Eliminer la rouille d’une cuve de compresseur

  • Auteur de la discussion Viking06
  • Date de début
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
V
Viking06
Apprenti
1 Juin 2019
61
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut à tous.
J’ai, au travail, un copresseur dont la cuve a rouillé.
Est-il possible de la traiter comme on traite les vieux reservoirs de moto ?
A savoir, acide, gravier dans la cuve et le tout dans la bétonnière puis résine époxy dans la cuve.
 
willow74
willow74
Compagnon
20 Mar 2014
1 064
FR- 74 Haute Savoie
Je pense que sa doit être possible par contre pour ma part je serais un peu inquiet dans le sens ou la cuve sera en pression.
Dans un réservoir, le liquide est statique et non sous pression donc peu importe la finesse du réservoir du moment qu'il ne fuit pas....
Quoi que avec la pression si la cuve a une faiblesse sa percera comme un pneu de voiture. je ne pense pas que sa fera une explosion.
moi je le tenterais

Dans l'attente d'autre avis.
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
8 031
Guipavas (près de Brest)
Fait des recherches sur le forum, il y a des histoires (vécues) de cuves qui explosent... De mémoire c'est brutal.
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 686
nord
Bonjour
J’ai, au travail, un copresseur dont la cuve a rouillé.
au travail? et c'est a toi qu'incombe la tache de le retaper ?? :ripeer:
tu as des organismes de contrôle pour ça et le moindre problème et c'est ta responsabilité qui sera engagée, et assurances et tout le toutim ne vont pas se gêner pour trouver LE coupable.


ça tient dans une bétonnière? c'est un compresseur rikiki alors ..
 
Vilozorro
Vilozorro
Compagnon
21 Mai 2018
899
Il faut faire une épreuve à l'eau, à 1,5 fois la pression de service.
Si c'est du matériel pro tu es censé le faire contrôler ainsi tous les 2 ans...
Après on peut le faire soi-même, il n'y aura pas le tampon officiel mais ça tranquillise. Une pompe manuelle, de l'eau, un mano, rien de compliqué.

Et pour répondre à la question initiale, il n'y a pas de raison pour que ça ne fonctionne pas. Ça ne peut qu'être bénéfique pour la sécurité, mais ça ne dispense pas de faire une épreuve

Il faut quand même savoir 2 choses :
-le dimensionnement des cuves tient compte d'une certaine épaisseur de rouille (donc pas de panique si c'est un peu rouillé, seule l'épreuve fait foi)
-les compresseurs de GSB ne sont absolument pas protégés à l'intérieur, j'en ai acheté un neuf qui a déjà une pellicule de rouille dedans :smt011
 
Vilozorro
Vilozorro
Compagnon
21 Mai 2018
899
Quoi que avec la pression si la cuve a une faiblesse sa percera comme un pneu de voiture. je ne pense pas que sa fera une explosion.
Si, ça explose comme un ballon de baudruche.
Avec un liquide il n'y a pas de danger, puisque dès l'apparition d'une fuite la pression disparaît immédiatement. Ce n'est pas le cas avec l'air.
C'est pour ça qu'on fait les épreuves à l'eau
 
samsung
samsung
Apprenti
10 Jan 2019
194
Si la cuve de viking peut se placer dans une bétonnière, je crois bien que cette cuve rouillée ne doit pas faire plus de 25 ou 30 litres de réserve. Pourquoi pas sécher l'intérieur et verser un inhibiteur de rouille plutôt que du gravier et quel gravier ? et couleur époxy ?
Et si vraiment il en sort des morceaux de rouille, vaut mieux, pour le prix, acheter une nouvelle cuve ou replacer les accessoires sur une bombonne à gaz. ( à dégazer)
 
V
Viking06
Apprenti
1 Juin 2019
61
  • Auteur de la discussion
  • #8
Je m’explique un peu plus clairement : c’est un compresseur à purge auto avec un désicateur pour avoir un air bien sec, il est couplé à mon fauteuil dentaire.
Je viens tout juste de changer de fauteuil mercredi dernier et l’installateur a trouvé des traces de rouille dans les tuyaux.
La cuve est très loin de risquer de percer, il y a seulement des traces de rouille.
Vu le prix d’un tel compresseur de ce type, je cherche des solutions.
J’ai déjà restauré des motos et j’ai traité des réservoirs de cette manière, d’où mes interrogations
 
V
Viking06
Apprenti
1 Juin 2019
61
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonjour


au travail? et c'est a toi qu'incombe la tache de le retaper ?? :ripeer:
tu as des organismes de contrôle pour ça et le moindre problème et c'est ta responsabilité qui sera engagée, et assurances et tout le toutim ne vont pas se gêner pour trouver LE coupable.


ça tient dans une bétonnière? c'est un compresseur rikiki alors ..
Oui, je suis tout seul dans mon boulot.
Et oui, il est touti rikiki mais maousse costaud :lol:
 
V
Viking06
Apprenti
1 Juin 2019
61
  • Auteur de la discussion
  • #10
Si la cuve de viking peut se placer dans une bétonnière, je crois bien que cette cuve rouillée ne doit pas faire plus de 25 ou 30 litres de réserve. Pourquoi pas sécher l'intérieur et verser un inhibiteur de rouille plutôt que du gravier et quel gravier ? et couleur époxy ?
Et si vraiment il en sort des morceaux de rouille, vaut mieux, pour le prix, acheter une nouvelle cuve ou replacer les accessoires sur une bombonne à gaz. ( à dégazer)
Pas bête. Ça vaut le coup d’essayer.
Par contre impossible de racheter la même cuve, elle ne se détaille pas.
 
V
Viking06
Apprenti
1 Juin 2019
61
  • Auteur de la discussion
  • #11
Il faut faire une épreuve à l'eau, à 1,5 fois la pression de service.
Si c'est du matériel pro tu es censé le faire contrôler ainsi tous les 2 ans...
Après on peut le faire soi-même, il n'y aura pas le tampon officiel mais ça tranquillise. Une pompe manuelle, de l'eau, un mano, rien de compliqué.

Et pour répondre à la question initiale, il n'y a pas de raison pour que ça ne fonctionne pas. Ça ne peut qu'être bénéfique pour la sécurité, mais ça ne dispense pas de faire une épreuve

Il faut quand même savoir 2 choses :
-le dimensionnement des cuves tient compte d'une certaine épaisseur de rouille (donc pas de panique si c'est un peu rouillé, seule l'épreuve fait foi)
-les compresseurs de GSB ne sont absolument pas protégés à l'intérieur, j'en ai acheté un neuf qui a déjà une pellicule de rouille dedans :smt011

La pression est faible, dans les 2 bars, les turbines sont de tous petits instruments qui ne nécessitent pas beaucoup de volume d’air.
Mais tu as raison, je ferai un test à l’eau, le tout c’est de trouver comment le faire.

Que je sache, il n’y a pas de contrôles des compresseurs dans mon métier, en tous cas je n’en ai jamais entendu parler.
 
E
epine43
Compagnon
17 Avr 2011
1 521
brioude
salut , cher collegue.....je peint mes maquettes avec un compresseur silencieux de 1965 , a pression faible , comme tu dis....
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Bonjour, l'épreuve hydraulique à prévoir est simple; tu dois remplir complètement le circuit d'un liquide (ce pourrait être de l'huile plutôt que de l'eau par exemple.) et amener la pression à 1,5 fois, la valeur de la pression de service. Il n'y a pas de durée précisée pour cette épreuve.
Mais tu dois vérifier que le réservoir ne conserve pas de déformation à l'issue de l'épreuve.
 
C
champimatic
Compagnon
2 Mar 2014
2 289
77 Seine et Marne
En principe il y a une date limite sur les cuves de compresseur. ceci dit sur une cuve de compresseur dentaire vu la faible pression il y a peu de risque . le plus important est de purger régulièrement..
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 604
cuve galva avec purgeur automatique ......................
 
Vilozorro
Vilozorro
Compagnon
21 Mai 2018
899
Ah d'accord, on est sur du tout petit matériel... Faible volume, faible pression, il n'y a pas de danger. Pas la peine de t'embêter à faire une épreuve (il faudrait connaître le volume quand même pour confirmer).
Le Restom est certainement une bonne solution pour éviter de polluer les instruments
 
Dernière édition:
V
Viking06
Apprenti
1 Juin 2019
61
  • Auteur de la discussion
  • #17
salut , cher collegue.....je peint mes maquettes avec un compresseur silencieux de 1965 , a pression faible , comme tu dis....
Salut collègue.
Tu n’es pas loin, je suis très souvent à Saugues en WE et j’ai roulé en enduro près de Vieille Brioude , St Ilpize aujourd’hui.
 
P
picator
Ouvrier
22 Oct 2013
258
cuve galva avec purgeur automatique ......................
Oh ben non, surtout pas. Le métal galvanisé est trempé à chaud (fusion du bain), dans du zing qui est un métal lourd (intoxiquant). C'est déjà mauvais pour les patients qui respireront les effluves du gaz de leurs soins, pour les instruments souvent chromés (différence osmolaire chrome-nickel-zing), mais surtout pour le dentiste qui lui va respirer les gaz au long court.
Par ailleurs, notre ami parle de resiner à l'epoxy l'intérieur de la cuve, c'est une mauvaise idée : sous la couche d'epoxy qui ne sera pas étanche lorsque soumise à la pression, se constituera une rouille perforante. Il est impossible de la détecter par la suite, et pour l'enlever, il faut mettre la cuve dans une étuve pendant 48 heures pour dégrader l'epoxy. Ca vaut très cher, c'est de moins en moins effectué car toxique pour l'ouvrier qui sable derrière. Ca a été le sort des bouteilles de plongée des années 70, car à 5 ans la date de reepreuve, enlever l'epoxy+sablage+reepreuve, revenait olus cher qu'un bloc neuf.
L'ideal est de se rapprocher d'un technicien en sablage et passer l'intérieur de la cuve au microbillage en céramique. Ca fait la surface tellement lisse que les "groseilles" de rouille adhérent moins et donc contaminent moins.
Et pour les interrogations de réglementation sur les cuves de compresseur de ce type, les volumes et les pressions de service n'entrent pas dans le décret rendant obligatoire les choses.
 
Dernière édition:
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 686
nord
c'est donc un compresseur pour cabinet dentaire! fallait le dire dès le début:wink:
j'en ai eu un en ma possession, un Durr Dental et c'est très spécifique pour cet usage!! piston a segment téflon, dessiccateur (une vrai usine a gaz) et surtout sans lubrification, ce type de matos coute un bras!

je vois mal un dentiste (toi!) bricoler un ensemble qui réclame une hygiène irréprochable, :smt104 .
il y a des contrôles régulier pour ce qui est du matos de radiologie, quand est il pour le réseau air comprimé?
 
V
Viking06
Apprenti
1 Juin 2019
61
  • Auteur de la discussion
  • #20
Ça ne m’était pas venu à l’idée que l’époxy puisse se dégrader et exhaler des gazs toxiques ou que la rouille puisse agir sous cette couche d’époxy.
J’ai bien fait de poser la question.

Effectivement ça coûte la peau des co.....s.

Ça sera changement pour du neuf au cabinet et je ramène le vieux à la maison pour le garage après sablage chez un pote mécano.

Merci à tous pour vos contributions
 
Dernière édition:
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
8 031
Guipavas (près de Brest)
Sujet fermé pour limiter les polémiques stériles vu que la solution a été trouvé par Viking06 juste ci dessus.
Merci.
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut