démontage vieux lustre récalcitrant

lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 295
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour

J'avais récupéré au sens propre, à la fin d'un vide grenier ce lustre.

IMG_3180 (Small).JPG

J'avais pensé le démonter pour récupéré les spots et bien je n'ai pas trouvé de moyen non destructif.
C'est l'articulation qui me pose problème.
IMG_3182 (Small).JPG

C'est donc du jetable sauf si quelqu'un a réussi.
Je sais bien que l'on peut aussi en acheter...
Qu'en pensez vous ?

cdlt lion10
 
serge67
Compagnon
28 Décembre 2015
585
bas-rhin
Bonjour ,moi perso ça a bien été monté ,donc c'est démontable (et sans que ce soit cassé ) ,faut juste trouvé comment ,je pense d'abord voir si tu peut enlever côté barre arrondie ,puis a l'interieur de la petite barre de jonction ,tu peut démonté l'articulation ,mais de la je ne voit pas faut soit deux trois photos ,soit essayer de démonter ,case tête chinois ( dans tout les sens du terme ):roxxx:
 
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avril 2012
4 612
FR40 / FR64
Bonsoir,
Tu as une vis côté réflecteur qui doit sûrement libérer l'abat jour. Côté support, si c'est comme ceux que j'ai récupérés pour ma fraiseuse, c'est vissé niveau du renflement, à moins que le petit truc qui dépasse à droite soit une goupille.
Ce genre d'articulation c'est assez standard, et elles sont toutes à peu près sur le même modèle.
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 027
planète terre
Bonjour,

ce type de luminaire (qui n'est pas vraiment un lustre) a douilles GU10 sont des vraies chieries a démonter !

tenter de démonter :
-L'abat jour (dévisser les vis, si il y en a)
-la douille (hélas, ici, c'est une GU10, et souvent, comme ça a beaucoup chauffé , et que ce sont des connexions rapides a bornes a ressort sans vis, le démontage de ce type de douille tourne a la destruction ...prévoir le remplacement de la douille )
-voir si il est facile ou non de démonter l'articulation, sinon essayer de retirer le fil soit par l'avant ( pas toujours possible) soit par l'arrière et a deux (un qui tire a l'arière, un qui pousse les extrémités a l'avant, une fois la douille retirée )
-essayer de lubrifier le conduit métallique (avec du produit pour faciliter le tirage des fils d'installations dans les gaines flexibles d'installations encastrés)
 
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 295
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonsoir

J'ai passé un peu de temps hier pour essayer en vain de démonter sans destruction, sur ce luminaire qui comprend donc 3 spots j'en suis à 2 de démonter mais cassés. Bref c'est effectivement quasi indémontable sans destruction d'après mon expérience.

La douille démontée du réflecteur, on voit la douille avec le système de connexion à ressort, elle est donc cassée comme l'a dit @slouptoouut .
Les 2 vis fixent la douille sur la pièce en tôle tordue. Cette pièce supporte l'articulation et attache la douille sur le réflecteur par une vis.


Autre vue de la douille, avec vue sur la vis philips qui lie la pièce en tôle à la partie mâle de l'articulation.
IMG_3439 (Medium).JPG


Vue détaillée de l'articulation partie mâle. Le fil passe donc dedans, je pensais qu'elle était en 2 partie; 2 coquilles; mais non. L'extrémité est abimée car j'ai forcé pour l'extraire des trous oblongs dans le réflecteur.
IMG_3441 (Medium).JPG


Trous oblongs du réflecteur.
IMG_3444 (Medium).JPG


Même après avoir dévissé la petite vis sans tête j'ai du détruire en coupant à la scie à métaux pour le démontage.

IMG_3445 (Medium) - Copie.JPG

J'ai scié des 2 cotés de l'articulation pour la séparer du tube qui reliait les 3 spots.
J'obtiens donc cela ensuite. Le fil avec sa gaine protectrice isolante a été atteint !
IMG_3446 (Medium).JPG


Ensuite j'ai recoupé pour défaire l'articulation. Peut être qu'au coupe tube de plomberie cela aurait été plus propre et moins destructeur ?

Ensuite j'ai tenté de démonter la partie à droite sur la photo précédente.
Photo floue désolé, il apparait un filetage mais comment y accéder quand tout est monté ?
IMG_3448 (Medium).JPG


Il semblerait que la partie filetée est un alésage carré ! Mais je rien arrivé à dévisser.


En tout cas je ne comprends toujours pas comment c'est monté et comment est ce démontable sans destruction ?
Peut être qu'au montage le tube avec une entaille qui entoure la partie mâle de l'articulation est plus large puis resserrée ensuite, mais je ne vois pas de trace de presse sur l'extérieur de ce tube. Dans cette hypothèse une clé carrée serait introduite pour serre la partie filetée précédemment illustrée ?

IMG_3450 (Medium).JPG

Bref jusqu'à preuve du contraire ne pensez pas récupérer des spots d'un tel luminaire, heureusement c'était de la récupération.

cdlt lion10
 
Dernière édition:
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 027
planète terre
Bonjour,

@la bricole 76 : Ca doit faire déjà quelques lustres (c'est bien le cas de le dire !) qu'il n'est plus rentable de démonter et réparer de tels luminaire, et d'en faire une activité de travail !? (de nos jours, ces luminaires sont quasiment des consommables, ne coutent pas bien cher, et surtout ne sont pas fait pour être réparés, ni modifiés ... En cas de problème, on jette et on rachète un luminaire complet ! d'ailleurs, quand on achète un luminaire neuf, on trouve de plus en plus souvent dans la notice jointe a l'appareil, un paragraphe stipulant qu'on ne doit pas tenter de le réparer ou d'en changer le câble d'alimentation , lorsqu'il est défectueux, mais qu'il faut jeter l'appareil ! )

Ou alors, cela remonte au bon vieux temps des anciens luminaires , avec des tulipes ou des vasques en verre dépoli (voire, pour les plus luxueux, en cristal de Lalique ou en Gallé ...) avec des griffes ou rosaces en laiton (voir en bronze) et des douilles, tubes, et enbouts fileté au pas du gaz ( a 19 filets au pouce ... ce type de filetage résultais de la volonté de reconvertir les éclairages au gaz en éclairage électriques , avec le même outillage, et sans tout changer )
Ces anciens luminaires étaient plus facile a démonter et réparer ...Mais datent de 60 à 120 ans, et sont du domaine des brocanteurs et antiquaires (Mais ils ne seront pas mis au rebut, vu les prix parfois astronomiques qu'atteingent ces appareils d'éclairage ... sutout si c'est du Lalique, du Daum, ou du Gallé ! )
 
Dernière édition:
la bricole 76
Compagnon
21 Août 2014
1 292
76 bord de mer entre terre et mer
bonjour

je sais pour les infos de sécurité

mais c'était mon boulot
vendeur de luminaires
installation et réparation et SAV de diverses marques de luminaire
ou conversion d'ancien modèle aux normes ou électrification dans les règles
la réparation était agrée par les marques
ou une analyse juste pour savoir le souci et faire remonté l'info aux fabricants

voilà voilà
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 027
planète terre
Bonjour,

@la bricole 76 : O K, vous étiez vendeur et installateur de luminaires ... (ça devait être intéressant, surtout si il s'agit de luminaires un peu techniques dont il faut étudier la photométrie et l'adéquation du luminaire selon le lieu a éclairer ... Ou de luminaires pour équiper des "lieux de prestige", forcément d'une esthétique recherchée ... et d'un prix élevé, pas les trucs en plastique de chez Conforama, quoi ... )

Mais, au juste, faisiez vous aussi "du rétrofit" de luminaires très anciens , type "art déco" en Daum, en Lalique, ou en Gallé ? (il doit bien exister des cas ou de tels luminaires, anciens , donc ayant des chances d'être en défaut, ou n'étant plus aux normes ... doivent être refaits, et mis en conformité avec les normes, tout en préservant leur authenticité ... Les brocanteurs n'ayant pas forcément les compétences en la matière ? ! )
 
la bricole 76
Compagnon
21 Août 2014
1 292
76 bord de mer entre terre et mer
bonsoir

non vendeur pas d'installation chez les clients

mais l'installation des modèles expo dans les divers univers de vente de la surface

et les mises en scène des produits de marques actuelles ou repros de produits rétro

mais aussi la réparation de modèles anciens pour la clientèle avec les mises aux normes si la possibilité qui ne dénaturais pas l'objet

mais oui j'ai eu entre les mains de grandes marque

du Lalique du Gallé du Starck du Daum beaucoup de grands mon du luminaire

et de l'industriel

du GRAS du JIELDE du LUXE des MAZDA

et pas mal de marque d'outre manche
 
MARECHE
Compagnon
6 Février 2011
2 670
Nancy
Bonjour,
Je recommande le site "Falbala" qui a un grand nombre de pièces détachées pour luminaires anciens. Ils ont des fils torsadés de toutes les couleurs et aussi du fil isolé teflon pour les passages diffficiles.
Salutations
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 027
planète terre
Ah oui ...en effet ...

Et je suppose que vous conaissez aussi entre autre :
Lita (surtout connu pour ses spots, en fait une sous marque de Mazda )
B B T ( éclairage public et industriel, scialytiques pour salle d'opération )
Thorn (grande marque, de toute sorte d'appareil d'éclairage , qui existe toujours)
Girardin (éclairages de locomotives, puis lanterne de style et luminaires d'éclairage public )
Holophane (devenue Thorn, voire cette marque)
Cremer (anciens projecteur de scène et de tournage cinéma...)
...
 
la bricole 76
Compagnon
21 Août 2014
1 292
76 bord de mer entre terre et mer
bonjour

oui les LITA très bon projecteurs et spots a pince j'en ai encore cinq ou six qui traine a la maison

CREMER pas travaillé avec mais j'en ai trouvé plusieurs dans les brocantes d'ailleurs donné a un ami

GIRARDIN HALOPHANE et BBT surtout pour les extérieurs plus quand j'était en maintenance électrique

pour la photométrie c'était mon collègue thierry

et les installateurs eux c'était de la sous traitance

j'ai eu aussi des lampes

italienne SEMIRANA

belge RIJO

les KAISER

les HADER

des lampes de bureaux MONIX et ALUMINOR si c'est bien ça

mais bon ça c'était avant il y a vingt ans

mais aussi beaucoup de modèle sans noms ni marque

pour les lampes c'était avec CLAUDE
 
Dernière édition:
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois

Dernières discussions

Haut