Advertisements

D'autres outils de tournage ...

Z
zou
Ouvrier
7 Février 2008
427
  • Auteur de la discussion
  • #1
Comme c.philli, j'ai acheté ici et sur ebay une tapée de plaquettes à bon prix et j'ai fabriqué une douzaine d'outils pour les utiliser ; voici les derniers.
Solution très économique ...
Il n'y a que pour les vis que c'est un peu moins "joli" que sur les "vrais" outils mais à 5 euroballes la vis, ils peuvent se les garder.

Pour les plaquettes triangulaires, c'est facile ; par contre, les V---, D--- et C--- m'ont pris du temps.



 
Advertisements
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Février 2007
4 279
Comines Belgique près du 59 (Fr)
pour les visses j'ai aussi pris des courante , je les ai juste passé au tour pour faire plus vrais :wink:
pas mal tes outil et ç'est vrai qu'au prix des plaquette sur ebay ça devient économique, il y avait une enchère avec +-450 plaquettes cette semaine, adjugé pour - de 60€ si je me goure pas et une autre avec 360 plaquettes partie pour 56€, j'était dessus mais le temps passe trop vite et j'ai pas fait gaffe a la fin :cry:
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Novembre 2007
9 218
Près de Rouen
bonjoiur,
pas mal du tout! et rentable!
pour les outils tu as pris quoi? du laminé à chaud on dirait?
bonne continuation
 
Z
zou
Ouvrier
7 Février 2008
427
  • Auteur de la discussion
  • #5
Merci !

@ ilfaitvraimentbeau : c'est bien du profilé laminé ; il me semblait à froid mais je ne suis pas sûr ...
P-ê que ce ne serait pas assez rigide pour des matériaux très durs ou de grosses pièces sur un gros tour mais avec mon petit C4, c'est impeccable pour tous mes travaux.

Par contre, je passe les parties usinées avec un produit de bronzage qu'on utilise en armurerie ; je trouve que ça fait joli.

Tiens, en voilà deux autres bruts avant finition ; le bronzage fait disparaître les traces d'usinage qui sont plutôt des reflets.



 
msieuryoyo
msieuryoyo
Compagnon
12 Mars 2007
1 423
Béziers
Belles réalisations.

Peux-tu nous donner les références du produit que tu utilises pour le bronzage.

Une question me turlupine:
Je comprend très bien l'utilité du fraisage à la pointe du siège de la plaquette, mais qu'elle est l'utilité du perçage?

po_2.jpg
 
Z
zou
Ouvrier
7 Février 2008
427
  • Auteur de la discussion
  • #7
msieuryoyo a dit:
Peux-tu nous donner les références du produit que tu utilises pour le bronzage.
Le produit s'appelle "Super Blue" et la marque est "Birchwood casey" ; on trouve ça chez les armuriers. Attention, c'est très toxique (acides phosphorique et nitrique).
C'est relativement cher mais on en utilise peu ; j'ai encore deux ou trois petits bidons de 90mL datant de nos bons vieux francs ;c'était 50F le bidon.

Evidemment, c'est bien moins cher aux US :
http://www.birchwoodcasey.com/sport/blu ... ubcat=5#11

msieuryoyo a dit:
Une question me turlupine:
Je comprend très bien l'utilité du fraisage à la pointe du siège de la plaquette, mais qu'elle est l'utilité du perçage?
Foutue p..... de bonne question ! C'est ce que je me suis demandé après avoir fini ; pourquoi ai-je traversé ? Un moment d'égarement... Le geste bête ...
L'outil reste fonctionnel tout de même.
 
msieuryoyo
msieuryoyo
Compagnon
12 Mars 2007
1 423
Béziers
zou a dit:
msieuryoyo a dit:
Peux-tu nous donner les références du produit que tu utilises pour le bronzage.
Le produit s'appelle "Super Blue" et la marque est "Birchwood casey" ; on trouve ça chez les armuriers. Attention, c'est très toxique (acides phosphorique et nitrique).
C'est relativement cher mais on en utilise peu ; j'ai encore deux ou trois petits bidons de 90mL datant de nos bons vieux francs ;c'était 50F le bidon.
Merci pour l'info.
Le fini à l'air nickel.

zou a dit:
msieuryoyo a dit:
Une question me turlupine:
Je comprend très bien l'utilité du fraisage à la pointe du siège de la plaquette, mais qu'elle est l'utilité du perçage?
Foutue p..... de bonne question ! C'est ce que je me suis demandé après avoir fini ; pourquoi ai-je traversé ? Un moment d'égarement... Le geste bête ...
L'outil reste fonctionnel tout de même.
Ce n'était pas un reproche, simplement une question :wink:
Je ne doute absolument pas que tes outils soient parfaitement fonctionnels!
 
M
MaX-MoD
Compagnon
17 Avril 2007
2 306
Annecy (74)
petite précision, un acier, bon ou mauvais, trempé ou pas a toujours la même rigidité.

En revanche, un acier trempé résiste à une force plus importante qu'un acier non traité, avant de se déformer de manière irréversible.

Donc, pour une petite machine, la nuance d'acier n'a pas d'importance :wink:
 
Fred8
Fred8
Compagnon
18 Mai 2007
847
45 - Orléans (Ingré)
MaX-MoD a dit:
petite précision, un acier, bon ou mauvais, trempé ou pas a toujours la même rigidité.

En revanche, un acier trempé résiste à une force plus importante qu'un acier non traité, avant de se déformer de manière irréversible.

Donc, pour une petite machine, la nuance d'acier n'a pas d'importance :wink:
Tu peux expliquer stp, la nuance sur la "rigidité"?
Je ne suis pas spécialiste en RDM, ni en matériaux, et j'ai du mal à comprendre pourquoi les aciers (austénique, martensitiques et ferritiques) auraient la même rigidité...
Merci.
Fred
 
Z
zou
Ouvrier
7 Février 2008
427
Merci à max pour les précisions.

wika58 a dit:
Tu appliques comment le produit... :roll:
- Dégraissage alcool
- un petit coup de laine d'acier sur la zone à traiter
- re-nettoyage
- application du produit avec un tampon de tissus/coton, un coton-tige ou similaire
- laisser agir une petite minute
- rinçage à l'eau claire
- éventuellement renouveler l'opération pour avoir un résultat plus foncé.
- huiler copieusement la pièce

et walà !!

Pour faire ce lot d'outils, j'ai utilisé à peine 1/2 dé à coudre de produit. Je le mets dans un coquetier et je prends les cotons-tiges de la salle de bain ... la patronne aime beaucoup ... :oops:
 
H
hp=360
Compagnon
29 Juillet 2008
1 293
Mare nostrum
je crois que le rinçage à l'eau claire risque d'être un peu insuffisant : il vaudrait mieux stopper completement l'action de l'acide avant d'huiler.

Pour ce qui est de la rigidité : j'avoue que j'ai du mal à comprendre que des aciers qui ont des resistances à la rupture, des limites elastiques et des duretés différentes, puissent avoir la même "rigidité".
Par ailleurs quelqu'un a dit dans un autre post
qu'une bonne dureté est necessaire pour assurer l'assise
de la plaquette à long terme.
 
M
MaX-MoD
Compagnon
17 Avril 2007
2 306
Annecy (74)
Alors en ce qui concerne la rigidité d'une barre, poutre... , elle est est liée à la forme du profil, et au module d'Young
Si on compare la rigidité de deux barres, de même forme, mais de matières différentes, la plus rigide est celle qui a le plus haut module d'Young.

On voit sur wikipedia que la différence de module d'Young entre acier à ressort et acier de construction est très faible, leur rigidité est quasi égale. Par contre l'alu est 3 fois moins rigide: il se déformera 3 fois plus que les barres d'acier, sous une contrainte égale (charge)

La grosse différence entre les nuances d'acier, c'est le Re, la résistance élastique. Si la contrainte dépasse cette valeur, la barre se déforme de façon plastique irréversible.

La charge maximale qu'on peut mettre sur cette barre est proportionnelle à Re : un acier traité pourra subir un effort 2, 3 fois plus important qu'un acier de m*rde avant de se déformer.

Si tu veux comprendre le pourquoi d'un module d'Young aussi stable sur la gamme des aciers, c'est lié à l'attraction-répulsion électrique entre atomes (on peut calculer E par la théorie en passant par la physique nucléaire). On a toujours une majorité d'atomes de Fe dans un acier, le module d'Young reste donc le même (ou presque).
Pareil, l'arrangement des atomes (trempe) ne change rien à ça.

Je dois encore avoir mes cours de matériaux, si ça t'intéresse :wink:

PS:
hp=360 a dit:
Par ailleurs quelqu'un a dit dans un autre post
qu'une bonne dureté est necessaire pour assurer l'assise
de la plaquette à long terme.
Je ne suis pas vraiment un expert en liaisons de contact, mais à mon avis le problème principal à éviter c'est le matage du porte-plaquettes.

j'ai fait un petit calcul simple, avec une plaquette triangulaire de 10mm de côtés, on attaque un diamètre de 10mm à 120trs/min et on prend une passe suffisante que pour bloquer le moteur de 500W : il n'y aura pas matage du barreau, on est qu'à 90% de la limite élastique du l'acier.
Au passage, ça correspond à une force exercée sur la plaquette de 800Kg. J'ai pas tâté souvent du tour, mais du peu que j'en ai fait (sur un tour de 500mmep de disons 70Kg), on arrive pas là tellement ça vibre... En conditions réelles, je pense qu'on doit être bien en dessous de ces valeurs.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut