existe il des "contrôleurs lumières" fonctionnant en "g-code" ?

slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 129
planète terre
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

ma question peut paraître complètement farfelue ...voire totalement incompréhensible ...et peut être que ce que je souhaiterais est inexistant ou impossible , mais bon , j'ose quand même soumettre ma question a la sagacité des lecteurs de ce forum ...

tout dabord, quelques explications préliminaires :

Pendant longtemps, en animation lumineuse de soirées, ou a plus grosse échelle, de théâtre, ou de concert, on se bornais a utiliser des projecteurs traditionnels , simples, mais dont les possibilité de modifier les effets étaient limité (puisque, un tel projecteur n'est qu'une boite métallique avec une lampe , ce qu'on appelle vulgairement ampoule, devant laquelle est placé une optique en général basé sur des lentilles, et un filtre généralement en gélatine )
On ne pouvais guère que
-allummer/éteindre ou faire varier la lumière
-modifier le faisceau, en jouant sur des volets coupe-flux ou des lentilles, si ces volets ou ces lentilles sont mobiles
-changer la couleur , manuellement, au moyen d'un filtre ...quand on en a , et qu'il n'est pas brulé !

Actuellement, on utilise des projecteurs asservis ou jeux de lumières asservis, automatisés (dénommés, entre autres "lyres", "scan", ou "roller" , ou pouvant prendre d'autres formes et avoir d'autres noms) appareils comportant un certain nombre de moteurs, permettant de changer l'orientation en tous sens de la lumière, et ceci selon différentes vitesses ou différentes trajectoires, et permettant de changer automatiquement de filtre en faisant tourner une "roue de couleurs" , ou de changer automatiquement l'allure du faisceau en faisant tourner une roue de lentilles ou de gobos ...
Ces appareils ont en général des moteurs pas à pas, ou parfois des moteurs CC (comme les machines CN) et toute une électronique de gestion des dits moteurs ...

Maintenant venons en au vif du sujet :

Sachant qu'on pourrais comparer l'allummage de la lampe et la mise en route des différents moteurs a ceux d'une machine, et les commander par des fonctions "M quelque chose"
sachant qu'on pourrais moduler les vitesses de rotation ou de déplacement, avec des fonctions "S" ou "F quelque chose"
sachant que la rotation d'une roue de couleur pourrais être assimilé a celle d'un changeur d'outil , commandé en "M quelque chose T quelque chose"
et que les formes de trajectoires des faisceaux, et point d'origines de ces trajectoires, pourraient être obtenues avec des fonctions "G quelque chose"

Existe t'il des contrôleurs lumières ou interfaces lumières qui fonctionnent en "g-code" (si ça se trouve, ça existe déja ? ) ou cela vous semblerai il réalisable par l'amateur (si ça n'existe pas )

J'ose pas encore soumettre les mêmes genre de questions sur un forum de sono et jeux de lumières ...

sloup
 
Dernière édition:
jblb72
Apprenti
12 Février 2010
135
Le Mans, ou presque
bonjour ami lighteu !

les lyres ou autres effets sont toutes maintenant pilotable de façon numérique a travers une liaison DMX pourquoi alors ne pas utiliser des logiciels fait pour par ex http://www.qlcplus.org/ avec une interface USB/DMX comme
https://www.thomann.de/fr/enttec_open_dmx_usb_interface.htm

J'ose pas encore soumettre les mêmes genre de questions sur un forum de sono et jeux de lumières ...
Dit moi ou tu le fait je suis curieux de voir leur réactions....
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 129
planète terre
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bâ,

oui, je sais, de nos jours, tout est en DMX et c'est le protocole universellement utilisé partout...

mais c'étais :
-Pour le fun !
ou
-Pour rétrofiter de vieux effets en 0...10V ou en d'autres protocole obsolète...
ou
-Ou , éventuellement, pour le plaisir de modifier, ou refaire entièrement soi même une lyre ou un scan, ou autre bidule-truc qui gigote, différent des produits du commerce

Et puis, si ça se trouve, il y a peut être un geek fou furieux qui aurai pondu une interface DMX512->G-code ...qui transformerais du g-code en DMX512 permettant d'attaquer des jeux de lumières modernes !
(reste le cas de la transformation d'anciens appareils "non DMX" utilisant d'anciens protocoles !? )

sloup
 
speedjf37
Compagnon
15 Octobre 2009
1 971
indre et loire
Bâ,

oui, je sais, de nos jours, tout est en DMX et c'est le protocole universellement utilisé partout...

mais c'étais :
-Pour le fun !
ou
-Pour rétrofiter de vieux effets en 0...10V ou en d'autres protocole obsolète...
ou
-Ou , éventuellement, pour le plaisir de modifier, ou refaire entièrement soi même une lyre ou un scan, ou autre bidule-truc qui gigote, différent des produits du commerce

Et puis, si ça se trouve, il y a peut être un geek fou furieux qui aurai pondu une interface DMX512->G-code ...qui transformerais du g-code en DMX512 permettant d'attaquer des jeux de lumières modernes !
(reste le cas de la transformation d'anciens appareils "non DMX" utilisant d'anciens protocoles !? )

sloup
Bonjour,

Il y Art-Net qui permet de piloter du DMX par le réseau Ethernet
https://fr.wikipedia.org/wiki/Art-Net

Il y a différent convertisseur ->DMX

Midi <->DMX
X10 <->DMX

mais je ne vois pas l'interet du gcode <-> DMX

JF
 
gégé62
Compagnon
26 Février 2013
2 594
Harnes (Pas de Calais)
bjr
je ne connais pas le domaine, mais du moment qu'on connait les mouvements à obtenir, pourquoi ce ne serait pas possible de "faire comme" s'il s'agissait d'une CNC, et d'utiliser les outils si on les connait ? C'est bête, mais actuellement je "simule" la CNC avec 2 moteurs PAP sur mon bureau, reliés à rien (si, l'un des deux a une courroie et une poulie de renvoi, c'est presque un Axe X !!!!). Rien n'empêcherait de les relier à un projo.
Après la question c'est de traduire en trajectoires "d'usinage" les mouvements que l'on désire obtenir. A priori les angles de rotation deviendront des coordonnées en X et en Y....beau bidouillage, pour le fun, c'est réussi :-D.
En tous cas ç'est conforme à ce qu'on voit beaucoup sur le forum: détourner les ressources de leur vocation d'origine !!!

on va bientôt piloter une petite voiture en GCode....pourquoi pas
 
Le bleu fou
Ouvrier
13 Septembre 2014
304
Toulon
Pour être "du milieu" je trouve cette idée pour le moins saugrenue et étrange (le dmx c'est déjà fort suffisant et des fois bien assez complexe) mais soit.
Je doute qu'il existe une interface sur le marché (mais bon après tout.. ont vois bien des multpaires équipés de jacks!) par contre je voit pas d'obstacle a la conception d'une interface g-code dmx, reste a coder cette dernière.
 
Dardar88
Compagnon
27 Avril 2011
663
ma question peut paraître complètement farfelue ...voire totalement incompréhensible
hum ...dans ce cas on est au moins deux a porter un chapeau pointu muni d'un ventilo :)

j'ai eu la chance de recuperer 2 moving heads dont une avec une electronique en très mauvaise etat.

J'ai tenté le DMX en version free et une interface USB DMX acheté sur ebay a prix discount , les
resultats etaient tres moyens ! il faut un minimum d'investissement pour que ça marche ,comme je
ne suis pas animateur de soirée ,je me suis contenté de cette approche , le DMX est un
monde a part entiere (c'est peut etre pour ça qu'on parle d'Universe :) ) et n'est pas tres open source,
alors coté bidouille bas niveau ,c'est compliqué.

Ta démarche correspond + ou moins a ce que j'ai envisagé ,surtout pour l'unité HS que je voudrais
utiliser soit comme machine pour moulage rotatif ,soit pour du scan 3d ou encore pour se rapprocher
de sa fonction première ,comme "lanterne magique" interactive associée a une interface du genre
Bare Conductive, un melange Arduino- midi , pourquoi pas du tracking et puisqu'on est dingues ,
envisager du video mapping (dans la limite des capacités de la tete a supporter un video projecteur)

Le seul gros doute pour moi réside dans l'approche graphique de l'interface utilisateur qui est a
l'inverse de ce qui est prevu ,une CN travaille en plongée de l'exterieur vers l'interieur ,par rapport
au centre de gravite de l'objet (grosso modo) alors qu' une projection ,c'est le contraire.

Pour du roto-moulage ça ne pose pas de problème ,mais pour de la boite a lumiere c'est different.

Peut être jeter un œil du coté de Grassopper (plugin de Rhino) ,Auggie qui est un truc de devellopeur
(gearotic.c*m) en free pour les utilisateurs d'interface Pokey57cnc.

En tous cas ,d'un point de vue commande ,en ayant remplacé la carte de pilotage d'origine par
une Ramps 1.4 (ou autre shield) et une arduino mega , ça tournera en 3 ou 4 axes directement
sous GRBL y compris le reste des E/S pour ce qu'accepte le GRBL.

Pour repondre directement a la question sur l'existence d'un controleur Gcode
adapté a ce type de materiel , je n'ai pas l'impression . Il existe des convertisseurs
midi , pour de la conversion Midi=> Gcode ,je crois que c'est utilisé en musique
mecanique pour la fabrication des cartons ou de faire des melodies a partir
de moteurs pas a pas.

Rassures toi,si tous les "hackeurs" etaient des farfelus , on se raserait encore avec des silex, sans
vouloir reinventer la roue tlj ,on peut rigoler 5 minutes avec ce genre de prospection :)

cordialement
t.
 
Dernière édition:
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut