Durée de vie de l'huile de coupe ?

  • Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
10 Décembre 2007
358
Lyon
- Durée de vie de l'huile de coupe ?
#1
Bonjour à tous,

Je vous soumet mon problème :
Je fais partis des citadins qui n'ont accès à leur atelier que pendant les week-ends-end :sad:.
Pour tous mes travaux d'usinage, je me suis installé un système de lubrification à base d'huile de coupe soluble. Le bac contenant environ 5 litres.
Mon problème est que, bien que choisissant une huile anti-bactérienne et anti-fongique, mon huile tourne. Quand je dis "tourne" en fais c'est qu'elle daube :mad:
Alors champignons, levure ou autre joyeusetés je ne sais pas, mais toujours est-il que je suis régulièrement obligé de tout jeter et refaire un mélange neuf ....

Quelqu'un connait-il un additif ou une recette de grand mère (ou plutôt grand père) pour éviter ces petits tracas ? Pas pour rendre l'huile éternelle mais juste pour prolonger ca durée de vie.
J'avais pensé à un anti-sceptique ou autre anti-algue pour piscine mais j'ai peur du resultat quant à la corrosion.


MJL
 

jajalv

Administrateur
22 Août 2007
11 644
Rhône-Alpes-Auvergne
- Durée de vie de l'huile de coupe ?
#2
Bonjour,

J'ai bien peur qu'il n'y ait pas beaucoup de solutions à ce problème.

Le lubrifiant tourne généralement parce qu'il y a des matières organiques végétales.

Une huile de coupe, même lorsqu'elle est garantie 100% minérale, contient obligatoirement au moins une matière végétale (en partie infime, c'est pour celà qu'elle n'est pas mentionnée).
L'eau que l'on ajoute, contient peu ou prou des matières organiques.
Et de plus, on retrouve dans le bain, des huile de graissage, et des restes de matières usinéees.
Tout celà ne fait pas bon ménage.

Dans l'industrie, on brasse le lubrifiant journellement, même lorsque la machine est arrêtée.
De plus, on procède à un "écrémage", avec un déshuileur, pour enlever le film qui se forme, et qui est responsable de ces désordres.

Il existe des produits anti-mousse et anti-bactériens, mais les tarifs sont prohibitifs, et vraissemblablement plus onéreux que les 5 litres de lubrifiant.

Peut-être quequ'un a-t-il une astuce ???

Bon courage et bonne journée.
 
16 Janvier 2008
750
- Durée de vie de l'huile de coupe ?
#6
Dans un labo de biologie quand tu as une contamination, tu es parti pour tout décontaminer avant d'avoir un environnement sain et remettre des produits sains dans les contenants.

En pratique : toutes les pièces en contact avec l'ancien milieu de coupe doivent être lavées à l'eau (eau déminéralisé si tu as), ensuite à l'alcool et finalement à l'eau de javel (dilué 4%, le standard du commerce).
Bien respecter l'ordre eau - alcool - javel et ne pas sauter une étape.

En milieu de pharma, on faisait ça une fois par an : nettoyage des cuves à l'acide chlorydrique (1%) puis acide sulfurique (1%) avec tous l'équipement de protection adéquat puis rinçage à l'eau.

Tu peux ensuite passer le bac au four (140 °C) si il le supporte.

Ensuite, comme l'a dit bluegate, un désinfectant à ajouter à l'huile de coupe. On utilisait de la javel mais c'est certainement pas compatible avec les huiles.

Dernier point, essaie d'identifier la source de contamination :
- miettes d'aliments, nids d'insectes, crottes d'animaux, ...
 
10 Décembre 2007
358
Lyon
- Durée de vie de l'huile de coupe ?
#7
bluegate a dit:
Bonjour,

un petit bouchon de Dettol dans le bac et le tour est joué. Par de prolifération de bactérie. Car le risque avec des huiles qui "tournent" est que l'on peut attraper des saloperies pour la santé.

Bluegate
Salut, ou trouves tu du Dettol ? On m'a dis que c'est un super désinfectant mais je n'en ai jamais vu (j'ai pas cherché vraiment non plus :-D ).

amaris a dit:
Dernier point, essaie d'identifier la source de contamination :
- miettes d'aliments, nids d'insectes, crottes d'animaux, ...
Ni crottes, ni nid :-D je pense que mon huile est destinée à dauber mais ca me fais suer que ce soit aussi rapidement. Mon problème provient aussi peu être du faite que je travail le bois et que des particules de bois doivent se retrouver dans le bain.
 
1 Novembre 2006
2 627
F-57700 Moselle
- Durée de vie de l'huile de coupe ?
#8
jajalv a dit:
Pierreg60 a dit:
j'ai pas ce soucis pourtant l'huile reste des fois des mois sans être utilisée.
Bonjour Pierreg60,
Peux-tu nous donner la marque et les caractéristiques de cette huile ?
Merci d'avance.
Aucune idée un amis m'en avais apporté 1.5l à préparer moi même et ça fait depuis que j'ai ma fraiseuse (12/2005) que je n'ai pas changer la soupe entièrement. Quand le niveau baisse (évaporation ou éclaboussures) je remets à niveau. Elle à juste changée de couleur et est passée du blanc à un bleu ciel sans sentir mauvais.
 
16 Janvier 2008
750
- Durée de vie de l'huile de coupe ?
#10
je pense que mon huile est destinée à dauber
Là, tu es en train de refaire l'expérience de Pasteur, la contamination vient de l'air, pas du milieu. Si tu mettais de la parafine sur ton huile après chaque WE d'usinage, tu n'aurais pas de contamination.

Pour les particules de bois je n'ai pas d'expérience, voir si il y a un ébéniste sur le forum.
 

jajalv

Administrateur
22 Août 2007
11 644
Rhône-Alpes-Auvergne
- Durée de vie de l'huile de coupe ?
#11
MJL a dit:
Mon problème provient aussi peu être du faite que je travail le bois et que des particules de bois doivent se retrouver dans le bain.
C'est certainement un des problèmes, mais ça n'explique pas tout.
Une poignée de sciure ne peux pas faire tourner un produit en 8 jours, même si cette sciure contribue grandement au pourrissement.
 
- Durée de vie de l'huile de coupe ?
#12
Bonjour à tous.

Pour les huiles coupes cela à toujours été un problème et il persiste accord.La solution miracle n'existe pas pour l'instant.Mais on réduire le phénomène par des actions simples.

1°- bien dosée l'huile, ne pas croire que plus d'huile mieux sais, trop d'huile limite le refroidissement, trop d'huile favorise l'émulsion, trop d'huile par échauffement au contact du copeau bouillant détruit sa composition, trop d'huile par sa nature d'être plus légère que l'eau une seul partie sera soluble dans l'eau et le reste en surface ce qu'il faut éviter, en moyenne le dosage est de 3 à 5 pour 100 tout marque confondu à ne pas dépasser.

2-Avoir un contenant les plus grand possible, on peut très bien rajouter un ou deux récipients.Il faut que le retour du lubrifiant ce fasse à l'opposé de l'aspiration pour une bonne circulation dans le bac. Eviter les chutes trop hautes et directes je dit cela pour les fraiseuse car souvent le bac est au pied de la machine, faite une grande courbe de votre écoulement cela limite l'émulsion.Ne pas installer installer de pompe volumétrique qui émulsionne l'huile très rapidement, mais plutôt une pompe centrifuge.

3°-Toujours éviter dans la mesure du possible les mélanges d'huiles extérieurs, huile de glissière, huile de taraudage, huile du trainard et bien sur quand on usine autre que des métaux éviter le contact avec le lubrifiant.

Moi je met toujours un chiffon sur ma grille d'écoulement cela retient pas mal de cochonneries et surtout les huiles extérieurs, je vide tout les 4 mois, un coup d'eau javel rincé et remplissage. J'utilise de la Kesto de chez Wurth et je n'ai jamais de problème, je pense que toutes les huiles solubles sons plus ou moins bonnes et que les problèmes sons souvent le surdosage.
 
- Durée de vie de l'huile de coupe ?
#14
Je suis bien étonné de tous ça, personnellement je n'ai jamais de problème avec ça et je ne m'en suis jamais soucié, j'avoue pourtant que je ne change jamais mon lubrifiant et que je ne préfère pas regarder la couleur :oops: je ne savais même pas qu'elle pouvait tourner. Si c'est du as ce je l’emploi quasiment tout les jours, pourquoi ne pas monter une pompe de fontaine alimenté par une horloge de façon a la brassé une heure par jour par exemple, c'est peut-être idiot ce que je dis mais bon.