des gros moteurs !!!

ZAPJACK
Compagnon
4 Juillet 2010
2 974
Namur (B)
Durant la première guerre, la France maitrisait 75% de la production mondiale de moteur d'avion
En production propre et sous licence.
Le regroupement de toute ces Sté à donné naissance "in fine" à la SNECMA devenue entretemps le groupe SAFRAN
Avec comme clef de voute le fameux "LEAP"
LZ
 
yvon29
Compagnon
31 Juillet 2012
3 054
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

Il faut absolument aller voir le musée SNECMA , pardon Safran : Horaires etc... sur son site
Collection sensationnelle de moteurs et turboreacteurs, moteurs fusée et de sattelites....
Il y a aussi une magnifique collection de motos !!!


Oui effectivement toutes les entreprises qui produisaient des moteurs d'avion ont collaboré et ont été nationalisées en 45...
Sauf, une des rares, sinon la seule : Hispano Suiza...
Et ça a donné lieu à création de SNECMA pour les moteurs ( à pistons pistons... plus tard à réactions ).


Au passage ( à radada.... :wink: ) :
Avec comme clef de voute le fameux "LEAP"
Le Leap n'est que le fruit de la généalogie SNECMA : Cfm, M88, M53, Olympus, ATAR...
Les gens qui ont fait ces moteurs à pistons ont participé aux turboreacteurs.
J'ai travaillé avec certains d'entre eux...
J'ai connu aussi ( en 80 ) un des derniers Allemands qu'on avait réussi à « récupérer » en 45 , les Américains, Russes et Britanniques avaient déjà fait leur marché ....

Une telle technologie ne peut pas s'inventer du jour au lendemain....

Ceux qui s'y essayent ont bien des difficultés : les Indiens qui ont je pense jeté l'éponge...
 
Dernière édition:
springer
Compagnon
12 Avril 2011
724
cantal
  • Auteur de la discussion
  • #5
bonsoir le plus époustouflant est la cylindrée de certains moteurs j'ai vu pour l'un d'entre eux plus de 50 litres :smt107 :smt107 :smt107
et puis le nombre de pièces pour les réaliser l'ajustage de tout cela il devait y avoir de sacrées machines pour usiner ces moteurs
 
yvon29
Compagnon
31 Juillet 2012
3 054
FR-77250 Fontainebleau
Bonsoir


il devait y avoir de sacrées machines pour usiner ces moteurs
Il y avait 4 usines de Gnome et Rhône : Kellermann (Paris), Gennevilliers, Argenteuil et Limoges (bureau d’étude).

Seule celle de Gennevilliers existe encore , c'est resté la forge + fonderie + usinage de SNECMA , pardon Safran....

L'usine boulevard Kellerman fabriquait entièrement les moteurs en double ou triple étoile...
Les bancs d'essai au sous sol cachaient leurs gaz d'échappement sur les toits...

Voir ce pdf sur Kellerman

Il y avait sûrement les plus belles machines du marché...


En particulier, juste avant guerre, G&R avait fait venir des USA des fraiseuses spécifiques que les Teutons ont expédiées outre Rhin rapidement.

Après guerre, un militaire ( un commandant - voir ça au musée...) a passé un bon moment à parcourir l'Allemagne pour rechercher nos bécanes...
Les rares retrouvées étaient rincées.

On aurait mieux fait d'accepter le plan Marshall ( merci le grand Charles...) .
On n'a jamais pu rattraper le retard.

L'usine de Kellerman est devenue et restée SNECMA jusque vers 1968 où ça a déménagé à Corbeil et qu'on à commencé la série des ATAR et aussi pas le fab pour Pratt et Witney ( JT8...), puis M53, cfm...

les machines nécessaires étaient plus grosses , en particulier beaucoup de tours verticaux et parallèles , des grandes brocheuses et beaucoup de tolerie.

O tempora o mores ( orthographe ???... )
 
Dernière édition:
ZAPJACK
Compagnon
4 Juillet 2010
2 974
Namur (B)
On aurait mieux fait d'accepter le plan Marshall ( merci le grand Charles...) .
On n'a jamais pu rattraper le retard.
Pas d'accord, de Gaulle à eu raison de refuser le plan Marshall (qui est à mon sens la plus grosse arnaque de l'après-guerre)
Il faut lire les conditions commerciales, c'est tout bonnement de l'escroquerie!
Les Américains ont méthodiquement bombardés les usines aéronautique française sous le couvert des "dégâts collatéraux"
Ces bombardement ont quand même fait 50.000 morts français, pour rappel
de Gaulle à eu la présence d'esprit d'aider massivement l'industrie aéronautique française post seconde guerre.
C'est grâce (notamment) à lui que Safran existe aujourd'hui.
Et le retard, il a été rattrapé, car Safran est leader mondial dans son domaine (Quoique GE soit dans le capital)
Là où le plan Marshall à écrasé l'Europe, c'est dans l'agriculture (John Deere, MF, New Holland....)
Dans le génie civil aussi (Caterpillar, Case, Terex....)
Mais ceci est une autre histoire
LeZap
Au passage, merci pour la doc que je lirai avec délectation.
A mon tour de vous proposer une petite lecture
LeZap
 
Fichiers joints
marc le gaulois
Compagnon
27 Janvier 2016
2 632
Bonsoir




Il y avait 4 usines de Gnome et Rhône : Kellermann (Paris), Gennevilliers, Argenteuil et Limoges (bureau d’étude).

Seule celle de Gennevilliers existe encore , c'est resté la forge + fonderie + usinage de SNECMA , pardon Safran....

L'usine boulevard Kellerman fabriquait entièrement les moteurs en double ou triple étoile...
Les bancs d'essai au sous sol cachaient leurs gaz d'échappement sur les toits...

Voir ce pdf sur Kellerman

Il y avait sûrement les plus belles machines du marché...


En particulier, juste avant guerre, G&R avait fait venir des USA des fraiseuses spécifiques que les Teutons ont expédiées outre Rhin rapidement.

Après guerre, un militaire ( un commandant - voir ça au musée...) a passé un bon moment à parcourir l'Allemagne pour rechercher nos bécanes...
Les rares retrouvées étaient rincées.

On aurait mieux fait d'accepter le plan Marshall ( merci le grand Charles...) .
On n'a jamais pu rattraper le retard.

L'usine de Kellerman est devenue et restée SNECMA jusque vers 1968 où ça a déménagé à Corbeil et qu'on à commencé la série des ATAR et aussi pas le fab pour Pratt et Witney ( JT8...), puis M53, cfm...

les machines nécessaires étaient plus grosses , en particulier beaucoup de tours verticaux et parallèles , des grandes brocheuses et beaucoup de tolerie.

O tempora o mores ( orthographe ???... )
Pas du tout d'accord pour ce qui est du plan Marshall, mais en tout cas, merci pour cette intervention et ce lien vers Kellerman

Marcus
 
La bidouille
Ouvrier
11 Décembre 2014
430
FR-80 ou ailleurs
Le dernier fabriquant de gros moteurs français Pielstick (à St Nazaire ) a été repris par M.A.N, les SACM, Duvant, Crepelle ont eux été absorbé par Wartsila quand à Moteurs Beaudoin ce sont les chinois de Weishaî ( qui voudrai dire "couillu" en chinois )qui ont fait mains basses dessus...
Le gros moteur c'est mon gagne pain, de 27 litres pour les petits et jusqu'à 592 litres pour les plus gros, du rapide et du semi-rapide.
 
Roland DENIS
Compagnon
9 Septembre 2010
1 462
vendee
Hello j'ai plaisir lire car ayant oeuvré durant 38 années dans l'usine de Corbeil je connais pas mal les machines oui des commandes numérique dés les années 60 mais surtout des ""compagnons ""avec des idées et des combines et des mains d'or .
 
tydji
Ouvrier
24 Décembre 2013
342
Pas d'accord, de Gaulle à eu raison de refuser le plan Marshall
Plan d'aide ou pas, les Américains avaient tout anticipé. Ils auraient pu intervenir bien plus tôt mais on attendu que le front Est finisse les Allemands pour s'engager. Ils n'ont pas aidé la résistance Française.
DeGaulle n'était pas le bienvenue en France pour les USA. Ils savaient qu'il réussirait à fédérer les Français pour que la France redevienne une nation souveraine. Ce qu'ils ne voulaient pas.
Quand on voit ce qu'il se passe en ce moment avec la justice Américaine (Affaire Alstom entre autre)... les USA sont dirigés par des impérialistes.
Et oui,les Americains ont détruit toute possibilité de développement dans l'industrie agricole. Vive le libre échange à gogo. Le dollar est une monnaie qui n'est pas contrôlée. On ne sait même pas combien de dollar il y a en circulation. Mais comme elle est la monnaie de référence dans les échanges commerciaux, ...
Effectivement, l’ingénierie Française permet de tenir le rang.
Mais c'est de politiques intègres que la France a besoin !
Si EDF est devenu le premier électricien mondial, c'est par la volonté politique de DeGaulle de métriser l'énergie nucléaire pour que la France soit souveraine. Lisez le booking de Perfitte : ce n'est pas d'intelligence qu'il manquait, c'est d'un "guide" débrouillard pour mener les recherches et gérer les investissements. Autrement dit, pas un Énarque
Mais là encore, l'Union Européenne interdit tout monopole d'Etat, donc EDF c'est finit ! Voyez que ces *** de fonctionnaires annoncent sans gêne qu'ils vont privatiser les barrages hydroélectriques ... on marche sur la tête.
Enfin bref, j'ai envie de dire que tout de même, si les Français voulaient devenir souverains en toutes matières, ils le pourraient !
Concernant l'aviation, il semblerait que certaines personnes en France ont été problématique quant à la reconnaissance des inventions de Coanda ! N'oublions pas qu'en 1910 il présentait le premier avion à réaction avec compresseur en fonte d'alluminium (entre autre) !!!! Eiffel a dit "Jeune homme, vous êtes né 30 ans trop tôt" !!
Vous imaginez ce qu'aurait été la première guerre mondiale si les Français avaient développé cette idée ?
Enfin bref, les Français à la pointe des technologies, des industries et techniques, des savoirs, il y en a des tonnes. Vive la France !
 
champimatic
Compagnon
2 Mars 2014
1 715
77420 Seine et Marne
On ne sait même pas combien de dollar il y a en circulation. Mais comme elle est la monnaie de référence dans les échanges commerciaux, ..
Hé oui la planche à billets ! Plus grave comme le dollar etait garantie en or, quand la France a voulu échanger ses dolards contre de l'or les USA ont dit pas assez d'or , qua cela ne tienne comme on a tous besoin de petrole on le payera en dollar , puis à la première guerre du golfe une fois finie Sadam 25% du petrole a dit dorénavant mon petrole se payera en euros! La banque fédéral " pas possible on fait faillite " solution : ils ont des armes de destruction massive et booum on continue de payer le pétrole en dollar................
 
Haut