Culasse moto, mais comment « kyzon » usiné ça ?

  • Auteur de la discussion MacPepR
  • Date de début
Mcar
Mcar
Compagnon
3 Fev 2018
1 424
54860-Lorraine
Sur machine transfert, le support a quand même une importance
oui mais la japonais n'ont jamais très rarement utilisés des machines transferts , il étaient partisans de machines simples indépendantes mises en ligne ou en U ou en L .. etc.
et même sur machine transfert la pièce ne quittent pas la palette , et c'est la palette avec la pièce qui se déplacent
 
C
champimatic
Compagnon
2 Mar 2014
2 253
77 Seine et Marne
Je vais peut être dire une bêtise , mais vu il n'y a que les deux portées de roulement qui doivent etre précises ( la commande des soupapes se faisant par culbuteurs ) il y a bien des mortaiseuses pour le métal ? Usinage des demi portées un peu " plus " profond que le demi diamètre , puis surfaçage du plan de joint pour mise à la côte en tenant compte de la demi épaisseur du joint métalique bien entendu
 
MacPepR
MacPepR
Apprenti
7 Déc 2010
219
Arnouville (95)
  • Auteur de la discussion
  • #34
Le problème est toujours le même : par où passe l'arbre de la mortaiseuse ? Tel que c'est fait, il faut amener l'outil coupant quel qu'il soit par le dessus des demi-alésages. Du coup je reviens sur cette tête à renvoi d'angle, qui elle le permet.

tete aleser 90.png


En remplaçant le mini tourteau qui est au bout par un support avec réglage micrométrique pour un outil, comme sur une tête à aléser. Comme c'est réglable, on contourne les problèmes d'usure et de précision qu'il y avait dans la solution train de fraises 3 tailles. Lequel de toutes façons demandait un arbre de faible diamètre pour passer au-dessus des rebords.
 
Dernière édition:
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 808
Il faut prendre en considération qu'un Japonais c'est pragmatique dans sa démarche.

Se ne sont pas des italiens exubérants où des suisses imbus d'eux mêmes
 
M.Dufilet
M.Dufilet
Compagnon
6 Fev 2011
586
56250
Avec des moyens industriels sur mesure ça ne doit pas trop être un problème ?
Complètement HS, mais dans la vidéo a 1 mn on voit le gars regarder a travers la vitre de protection,du moins il essaye de voir quelque chose, je me demande pourquoi sur ces machines ultra perfectionnées il n'y pas un truc tout simple genre essuie glace ?
Fin du HS
 
Mcar
Mcar
Compagnon
3 Fev 2018
1 424
54860-Lorraine
Le problème est toujours le même : par où passe l'arbre de la mortaiseuse ? Tel que c'est fait, il faut amener l'outil coupant quel qu'il soit par le dessus des demi-alésages. Du coup je reviens sur cette tête à renvoi d'angle, qui elle le permet.

Voir la pièce jointe 635649

En remplaçant le mini tourteau qui est au bout par un support avec réglage micrométrique pour un outil, comme sur une tête à aléser. Comme c'est réglable, on contourne les problèmes d'usure et de précision qu'il y avait dans la solution train de fraises 3 tailles. Lequel de toutes façons demandait un arbre de faible diamètre pour passer au-dessus des rebords.
mais pourquoi vouloir faire une usine à gaz avec une vis micrométrique ?
crois tu que les industriels de la grande série s'emmerde avec une vis micrométrique ?
il suffit d'avoir un outils d'un diamètre plus petit à usiner et faire une interpolation circulaire pour obtenir le diamètre voulu :smt039
l'image est un exemple , si j’étais un industriel je ne prendrait pas un porte plaquettes 3 tailles , mais un (des) outils , type outils de tour tout bêtement
ensuite en considérant que l'axe de l'arbre à came est sur l'axe des X
interpolation circulaire sur le Z et Y puis avance sur le X
je t'assure que tu tiens des diamètres au centième avec ce process
 
Mcar
Mcar
Compagnon
3 Fev 2018
1 424
54860-Lorraine
Complètement HS, mais dans la vidéo a 1 mn on voit le gars regarder a travers la vitre de protection,du moins il essaye de voir quelque chose, je me demande pourquoi sur ces machines ultra perfectionnées il n'y pas un truc tout simple genre essuie glace ?
Fin du HS
ça existe !
mais dans l'absolu c'est pas vraiment efficace, quand envoie au mini du 20 bars(aujourd'hui c'est un standard) je vois pas ce qui pourrait être efficace
 
Bbr
Bbr
Compagnon
16 Fev 2012
2 896
F-76100 Rouen
Bonjour,

je me demande pourquoi sur ces machines ultra perfectionnées il n'y pas un truc tout simple genre essuie glace ?
A part rajouter des pannes ça ne sert à rien, je rappelle que les copeaux voltigent partout, en particulier ceux d'alu, et que la pression du liquide de coupe dans la broche peut monter jusqu'à 50/60 bars sur les CU modernes, d'ailleurs lors de cycles de chauffe à vide le jet de liquide arrive à marquer le polycarbonate de la vitre.

Les barres d'alésage utilisées pour faire les lignes d'arbre de culasse (dans le cas où on peut passer la barre évidemment) ont des plaquettes PCD réglées sur banc, c'est donc la plaquette qui est positionnée par des vis de réglage (on parle de microns pas de centièmes).

En grande série concevoir un système et des outils spécifiques pour réaliser un usinage est monnaie courante, le but principal étant de minimiser le temps de cycle (on parle en centième de minute).

Cordialement,
Bertrand
 
panerai
panerai
Compagnon
3 Fev 2014
645
bonsoir
Il faudrait demander a @panerai comment ils font quand ils ont ce genre de réparations a faire, il me semble avoir déjà vu des photos de ce style dans son long sujet :wink:
Hello
Il se trouve que CE moteur (le RFVC) a fait "vivre" notre famille pendant pas loin de dix ans..
Bref, il est apparu en 83 avec le 600XLR et sa frangine la 500XR, et à cette époque, point de palier central pour l'aac !!
Tout ça pour dire qu'il n'est pas vital dans le fonctionnement du merdier.. les couvres culasses étant interchangeables à discrétion, cet usinage est un peu réalisé à la dynamite de mémoire.. il me reste plusieurs culasses et couvre culasses neufs, les traces "résiduelles" de ces usinages me font presque penser à une fraise boule, point de trace de "tête à aléser" ou de balayage..
Maintenant industriellement, ce doit être une formalité pour eux
En revanche, avec sa bite et son couteau, un arbre latéral rigide avec un grain qui sort (façon tête à aléser pour saignée de clips) doit pas être si difficile que ça à mettre en œuvre.. (déjà fait chez nous en tout cas)
Voici une photo d'une culasse 9-ve (et très rare !), regardez bien les "usinages"..
Edit : regardez bien sur la première photo la trace qu'a fait la fraise "boule" à gauche en débouchant, pas de toute, l'empreinte hémisphérique trahie bien à mon avis le procédé..

dsc00636.jpg
dsc00637.jpg
dsc01022.jpg

Les versions d'usine au début avait même ledit palier central "rapporté-usiné" post production :
dsc01023.jpg
 
Dernière édition:
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 808
T'as les photos de celui rechemisè avec la chemise de Saviem sg2 ?
 
panerai
panerai
Compagnon
3 Fev 2014
645
Ben ouais mais il n'a aucun intérêt (visuel s'entend) impossible de distinguer la magouille, même à 3cm de ses yeux
 
T
tekilachat
Compagnon
23 Nov 2014
526
50km au sud de Toulouse
@panerai merci d'avoir pris le temps de répondre
je savais bien que j'avais vu ca quelque part et que tu saurais donner un avis juste
 
Haut