Advertisements

fabrication d'un condensateur avec du papier alu de cuisine, votre avis ?

  • Auteur de la discussion ilfaitvraimentbeau
  • Date de début
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Novembre 2007
9 218
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour à tous,

en faisant mes courses j'ai vu du papier alu de cuisine, et tout à côté du papier de cuisson
je me suis dit qu'en combinant les deux on devrait obtenir un condensateur...
j'ai donc fait l'essai cet après-midi

le papier cuisson est vendu en rouleau de 8m et le papier alu en rouleau de 30m, le papier est un peu plus large que l'alu
j'ai déroulé 4m de papier de cuisson
par-dessus 3,80m de papier alu
encore une couche de papier de cuisson
et une deuxième couche d'alu
les contacts avec l'alu sont fait avec des pinceaux de fil électrique souple scotchés
ensuite j'en enroulé tout ça soigneusement

premier test avec le contrôleur pour vérifier qu'il n'y a pas de court-circuit, c'est OK
ensuite j'ai essayé de charger ce condensateur avec une pile 9v
ça ne donne pas d'étincelle quand je rapproche ensuite les fils
ensuite essai avec une alim d'ordi donnant 18v, idem....
à votre avis pourquoi ? la valeur du condensateur est-elle trop faible ? je n'ai pas d'appareil pour la mesurer, juste un contrôleur universel basique...
merci par avance pour vos lumières !

DSC08570.JPG


DSC08571.JPG


DSC08572.JPG


DSC08573.JPG
 
Advertisements
osiver
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 723
Il y a plusieurs problèmes potentiels différents :
- épaisseur du film isolant
- caractéristiques du diélectrique
- surface des électrodes
- contact fils de cuivre/alu
- tension de charge

Avec un multimètre ordinaire (numérique), mettez en mode 20VDC sur le condensateur et alimentez avec les 18V. Retirez l'alimentation et voyez si la tension chute instantanément ou pas 8-)
 
F
fredcoach
Compagnon
11 Janvier 2013
970
Hautes Alpes
A priori, je suspecte la couche d'alumine qui isole la feuille d'alu du fil de cuivre.
 
pinou29
pinou29
Compagnon
18 Mars 2009
2 634
Toulon ( Var )
Bonjour.
On peut aussi mettre le multimètre en position mesure de résistance, 20 ohms pour un appareil un peu évolué, 2 mégohms pour le bas de gamme, faire toucher les deux fils du "condensateur" pour supprimer un éventuel courant et brancher le mégohmmètre aux bornes du condensateur à l'aide de pinces crocodiles, normalement la valeur devrait démarrer assez basse, quelques ohms pour évoluer plus ou moins rapidement vers les limites de mesure du multimètre.
Si rien n'apparaît c'est que la capacité est trop faible.
Bonnes bricoles.
Bernard.
 
C
cf63
Compagnon
13 Juillet 2008
1 879
Clermont Ferrand
Bonjour

Belle manip , mais pas forcement efficace; personnellement je ne crois pas à la fiabilité de l’essai.
le problème des contacts n'est pas si simple (dans le temps).

formule du condensateur plan (cas d’école avec du diélectrique fait par une couche d'air)

Si on note e la distance entre les deux plaques, S la surface de chaque plaque, et ε = ε0*εr la permittivité diélectrique du milieu entre les plaques, alors on peut établir :

{\displaystyle C\approx {\frac {\varepsilon S}{e}}}

epsilon 0: 8,85 10-12

Je pense que votre condensateur doit faire quelques picofarads (mesure difficile avec le materiel a notre dispo)
l'enroulage n'est pas optimal (variation du diélectrique) le calcul doit être très approché...
cldt, cf63.
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Octobre 2012
1 674
FR-39Arbois
salut

l’oxyde d'aluminium toujours présent est un isolant au moins partiel suivant la tension et en tout cas mauvais conducteur (ça commence mal )
la capacité du condo est comme tu le devine proportionnel à pardon aux surfaces ; recto et verso se retrouvent au tour suivant mais la distance intervient elle aussi et le papier cuisson est loin d’être fin a ce niveau et la qualité du diélectrique (isolant) lui aussi et encore une fois le papier est très défavorable .
bref mauvais contact , très espacer (encore une fois au niveau électrique ) et mauvais diélectrique voir insuffisamment isolant bien des raison pour expliquer ce pauvre résultat bien que le raisonnement soit juste . tu as bien un condensateur mais vraiment de petite valeur a défaut de petite taille .
mais on devrait arriver à quelque chose quand même :wink:

édit : les réponses se sont croisées
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Novembre 2007
9 218
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #7
merci !
je ferai les mesures demain
effectivement il doit y avoir moyen d'optimiser ce bricolage....
 
copeau 78
copeau 78
Compagnon
31 Août 2011
2 596
bonsoir

je crains que tel quel et avec l'appareillage amateur il ne soit pas possible de mesurer quoi que ce soit
sur ton condensateur sec.
avec un condensateur électrolytique c'est assez différent ( j'ai ramassé une chataigne monumentale avec
un condo 100 microfarads en démontant une alimentation 400 volts pourtant mise hors tension depuis une
semaine ) mais avec les condensateurs secs la capacité est minuscule et les charges emmagasinées aussi.
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Septembre 2009
6 430
Reims
Pour moi, le principal problème c'est les contacts électriques. Il faudrait décaler les 2 bandes d'alu pour les sortir de l'isolant et relier le fil électrique en écrasant l'aluminium à chaque extrémité. En somme, réaliser une papillote.
Je ne sais pas si je suis clair.
Peux tu mesurer l'épaisseur au Palmer de l'isolant...
 
M
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
commence par calculer la valeur theorique de ton condensateur

ça va etre faible , trop faible pour le charger et faire une etincelle en 12v ... peut etre que ça commencera a faire une etincelle en 220 v redresseé donc 300v

moyen simple de mesurer ce genre de condensateur : mesurer le courant alternatif qui passe dedans quand on le branche en 220v alternatif
I = 2 pi f C V .... ou C = I / 2 pi f V

on trouve souvent une capacité inferieure a la capacité theorique parce que l'enroulement n'est pas assez serré : il y a de l'air entre l'alu et le film isolant

l'aluminium est conducteur ! en general la couche d'alumine est trop fine et le contact electrique se fait ... mais il faut une bonne pression de contact pour que ça soit durable ... un fils juste scoché sur l'alu ça ne marchera que les jours ou ça veut bien

il faut de l'alu anodisé pour avoir une vraie isolation et pas de contact si on ne gratte pas

j'ai deja pensé a cette methode pour faire des condensateur permanent pour moteur : le film alu est trop epais , il prend trop de place et ça fait des condensateur beaucoup plus gros que ceux du commerce ... de même quand le film isolant est trop epais ... quand c'est 2 fois trop epais , il faut doubler la surface et ça quadruple l'encombrement total
 
M
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
le film étirable est plus fin , donc ça fait plus de µF mais il est fragile , le moindre trou fait un court circuit ... ou pire ne fait pas un court circuit tout de suite , mais une tenue en tension trop faible et un claquage plus tard
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Décembre 2013
980
45
Ce pourrait être intéressant d'enduire le papier cuisson d'huile (de cuisine) avant de l'enrouler, pour voir.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
les bon vieux condensateur papier etaient impregné d'huile parce que le coefficient dielectrique de l'huile est meilleur que l'air ... donc si il y a un peu d'epaisseur d'air il vaut mieux la remplir d'huile

c'est aussi parce que la rigidité dielectrique du papier sec n'est pas bonne : si on l'impregne d'huile c'est meilleur

mais inprégner d'huile impose ensuite de monter dans un boite etanche ... il est plus simple de se contenter de ce que ça fait a sec et d'augmenter la surface pour faire la bonne valeur

mais c'est un coup a faire un condensateur permanent pour moteur monophasé plus gros que le moteur
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut