Digression Horlogère - Arrêtage Breguet

Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
1 191
dijon-cote d'or-21
je suis retourné a ces deux message, je ne comprend toujours pas, vous dite au message que le sillon maintien la goupille, comment?
au message 25 on vois deux "bourrelet", l'un étant faisable au moment de la fabrication de la goupille, comment est fait l'autre coté?une goupille pour tenir la goupille? (sa me semble trop petit) j'ai bien chercher sur google avec vos mots "goupille a maintien" rien n'en ressort a part des goupille avec un ressort et une bille...
 
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 041
Cher
une goupille pour tenir la goupille?
C'est ainsi que je comprends le dessin. En plus, les goupilles ne sont pas traversantes !

Je vous abandonne pour un dîner d'affaire, à demain.
Bonnes affaires ! Pour faire des affaires, le bien fondé des arguments compte peu, ce qu'il faut c'est du charisme et de la persuasion.

Tous ces échanges me rappelle les joutes épiques que nous avions eu dans une autre discussion sans fin. Mais notre ami a effacé ces messages, le coquin :

https://www.usinages.com/threads/sur-letabli-chronographe-rattrapante-louis-leroy.116636/page-9

Sacré Albert ! Tu ne serais pas un peu négationniste ?

@+
JC.
 
  • Haha
Reactions: jdg
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
le sillon maintien la goupille, comment?
De part sa profondeur et sa forme galbée (travail au cisaillement) ainsi que par le carré.

on vois deux "bourrelet", l'un étant faisable au moment de la fabrication de la goupille, comment est fait l'autre coté?une goupille pour tenir la goupille? (sa me semble trop petit)
Pas de bourrelet. Deux minuscules goupilles non débouchantes opposées horizontales de maintient ...(jus d’ail...etc)

Et souvenez vous que ces conceptions datent mécaniquement de l'époque Breguet !

A demain avec plaisir.
 
Dernière édition:
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
1 191
dijon-cote d'or-21
minuscule c'est presque encore trop gros non? comment tailler, percer aussi petit a cette époque? et puis justement a cette époque (de quand parle t'on exactement?) n’était il pas plus simple de concevoir une plaquette avec une came, une vis traversante, plutôt qu'un montage de micro goupille sur une mini goupille?
 
LCO
Nouveau
5 Novembre 2018
26
Lausanne
Ne sous-estimez pas les anciens, à cette époque, ils perçaient déjà du rubis naturel au dixième de millimètre.
Après, c'est sur que dans le cas présent c'est se compliquer la vie pour pas grand chose... Après allez-savoir, si jdg a suivis cette réflexion aujourd'hui, pourquoi est-ce quelqu'un n'aurait pas fait de même à l'époque ? (Même si à titre personnel, j'en doute fortement^^)

Ci-dessous, l'arretage d'une breguet de 1804.
IMG_2188.JPG
 
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
Bonjour,

Après allez-savoir, si jdg a suivis cette réflexion aujourd'hui, pourquoi est-ce quelqu'un n'aurait pas fait de même à l'époque ?
A votre avis on détournait comment un brevet Breguet...?

à cette époque, ils perçaient déjà du rubis naturel au dixième de millimètre
Au 1/100 !

Ci-dessous, l'arretage d'une breguet de 1804.
1573236826686.png


Non une mauvaise "variante d'arrêtage Breguet" certainement pas sur un gousset Breguet.

Et maintenant dodo. A demain.
 
Dernière édition:
Haut