étude d'un pont roulant

Abdias
Abdias
Apprenti
10 Août 2014
76
La Réunion
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour
je suis en train de me fabriquer un atelier de 6.3m de long sur 5m de large et j'aimerai me fabriquer un pont roulant à l’intérieur, d’âpres ce que j'ai pu lire içi et grâce au site de flexion,l'idée est la suivante:
Fixer un IPN120 le long des murs de 6.3m avec des goujons d'ancrages tous les 50cm, le mur sera en bloc américain coulé de béton sur la hauteur tous les 1m et 20cm sur toute la longueur au niveau ou sera fixer l' IPN120; (d’après le site de calcule de flexion, ça me donne une charge isolé de 2140kg avec un coefficient de pondération de 1.33)
Sur ces deux IPN80 souder des cornières 50x50 pour faire office de rail de guidage;
Entre ces deux IPN120, posé perpendiculairement un IPN 200. Sur chaque extrémité de l'IPN 200 sera souder perpendiculairement un IPN120 de 60cm de long de façon à ce que le haut de l'IPN120 soit au même niveau que l'IPN200 laissant 80mm en dessous pour poser deux roues de portail coulissant sous chaque extrémité de l'IPN120 (d’après le site de calcule de flexion, ça me donne une charge isolé de 1750kg avec un coefficient de pondération de 1.33)
Sur l'IPN 200 sera fixer un palant coulissant le long du rail (d'apres le site de calcule de flexion, ca me donne une charge isolé de 700kg avec un coefficient de pondération de 1.33)

Vous en pensez quoi ? j'ai bon ou pas sur ce coup ?
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Re: étude d'un pont portique

Désolé mais je ne peux t'aider par contre, le lien du site de flexion auquel tu fais allusion, m'intéresserait, aurais-tu l'amabilité de nous le donner?

merci d'avance.
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Re: étude d'un pont portique

Merci beaucoup.
Pour ton projet
Personnellement, je ferais plus confiance à un portique entièrement métallique qu'à un mélange maçonnerie / métal.
à moins que les "chemins de roulement " n’appuient entièrement sur une maçonnerie importante.
Autre avantage, un portique reste démontable et à la limite, transportable ou revendable.

bien sur, l'inconvénient majeur c'est qu'il faut laisser totalement libre les côtés dans l'atelier.

Attention que si un jour tu laisses travailler une tierce personne avec ce matériel, c'est une très lourde responsabilité, tout engin de levage est soumis à inspection par un organisme agréé, la "sécurité du travail " ne rigole pas avec ça.

sans aller jusque là en temps que bricoleur, mieux vaut surdimensionner et..rester très prudent, avec ce genre de matériel les incidents sont rares, on passe en général directement à l'accident;
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Re: étude d'un pont portique

Je ne suis pas du tout d'accord. Pour moi le pont roulant est largement préférable au portique d'autant plus que je ne cesse de clamer que cela devrait aussi être le choix pour tous les candidats qui veulent faire leur cnc.
Le portique rencontrera constamment un obstacle au sol qui gênera son déplacement
Pour qu'un portique soit rigide latéralement il faut lui adjoindre moultes renforts qui diminuent la course horizontale ou augmentent son encombrements.
C'est très rare de voir un portique dans un atelier ; c'est toujours un pont roulant. Le portique c'est pour les terres-pleins "of course".
Je suis d'accord quant aux mesures de sécurité à prendre.
Stan
 
Abdias
Abdias
Apprenti
10 Août 2014
76
La Réunion
  • Auteur de la discussion
  • #6
Re: étude d'un pont portique

Au vue de ton commentaire, je viens de comprendre la différence entre un pont portique et roulant, pour moi c'était la même chose, pour ma part c'est donc un pont roulant, je vais modifier le titre du sujet.
Après pour la sécurité, je suis formateur en gestes de premiers secours et preventioniste, donc ca ira. De toute façon, c'est chez moi et je serai le seul à l'utiliser.
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Bonjour,
C'est bien sur ton droit de ne pas être d'accord, personne ne te le déniera. :lol:

J'ai intentionnellement, en début de texte, souligné le mot "personnellement".
Et je reste sur cette avis.
Il faut bien lire l'ensemble du texte:
J'ai souligné l'inconvénient d'encombrement au sol du portique.
Le pont est plus pratique j'en convient, mais pour que JE lui fasse confiance, ( encore une fois comme indiqué ci dessus), il serait souhaitable que les chemins de roulement s’appuient entièrement sur une maçonnerie importante.
Ce qui ne sera pas le cas d'éléments rapportés, preuve en est
ici on parle d'ancrage le long des murs. Donc tout le poids se reporte sur les gougeons
à la limite j'aurais préféré que soit monté le long des murs et ancrées à ceux-ci, des colonnes sous les IPN

beaucoup oublient dans leurs calculs d'ancrages le poids du matériel lui-même
 
tjm
tjm
Apprenti
15 Oct 2013
109
31230
Bonjour
Voici le " portique pont roulant " que je me suis fabriqué, je l'appelle comme ça car il est mixte moitié pont, moitie portique
Au début j'avais fait un portique mais pour le déplacer il fallait être deux (un de chaque cotes ) et ce n'est pas toujours le cas ensuite au sol contre le mur il me gênait alors j'ai entrepris de le modifier, j'ai supprime un cote coule des supports en béton arme qui traversent le mur et sceller des plaques en fer ou a été soude un ipn de 150.
Puis fabrication des rouleaux et guides qui assurent la portance et le guidage d'un autre ipn de 150
De l autre cote j'ai assemble les deux pieds qui se déplacent sur des roues de container ( 750 kg ) sans problème
Un chariot coulissant ( 500 kg ) avec un palan a chaîne pour le moment ( ça fait dejas 10 ans et ça vas durer encore )
Il fonctionne très bien' testé avec 500 kg c' est impec est pour le déplacer il suffit de pousser cote roue et les rouleaux a l'oppose font le reste, tout seul je le déplace aisément
Mon problème était que je ne pouvais pas mettre un deuxième rail
Je met quelques photos si ça peut rendre service.
20150302_114354[1].jpg

ici la vue des rouleaux et des supports
20150302_115727[1].jpg

Les roulettes de container fixes ( soudées pour ne plus quelles pivotent ) et avec freins
20150302_114510[1].jpg

Le chariot avec le palan
Il me rend de bon services, je ne regrette pas de l'avoir fait je peut déplacer des poids dans toute la surface du garage sans forcer, mon dos apprécie énormément
En espérant avoir aider :-D
 
Pinpain
Pinpain
Apprenti
19 Oct 2014
185
Dans le bassin de la Sambre
Bonjour,
Côté poutre et sommiers, il ne DEVRAIT* pas y avoir de problème :

Abdias10000-1.png

7.5mm < ((1/500) x 5000mm)

Abdias10000-2.png

Cependant, côté chemins de roulement, je pense qu'il serai préférable de poser un UPN plutôt qu'un IPN. Cela permettra de faire travailler les fixations en cisaillement.
La solution de supportage maçonné ou mécanosoudé reste toutefois gage de sûreté.

*ces conclusions ne sauraient engager ma responsabilité :wink:
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 224
Perche
A mon avis, l'idéal quand on construit, c'est d'intégrer directement la structure aux murs, plutôt que de fixer par des goujons, non ?
 
Abdias
Abdias
Apprenti
10 Août 2014
76
La Réunion
  • Auteur de la discussion
  • #12
Pour ce qui est des fixations de l'IP c'est en fait des tiges d'ancrage HAS-5.8 M10x90/61 scellé chimiquement.
31676_APC_460x260.jpg

La résistance par tiges d'ancrage est de 19,8KN en traction et de 11,6KN en cisaillement sachant que j'en ai 8 par IP.
Donc pas de souci
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 464
Maisons Alfort
bonjour
la résistance au cisaillement n'est elle pas égale a la moitié de la résistance a la traction ??
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Bonjour,

je n'ai jamais compris comment on peut donner une résistance à la traction sans connaître la cohésion des matériaux mis en oeuvre.

Béton plein, mur de parpaings ou de briques au mortier de chaux ou....autre n'offriront jamais la même résistance.

Maintenant dans ton cas ce n'est certes pas important car la traction restera insignifiante.
 
Abdias
Abdias
Apprenti
10 Août 2014
76
La Réunion
  • Auteur de la discussion
  • #15
bonjour
la résistance au cisaillement n'est elle pas égale a la moitié de la résistance a la traction ??
je peux pas te répondre, j'ai donné les caractéristiques du constructeur

Bonjour,

je n'ai jamais compris comment on peut donner une résistance à la traction sans connaître la cohésion des matériaux mis en oeuvre.

Béton plein, mur de parpaings ou de briques au mortier de chaux ou....autre n'offriront jamais la même résistance.

Maintenant dans ton cas ce n'est certes pas important car la traction restera insignifiante.
Pour les tiges d'ancrages comme celle que j'ai pris c'est exclusivement dans du béton plein scellé avec du produit chimique
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
on peut toujours faire des goujon aussi solide que l'on veut ça ne peut avoir que la resistance du mur

comme la charge sur l'ipn est a coté du mur le goujon soumet le mur a une flexion ... si le mur est en beton armé avec de la feraille verticale c'est bon , si c'est des aglo comme il semble sur la photo ça ne peut tenir que grace a du poids de maconnerie au dessus des goujon ... si c'est les dernier rang d'aglo c'est plutot casse gueule

ma solution preferé : utiliser les poutre de la toiture pour suspendre des ipn près des mur , et y suspendre le pont roulant par des chariot du meme genre qu'un monorail : ainsi il n'y a plus de porte a faux et aucun risque de faire tomber le mur : les poutre du toit on facilement une grande resistance puisque le pont roulant s'y accroche près des bord : ça fait un faible moment de flexion
 
P
Popino
Compagnon
23 Avr 2012
1 082
'soir
Les galets sont comment: à gorge sur rail correspondant où cylindriques roulant sur du plat?
Et une M.O., tu pense lever ses 2 t.?
A+
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 464
Maisons Alfort
bonjour
peux t, au lieu de goujons à sceller traverser le mur en parpaing et fixer tes profilés au moyen de tiges filetées et de "rondelles" acier de maniere a repartir la charge sur une plus grande surface ??
bonne journée
 
L
lacier
Compagnon
23 Avr 2010
1 129
Provence
Bonjour,
Abdias l'a dit, répété et montré... le scellement chimique n'est pas fait dans un mur en parpaings creux mais dans une double poutre béton faite de blocs de chaînage montés superposés endroit/envers avec fers horizontaux + verticaux par endroits.
Si le montage est bien fait, ça devrait tenir.
 
Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
bonjour
la résistance au cisaillement n'est elle pas égale a la moitié de la résistance a la traction ??
Le coefficient de proportionnalité est de 1,732 (racine carré de 3 précisément).
Il suffit d'appliquer le critère de plasticité de Von Mises:

4be7cddc20f2bb02ca40f02a5a7f69cf.png
(valeur qui doit être inférieur à la limite élastique du matériaux)

Cela dit, ta remarque est juste si on considère le critère de plasticité de Tresca:

210635bbbc2e87e4578038015ece9a9e.png
(valeur qui doit être inférieur à la limite élastique du matériaux)

En pratique j'utilise toujours Von Mises (SolidWorks aussi d'ailleurs) qui est plus précis pour les métaux. Par contre pour un calcul rapide de tête, Tresca est plus rapide (suffit de diviser par 2) et laisse une coefficient de sécurité plus important.
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 464
Maisons Alfort
le scellement chimique n'est pas fait dans un mur en parpaings creux
re
avec les accessoires appropriés le scellement chimique peut se faire dans du parpaing creux
pour ma part ou je passe au travers du mur ou je monte le chemin de roulement sur des supports (chaises) fixées au mur plus un ou plusieurs poteaux verticaux

pour Burzuum
en 1965 n BTS BE en calcul de résistance des matériaux nous avons appris et appliqués cette relation
merci de m'avoir appris quelque chose
bonne journée
 
Abdias
Abdias
Apprenti
10 Août 2014
76
La Réunion
  • Auteur de la discussion
  • #23
'soir
Les galets sont comment: à gorge sur rail correspondant où cylindriques roulant sur du plat?
Et une M.O., tu pense lever ses 2 t.?
A+
Roue gorge en V sur cornière.
1,5 tonnes oui, sûr, 2 tonnes... avec réflexion... mais je n'aurai pas de M.O de plus d'1,5 tonnes
 
R.2087
R.2087
Compagnon
2 Mai 2009
845
FR-62100 din ch'Nord-Pas-de-Calais
salut à tous !!!

perso, j'aurai une confiance très limité en cette méthode d'encrage...même à titre perso !!!
il aurai été plus simple, à mon sens, de fabriqué des corbeaux en maçonnerie comme l'a fait l'ami tjm et y posé l'IPN prévu ...
les IPN utilisés ne me pose pas de problème au demeurant, juste le système de fixation ...
à la rigueur, je n'aurai pas mis ce système de cheville mais plutôt des tiges filetées traversantes avec une tôle percée au Ø de la tige filetée, coté extérieur et au moins de 200 x 200

en fait, se sont les tiges d'ancrage qui ont cette résistance de 19,8KN en traction et de 11,6KN en cisaillement, c'est le type de scellement qui lâchera bien avant la résistance mécanique de la tige !!!!
...et encore, se sera le parpaing qui se cassera et emportera avec lui la tige et le scellement chimique ...

A++++++++++
 
Abdias
Abdias
Apprenti
10 Août 2014
76
La Réunion
  • Auteur de la discussion
  • #25
Le voila fini

 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Il est bien beau , félicitation.
Question:
je vois que tu n'as pas mis d'arrêts au bout des rails, n'as-tu pas peur d'aller cogner le mur ou pire: écraser les câbles électrique que l'on y voit ?
 
Abdias
Abdias
Apprenti
10 Août 2014
76
La Réunion
  • Auteur de la discussion
  • #27
Il est bien beau , félicitation.
Question:
je vois que tu n'as pas mis d'arrêts au bout des rails, n'as-tu pas peur d'aller cogner le mur ou pire: écraser les câbles électrique que l'on y voit ?
Je le ferai plus tard, j'avais trop envie de le voir peint :oops:
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
c'est vrai que la peinture est belle ... chez moi c'est l'inverse je fait ce qui est fonctionnel et j'oublie la peinture ... et ça fait des tas de rouille

plus serieusement , il avance comment ce pont roulant ? attention aux déraillement si ça n'avance pas droit , un systeme a cable qui fait avancer les 2 bouts en même temps me parait indispensable
 
Dernière édition:
Abdias
Abdias
Apprenti
10 Août 2014
76
La Réunion
  • Auteur de la discussion
  • #29
c'est vrai que la peinture est belle ... chez moi c'est l'inverse je fait ce qui est fonctionnel et j'oublie la peinture ... et ça fait des tas de rouille

plus serieusement , il avance comment ce pont roulant ? attention aux déraillement si ça n'avance pas droit , un systeme a cable qui fait avancer les 2 bouts en même temps me parait indispensable
Il roule très bien, si je le pousse il continue sa course sur 70cm.
Le deraillement est impossible car il n'y a que deux centimètres entre le pont et le mur et le rail etant une cornière 50x50, il n'a pas la place pour sortir du rail, donc aucun souci pour ca. Si je le pousse en etant que sur une extrémité, le pont avance de 10cm avant que l'autre coté se mets en mouvement
 
T
tof43
Apprenti
24 Août 2015
92
Haute loire
jolie réalisation :shock:
 
Dernière édition:
Haut