de l'angle puis force/tangente edit : sinus de l'angle) :wink:

En fonction des corrections dont on tient compte (ep. Courroie, etc...) on aura une bonne estimation ou une valeur précise
 
Dernière édition:
osiver
osiver
Compagnon
Il y a des tensionneurs de courroie de distribution (c'est surtout là que c'est critique) par résonance (vibration) d'un des brins entre deux poulies. 8-)
Les vrais hommes, eux, procèdent par 1/4 de tour :smt077
 
petit_lulu
petit_lulu
Compagnon
j'ajoute qu'on mesure la tension d'une courroie en "seem"
ca correspond a une frequence.
voir ce forum:

il y a un "@ilfaitvraimentbeau" qui pars du meme principe avec quelques releves un peu plus bas dans la discution.

il y a ca aussi, la correspondance entre force et seem:

Capture.JPG
 
alainulm
alainulm
Apprenti
Bonjour pour exemple , j'ai dns l'atelier un contrôleur de tension des courroies distribution qui servait avant l'arrivée des controleurs hertziens.

tension de courroie (1).jpg


tension de courroie (2).jpg


tension de courroie (3).jpg
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
Il y a des tensionneurs de courroie de distribution (c'est surtout là que c'est critique) par résonance (vibration) d'un des brins entre deux poulies. 8-)
Les vrais hommes, eux, procèdent par 1/4 de tour :smt077
c'est ce que mon père m'avait appris : la courroie est bien tendue quand on peut lui faire faire 1/4 de tour en la prenant entre le pouce et l'index et en forçant, dans le même style : l'épaisseur de l'ongle du pouce pour l'écartement des électrodes de bougie
:wink:
 
Gerardpich
Gerardpich
Compagnon
Bonsoir @ilfaitvraimentbeau ,
Voilà ce que j'utilise pour rayonner mes roues de vélo. On lit la valeur sur l'échelle du tensiomètre et on se réfère à des abaques en fonction de la forme, de la matière et de l'épaisseur du rayon pour avoir la valeur réelle en kg Force.
1632762793536.png
 
R
Rom'
Compagnon
On utilise plus ou moins le même principe pour la tension des câbles, quand la tension est critique... Tension des câbles des commandes de vol d'un avion par exemple...
 
A
Alex31
Compagnon
Salut,

Il me semble en avoir déjà vu sur le même principe mais avec un petit comparateur intégré pour lire directement la déflection.


ce sujet en parle, mais c'est pour les scie à ruban
 
M
mig45
Compagnon
bonsoir
et je suppose que le meme principe doit exister pour la tension des lamas de scie a ruban
cdt
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
Bonjour.

A quel moment, quand il casse ?:jesors23:
Bernard.
c'est exactement sa, c'est d'ailleurs au bruit qu'on reconnais une ducati qui fonctionne...tant que sa fait du bruit c'est bon.quand sa en fait plus, c'est déja trop tard
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
Bonjour,

Pour juger de la bonne tension d’une courroie, il existe des appareils, mais beaucoup d’entre nous utilisent sans doute leur pifomètre expérience. Je me suis dit que ce serait intéressant de fabriquer un tensiomètre de courroie, avec ce que j’ai sous la main, le plus simple possible, et bien sûr il faudra que cet appareil soit fonctionnel.

Bonjour,

Ca peut être très utile sur des machines qui ont plusieurs courroies qu'on voudrait tendre à l'identique.

Sur les imprimantes 3D on fait la tension au pur pifomètre.
Un appareil de ce genre pourrait être utile par exemple pour comparer la tension des trois bras d'une delta ou avoir la même tension sur les axes X et Y d'une cubique.
 
B
bilou(te)
Rédacteur
Bonsoir @ilfaitvraimentbeau ,
Voilà ce que j'utilise pour rayonner mes roues de vélo. On lit la valeur sur l'échelle du tensiomètre et on se réfère à des abaques en fonction de la forme, de la matière et de l'épaisseur du rayon pour avoir la valeur réelle en kg Force.
Voir la pièce jointe 730747
Bonjour

J'ai le même :)
J'ajouterai que quand je vois le tableau de correspondance entre la section des rayons et la tension appliquée, ça va faire du taf pour calibrer (sans compter qu'il faut être capable d'étalonner le bousin).
là, pour chaque courroie (largeur, épaisseur, pas si c'est une courroie crantée, matière, et tout le reste), il va falloir faire une série de mesure sur un banc. Un peu de calcul permettra de s'affranchir de certaines mesures, mais il faudra quand même refaire la manip de façon régulière.
A mon sens, pour que ça soit exploitable, il faut vraiment limiter le nombre de courroie à tester.
Pour un vélo avec transmission à courroi, il me semble que la bonne tension, c'est quand on peut vriller la courroie d'un quart de tour avec un effort raisonnable, mais en terme de précision, ce n'est pas folichon, il faut bien l'avouer.
 
E
enguerland91
Compagnon
Pour beaucoup de courroies les fabricants indiquaient la déflexion qu'il fallait obtenir lorsqu'on appliquait une force donnée au milieu d'un segment de 100 mm de long. Par exemple pour les haubans en CAP des ailes des avions biplans, le mécanicien avait cette même indication et donc le seul calibrage consiste à étalonner la force d'appui obtenue pour chaque point correspondant à la rotation d'une vis qui comprime le ressort
 

Sujets similaires

ilfaitvraimentbeau
Réponses
29
Affichages
2 574
cudrouc
cudrouc
ilfaitvraimentbeau
Réponses
11
Affichages
1 086
Gcrimi2005
G
ilfaitvraimentbeau
Réponses
5
Affichages
3 189
Papygraines
Papygraines
ilfaitvraimentbeau
Réponses
40
Affichages
3 031
marc le gaulois
M
mecanix
Réponses
17
Affichages
1 176
Comex007
C
ilfaitvraimentbeau
Réponses
13
Affichages
598
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
bop55
Réponses
27
Affichages
1 121
fredcoach
F
ilfaitvraimentbeau
Réponses
15
Affichages
1 789
yvon29
yvon29
Watch.Mike.Ing
Réponses
4
Affichages
1 715
roboba
R
Haut