expertise vieux compresseur

  • Auteur de la discussion yalla
  • Date de début
Y
yalla
Nouveau
1 Août 2018
16
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
qui pourrait me confirmer que ce vieux compresseur peut être sauvé?
Son principal défaut est qu'il ne monte plus en "pression". Je suppose que cela vient de la segmentation....
Un de vous peut-il me guider pour ce diagnostic et aussi pour la bonne marche à suivre, ainsi que s'il s'agit de segment de la faisabilité et où en trouver?
Merci d'avance
P_20200327_093127.jpg


P_20200327_093133.jpg
 
la bricole 76
la bricole 76
Compagnon
21 Août 2014
2 032
76 bord de mer entre terre et mer
bonjour

ce peut etre aussi les clapets il faut démonté pour voir

et surtout vérifié la cuve

pour cela il faut démonté et voir tout les éléments
 
Y
yalla
Nouveau
1 Août 2018
16
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci la bricole76, pour cette première réponse. Pensez-vous que ce matériel en vaille la peine? Le temps ( gratuit) à y consacrer sera-t-il récompensé? Est-il de qualité au départ?
 
la bricole 76
la bricole 76
Compagnon
21 Août 2014
2 032
76 bord de mer entre terre et mer
difficile a dire

c'est donné donc bénéfice

mais a voir les autres intervenant ce qu'ils en pensent

mais bon si déjà la cuve est bonne ont peut continué
 
Denim
Denim
Compagnon
3 Fev 2009
1 091
FR-67750
Bonjour
Si la partie compresseur est "sauvable" pense a inviter un électricien, il auras surement des choses à dire :eek: :lol:
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 683
nord montpellier
bonjour ,
la magie est une chose ; l'expertise demande du concret , de l'ordre , et du nettoyage sérieux ;
A+++
 
C
cancer49
Ouvrier
20 Déc 2019
365
- bonjour "yalla" -
- b1 là vas falloir y mettre tout l'amour du métier !!! comme dans "WHEALLEER DEALER" !!! -aujourd'hui 1 compresseur de cette puissance est 3 fois moins lourd et consomme moins d'énergie (encore que ça reste à prouver pour certaines "m......le"!!!) bon , bien sûr il ne tourne +50 ans !!! -< question pour les "BOBO" :bilan carbone global ?!?!
- j'espère que c'est pour le plaisir d'apprendre de nouveaux domaines et la passion des "vieux bouzins , "parce que là je crois que l'acharnement sera de rigueur !!
- avant de tout démonter et de ce faire de la misère inutile ( c'est bien le réflexe du mécano ça ,foncer tête baissée !! ) écoute 1 fainéant ;
- <1<est-ce-que ton bloc de compression tourne librement, à la main, sans point dur autre que le passage de la compression,
-<2<test des clapets + tu enlève le corps du filtre à air , tu fait tourner ton compresseur en plaçant la paume de ta main devant l'orifice d'aspiration , ta main doit être aspirée tout au long de la montée en pression de la cuve , si lorsque la pression atteint 4 à 5 bars ta main n'est + aspirée ,ou de moins en moins , c'est que ton clapet de refoulement est fuyant ( tu peut aussi utiliser un morceau de carton assez rigide au lieu de la main pour réaliser ce test et en laissant celui-ci à quelques mm de l'orifice d'aspiration tu pourras aussi détecter ci ton clapet d'aspiration se referme mal , le carton aura tendance à être refoulé lors de la remontée du piston mouvement ressemblant à un battement) -
-<3<ce type de compresseur n'est pas conçus pour monter au dessus de 8 à 9 bars -10 bars grand maxi !
-<4< quand tu auras réalisé cette manip tu auras une idée de l'état de clapets , si tu les démonte , après décalaminage , tu les plonge dans le diluant ou dans de l'essence et tu regarde si le liquide s'échappe lentement (goutte à goutte ) ou instantanément des cavités du clapet
-<5< quand les clapets seront démontés tu vas pouvoir observé une partie du cylindre et là tu décideras s'il y a lieu de tout "désosser"
-<6< à voir également : état du pressostat du clapet A.R. de la soupape de sécurité ?
- ATTENTION A L'ETAT DE LA CUVE !!! (il est décrit une méthode ( c'est la technique utilisée dans l'industrie ) de test sur le forum dans la section "hydraulique/pneumatique") , bien sûr ce n'est pas une mesure au rayon X ni un test aux ultra-sons !!
- bon courage !
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 891
MARSEILLE
Bonjour,
Mon avis est que les compresseurs de cette génération bien que plus lourds et surdimensionnés, sont réparables (Avec du savoir-faire et de la patience).
Démontez tout, nettoyez tout, faites l'inventaire et consultez le forum... Pas à pas, on vous aidera...
JASON
 
C
cancer49
Ouvrier
20 Déc 2019
365
bonjour "denim"
-suite à ton message 10H52 #5 !
- on dirait que tu n'es pas emballé par les composants électriques de l'ancêtre ??? c'est quand mm.. pas Flamanville !!! bon c'est vrai y a 1 gros flash qui se prépare !! mais notre ami qui est passionné va remettre tout ça en bon ordre - note bien que j'en ai trouvé quasiment dans cet état , dans des petites boutiques , et on s'étonnait que je traine des pieds pour réparer !!!
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 683
nord montpellier
RE ,
la question initiale est toujours : est-il judicieux de se pencher sur le sort de " cette ruine " ????
et avoir la réponse sans un début de nettoyage ..........
A+++++
 
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 422
FR04200
Bonjour
Dabord tester le moteur. Démarre? ne fait pas péter le différentiel?, supporte d'être en charge quelques minutes( un coups d'huile , pas fine, dans l’admission).
Je ne démonte rien avant ces testes.
Si moteur HS . Récup? Neuf, à peine plus chère qu'un compresseur.
Luc
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 891
MARSEILLE
Bonjour,
RE ,
la question initiale est toujours : est-il judicieux de se pencher sur le sort de " cette ruine " ????
et avoir la réponse sans un début de nettoyage ..........
A+++++
Si l'on se pose de genre de question, tout ce qui est d'occasion sur LBC, EB ou ailleurs, il faut tout mettre à la benne sans discernement...
Dans un premier temps, un bon coup de Karcher modifiera l'envie de tout laisser tomber...

JASON
 
Dernière édition:
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 891
MARSEILLE
Bonsoir,
Regardez plutôt cette vidéo :
JASON
 
Y
yalla
Nouveau
1 Août 2018
16
  • Auteur de la discussion
  • #14
Bonjour à tous, je suis ravi de l'intérêt que vous manifestez. Merci.
Bon, je l'ai ramené chez moi et mis de l'ordre dans l'électricité. Pas de soucis!
J'ai commencé à le nettoyer et je vais faire les tests proposés, en commençant par la paume sur l'entrée d'air. Mais avant d'aller plus loin, je vous poses quelques questions sur la fonction des éléments entourés sur les photos.
1ère photo: ce qui ressemble à un clapet anti-retour???? sur lequel est adapté un élément en laiton duquel part un tube laiton qui va vers un petit dispositif fixé sur le manocontacteur et d'où sort un petit levier qui, j'en déduit "coupe" le contact. Voir la 2ème photo. Mais comment ça marche?
Sinon, la cuve est saine, je l'ai purgée: pas une goutte, idem avec le refroidisseur!
Il m'a l'air d'être un bon vieux coucou, daté de 1967.
C'est un monocylindre. A votre avis, son débit permettrait-il de peindre ou de sabler?

2léments sécu1.jpg


2léments sécu2.jpg
 
C
cancer49
Ouvrier
20 Déc 2019
365
bonjour "yalla"
- on avance !! oui il s'agit bien du clapet A.R. à côté la pièce verticale en laiton avec vis de réglage molletée c'est la soupape de sécurité (son rôle est de palier à une défaillance du pressostat )
-à noter qu'en 1967 les fabricants n'étaient pas avares de faire des "c.....ie" :le clapet A.R. est positionné entrée/sortie verticale donc l'élément antiretour manoeuvre horizontalement ce qui favorise son coincement et augmente son usure considérablement ,( à l'époque il existait 1 kit réparation ) (il m'est arrivé de modifier le montage de ces clapets A.R. pour que le pion d'étanchéïté manoeuvre verticalement afin d'obtenir une fermeture efficace de ce clapet A.R.)
-le petit tube cuivre entre clapet A.R. et pressostat permet la mise à vide du bloc de compression lors de l'arrêt du compresseur par le pressostat facilitant ainsi le redémarrage
- côté débit ; ne rêvons pas ! pour sabler ? cuve pleine =30 sec avec une petite sableuse et "POSEPASTIS" 1/4H - pour peindre ? cuve pleine = 5mn et "REPOSEPASTIS" bon , ça dépent aussi du pistolet !
-si ton compresseur fonctionne il serait JUDICIEUX de remplacer le pressostat par un neuf ( voir AMAZONE ou autres)
- réglage du pressostat : -la grosse vis (+gros ressort) règle l'arrêt ( pression maxi atteinte) -la petite vis (+petit ressort) règle l'écart entre le seuil haut (arrêt) et le seuil bas (redémarrage)
- donc desserrer la petite vis pour obtenir 1 écart mini , puis régler la vis sur le gros ressort pour ajuster la pression de coupure , ensuite régler la petite vis pour ajuster la pression de redémarrage ( en général l'écart mini réglable reste supérieur à 1,5 bars)
malheureusement ce type de fonctionnement n'est pas universel ; il existe plusieurs variantes suivant le mécanisme interne du pressostat !!
-bon courage !
 
Y
yalla
Nouveau
1 Août 2018
16
  • Auteur de la discussion
  • #16
Bonjour Cancer49 et merci pour ces infos.
J'ai démonté les 2 soupapes. Sur celle d'entrée, le ressort était cassé. J'en ai refait un avec un bout de corde à piano et remis en place. Je suis surpris que l'écrou (maintenant la rondelle qui contient ce ressort qui lui-même plaque une rondelle qui fait soupape), ne soit pas freiné. Je suis capable de le tourner à la main.Y a-t-il un frein filet à l'origine ou est-ce un lieu de réglage (d'admission)?..Je précise que je ne l'ai pas vissé à fond pour permettre à la rondelle-soupape de se soulever. En écrivant ces lignes, je me demande si les 2 soupapes sont dans le bon sens. J'irai vérifier ça demain.Pour revenir sur le test, j'ai mis mon pouce sur l'entrée et fait plusieurs tours: rien ressenti. Par contre, sans boucher ce trou, le moteur "pète": un petit pet de nonne , en fait. Est-ce normal?
Bien compris pour le décompresseur, je n'y avais pas pensé!
Le clapet AR posé vertical me semble en bon état. Je suppose que je peux l'ouvrir??
La soupape de sureté est je suppose tarée en usine. Y a-t-il une vérif à faire?
J'ai vu l’intérieur de la chambre et le dessus du piston: nickel.
En attendant, avec sa toilette du matin, il a meilleure allure.
Bien à vous.
 
C
cancer49
Ouvrier
20 Déc 2019
365
bonsoir "yalla"
- bien on avance !!
- ATTENTION !! avant de remettre sous tension toujours faire un ou 2 tours à la main pour s'assurer que les éléments ont été remontés dans le bon sens !
-le "pet de nonne" que tu entends est vraisemblablement le clapet de refoulement qui vibre à l'ouverture lorsque la pression monte dans le cylindre
-à te lire je pense qu'il faut que tu redémonte ton clapet d'aspiration car lorsque ta vis d'assemblage est bloquée le disque doit manoeuvrer librement et retomber en
position fermé par le ressort ( soit ton ressort est trop épais soit ton disque est mal centré, c'est souvent assez "sportif " à assembler
-pour tester l'étanchéïté des clapets tu plonge ton clapet dans du diluant de nettoyage ou de l'essence, le liquide ne doit pas s'échapper des cavités du clapets ( le parfait n'étant pas de ce bas monde et vu l'âge canonique de la bête on va admettre une légère fuite correspondant à environ 1 goutte /2 secondes) si fuite importante essayer rodage du disque sur son siège (opération souvent vouée à l'échec , mais dans le cas présent ,rien à perdre!)
- tu peut ouvrir le clapet A.R.et le nettoyer tu pourras constater son bon fonctionnement à la remise en route
-pour la soupape de sécurité , à l'époque elle n'était pas scellée (ou très rarement ) , donc tu fais 1 petit "crobar" en notant la cote de dépassement de la vis de réglage et de son contre écrou ,avant démontage ; ainsi tu retrouveras le réglage d'origine à 1 "chouillas" prêt ( chapitre réglage final de la soupape au prochain numéro !)
-amuse toi bien !
-bye
 
Y
yalla
Nouveau
1 Août 2018
16
  • Auteur de la discussion
  • #18
Bonjour Cancer49,
les clapets sont dans le bon sens.....mais à bien considérer, je trouve que le ressort que j'ai fait est peut-être un peu "ferme". Je vais essayer d'en fabriquer un plus souple, ou alors ça se trouve????? Y a-t-il une méthode de bricolo?
J'ai bien ouvert le clapet AR entrée de cuve: il s'agit d'une simple rondelle "encagée", et sans ressort!. C'est vrai que ça n'a pas l'air génial. Mais c'est propre.
Parlons rendement. je suppose que la production d'air est le résultat du nombre de tr/m par le volume qu'occupe le piston durant sa course. C'est ce qu'on appelle une cylindrée?
J'obtiens 8,1 m3/h avec arrondis, mais je n'ai pas tenu compte de perte ou de coeff. de compression. Faut-il en prendre en compte???
Je vous donne les éléments de calcul: moteur 2800tr/m avec poulie de 90. En face poulie de 220. Piston de diam. 50 avec une course de 60.
Tu me conseilles de remplacer le pressostat. J'en vois à tous les prix sur le net. Mais comme je suis un adepte de l'économie, je vais donc plutôt vérifier le mien. Et parler électricité. Je suppose qu'à l'origine, il n'y avait pas de protection moteur et que ce dernier était donc alimenté par ce pressostat qui comprend 3 contacts. Aujourd'hui, un seul contact est utilisé et qu'il rejoint la bobine( je ne vois pas marqué A1 ou A2). Et je fais le constat qu'à pression 0, le contact ne se fait pas. ( il est ouvert). Est-ce que ça ne devrait pas être le contraire? Il y a là un sujet à approfondir. Et j'attends avec plaisir vos expériences.
Et je vais aussi faire un croquis du schéma électrique avec le contacteur de puissance.
Bien à vous.
 
C
cancer49
Ouvrier
20 Déc 2019
365
bonjour "yalla"
-chapeau la démarche de calcul du débit !! peu de gents on pigés ça ! manque de chance c'est pas le débit réel !! ce que tu as calculés c'est le "débit engendré" (c'est souvent le débit annoncé dans les "chinoiseries"et autres "archilowcost" en réalité le débit réel est tributaire de la fuite par la segmentation et par le dimmensionnement des clapets , ton "débit engendré" est effectivement proportionnel à la vitesse de rotation mais le débit réel est tributaire du diamètre de passage des clapets en clair si tu dépasse une certaine vitesse la chemise n'aura pas eu le temps de se remplir ,car la section utile de passage du clapet d'aspiration limite le passage d'air , c'est également vrai pour le clapet de refoulement dans une moindre mesure par contre, pour lui, cela se traduit par un échauffement
- ton débit sera donc légèrement inférieur au 8,1M3 (la vitesse de rotation étant somme toute raisonnable environ 1100 trs/mn
- pour ton clapet de refoulement on verra à la remise en marche (c'est étonnant que vu sa position il fonctionne correctement sans ressort, si oui, tant mieux !!)
-côté clapet d'aspiration ça me semble plus ennuyeux ! effectivement le ressort doit être très souple pour limiter la perte de charge à l'aspiration mais suffisamment puissant pour provoquer la retombée du clapet avant la remontée du piston !!!si ton ressort était conique recherche dans des vieux contacteurs (la série CAD de chez "Télémécanique/schneider "par exemple ) sinon il va falloir exploiter tes talents de bricoleurs !
-côté pressostat effectivement "ça cloche" ! ; sur la photo je crois voir que le bloc contact est basculé en pos..ouverte essaye de desserer la vis du gros ressort pour voir s'il veut bien basculer en position fermée ( comme je t'ai expliqué il y a plusieurs systèmes de réglages) tu peu aussi le faire basculer en soulevant la biellette en forme de U avec un tournevis , peut être qu'il est grippé , en dernier recourt tu peux t'amuser à le démonter mais le remontage va être "sportif" !!
- pour le contacteur , vu l'âge du compresseur , il est normal que tu ne trouve pas les bornes A1/A2 (ou A/B avant les années 80) les repères normalisés entre marques ne sont apparus qu'au début des années 70, quand tu seras rendus à ce stade tu nous mettras quelques photos de ton contacteur et on verra (sinon procède par élimination en recherchant les contacts )
-bon courage et bravo pour l'obstination!
-BYE
 
Y
yalla
Nouveau
1 Août 2018
16
  • Auteur de la discussion
  • #20
Rien n'est grippé dans le pressostat, j'ai serré et desserré le ressort sans constater qu'un contact pouvait se faire. J'observe par contre que des trous sont percés sur un des "basculeurs", peut-être pour inverser le contact. Est-ce déjà vu??? (cf photo)
Ou alors, c'est au niveau du Télémécanique, je vois qu'il existe des contacts NO ou NC entre 95 et 96 ou 97 et 98 ( eh oui, j'utilise des termes vus sur le net....) net d'ailleurs où on n'apprend pas tout!!!!
Peut-être serait-il plus simple d'agir à ce niveau là. J'avoue que si j'ai compris qu'il fallait alimenter une bobine pour mettre en contact le circuit de puissance, je n'ai pas encore compris ce qui se passe au niveau de la partie thermique d'un "Télémécanique".
Faute de faire un croquis, voici les explications du branchement actuel? Je changerai les câbles lorsque je serai au point!
Entrée de phase 1 est connectée avec la bobine (juste derrière)
Entrée de phase 5 rejoint avec fil rouge la borne 96.
La borne 95 va vers le pressostat qui est ouvert et qui rejoint l'autre coté de la bobine ( non visible sur les photos).
Puis-je avoir de l'aide??
Et j'ajoute une difficulté, je n'ai pas (encore) le triphasé à la maison!!!!
Quant à l'obstination, bah non, pas vraiment, d'abord ça occupe et en plus j'en apprends plein! Et puis c'est sympa même si ce serait mieux en vis à vis!!! En attendant. Merci encore

P_20200330_121608.jpg


P_20200330_120939.jpg


P_20200330_121031.jpg
 
Y
yalla
Nouveau
1 Août 2018
16
  • Auteur de la discussion
  • #21
A l'instant, je viens de décider de raccorder un petit compresseur mono sur celui-là pour observer le fonctionnement de tous les organes.
Je n'attends pas votre réponse pour y aller! Je vous raconterai.
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 480
nord
bonjour

quel câblage de gougnafier sur ce contacteur :shock: court-circuit assuré a terme, et puis l’enveloppe du câble caoutchouc est cuite..
 
Dernière édition:
Y
yalla
Nouveau
1 Août 2018
16
  • Auteur de la discussion
  • #23
Tout à fait, c'est pourquoi j'ai bien écrit que cela allait être changé!
 
Y
yalla
Nouveau
1 Août 2018
16
  • Auteur de la discussion
  • #24
Bonjour ,
je vais créer un nouveau post pour trouver des idées pour le manocontacteur et un autre pour le branchement électrique d'un contacteur de puissance.
 
Haut