Danger du Liquide de coupe

  • Auteur de la discussion Anthony24
  • Date de début
A
Anthony24
Nouveau
25 Nov 2011
14
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Cela fait maintenant 4 mois que je travail dans la métallurgie. Je suis opérateur-régleur sur un Tour CN. Je ne fais que de la série, je produis environ 40 pièces par jour. (filetages)
Depuis 1 mois j’ai l’impression de faire de l’asthme régulièrement en rentrant du travail, mais je n’avais pas fais le rapprochement entre mon travail et ce problème respiratoire qui ne m’était jamais arrivé au par avant. Hier, j’en ai parlé à un collègue et il m’a dit que lui aussi ressentait ces gènes respiratoires. Et il m’a expliqué que c’était dut au FLUIDE DE COUPE. En effet, nous sommes très fortement exposé à ce liquide (brouillard d’huile, projection d’huile sur le visage lorsque l’on souffle la pièce, contact direct des mains avec le lubrifiant...) Réalisant de la production en série, je suis fréquemment amené à ouvrir le CN, souvent dans la seconde ou le programme d’usinage vient de se terminé, et dès que j’ouvre la porte, c’est un nuage d’huile que je respire !! Deux filetages par pièce, 40 pièces par jour, le calcul est simple, je respire 80 fois par jour cette saloperie à plein nez ! Un matin il m’est arrivé de bailler en ouvrant la porte du CN (et oui je prend très tôt le matin... :) ) j’ai donc remplit mes poumons de ce nuage d’huile, résultat je me suis mis à tousser comme si je m’étouffais... Je n’avais pas compris ce qui m’arrivait sur le coup. Maintenant plus de doute, ces problème vienne bien du lubrifiant.
Depuis que j’ai découvert le danger qu’il pouvait représenté, j’ai peur d’aller au boulot.
J’ai lu des articles sur le sujet, et les résultats sont claires : risque direct de cancers, d’asthme, irritation cutanée aiguë ...Enfin bref, rien de rassurant quoi.
J’aurais voulu savoir si plusieurs d’entre vous sont exposés de la même manière au fluide de coupe, si ils ont ressenti un effet sur leur santé...
 
G
Grub
Nouveau
4 Avr 2010
41
Bonjour

Les risques sanitaires des huiles de coupe sont connues des services de santé, j'en parlait au médecin du travail qui m'a confirmé que ce sont bien des produits dangereux pour la santé. De par la vaporisation et les éclaboussures, se retrouvent dans les poumons, et sur la peau qui laissent passer certains composés qui se retrouvent dans le sang...

Il y a aussi développement de bactéries et champignons dans les bacs des machines, bactéries qui se retrouvent en suspension dans l'air de l'atelier et n'attendent que de rencontrer" les muqueuses" d'un opérateur pour s'y développer.

Tout cela provoque irritation, asthme et même pire en cas de contact prolongé ou de faiblesse immunitaire.

Il est donc important de renouveler les lubrifiants des machines régulièrement afin de limiter le développement bactériens (les huiles de coupes contiennent en générales des bactéricides mais qui ont une durée de vie limité).

N'hésite pas a le signaler aux responsables de l'entreprise afin d'essayer d'autres marques d'huile de coupe qui sont parfois moins "agressives".

J'avais eu le cas où je bosse : on avait une référence d'huile qui était horrible, odeur assez forte, très piquante sur la peau, à la moindre coupure AieAieAie ! On a demandé à notre revendeur de nous trouver autre chose et maintenant c'est beaucoup mieux. Cependant même si cette huile "semble" moins nocive, je garde à l'idée qu'il faut limiter au maximum les contacts.

Je suis aussi en contact quasi permanent avec l'huile de coupe depuis 10 ans (fabrication de petites pièces unitaires en fraisage), j'ai parfois une très légère gêne respiratoire (besoin de se racler la gorge souvent) mais ça en reste là pour le moment. Cependant, signe qui montre que ces huiles sont tenaces : je doit me laver les mains au moins 3 à 4 fois correctement si je ne veux plus avoir un espèce de "gout amer" sur les mains après le boulot (je me ronge les ongles donc je m'en rends compte rapidement) .
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 774
Nancy
Bonjour,
J'ai abandonné de travailler à l'huile de coupe car elle me donnait des boutons d'huile, grosses pustules genre acné. Quand j'ai besoin, je tourne à l'huile entière.
Salutations
 
A
Anthony24
Nouveau
25 Nov 2011
14
  • Auteur de la discussion
  • #5
Merci d'avoir répondu. Ce qui m'énerve le plus c'est que l'entreprise ne nous met pas au courant des risques que nous encourrons. Moi je ne suis là que depuis 4 mois donc je ne risque pas grand chose niveau santé, mais des ouvriers qui font ça depuis plusieurs années ! Je pense que je vais porter un masque filtrant ainsi que des gants à partir de la semaine prochaine. (pas facile de travailler avec des gants :sad: ).
 
D
denisd
Apprenti
7 Mar 2009
210
59189
EpurAction a dit:
Je me tiens à la disposition de ceux qui sont intéressés.
Autant l'entreprise est louable, autant le démarche commerciale avec création de deux comptes utilisateurs à des seules fins publicitaires semble un peu "téléphonée", si bien qu'on se demande si vous ne prenez pas un peu les utilisateurs du forum pour des cons ?! :roll:
 
patduf33
patduf33
Administrateur
27 Déc 2009
13 363
FR-33 Bordeaux
Bonsoir

Ce post la, rejoint un peu le tiens :wink:
 
roland88
roland88
Compagnon
9 Juil 2009
2 281
Seine et Marne
Bonjour Antony24
J'ai règlé ce problème en ajoutant un peu d'eau de javel a l'huile de coupe....
 
R
remi 1
Ouvrier
12 Mar 2010
431
nancy
Sans vouloir faire de publicité je preconise ça: http://www.condat.fr/actus/huiles_solub ... metaux.htm
c'est sur il faut y mettre le prix (quoique...) mais à notre niveau ça en vaut la chandelle
et on ne change pas la lub chaque semaine.
Anthony24 parles en à ton chef. pour info quelle huile utilises tu sur ta cn?
 
Arthur74
Arthur74
Apprenti
18 Nov 2011
79
Annecy, Haute-Savoie
Un sujet interessant tiens, on en parle pas assez des danger de l'huile de coupe , en début d'année j'ai bossé dans une entreprise où il y avait un ventilateur dans l'atelier , il avait pas du servir depuis longtemps puisque les vapeur d'huile de coupe l'avais recouvert d'une couche d'un espèce de "goudron" , il était noir , on parle souvent de la cigarette mais là j'dois vous avouez que sa m'avais fait plutot peur , d'ailleur un des employés se plaignait qu'il avait toujours le nez qui coulait et d'autres symptomes similaire et il acusait lui aussi l'huile de coupe , pas étonnant vu la tronche du ventilo.. :|
 
S
sativa55
Ouvrier
10 Août 2010
362
lorraine
Grub a dit:
Bonjour

Les risques sanitaires des huiles de coupe sont connues des services de santé, j'en parlait au médecin du travail qui m'a confirmé que ce sont bien des produits dangereux pour la santé. De par la vaporisation et les éclaboussures, se retrouvent dans les poumons, et sur la peau qui laissent passer certains composés qui se retrouvent dans le sang...

Il y a aussi développement de bactéries et champignons dans les bacs des machines, bactéries qui se retrouvent en suspension dans l'air de l'atelier et n'attendent que de rencontrer" les muqueuses" d'un opérateur pour s'y développer.

Tout cela provoque irritation, asthme et même pire en cas de contact prolongé ou de faiblesse immunitaire.

Il est donc important de renouveler les lubrifiants des machines régulièrement afin de limiter le développement bactériens (les huiles de coupes contiennent en générales des bactéricides mais qui ont une durée de vie limité).

N'hésite pas a le signaler aux responsables de l'entreprise afin d'essayer d'autres marques d'huile de coupe qui sont parfois moins "agressives". .
+1
J'avais un collègue qui a faillit perdre un œil a cause d'un champignon, après prélèvement les autorités ont trouvées les mêmes moisissures dans le bac de son tour....
IL faut savoir que ton patron doit avoir toutes les fiches des produits qui sont utilisés dans l'entreprise, du plus anodin au plus dangereux.
Elles doivent être consultables par tout a chacun et sont obligatoires.
J'ai moi même eu quelques problèmes de santé, j'ai demandé a consulter les dites fiches, et j'ai rit jaune:
Il est dit que le produit n'est pas nocif pour la santé si l'on respect les consignes d'utilisation et blablabli, blablabla.
Quelques pages plus loin, consignes d'utilisation:
Ne pas boire ou inhaler (en cas d'ingestion se faire vomir....)
Porter des gants et des lunettes, éviter le contact avec la peau ou les yeux (en cas de contact rincer immédiatement a l'eau clair...
etc
En gros c'est pas dangereux du moment qu'on n'y touche pas! :evil:

Ce qui est rageant c'est que dans beaucoup de sociétés le problème n'est pas traité.
Les sociétés ayant instaurer une périodicité d'entretien, vidange, désinfection ne sont pas légion malheureusement ce qui est dommage pour les salariés mais aussi pour elles (arrêt maladie=pas de production)

Une petite video:
http://www.youtube.com/watch?v=CbF6-ICa_cU
Elle ne rends pas tres bien, en realité le brouillard est plus dense
De plus ce n'est qu'apres 10 min d'usinage, une seule phase dure plus de 2h (80kg de copeaux), imaginer a la fin de la journée, quand il fait chaud, c'est irrespirable dans tout l'atelier, au bout de trois jour ton bleu de travail glisse comme une anguille :lol:
 
Dernière édition par un modérateur:
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut