Démarrage moteur tri pompe avec contact pressostat NC au repos

  • Auteur de la discussion benoit01
  • Date de début
B
benoit01
Nouveau
11 Avr 2013
35
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, je souhaite mettre de façon classique le contact SPDT du pressostat de sécurité manque d'eau ( au repos le commun C et le contact NC sont fermés dès qu'il y a un peu de pression au démarrage, le contact bascule ( C et NO fermés) ) en série avec l'interrupteur M/A et la bobine A1 A2 du contacteur. le câblage doit donc se faire sur le contact NO et permettra à la bobine d'être alimentée. il faut que le contact du pressostat soit fermé au repos (NC), mais si on appuie sur l'inter, rien ne bouge, le contact repos est ouvert sur le pressostat.
Je vais donc câbler NO sur le retour de la bobine. En marche normale, le contact du pressostat est ouvert ( contact C et NO fermés) permettant à la bobine du contacteur d'être alimentée. Si la pression baisse en deçà du seuil programmé, le contact passe en NC ( contact C et NC ) fermé, provoquant l'interruption du circuit d'alimentation de la bobine, et l'arrêt du moteur.
Le petit problème que je soulève concerne le démarrage. Il est de savoir comment actionner la bobine au démarrage alors que le pressostat ouvre le circuit au repos. Il faut donc shunter provisoirement ce contact ( C, NO) pour établir le courant jusqu'à l'amorçage de la pompe qui va produire très vite de la pression et faire basculer le contact à NO ( contact C et NO fermé) permettant l'alimentation constante de la bobine. Si la pression baisse anormalement, le pressostat passe en NC coupant l'alimentation.
Solution : Je pense à un condensateur en parallèle sur les contacts C , NO qui pendant quelques secondes permettra le passage du courant, le temps que le contact bascule. Est ce réaliste ?
Le condensateur va t-il perturber la marche normale de la pompe ? : il va être court circuité par le contact C-NO et va donc se décharger ?.
Le condensateur va t-il perturber la coupure d'alimentation si baisse de pression anormale ? : Si la pression baisse, le contact passe à NC, le condensateur va se chargé et provoquer la coupure avec un petit retard . Je ne sais pas si cette situation est envisageable ? Autre solution avec 1 relai ?
Si vous pouvez me faire part de vos remarques, validation de ce système condensateur ou non. Merci par avance;

PS: la mise en oeuvre du condensateur nécessite alimentation circuit commande en continu, par exemple 24V continu.
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 370
Flers 61100
Dommage que le problème ne soit pas présenté avec le langage des électromécaniciens qui est le schéma .
Salutations.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 222
J'ai fait ce que j'ai pu avec Open Office.
Quelqu'un qui utilise Openoffice ne peut pas être totalement mauvais ... :-D
un logiciel très simple à utiliser, merci de me l'indiquer.
Qelectrotech est plutôt simple et donne des schémas de style électrotechnique 8-)

Pour votre affaire, ce qu'on ne saisit (enfin moi) pas bien, c'est comment vous voulez démarrer du début? Par l'application du 24V DC ? :eek:

EDIT : j'y vois un peu mieux avec le "schéma", il suffirait d'un bouton poussoir là où vous avez mis votre condensateur. :wink:
 
Dernière édition:
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 222
En regardant la proposition du condensateur, il y a plusieurs difficultés :
- il devra être de forte capacité pour maintenir le moteur en marche plusieurs secondes > au démarrage + montée en pression
- en cas de coupure, le condensateur retardera la coupure (comme vous l'avez vu), le temps de se charger mais ce n'est pas le plus embêtant. Une fois chargé, il le restera et ne fera donc plus effet, il faudra ouvrir l'inter M/A un "certain temps" pour le laisser s'auto-décharger. Comme vous ne saurez pas quand il est complètement vide, si vous refermez l'inter M/A trop tôt, le fonctionnement sera aléatoire. :???:
 
K
kiroul
Nouveau
27 Août 2018
41
Je ne pense pas que ca fonctionne avec un condensateur
Une des solutions serait d'utiliser un contact auxiliaire temporisé de ce style a rajouter sur le contacteur de la pompe :
471150

Le schema ressemblerai a ca :
471160

Au bout de x secondes, le contact auxiliaire s'ouvre, ce qui laisse le temps au pressostat de se fermer
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 222
Oui mais en cas de coupure par le pressostat, le contact auxiliaire se referme et le moteur démarre ... :???:
 
K
kiroul
Nouveau
27 Août 2018
41
Effectivement....
Ça marchera mieux comme ça, mais il faudra 2 relais dont 1 temporisé travail :
471164
 
remi30132
remi30132
Compagnon
8 Août 2016
641
nimes
Ne serait il pas possible de faire un auto maintient ou tu reste appuyée sur le bouton le temps le temps du démarrage
P_20190429_075639.jpg
 
B
benoit01
Nouveau
11 Avr 2013
35
  • Auteur de la discussion
  • #12
Merci à vous pour toutes ses réponses. Il est clair que je vais abandonner la piste du condensateur. Je vais étudier vos solutions et revenir vers vous.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 222
Ça marchera mieux comme ça, mais il faudra 2 relais dont 1 temporisé travail :
Pourquoi vous compliquer la vie ? Un seul relais temporisé dans le genre de celui du post #8 fera exactement le boulot.
Il n'y aura même pas forcément besoin d'alimentation 24V puisqu'il fonctionne aussi en 240VAC.
Au pire, si 400V sans neutre, sortir le point étoile du moteur ou un petit transfo 400V/230V 8-)
 
B
benoit01
Nouveau
11 Avr 2013
35
  • Auteur de la discussion
  • #14
Je n'arrive pas à accéder au site automation24 donné dans le post #8 ? (site inaccessible connexion non sécurisée ?
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 222
Chez-moi il est bien sécurisé par Comodo CA.
Vous pouvez ajouter une exception et éventuellement accepter leur certificat :wink:
 
B
benoit01
Nouveau
11 Avr 2013
35
  • Auteur de la discussion
  • #16
j'ai trouvé le schéma du 600XU assez peu explicite pour moi. J'alimente A1 A2 lorsque j'appuie sur l'inter de démarrage moteur. je travaille sur schéma 1 (delay) . J'alimente NO (schéma précédent) directement pendant X secondes programmées, en le branchant sur 16 ? (tension présente en 15 ?)
ci-joint spécif trouvé. Merci.
 
Fichiers joints
B
benoit01
Nouveau
11 Avr 2013
35
  • Auteur de la discussion
  • #18
Oui, bien compris, je n'avais pas vu le fonctionnement ( NC au repos, donc l'alim fait basculer sur NO).
Merci à tous, pour avoir contribué, et à osiver pour avoir finalisé ce montage que je comprends très bien.
Pour la petite histoire, ce pressostat est le pressostat manque d'eau, basse pression qui sera réglé autour des 06,07 bar.
J'utilise un pressostat ASCO de grande qualité avec une gamme de 0.5 à 2.5 bar (matériel d'occasion !). Il encaissera sans broncher les 4 ou 5 bars de fonctionnement normal, car sa pression d'épreuve dépasse les 10 bars. Je vais monter un deuxième pressostat ASCO ( gamme de 1.5 à 15 bars) pour limiter la haute pression si fermeture de vanne ou autre problème. Celui-ci ne pose pas de problème au démarrage, car il doit rester sur NC en fonctionnement normal. Les pompes sont également anciennes en triphasé 4 kw :
1 pompe SIHI multi étage et une pompe Baudot Hardoll centrifuge inox. Tout cela pour arroser avec le système d' aspersion Somahy Gontié.
 
Sujets similaires Forum Date
Mécanique (Hors usinage)
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Moteurs thermiques et véhicules associés
Électricité/électronique (Hors usinage)
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Moteurs thermiques et véhicules associés
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electronique spécifique CNC
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Fraiseuses
Haut