DECKEL FP3A

STANOR
Compagnon
11 Juillet 2009
799
Belgique SH
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Petite question prématurée:J'ai l'opportunité de verser un acompte pour l'achat d'une fraiseuse DECKEL FP3A qui ne sera réelement en vente qu'en juillet 2010 lors du départ à la retraite de l'artisan qui l'utilise.
Cette machine dont je connait le proprietaire est en parfait état,quelques heures de travail par mois dans de l'aluminium ou ses dérivés elle possède tout l'équipement d'origine et un peu d'outillage.
Si vous connaissez ce type de machine pourriez-vous me décrire ses points forts et ses faiblesses.
En principe je devrai recevoir des photos si c'est le cas je les mettrai sur le forum.
Merci,Salutations amicales
 
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
Je ne connais pas grand'chose aux machines CN et je peux donc difficilement donner un avis.

J'ai lu ici ou là que les versions "A" chez Deckel constituaient des versions un peu basiques par rapport aux versions "NC". A l'occasion, je pourrais retrouver pourquoi.

De toutes façons, la question posée est trop vague pour susciter des réponses. On ne connaît pas le prix demandé, les équipements fournis, le modèle de commande, ni même l'état de la bête. il faudrait préciser et ce n'est qu'à cette condition que des avis pourront être émis.

De ce que je retiens des posts que j'ai pu lire sur plusieurs forums -dont un américain sur lequel pas mal de questions sur les Deckel à CN ont été abordées- il me semble que le talon d'Achille de ces bécanes, c'est l'électronique.

Si ça marche, c'est super. Mais quand ça tombe en panne, si on n'a pas les capacités pour réparer, c'est la ruine... Ou la poubelle.

Ca ne me paraît pas spécifique aux Deckel, mais à toutes les CN de l'époque.

J'ajoute que ces posts, en général, traitaient plus d'électronique ou d'informatique, que de mécanique. C'est une partie de ce qui m'effraierait avec une machine de ce genre. Je fais un peu de mécanique par goût et je n'aurais surtout pas envie de tomber dans des questions de programmation, de codes ou d'électronique défaillante à n'en plus finir !
 
STANOR
Compagnon
11 Juillet 2009
799
Belgique SH
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonsoir,
La machine est à première vue en super état elle a au dire du vendeur 23 ans,n'a jamais été utilisée que pour travailler des métaux léger,toujours les mêmes pièces, l'outillage mis en vente n'est pas très varié mais je ne connais pas la composition exacte, les prix demandés sont les suivants outillage 800€,machine 4800€ .
Merci,bonne fin de soirée.
PS.
Bonjour,Le vendeur me dit qu'il est possible de travailler de façon conventionnelle avec cette fraiseuse.
Bonne journée A+
 
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
pourrais tu poster quelques photos et préciser le modèle de la CN : Dialog 3 ou 4 / Contour 3 ou autre ?

Pour ce qui est de travailler de manière conventionnelle avec ce genre de machine, je n'y crois pas trop.

Si ça veut seulement dire que les manivelles sont présentes, ça peut être un plus en certaines occasions. Néanmoins il ne me semble pas qu'on puisse voir ça comme une sorte de garantie et se dire "bah, si la commande me lâche, j'aurais toujours une machine conventionnelle..."
Parce qu'en cas de panne de commande, il me semble que tu te retrouves avec une machine totalement manuelle, et encore. Cad sans avance du tout.

Par ailleurs, je n'ai pas d'expérience personnelle là dessus, mais j'ai souvent lu que les vis à billes n'étaient pas super adaptées au fraisage conventionnel manuel, du fait de leur manque de "freinage". une vis normale résisterait (dans le sens "s'opposerait" mieux aux efforts de coupes alors qu'une vis à bille laisserait plus facilement la table bouger sous les sollicicatations). J'en avais retenu que les vis à billes étaient super pour une applications dans laquelle elles sont commandées et fermement contrôlées par une commande, mais à éviter pour le reste.
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 010
59000
Pas mal d’infos sur toutes les Deckel ici :

http://www.dialog5.com/fp2afp3afp4anc.htm

il faut explorer tranquillement tout le site
quand à un travail manuel, l’utilisateur fait peut être allusion à l’utilisation
de la manivelle électronique ? avec un inconvénient c’est qu’il n’y a pas de
retour de force.
une solution serait peut être un retrofit avec un PC. toutes les parties servo,
vis et géométrie (la Turcite apparaît ces années là) de la machine doivent être
encore en très bon état, reste l’hydraulique aussi … l’asservissement à
double boucles peut être également
 
STANOR
Compagnon
11 Juillet 2009
799
Belgique SH
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour,et merci à vous deux
Je n'ai pas plus de renseignements actuellement à ma disposition,en principe le vendeur reprend le travail le lundi 07-09.
Pour l'avoir vue il y a quelques temps, si ma mémoire est bonne c'est +/- même que celle représentée sur le site communiqué par Gaston 48 mais la table est différente (plus étroite et plus longue).
Bon W.E à tous.
 
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
Apparemment, le rétrofit PC des Deckel pose quelques problèmes.

Il y a un ou deux ans (peut-être plus), il y a eu des discussions enflammées sur Practicalmachinist sur le sujet.

voir p.ex http://www.practicalmachinist.com/vb/sh ... 10252.html

C'est entre autre, à la suite de ces échanges que Martin Peitz (un membre actif de Practical) a créé le site Dialog5.

J'ai suivi ça de loin, n'étant pas concerné par les problèmes des machines NC, mais quand même avec curiosité et envie. Par contre, vu de ma petite fenêtre, les problèmes à régler ne font pas rigoler :eek:
 
j.f.
Compagnon
22 Décembre 2007
6 443
19
Je me permets un petit HS...

Les règles en verre sont réputées quasiment inutilisables pour le contrôle de position en CNC.

Or, sur la page d'accueil du site http://www.dialog5.com il y a la copie d'un prospectus sur lequel on peut lire :

"TRUE Closed Loop Control through direct reading GLASS SCALES on each axis"

Je m'empresse de placer cette information sur le sujet pouvert par c.phili...
 
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
Les règles en verre assurent la mesure du positionnement sur les Deckel NC (en tout cas certaines).

Si tu lis complètement le lien que j'ai mis vers le sujet de practicalmachinist, tu verras que c'est justement une partie de la discussion.

Notamment en page 3 :

One issue will be the control loops. Because the Deckel uses linear scales for position feedback you will need a fairly complex control algorithm to match (or better) the current performance. The Heidenhain position feedback loop includes several variables including a feedforward term. The servo commands update every 5mS. The last time I looked at MACH it's control loops were not as complex.

Yeah, and that stuff is well over my head. I think Alan is looking into it, but I fully suspect that at some point we'll be inviting the Mach or EMC (or both) people over here to get in on this.

I think at least the Siematic 3M system on a few Deckels is already handling this...as well as a few scattered other controls, so at least we know it can be done with the right knowledge/converters and isn't 100% Dialog/Bosch/Siemens-servo proprietary. It doesn't appear to me that the servo's are different on the non-Dialog/Bosch machines... I really hope that is the case.
On the 3M, there are Heidenhain intermediate boxes between the scales and the control/amps...which I have to assume are converters. There is one box per axis.

In addition, I doubt we're going to be able to use a parallel port or even Gecko-drive sort of amps and I/0 setup, and will be going to a mid-level motion control setup like Galil at least, or Simatic/Simodrive at the upper level. I think Mach can do at least the Galil motion-I/O cards at this point....dunno about EMC. If that level "card" isn't going to do it, then we're front ending a higher end "universal/modular" system like Siemens makes.
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 010
59000
Les règles en verre sont quasiment impossible à mettre en œuvre sur les
systèmes amateur. La localisation de la mesure est idéal pour la précisons:
en bout de chaîne, mais la pire pour la stabilité de la boucle d’asservissement
car tous les maillons à jeux ou élastiques, contribuent à l’instabilité.
Sur une machine industrielle, les composants sont d’une autre qualité :
vis à bille à précontrainte, sans jeux par exemple . C’est pour ça que j’évoquais
des notions de double boucles d’asservissement : codeurs sur moteur et
règles sur les coulisses, feedforward.
Tour dépend ce qu’on souhaite réutiliser sur une CN industrielle de + de 20 ans
Mais si elle est en bon état à petit prix, (c’est de + en + courant) ça peu aller
jusqu'à ne garder que ce qui est mécanique, mais on dispose d’une base
d’une autre qualité de ce qu’on peut faire entièrement soi même ou à partir
d’une machine industrielle conventionnelle qu’on souhaite passer en CN
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut