Escalier 1/2 tournant en tôlerie.

  • Auteur de la discussion David1972
  • Date de début
D
David1972
Compagnon
30 Mar 2017
606
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je souhaiterais finir,si possible de modéliser cet escalier 1/2 tournant en tôlerie, mais pour cela j'aurais besoin de votre savoir-faire afin de trouver la bonne technique pour fixer et renforcer cet escalier.J'attends votre suggestion.

Hauteur de l'escalier:2800 mm

16 marches

épaisseur:10 mm


Cordialement.

David

Escalier métallique.PNG
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 872
FR-39Arbois
salut

en matiere de dessins d'escalier , j'utilise Stairdesigner . sa version gratuite ne permet pas de sortir des plans mais la conception y est plutôt complète et multi matériaux . pour l'avoir tester quelques fois , le balancement des marches est pas mal . reste bien sur à refaire le tracer (pas un soucis pour moi d'accord ) de manière plus utilisable mais avec un modèle c'est deja nettement plus simple . en plus il y as pas mal de fonctions construction et un rendu 3D convainquant .
je pense que ça apporterait aussi une partie des réponses que tu cherche , des limons /crémaillères , une paillasse . des consoles (pas traitées ) , rampes et balustrades *

nb: a propos on parle plutôt de 2 quarts tournant que 1/2

* rampes et balustrades : je fait une apartés ici car elles ne sont pas encore présente sur ton dessins mais c'est indispensable et ceux qui les "oublis " sont des inconscients voir criminels et je pèse mes mots .
le simple manques d'une main courante dans le voisinage c'est terminer par un décès par chute et celui par déshydratation à été évite de justesse après deux jours pour le nourrisson qu'elle gardait .
si elle avait eu quelques choses pour ce rattraper .... certainement que ..... etc etc
 
D
David1972
Compagnon
30 Mar 2017
606
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour Fran et merci pour ces précisions, mais je préférerais modéliser mon escalier avec mon propre logiciel conçu pour la tôlerie afin de déplier les composants développables,enfin si c'est possible! Pour cela il me faudrait des modèles de profils pour réaliser et fixer les élément comme la rampe ,les garde corps les limons en tôlerie. Aussi je souhaiterais modéliser un support central parallèle à la ligne de foulé.Ce que j'ignore c'est le dimensionnement et le type de fixations,matières etc...




Précisions,c'est uniquement pour de la conception 3D.

Cordialement
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 872
FR-39Arbois
un support central parallèle à la ligne de foulé.
et donc une crémaillère centrale . si tu permet je joint un ensemble des vue rapides qui pourraient correspondre à ta problématique .
crémaillère centrale de 150mm de large et autant sous l'angle en fond de marche . comme tu parle de pliage , j'ai supposer marches et contremarches de 10 mm solidarisées ensemble donc suffisamment rigide pour se passer de consoles supports sous les marches .
pas gagner pour des pliages , certaines partie sont cintrées mais pourraient certainement rester droite en jouant un peu avec l’épaisseur sous les marche .
Plia_171112_H120026_001.jpg


edit : oups je tourne a l'envers :maiscebien:
 
Fichiers joints
A
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
1 965
12350 et 31200
Bjr

tu pars sur de l'epaisseur 10mm

avec cette epaisseur, il n'y a pratiquement pas besoin de renfort

modélise une simple cornière de 180/180 ep 10, et calcule la charge qu tu peux mettre en bout
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 872
FR-39Arbois
c'est aussi mon impression mais la crémaillère reste obligatoire sinon pour moi ce serait quand même trop souple .
avec du 5mm ça passerait aussi
 
Y
Yakov TOPRAK
Compagnon
24 Déc 2014
773
Côte d'Opale
Ton escalier dans cette conception et si l'attachement sur le mur est correct n'aurait même pas besoin de quelque renfort que ce soit.
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 291
F-69 sud-ouest Lyon
si l'attachement sur le mur est correct n'aurait même pas besoin de quelque renfort que ce soit
Oui, mais là on ne sait pas en quoi sont faite les parois : porteuses ou pas et ça change tout.
 
Y
Yakov TOPRAK
Compagnon
24 Déc 2014
773
Côte d'Opale
oui effectivement cela change tout, dans ce cas faire des poteaux cachés dans le mur, c'est ce que j'ai déjà fait chez un client.
Ni vu ni connu, l'escalier semble auto-porté.
 
D
David1972
Compagnon
30 Mar 2017
606
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bonjour à tous.


Voici une capture d'écran de ma conception en cour...Donc j'ai opté pour 2 limons pour consolider l'ensemble apparemment ça serait suffisant pour une épaisseur de marche de 10mm.

*La dernière marche serait au niveau de la dalle. Les poteaux sont de sections carrées 45*45 et d'une épaisseurs de 5mm,ils supporteront la main courante.

Dans l'attente de vos suggestions pour terminer cette pièce développable en tôlerie.


Cordialement.

escalier en tôlerie..PNG
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 872
FR-39Arbois
salut
globalement c'est correct sauf le manque de main courante cote droit (tu sais ce que j'en pense ) c'est encore pire dans ce cas, une chute se ferait sur les angles des marches inférieures .

en général la marche final (plutôt appelée palier d'arrivé ) est réduite en largeur , dans les 6cm mais on s'en sert surtout pour ajuster la longueur à l'arrivé et /ou la largeur des marches . elle peut donc a ce titre être bien plus large qu'une normale ou pratiquement inexistante .

autre détail , l'angle rentrant inférieur entre la marche et la contremarche sont en léger retrait du nez de marche pour dégager le talon du pied a la descente et elargire artificiellement la largeur de la marche pour y poser le pied indépendamment du giron . de 1 a 3 cm habituellement mais en évitant trop de débord et surtout trop d'accroche de la pointe du pied a la monté pour les personnes en difficulté . sur un pliage comme ici le problème est deja réduit par la forme .

il existe aussi une relation dans les mesure des marches voir par ici pour ceux qui connaissent pas . ce n'est pas juste une infos trouver sur le net mais une réelle information de conception voir une règle mais aussi et surtout un réel confort d'usage . ça va de paire avec la régularité de dimensions obligatoire (risque de chutes directement et fortement amplifier pas ce défaut )

sinon c'est pas mon style d'escalier , mais c'est réalisable dans ce principe

nb: tu connait certainement ces information , mais pas obligatoirement ceux qui nous lisent , et une infos transmise peu éviter bien des emm...es. c'est pour ça que je me permet de les rappeler
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 872
FR-39Arbois
ah surtout contrôle la hauteur disponible entre la ligne des nez de marches avec l'angle de la trémie . on demande env 2m a ce niveau et en tous cas supérieur a 1.8m (sauf rares exceptions) . un problème a ce niveau serait très difficile a corriger après réalisation
 
D
Danielb42
Compagnon
9 Jan 2010
882
94100
Bien entendu toujours avec cette règle !
Un escalier se dit monumental avec une hauteur moyenne de marche de 12 cm.
et de service quand ces dernières tournent autour de 24 cm.

On retrouve couramment ces rapports dans les châteaux, les grandes maisons bourgeoises et immeubles anciens.
D'une part dans les escaliers extérieurs et à l’accès des étages dans les halls d'entrées, etc.
D'autre part pour les escaliers réservé au personnel afin accéder aux habitations de ces derniers et au services en toute discrétion.
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 291
F-69 sud-ouest Lyon
Un escalier se dit monumental avec une hauteur moyenne de marche de 12 cm
12cm c'était bien pour monter l'escalier à cheval mais pas à pied,
la hauteur optimale des marches c'est plutôt 17cm, largeur 30cm.
 
D
Danielb42
Compagnon
9 Jan 2010
882
94100
Eh non, dans un escalier monumental on fait 2 pas par marche.
Désolé. mais la moyenne actuelle des marches d'escaliers industriels tourne autour de 20 cm.
Il ne faut pas oublier que l'être humain a grandi en moyenne depuis cette loi.
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 872
FR-39Arbois
re
Il ne faut pas oublier que l'être humain a grandi en moyenne depuis cette loi.
dans ce cas il convient de se rapprocher des valeurs hautes ce qui ne change rien au principe et si en moyenne l'ensemble de la population a grandi , ce n'est pas le cas de tout le monde , on ne réagira pas avec les mêmes valeur pour un escalier dans un lycée ou celui d'une maison de retraite .
l'idée fondatrice de cette formule c'est d'avoir constater que plus la pente est raide , et plus le pas est court . ce n'en n'est qu'une formulation de principe . l'adaptation en est un sous entendu

nb: depuis le début je n'ai rien dis sur les mesures présentées . en plus elle était dans les clous alors
 
D
David1972
Compagnon
30 Mar 2017
606
  • Auteur de la discussion
  • #17
Bonjour à tous et merci pour vos précisions . J’ai donc vérifié certains points.

Concernant la loi de Bondel ça serait normal :La hauteur de marche est de 175mm et un giron de 275 mm

concernant la hauteur sous l'angle de la trémie j'ai 1,725ml ou lieu de 1,8ml minimum...ah!
 
D
David1972
Compagnon
30 Mar 2017
606
  • Auteur de la discussion
  • #18
salut
globalement c'est correct sauf le manque de main courante cote droit (tu sais ce que j'en pense ) c'est encore pire dans ce cas, une chute se ferait sur les angles des marches inférieures .

en général la marche final (plutôt appelée palier d'arrivé ) est réduite en largeur , dans les 6cm mais on s'en sert surtout pour ajuster la longueur à l'arrivé et /ou la largeur des marches . elle peut donc a ce titre être bien plus large qu'une normale ou pratiquement inexistante .

autre détail , l'angle rentrant inférieur entre la marche et la contremarche sont en léger retrait du nez de marche pour dégager le talon du pied a la descente et elargire artificiellement la largeur de la marche pour y poser le pied indépendamment du giron . de 1 a 3 cm habituellement mais en évitant trop de débord et surtout trop d'accroche de la pointe du pied a la monté pour les personnes en difficulté . sur un pliage comme ici le problème est deja réduit par la forme .

il existe aussi une relation dans les mesure des marches voir par ici pour ceux qui connaissent pas . ce n'est pas juste une infos trouver sur le net mais une réelle information de conception voir une règle mais aussi et surtout un réel confort d'usage . ça va de paire avec la régularité de dimensions obligatoire (risque de chutes directement et fortement amplifier pas ce défaut )

sinon c'est pas mon style d'escalier , mais c'est réalisable dans ce principe

nb: tu connait certainement ces information , mais pas obligatoirement ceux qui nous lisent , et une infos transmise peu éviter bien des emm...es. c'est pour ça que je me permet de les rappeler
Faut-il que l'angle de part et d'autre pour ce type d'escalier corresponde ?
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 872
FR-39Arbois
salut

Faut-il que l'angle de part et d'autre pour ce type d'escalier corresponde ?
j'ai l'esprit un peu embrumer ce matin!? je vois pas bien de quel angle tu parle ?
ou peut être parle tu de l'angle que fait la ligne de foulé ? celle qui correspond au calcul et passe au milieux (en général) de l'escalier !?
elle ne peut etre identique a celles qui sont sont sur le coté des marche que dans le cas d'un escalier droit.
dans le cas d'un escalier balancé la pente équivalent a l'interieur parcoure moins de chemin en longueur a plat pour le même hauteur (marche moins large ) que celle extérieur qui parcours elle encore plus de longueur a plat et toujours pour la même hauteur . de plus la largeur des marches à ce niveau évolue en cour de monter et ce n'est plus une droite mais une courbe plus ou moins prononcée . il existe des technique de balancement des marches qui permet de la réduire fortement pour pouvoir l'absorber sur un limon un peu plus large et droit mais la ligne elle même reste courbe .

C'est correct si on veut un escalier agréable à franchir.
Fred
+1
 
D
David1972
Compagnon
30 Mar 2017
606
  • Auteur de la discussion
  • #21
Bonsoir Fran,

Oui l'important c'est de reporter toujours la même hauteur à chaques poteau,ce qui détermine la pente.Dans mon exemple cette hauteur et de 900 mm (dun nez de marche a l'axe de la main courante).
 
D
David1972
Compagnon
30 Mar 2017
606
  • Auteur de la discussion
  • #22
Bon,je vais donc finir ma conception.J'abandonne l'idée de créer des rambardes pour de simples rampes fixée de part et d'autres sur les murs de la cage d'escalier (première capture d'écran )Plus simple et suffisant dans ce cas.
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 872
FR-39Arbois
salut
Dans mon exemple cette hauteur et de 900 mm (dun nez de marche a l'axe de la main courante).
OK pour cette mesure c'est une hauteur minimum autant que ne pas depasser 11cm de vide entre les barreaux pour éviter au plus petits de passe au travers .
pour la hauteur a la main courante, elle peut augmenter un peut en cour de monter si ça peut t'arranger mais ça devint vite inconfortable .
et puis , moi j'aime bien les courbes :smt023
 
Y
Yakov TOPRAK
Compagnon
24 Déc 2014
773
Côte d'Opale
Le ligne de foulée sur un quart tournant se situe normalement à 500 mm du mur extérieur.

PS : Je pinaille un peu mais le symbole "ml" correspond à des millilitres, le symbole normalisé est "m" pour me mètre. Bien à toi.
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 872
FR-39Arbois
re
Le ligne de foulée sur un quart tournant se situe normalement à 500 mm du mur extérieur.
sur un escalier de 1m (j'ai bon la ? ) de large oui . la largeur mini d'une unités de passage est de 60 cm ou je devrait plutôt dire 600mm pour les puristes et donc une ligne de foulée a 300mm (c'est bon comme ça ? ) .
le nombres d'unités de passage sont a déterminer suivant l'usage et donc le nombre de personnes qui pourraient utiliser l'escalier simultanément (en parfaite théorie ) .
pour un usage privé, on se retrouve souvent sur une largeur de 900mm (?) soit 1 unité et demi de passage et une ligne de foulé a 450 et oui , pourquoi je passerait plus a l'interieur que a l’extérieur ou les marches sont plus longues ...
mais on pinaille la , on pinaille :axe:
 
D
Danielb42
Compagnon
9 Jan 2010
882
94100
concernant la hauteur sous l'angle de la trémie j'ai 1,725ml ou lieu de 1,8ml minimum...ah![/QUOTE]


ça c'est pas bon du tout il faut impérativement corriger le projet.
 
D
David1972
Compagnon
30 Mar 2017
606
  • Auteur de la discussion
  • #27
Bonsoir à vous ET MERCI POUR VOTRE AIDE.
Ci-joint une capture d'écran en vue de face à gauche et en vue de dessus à droite.

en vue de face et de dessus.PNG
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 872
FR-39Arbois
salut
concernant la hauteur sous l'angle de la trémie j'ai 1,725ml ou lieu de 1,8ml minimum...ah!
la je pige pas , d’après tes copies d’écrans il ne devrait pas y avoir ce genre de soucis , l'escalier est complétement dans sa trémie et donc une échappée sur la marche 1
Hauteur de l'escalier:2800 mm

mais on est pas sur le même dessin



ou la
en-vue-de-face-et-de-dessus-png.png


on vas vite avoir du mal a répondre correctement si les données changent sans préavis

la réponse vas donc sur le cas du bas .
si par hasard la trémie elle même est a realiser * , une des solution pour augmenter l’échappée serait justement d'en modifier la configuration et garder un dimensionnement de l'escalier confortable . sinon il n'y a pas le d'autre chois que d'augmenter la pente j'usqu'a l'au delà du raisonnable sivant la configuration final . ( met un ascenseur alors :whistle: )

* : on serait quand même dans un cas peu courant
 
D
David1972
Compagnon
30 Mar 2017
606
  • Auteur de la discussion
  • #29
Bonjour à vous,oui en effet,la dernière capture d'écran serait l'escalier dans son contexte et donc la suite de ma première capture d'écran postée au début de la discussion.Je recherchais simplement à obtenir un dépliage des marches afin de pouvoir calculer la surface à revêtir.
 
D
Danielb42
Compagnon
9 Jan 2010
882
94100
Bon il y a un truc qui vas pas.

Ton escalier n'est pas bien proportionné, il semble très étroit en largeur et lui adjoindre des rampes en appliques sur les marches ampute encore le passage.
Il serait judicieux de nous donner les mesures avec un aperçu des pièces de départ et d'arrivée ainsi que la hauteur sous plafond en sortie.
Et bien entendu la grandeur exacte de la trémie si elle est existante .

Ensuite nous te donnerons chacun les mesures d'un escalier qui soit sympa à monter et esthétiquement agréable à contempler,
cela te permettras de te faire une bonne approche pour ton choix .

Quant a la ligne de foulée je n'ai pas bien compris, ce que je sais c'est que la ligne de giron passe par le milieu de la largeur d'un escalier quand il fait moins d'1 mètre et que cette ligne pour les escaliers plus larges ne dépasse jamais 50 cm de la rampe.
Exemple: pour un escalier courant de 80 cm de passage la ligne de giron sera à 40 cm de la rampe.
: pour un escalier de 1.20 m de passage la ligne de giron sera à 50 cm de la rampe.

A plus .Daniel.
 
Dernière édition:
Haut