Curer un puits

Vilozorro
Ouvrier
21 Mai 2018
414
La bougie, ou n'importe quelle autre flamme, est indispensable.
Salut
Le maintien de de la flamme suffit-il à garantir l'absence de danger ?
J'aurais tendance à croire que le corps humain est bien plus sensible aux variations du taux d'O2 qu'une bougie.

Elle est bien utile cette discussion, si un jour je descends dans un puits je prendrai un tuyau comme tuba
 
Flippper
Compagnon
5 Mai 2013
517
FR-18
combien de temps entre le curage et la reprise de l'utilisation de l'eau (en terme surtout de pureté) ?
Ça dépend :wink:

Si tu as un "vrai" puits, c'est à dire un puits qui se trouve dans une nappe, c'est très rapide. Tu pompes énergiquement, l'équivalent de deux ou trois volumes de ton puits, et tu retrouves une eau claire.

En revanche si tu as un "faux" puits (comme souvent quand on est loin d'un cours d'eau) ce que tu récupères, ce sont les ruissellements de surface, en fait tu essores les couches superficielles, il n'y a pas de vraie circulation d'eau. Dans ce cas, tu vides plusieurs fois le puits qui peut mettre plusieurs jours à se remplir, ça peut être très long :spamafote:
 
moufy55
Modérateur
23 Novembre 2010
3 374
FR-55 Sud-Meusien
Oui Bernard, de l’eau Lourde puisqu’elle reste au fond :smt003

Plus sérieusement, pour raviver un puits tari, le pomper plusieurs fois à blanc est une très bonne solution, je l’ai fais quand on a achetés notre maison, depuis, il donne:smt023
 
ETI
Compagnon
7 Novembre 2013
764
FR-74
Bonjour à tous et à flipper
Dans ta réalisation, il y a pas mal de mètres de flexibles hydrauliques, ça se trouve tout fait dans ces longueurs ou c'est du diy ?
Il y a combien de pression ? (je n'y connais quasi rien en hydraulique).
 
Flippper
Compagnon
5 Mai 2013
517
FR-18
Tu peux les faire confectionner à la longueur et au diamètre que tu veux, dans un garage qui fait de la mécanique agricole, mais je préfère les faire moi-même, je suis équipé d'une petite presse à sertir :wink:
Le coût est très différent :smt002

Comme j'ai utilisé l'hydraulique du tracteur, je disposais de 180 bars, mais j'en avais besoin d'à peine la moitié pour faire fonctionner le système.
 
La bidouille
Ouvrier
11 Décembre 2014
447
FR-80 ou ailleurs
Bonjour,
Mon père à fait pendant près de trente ans des trous ronds (puisards) avec TY45 équipée d'une benne preneuse rectangulaire, il suffit de tourner régulièrement le godet...
Pour ce qui est de l'utilisation de la bougie bof bof, un petit mesureur de gaz est bien plus éfficace aujourd'hui et il a le mérite de ne pas s'éteindre au moindre courant d'air..
En tout cas, belle réalisation !!

Tiens la dernière foreuse que j'ai approché, a fait des puits de 7200m pour un casing de 6" :wink:
 
justzen421
Compagnon
8 Janvier 2009
591
Troyes
Bonjour,
quelle solution pour emmancher un tube diamètre 100mm sur 6 m de profondeur dans le cas suivant:
couche de terre de 1,50m puis 30cm d'argile, puis des cailloux (appelés grève chez nous) qui sont dans l'eau à partir de 3 ou 4 m
 
Flippper
Compagnon
5 Mai 2013
517
FR-18
Trépan-soupape, (que jiroo appelle cuillère au post 39) ou tarière creuse, ou rotary avec tubage à l'avancement...
Tout dépend si c'est pour satisfaire ta curiosité, ou si c'est pour une réalisation avec la b... et le couteau les moyens du bord :wink:
 
Flippper
Compagnon
5 Mai 2013
517
FR-18
Avec des moyens limités, c'est pas facile :smt017 Il faut quand même un minimum...
Si tu disposes d'un treuil avec chute libre (ou un cabestan) tu peux essayer de te bricoler un trépan-soupape, tout dépend de la granulométrie de ta couche de grave... si c'est de l'ordre de 20/40, c'est jouable, en revanche si c'est plus près du 150, c'est pas gagné :sad:

Mais la difficulté avec les graviers (qui sont un matériau idéal pour pomper) c'est que tu dois tuber à l'avancement. La foration est (relativement) facile mais quand tu remontes ton outil, les graviers reprennent la place de l'outil, tu ne peux plus descendre ton tubage :spamafote: il faut descendre le système de foration dans un tube, en acier, qu'il faut faire suivre à mesure par battage (ou vibro-fonçage).
En outre, il faut que le tube acier soit d'un diamètre largement supérieur à ton tubage crépiné, puisque celui-ci devra descendre dedans, et ne pas remonter quand tu enlèveras ton tubage provisoire.
Pas facile à mettre en œuvre avec les moyens du bord...

une autre solution, comme tu as l'eau à 3 / 4 m : le puits busé...
Tu poses une buse au sol, et tu creuses au milieu (soit avec un système comme le mien, soit pelle, pioche, seau) et la buse descend toute seule par son poids. Quand elle est descendue, tu poses une autre dessus, et ainsi de suite :mrbrelle: pour une faible profondeur, c'est jouable. En revanche, pour des profondeurs plus importantes (et selon les matériaux traversés) ça ne descend plus à cause du frottement.

La dernière solution (à mon avis, pas forcément la plus mauvaise) c'est de voir s'il y a une petite entreprise de forage, équipée d'Odex, pas trop loin de chez toi, et de négocier :wink: pour faire ça un samedi.
Je dis "pas trop loin" parce que l'amené-repli représente un gros morceau de la note dans le cas d'un forage peu profond...

Bonne journée
 
Haut