Dimensionnement limite de cable électrique.

Satamax
Compagnon
8 Avril 2009
1 103
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut a tous.

Bon, j'ai rentré un nouveau groupe pour ma scierie. J'aimerais pour ne pas glacer le moteur, mettre un moteur électrique plus gros sur ma machine. Je suis a 22kw pour l'instant. Et j'ai trouvé un 37kw, qui pourrait faire l'affaire.

En 16 carré, ils disent sur la plupart des abaques 35kw. Mais pour 145 mètre maxi.

La je n'ai qu'une quinzaine de mètres de cable, et les 37kw ne seront atteints que très rarement. Vous en dites quoi?

groupevolvo2.jpg
 
KITE
Compagnon
25 Décembre 2008
2 612
Pas de Calais
J'aimerais pour ne pas glacer le moteur, mettre un moteur électrique plus gros sur ma machine. Je suis a 22kw pour l'instant.
Je ne sais pas non plus ce que signifie « glacer un moteur », mais j’imagine que c’est le résultat d’un fonctionnement à régime très inférieur au régime nominal!
Dans tous les cas changer le moteur de ta machine pour un plus puissant ne change rien. Aux pertes près, un moteur électrique ne consomme que l’equivalent de la puissance mécanique que tu lui demandes.
Bonne adaptation.
Kite
 
Satamax
Compagnon
8 Avril 2009
1 103
  • Auteur de la discussion
  • #7
Merci les gars.

Donc, je sais bien que les abaques donnent 35kw et 145m maxi pour du 16.

Alors, je ne suis pas tout à fait innocent en électricité.

Et la résistance d'un mètre de cuivre, ou de 15m, et de 145m n'est pas la même. Je ne comprends pas réellement cette limite d'échauffement. Quoique peut être, plus le cable chauffe, plus sa résistance augmente. Comme une résistance en électronique.

Quid de cette marge énorme entre 0 et 145m ?

Je ne vois nulle part stipulé la différence entre cable souple et cable rigide. Et pourtant, il me semble qu'il y en a une.
 
Satamax
Compagnon
8 Avril 2009
1 103
  • Auteur de la discussion
  • #9
Question de glaçage du moteur, ça arrive quand le moteur tourne avec une charge bien moindre que celle qu'il lui faudrait. Si j'ai bien compris, les segments polissent la surface interne du cylindre, et l'huile y accroche beaucoup moins. D’où usure prématurée.
 
ETI
Compagnon
7 Novembre 2013
758
FR-74
Bonjour Satamax
Quelle est réellement ta question ? Cherche tu a savoir si, vu la longueur peu importante, tu pourrais descendre en dessous de 16 carré ?
Tu ne donne pas la puissance du nouveau groupe, on l'imagine adapté au 37Kw du nouveau moteur.
Pour une intensité donnée, l’échauffement du conducteur reste le même quelque soit la longueur, se sont par contres les pertes qui vont être proportionnelles.
L'abaque à l'air conçu pour que les pertes ne dépassent pas 3%.
Sur un cable sous-dimensioné, en dehors de l'échauffement qui peut peut-être faire vieillir l'isolant prématurément, il y a surement aussi le problème des connexions : c'est peut-être elles qui vont souffrir si il n'y a pas suffisamment de surface de contact entre le cuivre et les cosses.
 
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 035
FR-83
Merci les gars.

Donc, je sais bien que les abaques donnent 35kw et 145m maxi pour du 16.

Alors, je ne suis pas tout à fait innocent en électricité.

Et la résistance d'un mètre de cuivre, ou de 15m, et de 145m n'est pas la même. Je ne comprends pas réellement cette limite d'échauffement. Quoique peut être, plus le cable chauffe, plus sa résistance augmente. Comme une résistance en électronique.

Quid de cette marge énorme entre 0 et 145m ?

Je ne vois nulle part stipulé la différence entre cable souple et cable rigide. Et pourtant, il me semble qu'il y en a une.
Alors pourquoi poser la question ?
Les abaques sont définis par la norme pour les puissances/intensités qui vont être mises en jeu.
Hors ces derniers ne proposent rien en dessous d'une certaine longueur, dans ton cas entre 12 et 14 A par phase :16mm² = 32m
Nous on a essayé de répondre à ta demande, après libre à toi de ne pas respecter la préconisation.
La marge proposée doit inclure pas mal de variables quelques unes connues d'autres qui nous échappent.

Pour le glaçage on ignore le temps d'utilisation, si c'est régulier ou au contraire périodique.
Ayant entretenue de gros de GE,, ces derniers étaient maintenues en températures en permanence sur leurs circuit de refroidissement et gasoil.
Pour des mises en routes à chaud afin d'en limiter l'usure (30% à froid, glaçage garantie ) et une mise en charge progressive pas à la mode bourrin.
Les circuits d'injection et de suralimentation surveillés et analyse d'huile mensuelle avec vidanges programmées rapprochées.
Là, c'était des GE avec injection mécanique.
Si le GE tourne en charge réduite souvent et que son circuit d'injection est saint, il faudra vidanger plus souvent pour éviter la dilution de gasoil dans l'huile (imbrûlés et autres saloperies) qui altèrent la qualité de l'huile.
 
Dernière édition:
Satamax
Compagnon
8 Avril 2009
1 103
Mic Eti

J'avais un groupe de la seconde guerre mondiale, pas en super forme. Ne voulant plus me faire du souci, j'ai essayé de me trouver un truc en bon état. Mais il fait 144kw. Chopé localement, pas trop cher. J'ai le préchauffage dessus. Je ne veux pas descendre en dessous de 16mm². J'mettrais bien du 25, mais, le problème de souplesse du cable est important. Je rêve d'un enrouleur automatique.

La, vers les 20 secondes, on peut voir le cable acier avec les roulettes, et le cable électrique en dessous.
Ca se fout tout le temps en travers.

Le top pour moi serait d’enlever le cable métallique porteur, et de trouver un système a enrouleur, ou contrepoids. Qui rétracte le cable électrique en même temps que la scie recule. D'ou mon questionnement sur le diamètre. J'avais même envisagé un moufle avec un contrepoids.

Mic_83, si tu me dis qu'avec 22kw sur un groupe de 144kw, il ne vas pas glacer. Je ne me prends pas la tète.

Si vous avez une autre idée pour le retour du cable.

Je suis tout ouïe.

Merci les gars.
 
Daniel Pouzenc
Compagnon
9 Février 2013
536
31800 Labarthe-inard
Bonjour,
L'enrouleur peut être séduisant mais il est beaucoup moins fiable que le système actuel. Il y-a un ressort spiralé, des rouleaux d' entrée de câble, un jeu de bagues collectrices et leurs balais.... De plus du fait de l'enroulement la section du câble doit être augmentée (mauvais refroidissement) et suivant les enrouleurs et les longueurs de câbles le câble est parfois spécial.
dans cette installation la section du câble doit être calculée en fonction du moteur de la scie et du disjoncteur au départ de la ligne. La puissance du groupe n'intervient que dans le calcul de l'intensité de court circuit et risque d'imposer un disjoncteur spécial vu le faible icc d'un groupe électrogène.
Pour le fonctionnement à faible charge, j'ai connu des groupes dans ces conditions on régulait le refroidissement pour garder la température haute, on réglait l’injection le plus pauvre possible et on surveillait la qualité de l'huile (analyses fréquentes et vidange dés que polluée).
Si ton moteur est turbo c'est plus difficile à gérer car la pression de suralimentation reste basse.
 
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 035
FR-83
Bonjour à tous et toutes,

Satamax, D'entrée tu n'as pas tout dit !
La puissance de l'ancien GE ?

Le nouveau est dans un rapport de 6.5 par rapport au moteur électrique de ta machine et surdimensionné s'il n' alimente que cette dernière
Ce n'est pas le remplacement du moteur électrique de 22 à 37 kw qui va fondamentalement y remédier.
Pour éviter l'encrassement du moteur il faut une charge d'au moins 40%, idéalement une plage de fonctionnement de 75%.
Le nouveau moteur du GE est à injection mécanique ou common rail ?

N'y a t-il pas de possibilités d'alimenter autre chose pour se rapprocher d'un rapport > à 40% ?

Pour le câble, faudra utiliser du "souple",, c'est une évidence et oublies le système d'enrouleur qui reste compliqué et cher et ne t'apportera pas grand chose de plus.
Par ailleurs le câble pour enrouleur est étudié pour supporter des contraintes mécanique (étirements-frottements.....) et nécessite un chemin de câble (déroulé) protégé.

Tu ne nous as pas précisé la durée de fonctionnement du GE !

A+
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut