DEBIT COMPRESSEUR.

  • Auteur de la discussion BICKFORD
  • Date de début
B
BICKFORD
Compagnon
1 Fev 2009
510
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous.

Une question concernant l’air comprimée.

Voila je possède un poste de découpe au plasma.
Les caractéristiques indiquent que ce découpeur consomme 170 litres par minute à une pression de 6,2 bars.

Je possède un compresseur Prodif – 100 litres (voir doc ci-dessous).



Ils indiquent un débit de 270 Litres à 7 bars , en théorie on peut penser que cela est bon pour mon application.

Mais je m'apercois que le compresseur se vide très vite et évidemment se remet en marche.

Qu'en pensez-vous ?

Merci à vous.


BICK
 
coredump
coredump
Compagnon
8 Jan 2007
4 481
FR-06
Normal, la fréquence de mise en marche dépend du volume de la cuve et du débit demandé. La durée de mise en marche dépend du débit du compresseur lui même.
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Les performances des compresseurs sont totalement bidons C'est dû aux normes très avantageuses créées par les fabricants.

Avec 3 chevaux, il est impossible de sortir 270 litres/mn. C'est ce que sort mon compresseur professionnel haut de gamme, avec son moteur de 5 chevaux (débit mesuré réel).

Avec 3 chevaux, tu auras dans les 150 litres à tout casser (réels, en continu, sans variation de la pression de la cuve). j'ai aussi un compresseur de ce type et j'ai mesuré 120 litres réels !! 3 chevaux, 100 litres

En gros, tu prends le débit aspiré, et tu divises par deux.

Mais ça n'est pas très grave. Parce que ce qui est important c'est le temps pendant lequel tu as besoin d'utiliser ton découpeur ! Un peu comme le facteur de marche des postes à souder.
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
JF, je suis très intéressé de connaitre les performances de mon compresseur aussi. Peux-tu nous donner la méthode pour faire la mesure réelle de débit ?????
Merci
 
B
BICKFORD
Compagnon
1 Fev 2009
510
  • Auteur de la discussion
  • #5
Je connaissais le test de la bassine, on en remplit une d'eau avec un volume donné , et l'air fait echapper l'eau. On prend un chronomètre et par la suite on obtient donc le débit réel mesuré en litres par minute.

Il y a surement plus fiable.

En surfant j'ai trouvé cela :

Comment calculer le débit de sortie d'air de votre compresseur : Il faut d'abord connaître le volume de la cuve. Munissez-vous d'un chronomètre. Videz complètement votre cuve de l'air qu'elle contient et assurez-vous aussi qu'elle ne contient pas de condensas, ( eau, huile ou boue ), en procédant à sa vidange, ( purge ). Si le volume de votre cuve est de 24 litres et la pression maximum de votre compresseur de 8 bars, le volume de l'air comprimé dans la cuve sera de : 24 x 8 soit 192 litres. Il suffit de mesurer le temps écoulé entre le démarrage cuve vide et l'arrèt du compresseur, puis de diviser 192 par le nombre de secondes et de multiplier ensuite ce total par 60 pour obtenir le débit en litres par minute ou par 3,6 pour obtenir le débit en mètres cubes par heure. Exemple : 2 minutes et 20 secondes, soit 140 secondes; 192 : 140 = 1,3714, puis 1,3714 x 60 = 82,284 l/mn ou 1,3714 x 3,6 = 4,937 m3/h.



BICK
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 261
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
JKL a dit:
JF, je suis très intéressé de connaitre les performances de mon compresseur aussi. Peux-tu nous donner la méthode pour faire la mesure réelle de débit ?????
Merci
Très simple surface du piston (section) par la hauteur de déplacement multiplier par le nombres de tours et bien sur à multiplier par le nombre de piston que le compresseur possède. Bon ça c'est la théorie il y a en plus des pertes de charge plus ou moins 15%.

Tout à fait d'accord avec j.f . les performances son souvent bidon, sur la doc il y a une chose bizarre volume aspiré à 7 bars ??????????? c'est du n'importe quoi.

Cdlt @ +
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
C'est très simple.

Un chrono, le volume de la cuve et un mano.

Suffit de mesurer le temps nécessaire à charger la cuve (en général de 6 à 8 bars, parfois plus, ou moins...)

pression de départ = t0, P0 (vers les 6 bars)
pression d'arrivée (coupure pressostat) = t1, P1 (vers les 8 bars)
calcul du volume injecté dans la cuve par le compresseur en marche.

et hop, on a le vrai débit possible aux pressions uttiles. Celui qu'on envoie dans l'outillage.


Un autre test amusant c'est de mesurer l'évolution de la preession dans la cuve, et de tracer des courbes.

Les comrpesseurs bas de gamme soufflent fort jusqu'à 1 bar ou 2. Un bon compresseur a de l'allonge, et la courbe de montée en pression est plus linéaire, moins asymptotique.

(stupéfiant que JKL ne le sache pas)

Tout le reste n'est que du pipeau symphonique.

Enfin, annoncer x litres par minute en restitué à 7 bars sur cette publicité, c'est se foutre de la gueule du monde !

Le compresseur ne tourne pas à cette pression : le pressostat colle à 6 bars. Donc on ne fait qu'évaluer la limitation imposée par la section des raccords et tuyaux.

Tu veux du gros débit sur le papier ? Tu remplaces toute la plomberie 1/4" par du 3/8" ou du 1/2" ! Rien de plus simple.

Quel que soit le fabricant, on aura à la louche 50 litres / mn et par cheval. Au maximum. Ca c'est la vraie réalité.


3 ch., c'est la limite inférieure pour faire de la peinture carrosserie avec un pistolet.

3 ch. ne permettent d'utiliser aucun outillage pneumatique en continu. Et même 5 ch., c'est léger.
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 782
Chartres
Bonsoir à tous, bonsoir j.f.

j.f. a dit:
Quel que soit le fabricant, on aura à la louche 50 litres / mn et par cheval. Au maximum. Ca c'est la vraie réalité.

3 ch., c'est la limite inférieure pour faire de la peinture carrosserie avec un pistolet.

3 ch. ne permettent d'utiliser aucun outillage pneumatique en continu. Et même 5 ch., c'est léger.
Donc, j'aurais mal compris ce que tu m'as dit ici. Moi, bêtement, je pensais que l'efficacité d'un compresseur dépendait de son débit et non du nombre de chevaux de son moteur. Je m'explique : mon compresseur a un moteur de 2 ch. et je peux tirer une pression constante de 4,5 bars. C'est vrai qu'il se met souvent en route, mais pas longtemps car la cuve est petite. Je peins au pistolet à une pression d'environ 3 bars sans problème. Le pressostat est réglé pour un arrêt à 6,5 bars et une remise en route à 4 bars. D'après la méthode de calcul que tu m'as donnée dans le post cité ci-dessus, le débit serait de 250 litres. Je me serais donc gourré quelque part ? Merci de m'éclairer.

Cordialement
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Ah, oui, j'avais pas vu...

6 secondes pour passer de 5 à 6 bars...

Il en faut 30 à mon 5 ch. pour passer de 4.5 bars à 5.8 bars sur 130 litres.

Tu le vends combien, ton compresseur ?

Sérieusement, 250 litres par minute ? 1 bar en 6 secondes ? ça voudrait dire que ton réservoir fait 25 litres pour avoir 250 l/mn.

Vu le moteur et le pressostat, ton réservoir fait bien moins de 25 litres.
5 litres ? peut être 10 (en étant très généreux) ? Quelle st la puissance du moteur ?
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 261
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Vieulapin a dit:
Bonsoir à tous, bonsoir j.f.

j.f. a dit:
Quel que soit le fabricant, on aura à la louche 50 litres / mn et par cheval. Au maximum. Ca c'est la vraie réalité.

3 ch., c'est la limite inférieure pour faire de la peinture carrosserie avec un pistolet.

3 ch. ne permettent d'utiliser aucun outillage pneumatique en continu. Et même 5 ch., c'est léger.
Donc, j'aurais mal compris ce que tu m'as dit ici. Moi, bêtement, je pensais que l'efficacité d'un compresseur dépendait de son débit et non du nombre de chevaux de son moteur. Je m'explique : mon compresseur a un moteur de 2 ch. et je peux tirer une pression constante de 4,5 bars. C'est vrai qu'il se met souvent en route, mais pas longtemps car la cuve est petite. Je peins au pistolet à une pression d'environ 3 bars sans problème. Le pressostat est réglé pour un arrêt à 6,5 bars et une remise en route à 4 bars. D'après la méthode de calcul que tu m'as donnée dans le post cité ci-dessus, le débit serait de 250 litres. Je me serais donc gourré quelque part ? Merci de m'éclairer.

Cordialement
Salut Vieulapin.

Je crois que l'on mélange un peut tout, descendre de 6 à 5 bars en 6 secondes mais quel est la section de sotie ?? si tu double cette section cela ira 3fois plus vite.

Donc c'est la consommation du matériel qu'il faut prendre en compte et prendre si possible le plus gourmand et rajouté 30% d'une part par ce que les infos sons souvent fausses et d'autre part le matos s'use donc consomme plus et idem pour l'achat d'un compresseur retrancher 30% de moins par rapport aux infos donner.

Cdlt @ +
 
A
Guest
Bonsoir, :-D

Je répare dans mon travail de gros compresseurs de TP, et je confirme ce que dit J.f les compresseurs électrique d' atelier ont des débits annoncés tout à fait farfelu.

De plus, un compresseur n' est jamais que la transformation d' une énergie électrique en une énergie pneumatique et on ne peut créer de l' énergie :!: (3 cv pour 270 l/min à 7 bars .... impossible).

Je vais pas rentrer dans des calculs rébarbatifs mais un compresseur doit avoir une cuve équivalente à son volume débité par minute si l' on ne veut pas avoir une courbe de sortie débit / pression en dent de scie.

Les fabriquants ne respectent pas les règles techniques (taille de la cuve, motorisation, section des tuyau etc ...) pour arriver à des prix attractifs.

Pour ton plasma, le problème est double tu as à la fois un manque de débit (la moitié de ton air aspiré soit 173 litres /min) et une courbe d'air en dents de scie.

Si tu veux rattraper le coup, il te faut une seconde cuve dont tu vas calculer le volume en fonction de la durée d' utilisation moyenne (le facteur de marche évoqué plus haut dans le post - 170 litres étant le minium) mais tu vas écourter la durée de vie de ton compresseur :oops:

espérant avoir été clair :wink:

bon courage,

Alproc :drinkers:
 
B
BICKFORD
Compagnon
1 Fev 2009
510
  • Auteur de la discussion
  • #12
Les calculs m'interessent par contre !

Par exemple comment calculer le debit d'air à 6,2 bars ect ...


merci

BICK
 
A
Guest
Rebonsoir, :-D

Quand j' écris rébarbatif c' est rien de le dire pour te donner quelques éléments : il faut tenir compte du revêtement intérieur des tuyau (frottement), de la température de l' air extérieur et de l' air comprimé, de la longueur des tuyaux, de l' altitude (facteur non négligeable) etc ... etc ...

Franchement il vaut mieux le mesurer :shock:

En clair si tu veux connaître réellement les performances de ton compresseur car je crois que c' est cela qui t' intéresse, il faut mesurer d' abord l' orifice de sortie de la tête de compression et mesurer surface du piston, course, nombre de tours / minute.

Cette orifice détermine tout le reste et surtout la section des tuyaux à employer : trop grand = chute de pression, trop petit = augmentation de pression + chute de débit.

cordialement,

Alproc :drinkers:
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 782
Chartres
Rebonsoir

j.f. a dit:
Ah, oui, j'avais pas vu...

6 secondes pour passer de 5 à 6 bars...

Il en faut 30 à mon 5 ch. pour passer de 4.5 bars à 5.8 bars sur 130 litres.

Tu le vends combien, ton compresseur ?

Sérieusement, 250 litres par minute ? 1 bar en 6 secondes ? ça voudrait dire que ton réservoir fait 25 litres pour avoir 250 l/mn.

Vu le moteur et le pressostat, ton réservoir fait bien moins de 25 litres.
5 litres ? peut être 10 (en étant très généreux) ? Quelle st la puissance du moteur ?
Rigole pas, je n'ai pas l'habitude de raconter des bobards. Le réservoir fait bien 25 litres, le compresseur est un double cylindres verticaux et le moteur est un 2 cv monophasé à 2800 tr, la poulie sur le compresseur est un plateau de Mobylette et celle du moteur fait environ 90 (au pif, je n'ai pas enlevé le carter pour mesurer) et il y a un système de décompression pour le redémarrage.

Cordialement
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Vieulapin, je n'y crois pas. Refais tes mesures ! Je suis à peu pris sûr que tu as mesure le temps pour faire baisser la pression, et non celui pour la faire monter.

Mon 3 chevaux, avec 2 cuves totalisant 150 litres, met 1' 10" pour passer de 4 à 5 bars. Mon 5 chevaux n'a pas non plus un tel débit.

Je n'y croirai que si tu mets une vidéo sur Youtube !

Faut mesurer non pas ce qui sort de la cuve, mais ce que le compresseur est capable de pousser dans la cuve à la pression utile. C'est ça, le débit, et rien d'autre. Ce qu'il y a en aval ne dépend que des tuyaux.

La pression moyenne habituelle est 7 bars (c'est le cas des compresseurs grand public). Les pressostats sont souvent réglés pour allumer le moteur quand la pression passe sous les 6 bars et le couper quand elle atteint 8 bars.

Supposons une cuve de 100 litres. On allume le compresseur. On le laisse se charger, et couper. On est à 8 bars. puis on ouvre la soufflette (par exemple). On laisse sortir l'air jusqu'à ce que le moteur se remette en route. A ce moment précis, on arrête la soufflette, on déclenche le chronomètre, et on lit la pression. Au moment où le pressostat coupe le moteur, on relève la pression atteinte, et on arrête le chrono.

Exemple : 6 bars au temps zéro, 8 bars atteints à 2 minutes , et une cuve de 100 litres. chaque bar est équivalent à 100 litres de plus dans la cuve . Dans cet exemple, on a mis 2 bars, donc 200 litres dans la cuve, en 2 minutes. 200 litres en 2 minutes, ça fait 100 litres par minute.

j'ai un compresseur 3 chevaux comme celui de la publicité. pas le même, mais également 3 chevaux, 2 cylindres, courroie. Vendu pour 300 litres. C'est écrit sur la plaque. Fut bien, la mesure sur l'appareil absolument neuf, selon la méthode que j'expose, donne. . .120 litres/ minute seulement ! Et Ga ce sont les vrais litres / minute utilisables. Le reste n'est que littérature.

Il y a d'autres facteurs qui interviennent. Les compresseurs pas chers sont à pistons oscillants, el est à dire sans pied de bielle -Bielle et piston ne sont pas articules : c'est une seule et même pièce de fonderie. Ca impose un cylindre très large et un gros segment eu téflon. Mauvais échanges thermiques avec le cylindre, venant s'ajouter à un refroidissement peu performant : ça souffle de l'air chaud qui va se refroidir dans la cuve en abaissant donc le rendement.

Liaudet, je te trouve bien trop optimiste !
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 782
Chartres
Re,

J.f., ce n'est pas parce que je suis retraité que je suis complètement gâteux et que je ne sais plus faire la différence entre monter en pression et descendre. Je sais ce que j'écris, un réservoir de 25 litres est bien plus rapide à monter en pression — et à descendre — qu'un de 100 litres, c'est logique. Je n'ai aucun moyen de faire une vidéo (et je ne saurais pas comment la mettre) et que tu me croies ou pas, malgré le fait que tu penses que je raconte des craques, l'essentiel n'est-il pas que ce compresseur me donne entière satisfaction, non ?

Cordialement
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Ne le prends pas comme ça !

Que le réservoir fasse 1 litre ou 1000 litres, un débit reste un débit.

En reprenant ton post, 6.5 bars sur 25 litres en partant de zéro, ça donne 162.5 litres en 35 secondes, soit 280 l/mn.
6 secondes pour passer de 5 à 6 bars sur 25 litres, ça fait 250 litres par minute.

Pour 2 ch.

Admettons 25 litres. Mais le moteur, les manos, le pressostat semblent bien gros par rapport à la cuve.

Le souci c'est que ça n'existe pas dans le commerce, un tel compresseur. Je ne suis pas le seul à l'affirmer. Et pour de tels débits, ce sont en principe des bicylindres.

Il y a peut être une explication en regardant ton montage...

1) la tête de compresseur ne semble pas refroidie par ventilateur (?).

2) la cuve offre une faible surface d'échange

Ce qui me vient à l'esprit, c'est que la cuve est gonflée avec de l'air très chaud, et qu'il n'y a que très peu d'échanges thermiques cuve / air ambiant. Mais quand il ressort, comme il se détend, il semble malgré tout froid si on met la main devant.

Et dans ce cas, les mesures ne peuvent pas faire l'objet de comparaisons. Il faudrait parler de débits massiques, et non de débits volumiques.

C'est un problème que l'on rencontre quand on détourne un compresseur de climatisation pour en faire un gonfleur de pneus (air comprimé embarqué sur 4x4). Ces compresseurs n'ont aucun ailettage, simplement parque en climatisation, il sont refroidis par le frigorigène revenant du condenseur. Et quand on comprime de l'air, et bien c'est de l'air qui entre, et que l'air n'a pas le même pouvoir caloporteur que les freons. Alors, les pneus sont gonflés à l'air chaud... et perdent ensuite de la pression. L'air sort tellement chaud qu'il arrive à faire fondre les tuyaux et les filtres. Et sur les compresseurs d'atelier, la liaison entre tête et cuve est en principe un tube de cuivre : je me suis déjà brûlé avec ce tube de cuivre. Mais quand on a une grande cuve, l'air s'y détend (plus ou moins) et se refroidit au contact des parois en y restant un certain temps. Donc, avec une grande cuve et une tête bien refroidie, l'air étant plus froid, à masse égale, ça génère moins de pression. A débit aspiré égal, ça donne plus de débit restitué. C'est pour ça qu'on a inventé le Nm3. Volume ramené à 1 bar et 0 °C.

Un autre inconvénient de l'air chaud, c'est que l'eeau ne se condense pas dans la cuve, et qu'elle ne sera pas récupérée correctement par un filtre à coalescence.

On trouve sur des compresseurs haut de gamme un refroidisseur entre compresseur et cuve, ou entre premier et deuxième étage. Ceci afin de limiter ce problème. On place aussi en sortie de comrpesseur des groupes refroidisseurs de type frigorifique (j'en ai un sur le "gros"), mais ça n'est pas fait pour ça. C'est pour condenser la vapeur d'eau et donc sécher l'air.


Regarde cette documentation Mauguiere.

Et ce qui est annoncé pour les petits compresseurs. 2 ch. -> de 13 à 15 m3/h, soit 215 à 250 l/mn. Leur "volume engendré", bien sûr, ils ne précisent pas dans quelles conditions... Sur les séries plus haut de gamme, on peut trouver l'indication de la pression à laquelle le débit est fourni.
 
M
Maxipouce
Ouvrier
12 Oct 2008
396
32
La clé c'est l'énergie ou la puissance ici c'est pareil.

Tenir 270l/min sous 7 bar çà demande déjà 3150W soit 4,27cv, et çà c'est dans le monde merveilleux des vendeurs de compresseurs chintok rebadgés. Ajoutez à çà un rendement global de 70% (je me demande si je suis pas gentil) il vous faut déjà un moteur de 6,11 cv.

Je pense que les 270l/min sous 7 bars çà doit plutôt être le maximum que le détendeur peut envoyer.
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Je viens de chercher un site qui ait une calculatrice en ligne pour le calcul théorique de la puissance en fonction de la pression et du débit. Il y en avait un il y a quelques années, mais c'est un lien mort depuis longtemps. Truc du genre syndicat des fabricants de comrpesseurs. C'était édifiant quant à l'honêteté des chiffres annoncés sur les catalogies !!!

Plus rien malheureusement. Bredouille.

Ensuite je me suis limité aux comrpesseurs de fabricants connus et reconnus. Ils annoncent des débits réels évoluant en gros entre 60 et 120 litres / mn et par cheval. Les compresseurs oridianaires étant bien sûr à 60 litres et de poussières. Donc 120 litres pour 2 ch. Le double pour les super trucs de luxe.

Il y a quelques années, ils indiquaient encore des chiffres "sans contre pression" ou " avec 1 bar de contre pression". Je parle de fabricants comme Maugiere. Et c'était la norme.

Maintenant ils parlent de débit réel... sans précisier si c'est la vraie réalité ou le monde des bizounours...

[EDIT] je viens de trouver un fabricant qui indique de trucs précis.

http://www.kaeser.fr/Images/P-339-FR-tcm13-6753.pdf

On rigole.

1.5 kW (2 ch.), 25 litres.

volume engendré (!) : 320 l/mn
débit réel : 205 l/mn (re !!!) (three time)

et leur définition du débit réel :

"correspond à un temps de remplissage du réservoir de 3 à 6 bars lorsque l'appareil est chaud"

Comme si l'outillage pneumatique fonctionnait dans cette plage !

Comme par hasard, les débits sont toujours très flatteurs dans cette plage. Mais ce n'est malheureusement pas la plage utile. Ca s'effondre au dessus.

Et on a là des compresseurs qui ne sont pas avec piston-bielle d'un seul bloc comme les bas de gamme.



En revanche, on est dans les ordres de grandeur annoncés par Vieulapin pour les pressions qu'il utilise. Ses mesures ne sont peut être pas si optimistes que ça.
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 782
Chartres
Bonjour j.f.

j.f. a dit:
Ne le prends pas comme ça !

Admettons 25 litres. Mais le moteur, les manos, le pressostat semblent bien gros par rapport à la cuve.

Le souci c'est que ça n'existe pas dans le commerce, un tel compresseur. Je ne suis pas le seul à l'affirmer. Et pour de tels débits, ce sont en principe des bicylindres.

Il y a peut être une explication en regardant ton montage...

1) la tête de compresseur ne semble pas refroidie par ventilateur (?).

2) la cuve offre une faible surface d'échange
Ne t'inquiète pas, je ne l'ai pas mal pris.
Comme je l'ai indiqué dans l'autre post, c'est un compresseur que je me suis fabriqué à partir d'éléments récupérés ou achetés ici ou là. Le réservoir est un réservoir de freins de camion et la tête de compresseur m'a été donnée. C'est un vieux modèle à deux cylindres avec des pistons assez gros, le vilebrequin est encore monté sur bagues en bronze. Il est exact qu'il n'y a aucun système de refroidissement et que lorsque je m'en sers longtemps (pour peindre par exemple), il vaut mieux éviter de poser la main dessus. Cependant, le réservoir, lui, reste froid.

Je vais essayer quand même de faire une petite vidéo (j'ai quelqu'un dans mon entourage dont l'APN a cette fonction) et je vous demanderai alors comment procéder pour qu'elle soit visible sur ce sympathique forum.

Cordialement
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 782
Chartres
Bonjour à tous

Ça y est, j'ai la vidéo (sans le son, l'APN ne le prend pas). Si quelqu'un peut m'expliquer (en détails, s'il vous plaît car je ne suis pas trop futé) comment je peux la rendre accessible ici, je lui en serais reconnaissant.

Merci d'avance

Cordialement
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Faut que tu t'inscrives sur Youtube. C'est très simple et très facile d'y placer des vidéos.
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 782
Chartres
Bonsoir

Merci j.f. Voilà, c'est fait.

A+
 
Dernière édition:
Manu13
Manu13
Apprenti
21 Août 2009
76
13
Beaucoup sont demandeurs de la formule, c'est simplement : Puissance = Débit * Pression.

Pour obtenir une puissance en Watts, il faut mettre le débit en m³/sec et la pression en Pascals. Pour la conversion des unités courantes à celles-cis, on peut se rappeler de : 1 L = 0.001 m³, 1 bar = 10 000 Pa.

Pour l'exemple, 270 L/min et 7 bars :

P = [ ( 270/1000 ) / 60 ] * [ 7 * 10000 ] = 3150 W

Or 3cv = ~ 2200 W => Le 270L/min @ 7 bars est donc une utopie en régime continu.

Et en tant que petite anecdote, j'ai le même compresseur et le moteur n'est en réalité pas un 3cv = ~2200 W mais un 1800 W, aimable quoi! Mais pour le prix qu'il coûte ça reste une bonne p'tite machine.

Chose à part, certains parlent pour calculer le débit moyen de diviser la capacité de la cuve par la pression et de diviser le tout par le temps de charge. Hélas, le monde "thermodynamique" réel est un peu + tordu que ça...
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Ca permet tout de même d'avoir ds valeurs comparatives. Les fabricants utilisent ce type de calcul.

Bien sûr, il faudrait raisonner en débit massique, et non volumique entre compresseur et cuve.

Le calculateur en ligne disparu demandait plus d'informations que simplement débit et pression ! Mais c'était il y a plusieurs années, et ça a disparu.

J'ai trouvé sur le net (Google Books) un livre qui parle des compresseurs (volumétriques et autres) d'un point de vue thermodynamique. Je placerai le lien demain si je le retrouve. Mes connaissances en thermo sont très loin, et j'ai toujours haï cette branche de la physique. Alors j'ai du mal à suivre. Peut-être pourrais tu commenter ? Il y a juste un petit chapitre sur les compresseurs volumétriques à pistons alternatifs... C'est plutôt en introduction sur les turbines d'avions et les moteurs fusée.

Vieulapin : effectivement, la montée en pression est impressionnante. Tu es sûr du volume de cuve et de la puissance du moteur ? C'est incroyable ! La montée est linéaire, et ça ne s'essouffle pas au dessus de 4 ou 5 bars !

6 bars en 30 sec ! Je reste persuadé qu'un partie de cette presion est due à l'élévation de température de l'air. La densité de l'air, même à 6 bars, ne doit pas donner lieu à des échanges vers la cuve puis de la cuve à l'atmosphère bien importants...

Ce n'est pas pour ça qu'a été défini le Nm3 ?
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 782
Chartres
Bonjour j.f.

Le moteur fait bien 2 cv (voir plaque ci-dessous). Quant à la capacité du réservoir, je m'étais fié à la plaque fixée dessus et qui semble avoir compté un peu large. Le volume calculé devait être hors tout mais, si on tient compte de l'épaisseur des parois et des bouts arrondis, on doit être plus proche des 20-22 litres, ce qui doit faire une différence de quelques secondes pour le remplissage.

Cordialement

longueur2.jpg
Longueur de plus près

Longueur.jpg
Longueur du réservoir

Largeur.jpg
Largeur du réservoir

Plaque moteur.jpg
La plaque du moteur
 
B
basilic
Compagnon
3 Sept 2008
643
Aube (10), Troyes
une chose m'interpelle sur ta plaque signalétique: 13,4A soit 2948W et donc 4cv environ, et en dessous 1,5kW a mon avis c'est peut etre la puissance frigorique et non la puissance du moteur.
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
basilic a dit:
une chose m'interpelle sur ta plaque signalétique: 13,4A soit 2948W et donc 4cv environ, et en dessous 1,5kW a mon avis c'est peut etre la puissance frigorique et non la puissance du moteur.
Pas avec un cos phi de 0.75.

P = U I cos phi = 2000 W = 2.7 ch. (monophasé)

Et ça c'est la consommation.

Il est écrit 1.5 kW sur la plaque signalétique. Ca, c'est la puissance restituée sur l'arbre. Ce moteur est un 2 ch. qui consomme 2 kW.

2.7 ch. consommés pour 2 ch. restitués : rien de plus normal.
 
Manu13
Manu13
Apprenti
21 Août 2009
76
13
j.f. a dit:
Ca permet tout de même d'avoir ds valeurs comparatives. Les fabricants utilisent ce type de calcul.
Si ils le font, c'est seulement parce que ça permet de donner un chiffre que les gens qui n'ont pas poussé leurs connaissances en physique très loin ont l'impression de comprendre. Je ne dis pas ça péjorativement, juste parce que... c'est une réalité "commerciale", et pas que pour les compresseurs. C'est donc un chiffre commercial, mais qui sur la physique ne signifie pas grand chose.

Par contre, faire le calcul "( Pression finale * Volume de la cuve ) / Temps de charge" avec les unités du système international permet d'obtenir la puissance moyenne (En watts) développée par le compresseur. Pour continuer avec ce concept là, sur l'exemple du compresseur à Vieulapin : ~20 litres à 6.5 bars en 35 sec <=> 0.020 m³ à 650 000 Pascals en 35 sec. Et ( 0.020 * 650 000 ) / 35 = 371 watts. Ca colle donc avec la puissance de son moteur, largement supérieure!

Si ce chiffre t'impressionne autant (Et d'autres aussi! :wink: ) c'est parce qu'il me semble que dans votre raisonnement vous oubliez quelque chose : Le moteur d'un compresseur ne travaille pas toujours à la puissance maximum. Tout ce que le moteur fait, c'est tourner à une vitesse autour de sa vitesse nominale. Dans ces conditions le constructeur te garantit qu'il pourra sortir tel couple. C'est tout. Or tout le monde sera d'accord ici que le couple à appliquer sur l'arbre du compresseur va crescendo avec la pression de l'air dans le cylindre en fin de compression, ce qui revient à dire qu'a vitesse de rotation constante la puissance demandée au moteur est maximale en fin de compression. En dessous, on sait juste qu'elle est inférieure. Le chiffrage précis de cette puissance dépendent des choix constructifs du compresseur : Sa cylindrée, sa longueur de bielle, le rapport de réduction entre l'arbre du moteur et l'arbre du compresseur, etc... : Si tu veux te faire un "top winner" pour le temps de gonflage 5-6 bars, tu changes par exemple la poulie de ton moteur pour une un peu plus grosse, de manière à ce que le moteur travaille à son plein potentiel à 6 bars. Pourquoi tous les constructeurs ne font pas ça alors? => Simplement parce que, dans le cas de mon exemple, au dessus de 6 bars le couple demandé par le compresseur dépasse le couple de sortie maximal du moteur, et ce dernier... cale.

Le compresseur de Vieulapin est un "top winner" pour les basses pression (Et le moteur doit certainement tourner à pas loin de sa puissance max en fin de charge ), le tien ( Le 130L duquel tu parles dans la conversation ) en est un qui peut se gonfler jusqu'a peut être 9 ou 10 bars mais du coup ne bosse peut être qu'a la moitié de sa puissance max vers 5-6 bars. L'un n'est pas plus "physiquement correct" que l'autre, ils répondent juste à 2 besoins différents : Soit le débit à "basse" pression, soit la performance en terme de pression maximale.

C'est aussi simple que cela, et c'est pour ça que le calcul du "débit moyen entre 5 et 6 bars" ne veut pas dire grand chose! :wink:

j.f. a dit:
Le calculateur en ligne disparu demandait plus d'informations que simplement débit et pression ! Mais c'était il y a plusieurs années, et ça a disparu.
Puissance = Débit * Pression, c'est la seule vraie thermodynamique! :wink:

C'est la puissance physiquement nécessaire pour créer l'écoulement, et bien sur, il faut bien + de paramètres pour passer de ce chiffre à la puissance du moteur qui est à l'opposé de la chaine.

j.f. a dit:
6 bars en 30 sec ! Je reste persuadé qu'un partie de cette presion est due à l'élévation de température de l'air. La densité de l'air, même à 6 bars, ne doit pas donner lieu à des échanges vers la cuve puis de la cuve à l'atmosphère bien importants...
Peut être et de toutes façons ça ne changerait pas grand chose! :wink: Si la température augmente, c'est à cause de la compression dans le cylindre, du coup la surpression dans la cuve est aussi une surpression dans le cylindre => Pour le moteur qui est entrain de pédaler, ça revient au même!
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 782
Chartres
Bonjour à tous

Je n'ai pas fait tous ces calculs très savants (j'en aurais été bien incapable, ma scolarité s'est arrêtée au certificat d'études à 14 ans) et, lorsque j'ai assemblé ce compresseur, j'ai simplement utilisé la méthode Liaudet : surface du piston X sa course X 2 (puisque deux pistons) X nombre de tours/minute — 15 % pertes diverses. Ce calcul avait pour but de déterminer quel rapport de poulies je devais utiliser pour obtenir quelque chose de satisfaisant, sachant que plus la démultiplication serait faible, plus le moteur peinerait. J'ai donc cherché un compromis entre ces deux impératifs. Le fait que le moteur soit un 2900 tours m'a beaucoup aidé, je n'aurais certainement pas pu faire pareil avec un 1500 tours de même puissance.

Manu13 a dit:
(Et le moteur doit certainement tourner à pas loin de sa puissance max en fin de charge )
Peut-être, mais quand j'ai fait les essais, je suis monté à 8 bars sans aucun problème. J'ai ensuite réglé le pressostat à 6,5 bars car, me servant du compresseur seulement pour souffler, gonfler des pneus ou peindre au pistolet, je n'ai pas besoin de tant de pression et je l'utilise le plus souvent avec le détendeur réglé à
4 bars.

Cordialement
 
Haut