Fabrication d'un renvoi d'angle à 90° pour ma Thiel 158 Duplex

  • Auteur de la discussion ankh41
  • Date de début
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Bonjour à tous,

Passons donc à l'assemblage final.
Rien de compliqué, il s'agit juste de réunir les sous-ensembles:
- Le corps avec la broche précédemment montée et sa plaque de fermeture de la trappe d'accès (Notez le joint torique dans sa gorge)
- La cage du cône SA40 avec le grand pignon et le roulement, le tout étant déjà monté. ( Je n'ai pas de photo de l'assemblage, mais il n'y a rien de sorcier:
- Je monte d'abord le grand roulement en positionnant bien la rainure de lubrification en face du trou d'huile.
- Je visse et serre la bague de bridage du roulement, puis assure son immobilisation avec sa vis pointeau sans tête M4 .
- J'emmanche le cône, par le haut, à travers le roulement. Il est légèrement dure, donc je m'aide de la pression de l'étau de la fraiseuse pour le faire descendre.
- Je glisse ensuite le grand pignon sur son axe clavetté jusqu'au contact avec le roulement et le bloc à l'aide de sa rondelle par une vis à tête fraisé M8.)
- La coiffe et ses 6 vis de blocage.
P1070022.JPG


Le tout vu différemment.
P1070026.JPG


Je commence par monter la plaque de fermeture. Elle glisse juste et il faut doucement aider le passage du joint huilé avec une petite lame plate. La vis STHC M6 centrale est uniquement là pour aider au démontage de la plaque. Sa position standard est à fleur de la plaque. Si je continu de la visser, elle prend rapidement appuis sur le broche et soulève la plaque. Pour éviter toute fuite, je la monte enduite de pâte à joint Loctite, tout comme les 2 vis de fixation de la plaque.
P1070027.JPG


Je fait ensuite un petit plein d'huile (Total MS32 que j'utilise pour la fraiseuse et le tour). En fait, j'en ai un peu trop mis! La température montant un peu trop vite à l'essai, je diminuerai ultérieurement la quantité. De toute manière, la broche chauffe assez rapidement au niveau des joints à double lèvres du fait de la friction, mais cela reste raisonnable. A l'usage, c'est rare que mes phases d'usinage dures plus de 5 mn en continu et en cumulé, usinage/arrêt prise de côte/changement d'outil, si j'arrive à 1h1/2 d'usage sur chaque pièce, c'est bien le maximum, donc pas de quoi faire fondre le carter :-D.
P1070028.JPG


j'assois ensuite la cage du cône et aligne le logement de la goupille de positionnement.
P1070029.JPG


Je mets la goupille en place avant la coiffe finale. La goupille est munie d'une vis interne STHC M3, qui fonctionne selon le même principe que pour la plaque de trappe. cela permet d'extraire la goupille une fois la coiffe montée afin de pouvoir faire tourner cette dernière pour l'ôter plus facilement par rotation ( Coiffe et cage sont ajustées ensemble légèrement serrées).
P1070030.JPG


Je n'ai plus qu'à encastrer la coiffe et à serrer en étoile les 6 boulons graissé. A la fabrication, j'ai pris soin que le serrage de la coiffe assure bien un léger bridage de la cage du cône entre la coiffe et son assise au fond, sur le corps de l'appareil.
P1070031.JPG


Montage sur la fraiseuse et essai en rotation avec le mandrin porte-pince ER20 monté. ( Pas d'essai d'usinage, car je n'avais pas encore reçu mon jeu de pince de chez RC Machine. J'ai trouvé le mandrin Rego-Fix tout seul d'occasion...)
Nota: Petit détail d'importance: Ne pas oublier d'inverser le sens de rotation de la broche si on veut avoir un outil qui coupe :twisted: . (Et surtout, ne pas oublier de repasser en rotation normal une fois la tête enlevé...Il y a quelques jours, je me demandais pourquoi ma fraise de 10 avait du mal à dresser le bout de ma pièce d'alu jusqu'à ce que :maiscebien:, suivi de :axe:envers moi même.)
P1070032.JPG


Voilà la raison principale de la fabrication de cet accessoire: Faire des usinages en bout sur les crosses et devants que je mécanise, avant d'en finir le montage manuellement :mrgreen:. Avant, je m'étais fait un système d'équerre, réglable sur 2 axes, que je bridait sur le bord de la table de fraiseuse et qui positionnait mes pièces bois debout. Il fallait avancer le bélier, décaler la table par rapport au tablier... bref, c'était un peu long à mettre en oeuvre et pas super commode au niveau bridage des pièces, même si le résultat était bon :|. Avec le renvoi d'angle, c'est plus simple.
P1070035.JPG


Bon, vous allez me dire: "C'est bien beau, mais y-a quand même un souci avec ton accessoire: Comment tu le positionne précisément de manière angulaire par rapport au X de la table :smt017 ?
Ben c'est ce que nous verrons la prochaine fois :smt077 .

Cordialement,

Phil.
 
Dernière édition:
ingenieu59
Compagnon
10 Septembre 2013
3 390
cassel 59
Bonjour,

Au fait, comment tu le positionnes précisément de manière angulaire par rapport au X et au Y de ta table :smt104 ?

à moins d' avoir un mandrin vertical .
 
vivesbenoit
Compagnon
4 Août 2011
671
Bonjour sûrement avec un cylindre étalon dans la broche qui dépasse de 200mm et en palpant le dessus et dessous
 
yvon29
Compagnon
31 Juillet 2012
3 190
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour
Je réitère : superbe travail

On voit là le coup de patte du excellent fraiseur , tourneur et ajusteur

J'ai connu ce genre de compagnon à l'atelier prototype des réacteurs chez SNECMA !!!

Atelier démantelé en 95 pour raison de « nid à grève » ...

Aujourd'hui, le pièces proto s'intercalent dans la série....
Avantage: on a directement des pièces faîtes à la « woual again » avec les moyens et gens de la série....
Moins de surprises pour la suite, en particulier le volume de demandes de dérogation !
 
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Bonsoir à tous,

Tous d'abord, petite précision concernant ma remarque sur le positionnement de l'appareil, il s'agit bien sûr, dans mon esprit, de son repositionnement facile à chaque utilisation et non pas de son premier positionnement, qui peut bien sûr se faire avec une pige dans le mandrin...

Bon, pour un repérage commode et rapide, il n'y a pas 36 solutions: Il faut indexer la tête sensitive de la fraiseuse.
Je la démonte donc (Désolé, pas de photo de l'opération. Comme c'était une première pour moi sur la Thiel, j'étais trop concentré sur l'action...J'en ai bien sûr profité pour faire un bon nettoyage de ses constituants ) et avec les quelques outils que vous voyez sur la photos (Burin et limes), je taille un logement pour une petite plaque d'indexation de 6 mm de haut sur 24 mm de long, avec comme limite de profondeur le rayon supérieur de la partie gradué de la coiffe. Son centrage sur la tête a été fait au mieux par rapport au logement du graisseur situé au dessus. A noter que la tête a été simplement bridée sur le bord de l'établis par 2 serre-joints, le haut étant en butée contre la rehausse en bois de mon étau d'armurier. La fonte se burine et se lime plutôt bien...:)
Le cadre du logement a été bien dégagé en dépouille pour faciliter la lecture.
P1070047.JPG


Après perçage des 2 trous de fixation de la plaque, diam.1,6 x 6mm à la volé avec une chignole à main (Si,si, je fait beaucoup de perçage de cette manière avec de bon résultat! Bon, c'est une technique que je pratique depuis 30 ans, donc je commence à maitriser:smt116) taraudage M2, tout en douceur, au porte outil à cliquet...
P1070049.JPG


Présentation de l'appareil pour visualiser l'ensemble. J'ai aussi pris en compte l'épaisseur du clinquant de l'index dans la profondeur du logement.
P1070050.JPG


Avant de remonter la tête (j'en ai besoin pour graduer la plaquette d'indexation), il me faut régler un autre problème qui est celui de la fermeté du serrage de la coiffe sur la tête sensitive. En effet, l'élasticité du collet fendu de la coiffe n'étant pas celle d'un collier de serrage à crémaillère, il me faut serrer comme un malade pour éviter que l'appareil ne tourne en utilisation et ce, en raison du méplat présent sur l'arrière de la tête sensitive ( Si je tourne l'appareil avec la broche à droite et donc la vis de serrage devant moi, le problème disparait). Donc, je vais réaliser une cale de compensation amovible, qui viendra combler ce manque. il me faut juste percer 2 trous de 4 H7 parfaitement centrés ( Là, pas de perçage à la volé avec la chignole :ripeer:) pour loger les 2 têtes de vis/pions de positionnement de ma cale...
Je pensais dans un premier temps brider la tête sur le tablier de la fraiseuse après avoir pousser la table universelle en bout, mais comme je passe (juste!) en Z, je me bride donc directement sur la table pour utiliser la broche horizontale de la Thiel (Le plaisir d'avoir une machine à double broche :smt055)
Je me règle dans un premier temps en X pour la perpendicularité...
P1070051.JPG


...puis je me centre par rapport à l'axe de la broche, avec une tangente à la pige de chaque coté du collet, moins le rayon (55mm).
P1070052.JPG


Bon, daccord: Ce n'est pas le bridage le plus rigide et résistant du monde mais pour percer 2 trous de 4 x 5, ça la fait. (Notez la tangente visuelle à la Maglite sur pinule en rotation que je pratique souvent quand l'éclairage n'est pas top...J'ai aussi eu la flemme de courir acheter un mètre de tige fileté de 12 mm, d'où la fabrication rapide d'un manchon fileté dans une section de canon de fusil Mauser HS pour abouter 2 sections de tirant de bridage :siffle:)
P1070053.JPG


Toujours le petit chanfrein final...
P1070054.JPG


Il n'en faut pas plus.
P1070056.JPG


A suivre...

Cordialement,

Phil.
 
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Bonjour à tous,

Avant de remonter la tête, la découverte d'une petite pièce noyée dans les dépôts de crasse m'invite à une petite intervention sur la broche...
Cette petite pièce cerclée de rouge est en faite la "clavette" qui immobilisait sur la broche, la cuvette contenant la butée à billes supérieure. C'est sur cette cuvette qu'agit le frein de broche en matériaux composite à gauche, lorsque l'on serre la vis à tête moletée. Comme je l'ai précisé en début de sujet, la broche a été changé sur cette machine pour la passer en SA40. Il est fort probable que la clavette était déjà cassée sur l'ancienne broche et ceux qui ont usiné la nouvelle broche n'ont pas jugé utile de refaire une clavette. ( Nul trace de trou sur cette nouvelle broche!) La cuvette a donc simplement été montée légèrement dure sur la broche :smt107.
P1070058.JPG


La broche nettoyée. Le roulement de tête est exactement du même type que le roulement de broche de mon Schaublin 120VM: SKF, série NN3011 K SP.
P1070057.JPG


Centrage à la pige enduite de marqueur.
P1070059.JPG


Perçage diam. 5,7 x 10 , puis alésage 6H7 (Y-a de la marge coté ép. de broche!)
P1070060.JPG


Clavette sortie dans une section de Stub de 6 avec réalisation d'un premier méplat à la lime sur une profondeur de 1mm et une hauteur de 3mm...
P1070061.JPG


...puis du 2éme méplat afin d'obtenir les 4mm d'épaisseur requis.
P1070062.JPG


Après réglage de la longueur de la clavette, la broche est prête à être remontée.
P1070063.JPG


Le démontage du renvoi d'angle nécessitant le démontage de toute la tête, je me suis contenté d'un bon nettoyage au diluant avec un bac de récupération sous l'ensemble. Là, j'ai huilé pignons et roulements avec une référence approchante des normes préconisées par le manuel (MS68 en l'occurrence) et je suis OK pour le remontage ( Sans photos lui non plus:spamafote:. Mais je peux vous dire que si le démontage est une opération relativement simple et rapide, le remontage s'avère nettement plus délicat, surtout avec la clavette refaite qui nécessite un positionnement angulaire précis des différents éléments :x. Ajoutons que l'on travail en aveugle avec une accessibilité limitée...le pied quoi :twisted:.)
P1070064.JPG


A suivre pour la réalisation de la cale de compensation...

cordialement,

Phil.
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 850
FR-29 Brest
Bonjour,

Magnifique réalisation et magnifique reportage :prayer: !!! ... on se régale :-D !!!! ...

L'empilement des jeux fait qu'il reste un petit jour fonctionnel entre le sommet de la coiffe et la tête de la machine si j'ai bien compris :roll: ... pas évident à réaliser avec en plus l'emmanchement de deux cônes :eek: ... tu as procédé comment pour régler ce jeu pile poil :smt017 ?...
P1070050 A.jpg

Merci,

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Bonsoir FB29 et merci pour les compliments,

En faite, cette photo n'est pas le meilleur exemple car ici l'appareil est juste présenté sur la tête démontée et donc sans la broche...mais le hasard fait que cela correspond à peu près au jour que j'ai effectivement obtenu sur la fraiseuse en condition de marche.
Le calcul part tout simplement du plan de jauge initial obtenu lors de l'usinage du cône et montré sur cette photo de début de sujet. Avec le 7/24 d'un cône SA40, à partir du moment ou les parties mâle et femelle sont bien ajustées, on a beau serrer le tirant au delà de la jonction des 2 cônes, on va peu modifier ce jour...et beaucoup fusiller les filets du tirant :ohwell:)
Ceci réalisé, le jour final obtenu est juste une histoire de prise de cote et de succession d'usinages en respectant/tenant compte de ces côtes :mrbrelle:. Quand j'ai fait mon plan, j'ai bien sûr relevé et noté toutes les dimensions nécessaire de la tête de broche et j'avais déjà une image mentale de la tête en place. De toute manière, comme je le dit en début de sujet: Je n'ai rien inventé! Cet appareil existe. j'en ai une photo et les plans. J'adapte juste à mon cahier des charges:
- Un cône SA40
- Une vitesse de sortie de broche X2 par rapport à l'entrée.
Et au fait que je n'ai pas la possibilité de fabriquer une carcasse moulée, d'où l'option "mécano" de l'ensemble (Bien que je fasse plutôt partie de la génération Légo, le Mécano c'était pour mon frère qui a 10 ans de plus :-D. Mais qu'est que j'ai pu passer comme (bon) temps à jouer aux Légo :!: Ce n'est surement pas étranger à mon orientation vers le manuel ...)
Donc le jeu final, comme sur n'importe quelle autre réalisation mécanique aboutie, découle juste d'une suite logique d'usinage.
P1060411.JPG


Cordialement,

Phil.
 
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Bonjour à tous,

Je trouve enfin un peu de temps pour finir ce sujet avec la fabrication de la cale de compensation et la pose de la plaque d'indexation de la tête.
J'utilise une des chutes d'XC48 de la découpe de la coiffe pour sortir la cale.
Copie de P1060438.JPG


Après fraisage de mise au propre de l'arête centrale, je fends la pièce en 2 sur sa longueur, mets les 2 pièces à la même épaisseur (20,50mm) ...
P1070065.JPG


...et les bride en opposition sur le plateau du 120VM, de manière à mesurer facilement le diam. de 110,00mm qui correspond au collet de la tête verticale
P1070066.JPG


Le rayon est fait avec un gros outil à charioter, car ça travail un peu au choc :???:, en prêtant attention à ne pas attaquer le plateau.
P1070067.JPG


Je coupe ensuite l'épaisseur de cale nécessaire dans une des 2 pièces (J'ai donc de quoi faire une cale de rab au cas ou...)
P1070068.JPG


Mise à la cote de la cale. Il me faut, fini, 6,20mm de hauteur de segment. Je garde juste de quoi faire une mise au propre à la lime.
P1070069.JPG


Pour positionner les 2 trous symétriquement au point le plus haut du segment circulaire et après un placage soigneux de la pièce, j'ai fait un léger méplat centrale et me suis positionné à l'oeil avec un barreau HSS de 6 mm finement épointé concentrique, pris en pince. Après pointage, perçage à 2mm, c'est ici le taraudage en M 2,5.
P1070070.JPG


La pièce finie avec les 2 vis BTR M2,5 montées. Leur diam. de tête a été ajusté au 4mmH7 des logements usinés dans la tête. J'ai fait un trou central taraudé M4 pour une vis d'extraction, au cas ou il serait difficile d'ôter la cale après usage ( Je n'en ai pas encore eu besoin...)
P1070089.JPG


La cale en place sur la tête...
P1070071.JPG


...et avec le renvoi monté/serré: Il n'y a plus de problème, ça serre!
P1070072.JPG


Dernière opération: La pose de la petite plaque d'indexation.
Celle-ci est gravé avec le même procédé utilisé pour graver les degrés de la coiffe du renvoi d'angle. C'est du feuillard d'acier à ressort de 7/10ème d'épaisseur. J'ai du m'y prendre à 2 fois car dans mon premier calcul de répartition des graduations, la circonférence d'un cercle était distraitement passé, dans mon esprit, à ...380°:smt104, d'où des graduations trop serrés.
P1070082.JPG


Je tourne pour la fixation de la plaque 2 vis M2 idoines.
P1070123.JPG


Le réglage du parallélisme de l'appareil se fait en utilisant les plats du corps de chaque coté du passage de broche. Cette face n'a pas été modifié depuis le cubage initial du bloc d'alu et elle faisait partie des surfaces contrôlées lors de l'usinage du passage de la broche. La référence est donc assez fiable. (Surtout pour la précision demandé...)
P1070083.JPG


Les trous de vis légèrement oblongue me permettent donc de faire coïncider les 2 traits des Zéros. La gravure de ma plaque me permet théoriquement une précision de réglage de 6' d'angle.
P1070084.JPG


Voici typiquement l'usage dévolu à mon appareil, avec ici l'usinage d'un devant de Fusil Browning B25.
P1070087.JPG


Pour ce qui est du faux rond de la broche de l'appareil, j'ai 9/100 à 50mm de la face du porte pince. C'est très moyen si je prend en compte le mal que je me suis donné, mais au vu de la précision de rotation des 2 roulements coniques que j'avais testé lors de leurs réception, ça pourrait être pire...A part le constat d'un léger phénomène vibratoire des fraises dans le bois lors des divers usinages déjà réalisés, cette précision est largement suffisante pour ces travaux d'ébauche.

Merci encore pour vos encouragements et appréciations,

Si vous avez des précisions à me demander, n'hésitez-pas :wavey:

Cordialement,

Phil.
 
Sujets similaires Forum Date
Outils et accessoires
Autres machines outils conventionnelles
Machines a bois
Outils et accessoires
Rectifieuses
Accessoires et outils de coupe pour fraisage
Divers projets et réalisations
Ferronnerie, Taillanderie, Serrurerie, Forge
Accessoires et outils de coupe pour tournage
Perceuses
Accessoires et outils de coupe pour fraisage
Armes à feu et armes blanches
Accessoires et outils de coupe pour tournage
Accessoires et outils de coupe pour fraisage
Outils et accessoires
Haut