Advertisements

Dimensions chévre

  • Auteur de la discussion fred250
  • Date de début
F
fred250
Compagnon
8 Mai 2007
3 043
Vienne Isére 38
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoirs , j'ai en projet de me faire une chèvre mais avant j'aurais voulu connaître les dimensions et épaisseurs des tubes utilisé sur les grue d'ateliers chinoise ou même les autres , mais les chinoise on pour moi l'avantage de me donner une idée des cotes mini que je pourrais majoré a ma guise pour une meilleur résistance
Donc si des possesseurs de ce genre de matériel pouvait prendre quelques minutes pour mesuré la flèche , les "pieds" et le bras qui supporte le vérin ça m'aiderais beaucoup
merci
 
Advertisements
PRECIS974
PRECIS974
Apprenti
8 Juin 2008
183
versailles
Bonjour,
Je ne vais pas pouvoir te répondre, en revanche le magasin AUCHAN vend sur son site internet une chèvre hydraulique qui a l'air intéressante à 99 euros..... je pense que ça fait réfléchir!
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 593
Le pays du Comté
Vu les prix du matériel made in china et même si c'est malheureux il vaut mieux en acheter une et l'améliorer/renforcer !
Maintenant si tu ne payes pas les métaux ni le vérin ni la pompe...

Pour répondre à tes questions de mesures regarde les dimensions
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
2 714
+1

Ma chèvre est un modèle carrefour et honnêtement, sa tient le coup. En fabriquer une revient aussi, voir plus chére

Elle a sortit une paire de moteur de bagnole, soulever et déplacer des poutre pour faire un plancher, ....

Le seul truc qui est embêtant dessus, se sont les roulettes. Il faut que ton sol soit un billard, sinon sa devient la misère a déplacer en charge. Sans compter le risque de tous foutre par terre en poussant/forçant/tapant dedans pour la faire avancer
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 593
Le pays du Comté
je m'étais déjà dit que pour améliorer les déplacements de la graisse épaisse dans les roulements et une bande de caoutchouc sur les roues devraient aider non ?
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
Pour déplacer de lourdes charges sur le sol, il faut avoir des surfaces de contact des roues en rapport avec la dureté du sol. C'est pourquoi on a inventé les chenilles. J'ai le même problème que vous avec ma grue d'atelier. Il faut s'inspirer des transpalettes pour diminuer le poinçonnage. Donc des roues plus grandes et plus larges et un bandage plutôt que les roues de 4 sous en nylon (???).
Le "véhicule" qui provoque la plus grande pression sur les chaussées de nos routes n'est pas un 35 tonnes mais un vélo de course et ses boyaux gonflés à 8 bars ( dixit les Ponts et Chaussées )
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 593
Le pays du Comté
Je comprend mais ce qui nous intéresse ce n'est pas la pression sur la route, c'est plutôt d'abaisser au maximum la résistance au roulement du mobile.
Dans ce but la roue de vélo est l'exemple le plus efficace:
grand diamètre, faible largeur, forte pression de gonflage pour une rigidité et donc des pertes par déformation minimales.

Nos roues sont en fonte donc question rigidité ont est au point.
Le diamètre est fixe d'où l'idée d'un ruban caoutchouc (ou polyuréthane) pour gagner un peu en diamètre et beaucoup en qualité de roulage (absorber les petites inégalités)
Il faudrait une dureté shore élevée mais ça me parait jouable.
 
Paul69
Paul69
Apprenti
10 Juil 2007
158
Lyon
Bonjour Fred,

J'ai regardé les dimensions de la mienne (Une chinoise -2 Tonnes)

les tubes sont des 70 x 70 en 3mm d'épaisseur.

Je suis d'accord avec les remarques sur le roulage c'est super dangereux et si tu pousses de travers tu es sur de mettre "la niche sur le chien" ...

Si tu poursuis dans ta construction il est important d'avoir un écart important entre les deux bras en V au sol pour pouvoir lever des charges larges sans forcement devoir la mettre au bout du bras

Paul
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 151
59000
J’ai plusieurs transpal de qualité au boulot et sous forte charge,
le plus mobile est celui qui a des roues en nylon donc les plus dures
Ca bousille les sols en carrelage, ça bloque sur un petit gravier mais à
choisir….
D'ailleurs les chemins de fer ont le meilleur rendement c’est du dur sur
du dur
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 593
Le pays du Comté
Un revêtement de dureté shore B 80 par exemple devrait permettre de passer les gravillons tout en ayant un bon rendement de roulage je pense.
 
F
fred250
Compagnon
8 Mai 2007
3 043
Vienne Isére 38
Merci pour vos réponses , effectivement acheté une grue et la modifié j'y avait pensé , une a presque 200 euros sur le nette ça vaut pas forcement le coup si en plus il faut encore la modifié , une a 100euros chez auchan c'est déjà plus intéressant , mais il faut qu'il y en ait au magasin a mini 30km de chez moi car par internet il y a les frais de port en plus
Mais ce qui m'a décidé a la faire moi même c'est que je ne vais pas m'en servir que pour sortir des moteurs , ce sera même rare d'ailleurs
je m'en servirait pour transporté des chaudière et donc devra pouvoir passé dans une porte de 70 ou pour transporté le tour ou autres machines et objet plus ou moins lourd
donc il faut que je puisse choisir l'écartement des pieds et avoir quelque chose de solide car on a tendance a toujours trop en demandé

J'ai acheté acheté un vérin de chèvre 8T pour 70 euros livré et pour 120 euros de ferraille mais il y en a une partie pour la cnc , c'est vrai que l'on ait proche du prix d'une chèvre mais la mienne sera modulable et bien plus solide que le modèle chinois , donc si j'ai mieux pour le même prix ça me va :wink:
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
phil916 a dit:
Je comprendS mais ce qui nous intéresse ce n'est pas la pression sur la route, c'est plutôt d'abaisser au maximum la résistance au roulement du mobile..
Pour diminuer la résistance au roulement justement il faut diminuer la pression sur le sol. La preuve c'est qu'à vide tu déplaces facilement ta grue. La seule chose qui change lorsqu'elle est en charge c'est la pression au sol et donc le poinçonnage du sol et bien sûr la difficulté à monter sur les petites aspérités.
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
gaston48 a dit:
D'ailleurs les chemins de fer ont le meilleur rendement c’est du dur sur
du dur

C'est sûr, donc si tu ne crois pas qu'en changeant les roues de ta grue tu pourrais améliorer sa manipulation en charge tu as l'autre choix : mettre une tole d'acier de 5 cm d'épaisseur dans ton atelier pour retrouver les conditions des chemins de fer. C'était pas la peine que Michelin invente le pneumatique lui qui en plus a fait rouler des Michelines c'est à dire des autorails dotés de pneumatiques.
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 593
Le pays du Comté
JKL a dit:
Pour diminuer la résistance au roulement justement il faut diminuer la pression sur le sol. La preuve c'est qu'à vide tu déplaces facilement ta grue. La seule chose qui change lorsqu'elle est en charge c'est la pression au sol et donc le poinçonnage du sol et bien sûr la difficulté à monter sur les petites aspérités.
Je ne comprend pas, tu enfonces des portes ouvertes là, on ne va pas diminuer le poids la grue ou de la charge ils sont imposés !
D'où mon questionnement sur la diminution de la résistance au roulement de ce sur quoi on peut intervenir: les roues.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 151
59000
la micheline:

Les points forts :

Le pneurail procure un confort de suspension très satisfaisant et un bon silence de roulement à l'intérieur du train. Il permet surtout une forte diminution des bruits et des chocs transmis lors des franchissements des joints de rails et des appareils de voie. L'absence presque totale de chocs permet de concevoir des pièces plus légères, évoluées, puisqu'elles sont moins sollicitées.

Sa forte adhérence lui permet d'offrir de fortes accélérations, sans patinage, et des freinages puissants.


Les points faibles :

Le fort coefficient de roulement, lié à la technologie du roulage sur pneumatiques, nécessite un effort de traction important par rapport à la masse de l'élément. La résistance au roulement sur pneurails est trois fois supérieure à celle occasionnée par les roues métalliques : à 120 km/h, la résistance au roulement est de 18 kg/T avec les pneurails contre 6 kg/T traditionnellement. L'allègement des éléments ne peut donc pas se traduire directement par des gains intéressants en vitesse commerciale, à moins d'avoir recours à des motorisations très puissantes, souvent lourdes, qui ne seraient plus pertinentes en terme de coût d'exploitation.

edit Micheline et google
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut