démontage transfo dans lampe waldman 24 volts

  • Auteur de la discussion lion10
  • Date de début
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 724
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir

Je souhaite démonter le transformateur d'une lampe waldman, souhaitant la câbler autrement.
Il est collé dans le tube carré, j'ai frappé mais il n'a pas glissé.
Je parle de transformateur avec 3 fils supposés être du secondaire mais comme c'était une lampe avec néon était ce un starter non isolé du secteur ?

Comment puis je terminer le travail commencé, car je n'ai plus le choix...
IMG_4982 (Small).JPG


cdlt lion10
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 990
mais comme c'était une lampe avec néon était ce un starter non isolé du secteur ?
Très certainement un ballast (self). De mémoire ce genre de lampe n'a pas de starter, c'est l'appui prolongé sur le bouton marche qui en tient lieu ...:wink:
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 724
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonsoir

Ok merci, si tel est le cas je n'ai pas de regret à avoir car cela aurait été dangereux puisque non isolé du secteur.
A défaut de défaire ce ballast qui empêche de passer des fils pour un autre câblage d'éclairage à led il aurait peut être été possible de passer à travers le ballast mais il est sans doute un peu trop résistif et il y aurait une chute de tension.
Mais en tapant avec un bout de bois j'ai sectionné l'extrémité des fils du ballast.
J'attaquerai peut être un perçage transversal du ballast à la perceuse à colonne ou par un travail de patience le pourtant du ballast collé à la dremel.
cdlt lion10
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 248
Flers 61100
L'avantage, cet éclairage est équipé de 2 tubes ce qui évite les dangers de l'effet stroboscopique ( fraise tournante vue arrêtée comme les roues de chariots dans les westerns ).
Salutations.
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 724
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonsoir

Je n'avais pas pensé à cela, je me réserve éventuellement la possibilité d'y mettre une petite ampoule halogène basse tension, sinon pour les led, si l'alimentation est bien filtrée cela devrait annuler l'effet.
cdlt lion10
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 429
Pas de Calais
Je suis surpris du titre « lampe 24 v » !
Pour celles que j’utilise, c’est du 220 v.
J’en ai avec un transfo 220/24 dans le tube mais ce sont des halogènes.
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 248
Flers 61100
Sur ma fraiseuse Crouzet c'est bien 2 tubes neon.
Salutations
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 724
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonsoir

J'ai vu 24 volts sur le plastique, mais c'était bien une alimentation 220 v car il y avait une prise 220v.

Je l'ai achetée avec un tube teinté rouge mais je ne l'ai jamais branchée voulant déjà la démonter pour l'inspecter voire parfaire l'isolation par prudence.
cdlt lion10
 
slk
slk
Compagnon
22 Juil 2017
1 387
Be-7100 La louviere
Ça ressemble à un couvercle pivotant. Enlever la vis du bas et faire pivoter
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 724
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bonjour

J'ai fait quelques mesures de résistances rapides qui ont permis de mettre en évidence en pratique la non isolation de cette lampe du secteur 220V.
D'un coté il y a donc un fil noir N2 et un fil bleu B2 issus de la prise électrique, arrivant en entrée du ballast.
Dans le bloc plastique BLOC supportant les 2 néons il y a :
-un interrupteur spécifique,
-des liaisons entre les 2 tubes et l'interrupteur.

IMG_5523 (Small).JPG


En entrée de BLOC il y a 3 fils qui proviennent de la sortie du ballast :
- un fil noir N1,
- un fil bleu B1,
- un fil blanc BLA

IMG_5524 (Small).JPG



IMG_5561 (Small).JPG


Des mesures sommaires m'indiquent donc :
13 ohms entre N1 et N2,
0 ohm entre B1 et B2,
154 ohms entre N1 et BLA,
151 ohms entre N2 et BLA.
Il n'est pas exclu que certaines résistances soient en // dans ces mesures ou que les mesures soient imprécises s'agissant de bobinages mesurés avec un simple multimètre et pas un milli-ohmètre générateur de courant.
Les mesures ont été faites entre la sortie du ballast et l'entrée du ballast le BLOC étant retiré.
La lampe étant démontée et percée je ne saurais être en mesure de faire d'avantage de relevés qui de toute façon n'auraient aucun sens dans l'état.

Après passage d'une fraise avec la dremel sans succès, je pensais enlever la colle et meuler des extrémités de fer plat qui semblaient coincer le ballast dans le corps de la lampe. Mais finalement c'est avec une longue opération de perçage du ballast avec des forets longs puis extra longs en diamètre 8 mm que je suis parvenu à percer ce ballast afin d'y faire prochainement passer des fils pour un nouvel éclairage.
J'ai dû procéder par un perçage en retournant ma pièce perçant environ 14 cm d'un coté puis 7 cm de l'autre coté. Au final les trous sont assez suffisamment concentriques et la matière assez facile à percer avec une perceuse à colonne en forçant un peu plus que d'habitude sur le cabestan.
Comme d'habitude je dû jouer sur la hauteur de foret engagé dans la pièce pour tenter de préserver l'axe de perçage en descendant la table en attendant une grosse modification sur cette perceuse afin d'ajouter un dispositif anti rotation de la table lorsqu'elle descend ou monte avec la crémaillère.

L'inconvénient c'est que le tube de la lampe restera lourd et je n'ai pas atteint mon but initial. Mais percer avec un foret plus gros n'aurait pas été raisonnable compte tenu de mon montage de perçage, quelques vibrations plus conséquentes auraient pu beaucoup abimer la peinture grise de la lampe que je souhaitais préserver au maximum.
Pour ce type de perçage j'ai serré le tube carré de la lampe de 25 mm de coté environ sur un gros tube carré de 40 mm (pince étau de soudure et serre joint ), ce dernier étant serré verticalement dans l'étau croisé de perçage sur les quelques centimètres correspondant à la hauteur des mors.
Dans l'idéal il aurait fallu une grosse équerre fixée sur la table de la perceuse en lieu et place de l'étau croisé.

cdlt lion10
 
Haut