Décollage cône morse

C
CLAUDE10
Compagnon
21 Mai 2008
1 975
Aube 10
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir à tous

Voici la méthode que j'utilise pour décoller les outils à cônes morse de la broche de ma fraiseuse sans faire souffrir les roulements.

@+ Claude.

IMG_2500.jpg
Le cône est décollé (on voit le morceau de clé allen descendu de 2 mm) et les roulements n'ont pas encaissé les chocs

IMG_2499.jpg
Mise en place d'un morceau de clé allen dans la tête du tirant, yapuka taper quelques coups bien secs

IMG_2498.jpg
Descente de la tête j'usqu'à ce que la broche soit bien en butée (et bien centrée) sur le tube

IMG_2497.jpg
Mise en place du tube à l'aplomb de la broche en intercalant une grosse rondelle usinéepour la protection de la table

IMG_2487.jpg
Un morceau de tube de diamètre égal au diamètre de la broche (les extrémités doivent être passées au tour pour avoir des portées parfaites)

IMG_2496.jpg
Desserage du tirant j'usqu'en butée sur l'écrou chapeau en forcant au maximum (en principe le cône devrait se décoller mais pas assez de force)
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Bonsoir,
je ne pourrai pas copier cette méthode, aucun CM chez moi n'ayant de dispositif d'extraction.

En revanche, je n'utilise jamais de marteau. Je tape toujours avec une massette plastique.
 
A
Guest
le plastique c'est pas terrible pour décoller, au contraire il faut un marteau lourd, anti rebond, de façon à taper très séchement mais pas forcément très fort, sinon les roulements ne vont pas aimés longtemps.
 
demoniakteam
demoniakteam
Compagnon
17 Jan 2008
2 437
Doubs
Sympa la technique.. Mais quand tu as une grosse pièces en dessous et que tu change d'outils???

Perso je suis en SA, le cone se décolle assez facilement, pas besoin de taper comme une brute..
 
C
CLAUDE10
Compagnon
21 Mai 2008
1 975
Aube 10
  • Auteur de la discussion
  • #5
Avec la broche en butée sur la table par l'intermédiaire du tube, les roulements ne risquent rien!
@+ Claude
 
A
Guest
heu moi j'ai l'impression que je m'a gourré de post, désolé
 
demoniakteam
demoniakteam
Compagnon
17 Jan 2008
2 437
Doubs
Tu pourrais me donner des détails sur ton avance? C'est une fabrication maison non?
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 575
59000
C’est très bien ! … sal…erie de cône morse…
 
C
CLAUDE10
Compagnon
21 Mai 2008
1 975
Aube 10
  • Auteur de la discussion
  • #9
Oui c'est une fabrication maison avec un moteur d'essuie-glace, ça marche impec depuis pas mal d'années. J'ai donné les éléments à un membre du forum il y a peu de temps et il a bien amélioré le système car moi j'avais fais ça à l'arrache en me disant que je la referait un jour... Et puis les années passent.
Je vais rechercher le pseudo du membre à qui j'ai transmis
@+ Claude
 
C
CLAUDE10
Compagnon
21 Mai 2008
1 975
Aube 10
  • Auteur de la discussion
  • #10
C'est à domino que j'ai transmis les photos qui les a transmises à Aphessetche. Celle de domino est réalisée et vraiment bien, Aphessetche devait la réaliser ce mois ci.
Tu peu les contacter pour plus de détails.@+ Claude
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 070
91
Salut,

Pour choquer mes cones j'utilise un petit maillet en cuivre rouge bien tendre, si le cone et la broche sont propres ça vient en un petit coup tout doux.
Métal contre métal génère une onde de choque trés éfficace et n'abîme pas le tirant.
 
Vapomill
Vapomill
Compagnon
28 Fev 2007
2 021
FR-56 Est Morbihan
Salut!
J'utilise exclusivement la méthode de la première photo sur ma FB2.
Cônes propres et très légèrement huilés, ainsi que démontage aussitôt terminé un effort important, permettent une extraction sans problème.
Il m'est arrivé une fois de laisser une fraise ravageuse de 40mm en place après un travail sévère pour cette petite fraiseuse. L'outil resté en place dans la broche pendant un mois ou peut-être plus, j'ai bien crû avoir perdu ma broche, tant le décollage du cône a été homérique! :mad:
Pour reprendre les propos de Chris 74 et de Rebarbe,
un léger coup bien sec facilite grandement le décollage dans les cas un peu plus difficiles.
Ce principe de l'onde de choc était utilisé, jadis, par les "décrosseurs" pour désassembler la crosse de la tige de piston sur les locomotives à vapeur.
Cordialement, Bertrand.
 
Haut