"entretien" de comparateurs

  • Auteur de la discussion gearP
  • Date de début
G
gearP
Nouveau
11 Fev 2019
9
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

j'ai acquis un ensemble de comparateurs dans différent états.
Certains ont la "vitre" abimés, cassés, rayés ou qui s'opacifie, d'autres ont la "tige" qui ne coulisse plus très bien.
Y a-t-il des recommandations pour leur nettoyage, entretien, réparation ?

Cordialement.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 766
F-69400 villefranche sur saone
Pas que je connaisse
il faut les nettoyer
surtout pas ... les graisser
et régler les jeux éventuels
les anciens modèle se demontaient par l’arrière
les autre par le cadran , il faut enlever les indexes de tolérances pour pouvoir enlever la vitre (Plutôt le plexi)
enlever les aiguilles en faisant levier etc
j’en ai démonter et réparé Plusieurs Roch finalement c’est assez simple , C’est quand me.e bien d’avoir un plan quand on ne connais pas le seul detail il faut « Tendre » le ressort en spiral Qui sert à rattraper le jeux des pignons
il me semble avoir vu les derniers modeles , avant que je parte en retraite, qui n’avaienent plus de pignons , mais un système à levier , ceux la je ne sais pas comment ils fonctionnent
 
Dernière édition:
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 925
D'ailleurs existe ils des boîtes qui peuvent en faire l'entretien ?

J'en ai quelques un qui nécessiterait un nettoyage, surtout celui au micron qui gomme un peu.

Les horlogers que j'ai contacté ne veulent pas y toucher
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 766
F-69400 villefranche sur saone
1/1000 j’y ai jamais touché mais les roch au 1/100 pas de problème
c’est effectivement un travail d’horloger mais un peut soecial , plus grossier qu’une montre plus délicat qu’une horloge de parquet , mais surtout avec des astuces bien spécifiques
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 469
FR-55 Sud-Meusien
Sur Nancy, dans les années 50/70, il y avait des entreprises indépendantes sous formes d’un bon ajusteur, dans son petit atelier, spécialisé dans les réparations de comparateurs, compteurs d’eau, instruments de précisions...
(Roch Luneville, était la ville voisine)

Vu les prix d’achat aujourd’hui, ca ne doit, plus être rentable...
 
G
gearP
Nouveau
11 Fev 2019
9
  • Auteur de la discussion
  • #6
@Dodore

Donc, si il y a trop de jeu, on peut toujours étalonner ?
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 766
F-69400 villefranche sur saone
Étalonner quoi?
un comparateur ... compare et on prend un étalon pour le réglage de la cote Ou bien on compare le point Max et min d’un faux rond
si la tige a du jeu on peut pas faire grand chose
je disais simplement que je tendais le ressort spirale . Ce ressort permet simplement d’avoir le jeu toujours rattraper dans le même sens
à part ça c’est du démontage , du nettoyage, de la réparation et c’est tout
jamais d’huile
tiens une astuce : quand le trou des aiguilles est trop gros , un simple coup de marteau ( bien sur un marteau adapté ) dans le sens de l’axe permet de resserrer le trou
 
Castor24
Castor24
Compagnon
13 Mar 2017
936
Périgord noir
Il est exact qu'il ne faut pas graisser les engrenages, mais il faut être attentif aux produits que l'on utilise pour nettoyer un mécanisme de précision quel qu'il soit.
Quand on passait nos pièces aux ultrason dans du trichlore, on finissait par un bain de F45 (ou à défaut un bain d'essence F).
Cela laissait la pièce dans un état moins sec et favorisait le glissement.


Par contre, pour les pivots on dépose toujours une micro goutte d'huile au pique huile. Attention, il s'agit d'huile spécifique ayant des caractéristique très particulières. Les huiles horlogère type Moebius "Saint-A-lube 9010" (ou autre marque) peuvent être utilisées.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 766
F-69400 villefranche sur saone
Peut être . Mais comme je faisais ça sur une table avec ...et un couteau et que ça marchais bien je n’ai jamais huilé
je précise que je n’avais même pas de petit tournevis , j’utilisais des bouts de lame de scie que j’affutais
et comme on m’avait dit : pas d´huile
 
crapulatos
crapulatos
Compagnon
5 Avr 2009
3 769
FR-62 près de Carvin
Pas d'huile ... pourtant la chanson dit le contraire :smt017
Merci pour l'info, je mettais un gouttiche d'huile de machine à coudre sur les pivots et je nettoyais la tige avec un chiffon gras (imprégné de la même huile).
Mais effectivement, avec le temps j'observais un fonctionnement légèrement amorti
Maintenant ça sera à sec ... et tchac ... et je vais approvisionner une burette d'horloger si c'est pas trop cher
Elle devrait durer au moins jusqu'à mes petits enfants (qui ne sont pas encore nés ... )

E.T.
 
Dernière édition:
T
thierry74
Ouvrier
2 Avr 2010
427
01
Bonjour,

Il y a une autre astuce pour l'aiguille qui rentre trop facilement, on la prend et on la met dans une pince de tour par contre c'est mieux d'avoir un système à levier comme les Schaublin 70 ou 102, nous on faisait ça dans la société où j'étais quand on faisait le montage des comparateurs, j'avais à disposition une poupée fixe Schaublin qui était montée sur un support avec serrage à levier comme ça on pouvait régler la force de serrage et ça n'abîme pas l'aiguille.

Pour la tige qui a du jeu on peut refaire la bague qui est soit en laiton sur certains comparateurs parce que généralement l'usure se fait là.
Ensuite il faut l'usiner et la biller pour qu'elle coulisse au micron avec la tige mais là ce n'est pas à la portée de tout le monde parce qu'il faut démonter le canon la plupart du temps et avoir le système de billage.

Pour l'huile, on se servait de la Moebius mais il fallait s'en servir avec parcimonie, ça coûte une fortune ces petits flacons !!!! et surtout ne pas huiler la tige et mettre de la graisse dans les pignons !!! ce n'est pas compatible.
 
Castor24
Castor24
Compagnon
13 Mar 2017
936
Périgord noir
Peut être . Mais comme je faisais ça sur une table avec ...et un couteau et que ça marchais bien je n’ai jamais huilé
je précise que je n’avais même pas de petit tournevis , j’utilisais des bouts de lame de scie que j’affutais
et comme on m’avait dit : pas d´huile
J'imagine le tableau, les lames de tournevis, c'est une bonne idée.

Le fait de mettre de l'huile sur les pivots, c'est pour la longévité, comme n'importe quel axe.

Si t'en mets pas et que tu utilises ton comparateur avec douceur, en particulier sans faire défiler l'aiguille de butée à butée avec le doigt, comme si c'était un compte tour de Ferrari, alors tu as toutes les chances de préserver, relativement longtemps, ton appareil .

En plus comme je le disais, il faut une huile spécifique, sinon ça va coller le pivot et c'est pas le but.
 
Haut