Essai d'allumage sous Pression

Einzylinder
Apprenti
25 Septembre 2017
119
  • Auteur de la discussion
  • #1
Pour vérifier les organes d'allumage d'un véhicule on utilise un éclateur. Cependant il faut prévoir au moins 5 mm d'écartement entre les électrodes de la bougie, à l'air libre, pour se retrouver dans la même configuration qu''une culasse sous pression.

Dans un premier temps j'avais réalisé un tel éclateur. ( 2 premières photos )

Puis j'ai pensé utiliser des raccords de plomberie pour créer une mini chambre sous pression dans laquelle une bougie pourra créer un arc.
Pour cela j'utilise un hublot témoin d'huile de compresseur au travers duquel je visualise l'étincelle. (diamètre du filetage 3/8ème)

J'ai vissé une valve de 8 x 100 dans un bouchon que j'ai percé et taraudé.
Même chose pour la bougie; cependant j'ai utilisé ici un bouchon plein de manière à avoir assez de longueur pour tarauder à 14 x 125 ( J'ai scié la tête hexagonale du bouchon, de manière à le visser jusqu'au fond de la croix ( de 1/2 )

Il ne reste plus qu'à visser un mano avec sa réduction 1/2 - 1/4

Avant d'assembler tout cela, j'ai soudé un écrou sur le dessus de la croix, de manière à pouvoir brancher le fil de masse et en même temps de fixer un support.

Il faut utiliser une bougie à culot long pour avoir les électrodes de la bougie, en face du hublot.

Rien n'empêche d'utiliser une croix d'un plus gros diamètre, afin d'avoir un volume d'air emprisonné plus important.

P1040951.JPG


P1040616.JPG


P1040952.JPG


P1040956.JPG


P1040958.JPG


P1040960.JPG


P1040965.JPG


P1040969.JPG
 
Einzylinder
Apprenti
25 Septembre 2017
119
  • Auteur de la discussion
  • #4
Salut tibus . Pour mon premier essai je rentre 3,5 bars . C'est pour cela que j'envisage de refaire le même appareil , mais avec un volume plus grand, car il n'y a pas assez de contre pression à l'intérieur, pour plaquer la valve lorsque je connecte le gonfleur.
 
tibus
Compagnon
8 Février 2010
987
Essonne
Tu veux dire quand tu debranches l'embout la pression chute tout de suite ? Oui c'est un souci rencontrer sur certain amortisseurs ( tres faible volume) . Peut être la solution en mettant en serie une vanne que tu refermerais
 
KildeRouge
Ouvrier
18 Novembre 2011
482
Villeneuve d' ASCQ NORD
La pression moyenne avant explosion est bien supérieure à 3.5 bar !
Déjà avec un taux de compression de 10 à 1 tu as une compression supérieure à 10 bar !
A vue de nez je prévoirai un mano ( et une pression de test ) d'au moins 15 bar .
Tu peux aussi mettre une valve de vieille chambre à air qui elle se referme dés que tu débranches
le gonfleur .
 
Itus
Compagnon
22 Décembre 2010
676
Salut,
Amusant comme projet et surement didactique.
Par contre si c'est pour tester un allumage, ça na servira pas a grand chose, un simple éclateur variable est suffisant.
Cependant ça a existé, l'appareil ne servait pas a tester l'allumage mais les bougies.
L'appareil se présente comme une boite a chaussure, d'un coté une micro sableuse et de l'autre une chambre a pression.
On nettoyer la bougie puis on la testé (sous 10 bars environ).
Depuis les bougies on fait d’énorme progrès et cette petite machine a disparue des ateliers.
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 026
l'appareil ne servait pas a tester l'allumage mais les bougies.
J'ai eu le tour une fois d'une bougie en bon état qui allumait à l'air libre mais pas dans le cylindre.
Pour l'anecdote car au prix des bougies, pas un garagiste ne passerait du temps à sortir l'appareil, tester les bougies pour au final constater qu'elles sont déclarées bonnes (fonctionnelles), les remonter ... Au moindre doute, on remplaçait.
À l'époque l'électricité auto relevait pour certains de la magie noire, en remplaçant élément par élément, ça finissait par marcher : bougies, faisceau, tête et doigt de Delco, vis platinées, condensateur, allumeur entier, bobine ! :twisted:
 
fafnir70
Compagnon
Bonjour,

Pour te donner des idées j'ai trouvé cet appareil sur un forum tracteur. Il y a une sableuse pour nettoyer l'intérieur de la bougie. L'essai se fait sous pression constante. Ce genre d'appareil était aussi proposé par Marchal, Gergovia et certainement d'autres marques de bougies.
Ici est présenté un appareil Marchal, tout en bas du reportage de la réfection d'un moteur Panhard.
De ce que j'ai pu lire il faut tester une bougie propre. Celle-ci peut être sablée si besoin. Une pression de 3,5 à 7 bars sera maintenue durant le test étincelle. Il faut donc laisser le tuyau d'air alimenté et relié à l'appareil.

Bernard
 
Itus
Compagnon
22 Décembre 2010
676
L’un d’entre vous a-t-il déjà essayé un nettoyage de bougie aux Ultra-Sons ?
C'est une manip que je ne tenterai pas !
J'ai benner deux moteur, en cause rupture de l'isolant et qui a profondément rayé les cylindres.
C'est des bougies qui valent assez cher (30€) et il y'en a 6 par moulin, c'est des bougies NGK mais propriétaire, on ne peux les acheter que chez les concessionnaires de la marque,
Donc a les trouver sur la toile a moins de 20€, c'est forcement de la contrefaçon.
Pour dire qu'actuellement soit au vu de la technicité du produit soit du prix des moteurs, tenter de bidouiller des bougies, c'est jouer a la roulette russe.
Perso, je change au préconisations constructeur, et si j'ai un doute, je change aussi !
Ne pas oublier qu'une bougie "tombé" = bougie foutue
 

Dernières discussions

Haut