Exercices Lime

  • Auteur de la discussion fombecto
  • Date de début
F
fombecto
Ouvrier
9 Nov 2019
374
61
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J'ai lu sur un autre post qu'un ajusteur limait plat, un bon ajusteur limait creux. Je ne suis pas certain d'avoir compris, mais du coup vu que je suis coincé comme nous tous et que e n'ai comme outil qu'un tout petit bout d'alu et une lime (jai déplacé tout le reste juste avant le confinement :|), ou un bout de cuivre que je pourrais sans doute essayer de surfacer. Ce serait peut etre l'occasion de m'entrainer?
Avez vous qq part des guides? explications sur les exercices que l'on donnait aux apprentis?

Merci par avance

F
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 400
F-69400 villefranche sur saone
On doit trouvé des explications et des exercices sur internet
la chose primordiale qu’il faut savoir pour un débutant ( ça me rappelé mes premiers cours de limage)
la lime n’est pas plate
elle est légèrement bombée
1ère leçon : rechercher le bomber de la lime ( a l’œil ou en la posant sur une surface plate et en la faisant boiter en appuyant tour à tour sur la bout ou sur le manche
on marque ce bombée avec une craie
2eme leçon limer sur la pièce en utilisant uniquement ce bombée , juste des petits mouvement de va et viens. Pour éviter que les copeaux colle sur la lime ( surtout avec du cuivre) , il faut mettre de la craie sur la lime
 
F
fombecto
Ouvrier
9 Nov 2019
374
61
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour Dodore

Merci pour ta réponse, je vais aller regarder ca je n'avais effectivement pas fait attention au bombé de la lime! Et le coup de la craie je ne connaissais pas non plus :). Je crois que j'en ai une qui traine, je vais aller de ce pas chercher des exos, et m'installer sur le balcon :)

F
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 267
Flers 61100
Oui : 1er exercice un fer en U 40x20x80 faire disparaitre les ailes en contrôlant que la surface limée reste sensiblement parallèle a la base du U. Appliquez vous a sentir que votre lime mord de façon égale sur les deux aile du U.
Votre pièce doit être en hauteur a la pointe de votre coude avec le poing fermé sous votre menton.
Pour les droitiers votre pied gauche est en avant et votre pied droit en appui arrière .
Les traits crées par votre lime doivent être inclinés a 45° par rapport au mors de votre étau et vous alternez 45°adroite et 45°a gauche, cette inclinaison augmente la longueur d'appui donc la stabilité de votre lime.
Si vous supprimez les ailes de votre fer U ce weekend vous aurez bien mérité de votre courage.
J'oubliais: le manche de votre lime doit prendre appui dans le creux de la paume de main avec votre pouce vers le haut.
pour la matière: l'alu bourre les limes sauf les limes spéciales le cuivre est gras et ne permet pas une bonne sensibilité du geste.
l'acier doux est le mieux adapté pour un début
Pour ne pas prendre trop rapidement une indigestion de limage n'utiliser que des bonnes limes neuves que vous garnissez ce craie d'ecolier pour ne pas que les copeaux collent .
Munissez vous d'une carde a lime pour purger votre lime des copeaux qui l'encombre et regarnissez de craie périodiquement .
Pour info. sur le forume il y a un collègue qui a vendu des limes neuves de très bonne qualité, peut-être en a-t-il encore???
Salutations et bon courage.
NB: les limes sont plus fines a l'extrémité que près de de la soie , la diminution est faite sur le dernier tiers en suivant un arc de cercle, c'est en utilisant cette zone que les très bons et les hâbleurs peuvent limer creux.
Quand on maitrise ce geste il n'est pas désagréable de réaliser une belle surface en traits croisés. Attention cet apprentissage est plus long que celui de la bicyclette mais comme ce dernier ne ce perd pas.
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 757
MARSEILLE
Bonjour,
Oui : 1er exercice un fer en U 40x20x80 faire disparaitre les ailes en contrôlant que la surface limée reste sensiblement parallèle a la base du U. Appliquez vous a sentir que votre lime mord de façon égale sur les deux aile du U.
Votre pièce doit être en hauteur a la pointe de votre coude avec le poing fermé sous votre menton.
Pour les droitiers votre pied gauche est en avant et votre pied droit en appui arrière .
Les traits crées par votre lime doivent être inclinés a 45° par rapport au mors de votre étau et vous alternez 45°adroite et 45°a gauche, cette inclinaison augmente la longueur d'appui donc la stabilité de votre lime.
Si vous supprimez les ailes de votre fer U ce weekend vous aurez bien mérité de votre courage.
J'oubliais: le manche de votre lime doit prendre appui dans le creux de la paume de main avec votre pouce vers le haut.
Pour la matière: l'alu bourre les limes sauf les limes spéciales le cuivre est gras et ne permet pas une bonne sensibilité du geste.
l'acier doux est le mieux adapté pour un début
Pour ne pas prendre trop rapidement une indigestion de limage n'utiliser que des bonnes limes neuves que vous garnissez de craie d'écolier pour ne pas que les copeaux collent .
Munissez vous d'une carde a lime pour purger votre lime des copeaux qui l'encombre et regarnissez de craie périodiquement .
Pour info. sur le forum il y a un collègue qui a vendu des limes neuves de très bonne qualité, peut-être en a-t-il encore ???
Salutations et bon courage.
NB: les limes sont plus fines a l'extrémité que près de de la soie , la diminution est faite sur le dernier tiers en suivant un arc de cercle, c'est en utilisant cette zone que les très bons et les hâbleurs peuvent limer creux.
Quand on maitrise ce geste il n'est pas désagréable de réaliser une belle surface en traits croisés. Attention cet apprentissage est plus long que celui de la bicyclette mais comme ce dernier ne ce perd pas.
Tout à fait mon cher Watson !
Je rajouterai :
- Manches de limes en bois (Tous les plastiques et autres irritent la main)(Quand on lime beaucoup et longtemps).
Les meilleurs manches, munis d'une "filière" intégrée :
- Attention aux limes Chinoises qui envahissent le marché et ne valent rien.
- Achetez des limes Suisses ou des marques réputées.
- Je rappelle que les limes demi-douces d'écoles techniques sont galbées.
- Les limes de tourneurs peuvent avoir une utilité dans certains cas.
- Il existe des produits antiadhérents pour les limes.
- Vous pouvez "sculpter" ou rendre votre manche de lime ergonomique en lui donnant la forme de votre main et de vos doigts (J'en ai une tripotée...).
IMGP0199.JPG

JASON
 
Dernière édition:
C
castel-forte
Ouvrier
29 Oct 2009
281
Moselle
Bonjour.

je rajouterai, pour le limage à 45°, que cet angle varie avec la largeur du lopin à limer. Plus la largeur est petite, plus l'angle est fermé. A noter aussi que le fait de limer à 45° permet de "voir" où passe la lime et évite de limer deux fois au même endroit sur un passage.

Pour limer creux, il faut avoir un coup de main, celui qui permet de travailler avec le bombé de la lime et d'incliner imperceptiblement la lime pour que ce soit son bord qui attaque la pièce. Au centre d'apprentissage, on marquait les deux bords opposés de la pièce à limer d'un trait de craie que l'on devait s’efforcer de ne pas enlever en limant. Jusqu’à un certain point naturellement. Pour les pièces étroites on utilisait un tiers point.
L'aspect des pièces rendues au professeur était laissé à notre appréciation, soit avec une lime douce ou demi douce. Il y a un demi siècle!

Bonne soirée. André.
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 148
FR 12520
On vois qu'il y a des anciens :wink:je me demande si de nos jours, lors des formations , celles qui restent, ont apprend encore a limer correctement , et si le coup de la craie est encore enseignée???? un avis???.
Marcus
 
F
fombecto
Ouvrier
9 Nov 2019
374
61
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci pour vos réponses!
Cela ressemble a un travail a part entière! Je n'ai pas de fer en U sous la main, mais des que je peux retourner dans mon atelier @sergepol, je mettrai en pratique votre cours theorique! c'est très précis et détaillé, de la position de l'artisan, a celle de la piece! Jai quelques heures de travail devant moi :D.
Pour les limes, oui j'ai acheté un lot il y a peu de temps, je ne sais pas si c'est de ce post dont vous parlez, mais elles sont effectivement d'excellente qualité!
Pour le lien et les photos de manche, sympa @JASON, toujours impressionnant ce sens du détail, moi qui ai tendance a bacler un peu des fois, c'est une bonne leçon :D.
A noter aussi que le fait de limer à 45° permet de "voir" où passe la lime et évite de limer deux fois au même endroit sur un passage.
, pareil je n'aurai pas pensé a ce détail.
En tous cas tres sympa d'avoir pris ce temps pour poster vos trucs de pros :). cela sera utile a plus d'un je pense, et moi le premier :D.
Il me tarde de mettre tout cela en pratique pour de vrai, la j'ai laissé tomber mon bricolage sur le balcon, ca ne servait pas a grand chose sinon a bourrer la lime :|

F
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 148
FR 12520
L' Idéale , pour t'exercer, c'est d'avoir un petit marbre de contrôle et un comparateur , pour voir ce que tu fait au niveau amélioration , tu peu t'exercer avec une pièce de 5cm sur 5 cm, tu peu utiliser du bleu pour voir la planéité , si tu as un gars qui sait limer a côté, tu va vite comprendre , il ne faut dans ce cas , pas longtemps pour avoir de très bons résultats :wink:
 
le grand 63
le grand 63
Compagnon
17 Oct 2009
1 379
FR-63200 RIOM
bonjour dans mon jeune temps a l’école il fallait régler la hauteur de l’étau le coude a hauteur des mors
1587316731692.png
 
Vergobretos
Vergobretos
Compagnon
31 Oct 2008
2 395
Aindien
te te te et la sanguine ?
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 757
MARSEILLE
Bonsoir,
Bonjour.
je rajouterai, pour le limage à 45°, que cet angle varie avec la largeur du lopin à limer. Plus la largeur est petite, plus l'angle est fermé. A noter aussi que le fait de limer à 45° permet de "voir" où passe la lime et évite de limer deux fois au même endroit sur un passage.
Pour limer creux, il faut avoir un coup de main, celui qui permet de travailler avec le bombé de la lime et d'incliner imperceptiblement la lime pour que ce soit son bord qui attaque la pièce. Au centre d'apprentissage, on marquait les deux bords opposés de la pièce à limer d'un trait de craie que l'on devait s’efforcer de ne pas enlever en limant. Jusqu’à un certain point naturellement. Pour les pièces étroites on utilisait un tiers point.
L'aspect des pièces rendues au professeur était laissé à notre appréciation, soit avec une lime douce ou demi douce. Il y a un demi siècle!
Bonne soirée. André.
Tout à fait mon cher Watson !!!
JASON
 
D
daniel g
Compagnon
17 Mar 2009
2 251
Nord Orléans
Bonsoir

Sergepol a bien donné la marche à suivre. Le plus dur est de passer le stade de l'ampoule au creux
de la main, ensuite il vient de la corne comme les joueurs de guitare.
Le trait croisé, pourquoi ? : les défauts que tu fais en limant sur la première passe sont effacés sur la passe suivant etc....
Dans mon apprentissage hors mis la perceuse ( Précis) toutes les machines interdites. Nos seuls outils : Limes, scie, burin, bédanes.
On oublie de le citer, mais le burin fait parfois des travaux impossibles avec du matériel électro portatif.

Daniel
 
Dernière édition:
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 757
MARSEILLE
Bonsoir,
On vois qu'il y a des anciens :wink:je me demande si de nos jours, lors des formations , celles qui restent, ont apprend encore a limer correctement , et si le coup de la craie est encore enseignée???? un avis???.
Marcus
On n'apprend plus rien dans les écoles, du numérique, que du numérique, rien que du numérique, on jette les machines conventionnelles et les outils à main et on bichonne (Enfin, un petit peu...) les CNC...
Autres temps, autres moeurs...
JASON
 
K
Khar-t'er
Apprenti
12 Jan 2019
130
Dans mon apprentissage hors mis la perceuse ( Précis) toutes les machines interdites. Nos seuls outils : Limes, scie, burin, bédanes.
On oublie de le citer, mais le burin fait parfois des travaux impossibles avec du matériel électro portatif.

Daniel
Du coup j'ai commencé à suivre ce sujet car je m'intéresse à ces techniques maintenant "oubliées" ... Je sors d'une école d'ingénieur en mécanique et je n'aurais pas confiance en 75% de mes collègues s'ils avaient un marteau dans la main ...

Par contre vous m'intriguez avec le burin ? Je n'ai vu mon père s'en servir que pour débloquer des écrous coincés, qu'elles s'en sont les autres usages ?
 
D
daniel g
Compagnon
17 Mar 2009
2 251
Nord Orléans
Il n'y a pas bien longtemps, avant l'hiver, il me fallait faire un trou oblong dans un morceau d'acier scellé dans une pilasse de portail.
J'ai fait deux trous à la perceuse et j'ai évidé au bédane finition avec une lime.
Quand j'était apprenti, pour usiner une queue d'aronde dans une plaque d'acier, traçage de la pièce femelle, perçage si possible en trous sécants, deux traits de scie, un coup de marteau ( ou +) pour faire tomber le morceau, usinage au burin pour approcher le trait, finition à la lime pour faire la cote. Les soudures aussi quand la meuleuse n'y va pas. J'ai vu aussi mais je n'ai pas pratiqué de la sculpture à la forge marteau , burins, poinçon etc....
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 757
MARSEILLE
Bonjour,
Avant le matériel électro-portatif il n'y avait que le burin sous plusieurs formes.
Sur les armes à feu anciennes on voit bien les traces de burin après fonderie là où il était impossible de fraiser.
Mais ce sujet est vaste...
JASON
 
Dernière édition par un modérateur:
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 969
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

vous m'intriguez avec le burin
En fait on utilise le burin dans le métal, exactement comme un ciseau à bois dans du ... bois !

Attention, il faut des burins pour métal à froid , il en existe pour la forge, c'est pas pareil....

Facom fait ( faisait...) d'excellents burins chromés.

Je m'en suis servi essentiellement pour faire sauter.... des cordons de soudure fais qui mauvais endroit, dans des coins et aussi ( heureusement une seule fois... ) dans un épaulement dans un alésage....

Comme écrit plus haut, c'est pratique pour faire des angles rentrants.
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 757
MARSEILLE
Bonjour,
J'avais une panoplie de burins que j'avais confectionné dans des tarauds, des fraises, des outils de tour cassés.
J'ai confectionné des manches dans du six pans en inox avec trou taraudé et vis de blocage.
J'ai tout donné à un ami, je vais voir s'il ne m'en reste pas un ou deux ?
JASON
 
K
Khar-t'er
Apprenti
12 Jan 2019
130
Je vais essayer de trouver des vidéo car je me vois pas être précis dans un usinage avec mon burin de mécanicien ! Déjà même neuf je doute sur son affutage, affutage spécifique ? J'utilise des ciseaux à bois mais on a une coupe nette dans le bois, le burin est censé faire "pareil" dans le métal ? J'ai plus l'impression qu'on déformerait plus la matière plus que la couper.

Par contre je vois parfaitement pour faire sauter un cordon de soudure.

En tout cas merci de vos réponses, c'est extrêmement intéressant !
 
F
fombecto
Ouvrier
9 Nov 2019
374
61
  • Auteur de la discussion
  • #21
Merci a tous pour vos contributions c'est vraiment intéressant :). Je rebondis sur le message de @Khar-t'er, je ne savais pas qu'en dehors de la lime @daniel g on faisait également tout faire a la main. Pour la scie je pense avoir une idée (encore qu'il y a du coup surement des choses a apprendre a propos de son bon usage), mais le burin, la bédane (je n'en ai utilisé que sur du bois, le burin sur d la pierre) , je suis effectivement très curieux d'en connaitre les usages qu'on en faisait.
F
 
J
JULES 21
Apprenti
27 Nov 2009
155
F 21430 LIERNAIS
on peut faire des merveilles avec une lime ..et beaucoup de temps. Il faut vérifier en permanence ce que l'on fait.En 2010 il y avait eu un post consacré au métier d'ajusteur et j'avais montré la photo des différents outils réalisés à l’école, permettant de vérifier la planéité obtenue par nos coups de limes.C'est la pièce du bas appelée "régle à filament" qui permettait de vérifier les creux et les bosses..
1587366807570.png
 
F
fombecto
Ouvrier
9 Nov 2019
374
61
  • Auteur de la discussion
  • #24
Superbe! tout a été réalisé a la lime? Si vous retrouvez le lien sur le post, pareil, je suis preneur. Je vais tenter une recherche quand même :)
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
2 918
Harnes (Pas de Calais)
le burin est censé faire "pareil" dans le métal ? J'ai plus l'impression qu'on déformerait plus la matière plus que la couper.
comme pour tout, il faut apprendre. Il faut disposer d'un étau solide et parfaitement stable. Il faut former un copeau d'épaisseur le plus constante possible. En général le copeau s'enroule (un peu) sur lui-même : s'il devient trop épais, on n'y arrive plus, si trop mince, le burin va glisser sans mordre.
On burine assez bien dans l'acier doux, pour des aciers plus durs ça ne doit pas être évident....
Pour les débutants: le bédane est un burin étroit, qui permet donc de faire de entailles. Par exemple pour creuser une rainure, scier à droite et à gauche sur la profondeur requise, et "tomber" le milieu au bédane.
 
K
Khar-t'er
Apprenti
12 Jan 2019
130
En cherchant un peu sur internet, je suis tombé sur une vidéo de fabrication d'une pièce en bronze avec burin et lime. Peut être que sa technique est pas parfaite mais ça illustre l'idée j'imagine ?


Merci pour le lien fombecto, je vais le parcourir

Gégé62, je me doute que c'est un apprentissage, comme la lime ! Je m'y essaierai bien quand j'aurai un atelier avec le matériel adapté ...
 
valoris
valoris
Compagnon
21 Avr 2008
782
Bonjour Fombecto et à tous,

Si je peux vous faire par de mon expérience en ajustage, elle à commencée en 1959 au collège technique. Le premiers mois découverte des métiers de la sidérurgie, Chaudronnerie, tôlerie, ajustage, etc… Puis en fonction de nos résultats orientés vers, mécanicien auto, fraiseur, tourneur, ajusteur, carrossier, tôlier-chaudronnier. Avec pour ceux qui était en mécanique six mois de formation d'ajustage.
J'ai, comme tout le monde, limé mes blocs striés de environ 80x50x50 plan, d'équerre et parallèle 2 à 2. L'exercice comme cela à été décrit, consiste à ce que les stries restent parallèles et d'épaisseur constante et cela à la bâtarde de 300 puis finition à la demi-douce de 250. Comme décrit au début c'était plutôt patatoïde puis de plus en plus plan, puis légèrement en creux, dans les tolérances demandées.
Contrôle de la planéité à la sanguine ou au blanc, comparateur, règle à fil, équerre à champ biseauté (qualité 00), marbre et vé.
Puis premier job, ajusteur monteur en optique, avec 3 mois de formation maison, fabrication de calibre, d'emporte pièce, reprise de pièce etc…
Ce qui très important pour limer plan c'est que le coude se trouve à un quart de la longueur du bras au-dessus de l'étau (environ 8 cm) et d'utiliser des limes d'ajusteur, bombées qui compensent le mouvement en arc de cercle du bras.
J'ai connu la plupart des exercices décrits, défonçage de lumières au burin et au bédane puis finition et ajustage à la lime, sculpture au burin d'un HÉRACLÈS bandant son arc. Découpe et sculpture d'une cocotte en acier comme exercice sciage et de burinage et j'en oublie.
Il semble qu'aujourd'hui il soit quasi impossible de trouver des limes d'ajusteur, j'ai essayé d'en trouver chez Vallborde ou Facom aucune n'a le bon profil.
Apprendre à limer plan est un exercice de patience et d'endurance comme certain l'on dit on commence à limer plan quand le durillon au creux de la paume de la main est complétement formé.

Cordialement.
Valoris.
 
Dernière édition:
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 757
MARSEILLE
Bonjour,
J'ai retrouvé un burin "maison" :
IMGP0202.JPG


JASON
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 073
FR-55 Sud-Meusien
@valoris comment reconnaître une lime d’ajusteur, d’une batarde tout venant ?
 
Haut