Determiner courant de court-circuit

  • Auteur de la discussion ALSABRICOL
  • Date de début
A
ALSABRICOL
Ouvrier
10 Nov 2009
495
ALSACE
  • Auteur de la discussion
  • #1
Hello,

Je dois déterminer le dimensionnement des disjoncteurs d'alternateur repère 16 et 26 sur le schéma ci-joint.
Pour cela on me demande de calculer le courant amené par les alternateurs G1 et G2 et le courant amené par le réseau. Avec ces 2 valeurs il me faut ensuite déterminer le courant de court circuit maximum vu par les disjoncteurs.

Ma question : es ce que le réseau est vraiment à prendre en compte pour le dimensionnement de ces disjoncteurs ?
Précision : dans l'énoncé on n'indique pas l'endroit du court circuit. Par contre on me donne les tensions de court circuit des transformateurs et les réactances des alternateurs.

IMG_6581.JPG
 
remi30132
remi30132
Ouvrier
8 Août 2016
481
nimes
Inominal = 43 000 000 : 10 000= 4300A
ça donne déjà une première idée du calibre

si on considère Zfil = 0
Utransfo=Zgen * I
Utransfo_cc / Zgen_cc = Icc

ne pas oublier qu'il faut aussi choisir le calibre en fonction de la section des fils
 
tooof
tooof
Ouvrier
5 Juin 2017
384
Grasse (06)
Non, le réseau n'est pas à prendre en compte pour le calcul des ICC ! Imagines la taille des fils pour tenir 4.3 kA !

Cela concerne uniquement la sélection des dispositifs de coupure. :wink:


EDITION :

J'avais pas vu les puissances en jeu ! on rentre dans un domaine qui m'est inconnu, ne pas tenir compte de mes remarques probablement inadaptées :oops:
 
Dernière édition:
Calamentran
Calamentran
Compagnon
Bonjour

Je dois déterminer le dimensionnement des disjoncteurs d'alternateur repère 16 et 26 sur le schéma ci-joint.
Pour cela on me demande de calculer le courant amené par les alternateurs G1 et G2
Calculer les réglages avec un unifilaire comme celui-ci, il ne faut pas trop rigoler et préférer faire appel à des logiciels de calcul conformes à la CEI 60909 en connaissant les caractéristiques détaillées des alternateurs (statisme, réactances, etc.). Les protections d'alternateur, surtout de cette puissance, ne se résument pas à une simple protection ANSI 50-51 mais c'est un peu plus compliqué mais se serait s'éloigner de la question posée.

Pour une approche vite fait sur un coin de table, pour les disjoncteurs 16 et 26 tu peux partir sur un courant d'Icc max de 3 x In c'est à dire 3x43000/10x1,732 = 7440 A avec une tempo de l'ordre de 250 - 300 ms. Ci-après, un bout de graphe explicatif :
537px-DB422643_FR.svg.png


Si les 2 alternateurs en service, il suffirait de rajouter une protection directionnelle ANSI 67 sur chaque pour éviter que l'un débite sur l'autre en cas de CC.

et le courant amené par le réseau.
Sur ton unifilaire, je ne vois pas d'arrivée réseau. Merci de préciser et si c'est le cas, il faudra préciser si les alternateurs sont en simple normal / secours ou s'ils sont couplables au réseau.

Ma question : es ce que le réseau est vraiment à prendre en compte pour le dimensionnement de ces disjoncteurs ?
Ça dépendra - en partie - de la réponse au point ci-dessus tout en sachant qu'une protection se détermine toujours de l'amont (le générateur) vers l'aval (le tableau et ses départs) c'est à dire du bas vers le haut dans ton cas. Pour faire simple, on protège l'amont, pas l'aval.

Autre remarque : pour 43 MVA, j'imagine que se sont des turbo-alternateur (turbine à gaz ?). Dans ce cas, il faut faire très attention si tu ne veux pas que ta turbine se satellise en cas d'ouverture inopinée de 16 ou 26 ou d'une perte brusque de charge et à minima poser la question au constructeur sur ce qu'il a prévu dans ce cas. Mais ceci est une autre problématique.

Pour ton info, je te joint le cahier technique 158 de mon vieux camarade Benoit de METZ-NOBLAT avec qui j'ai pas mal bossé dans le temps.

A ta dispo si plus.
 
Fichiers joints
Dernière édition:
G
Guy69
Compagnon
3 Mar 2009
1 233
FR-71170
Ben voilà, yaka demander!
Bravo messieurs, je suis impressioné par la somme des savoirs sur ce forum!

Bonne journée!
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
4 969
nord
hello
par contre moi je suis très étonné que tu poses cette question sur le forum :shock:

vu le schéma ça concerne quand même du "lourd" et ça demande des compétences certaines!
tu n'as pas forcément ces compétences, ou limite.. alors pas de collègues ou bureau d’étude pour t’épauler??

Dans qu'elle branche travailles tu ?
 
G
Guy69
Compagnon
3 Mar 2009
1 233
FR-71170
Alsabricol parle d'énoncé.
C'est probablement dans le cadre d'un cours/formation, pas d'une application en situation réelle.
Mais il va nous dire.
bonne journée
Guy
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 388
FR-29 Brest
si tu ne veux pas que ta turbine se satellise
Hors sujet: dans mon jeune temps notre prof d'électrotech nous avait assuré que c'était arrivé à un alternateur en cours d'essais dans un centre EdF ... que la machine était passée en survitesse, que les barres du rotor de l'alternateur avait été expulsées des encoches, bloquant instantanément la machine, qui avait alors été arrachée de son socle et était passée à travers le toit pour retomber dans un champ de l'autre côté de la Seine :shock:. Donc peut-être suite à un perte de charge brutale ?
 
Dernière édition:
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
1 734
Flers 61100
La même aventure est arrivé dans la salle de manip. des élèctros de mon lycée, a toute petite échelle, la machine a pris le chemin de la benne a déchets, ce qui a entrainé un échange de propos "virulants"
Salutations.
 
Calamentran
Calamentran
Compagnon
Re
Salut BF29 !

dans mon jeune temps notre prof d'électrotech nous avait assuré que c'était arrivé à un alternateur en cours d'essais dans un centre EdF ... que la machine était passée en survitesse, que les barres du rotor de l'alternateur avait été expulsées des encoches, bloquant instantanément la machine, qui avait alors été arrachée de son socle, et était passée à travers le toit pour retomber dans un champ de l'autre côté de le Seine :shock:. Donc peut-être suite à un perte de charge brutale ?
Je confirme ... la loi de la conservation de l'énergie. Le délestage rapide (load shedding en rosbif) des turbos a été une de mes petites spécialités dans le temps en plateforme off-shore ou dans le désert au Qatar.
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
4 969
nord
ors sujet: dans mon jeune temps notre prof d'électrotech nous avait assuré que c'était arrivé à un alternateur en cours d'essais dans un centre EdF ... que la machine était passée en survitesse, que les barres du rotor de l'alternateur avait été expulsées des encoches, bloquant instantanément la machine, qui avait alors été arrachée de son socle, et était passée à travers le toit pour retomber dans un champ de l'autre côté de le Seine :shock:. Donc peut-être suite à un perte de charge brutale ?
ce n'est pas tout a fait ça :wink:
ce n'est pas un centre, mais la centrale de Porcheville en 1977
une très bonne vidéo de l'accident:

Je n'aurai pas voulu être là quand ça c'est mis a vibrer..
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 388
FR-29 Brest
une très bonne vidéo
Très impressionnant :eek: ! Il y a des commentaires qui valent leur pesant de cacahouètes ... "le circuit magnétique a été fortement affecté" ... "l'ensemble est resté curieusement posé en travers entre les deux corps". Finalement on ne connaît pas les causes réelles de l'accident ?

la centrale de Porcheville en 1977
L'accident dont je parlais est antérieur à 1973 ... et avait dû se produire peut-être 5 ans avant ... autour des années 68 probablement ...
 
Dernière édition:
A
ALSABRICOL
Ouvrier
10 Nov 2009
495
ALSACE
Bonjour à tous,

Je ne pensais pas engager une telle discussion. Mais effectivement il y a sur ce forum des passionnés qui partagent volontiers leurs connaissances. Merci à tous.
Je vous dois donc plus d'explications.
Sachant que j'ai une lointaine formation d'électricien, un voisin m'a soumis ce petit problème.
C'est en quelque sorte un défi qu'il m'a lancé.

Calamentran tu as raison l'installation est bien du coté de Mulhouse dans une des centrales hydrauliques sur le Rhin. Elle est en fonction depuis quelques dizaines d'années.

Cet exercice, vous l'aurez compris, reste un cas d'école. Le choix d'un disjoncteur n'est pas à la porté d'un bricoleur comme moi.
J'ai comme l'impression que mon voisin veut me "piéger" et m'entrainer dans des calculs inutiles.

Alors j'ai quand même fait des recherches et calculé le courant de court circuit des alternateurs.
Je trouve un courant de court circuit permanent 2 480 A. En fait la valeur exacte n'a pas d'importance pour la suite de mon raisonnement.

Supposons qu'un court circuit se produise sur le réseau 63 kV. Les disjoncteurs 3910 et 3920 (et d'autres s'il y a d'autres alternateurs qui aliment le réseau 63 kV) devraient protéger les transformateurs TR1 et TR2.

Supposons qu'un court circuit se produise entre TR1 et le disjoncteur 3910. Le réseau et G2 débitent sur ce court circuit. Que va faire le disjoncteur 3910 ?

On peut déplacer le court circuit entre TR1 et le disjoncteur 16.

Pour moi, dans les 3 cas, le disjoncteur 16 ne sera traversé que par l'intensité de court circuit produit par G1.

Voila mon analyse d"électricien (domaine BT). Mon raisonnement est un peu simpliste d'où ma question de hier soir
"es ce que le réseau est vraiment à prendre en compte pour le dimensionnement de ces disjoncteurs"

Bonne après midi à tous
 
Haut