Cuivrage

basilic
Compagnon
3 Septembre 2008
643
Aube (10), Troyes
  • Auteur de la discussion
  • #1
Voilà, j'ai commencer mes petites expérience de cuivrage aujourd'hui.

J'ai donc fait a l'arrache juste pour voir.

Donc je me suis dis, je doit bien avoir un peu d'acide sulfurique a la maison... mais non.

J'ai donc pris de l'acide chlorhydrique un tube de tuyau de cuivre et une piéces qui trainais dans un coin.

J'ai polie la pièce en acier ou inox (je sais pas trop, un truc qui trainais quoi) et j'ai mis le bazar sous tension.

Après quelque minute il y a une croutte noir qui se crée autour de la pièce à cuivrée.

Au bout de 1h30min j'ai essuyer la pièce et elle deviens bien jaune-orange. et mon tube de cuivre est plein de trou...

Demain je vais acheter de l'acide Sulfurique et de la bouillie bordelaise (qui contient du sulfate de cuivre) et faire un autre essai.

Mais la ou je m'interroge, quel est l'ordre d'épaisseur d'un traitement ar cuivrage? es-ce quelque micron, ou on peu atteindre le 1/10 de mm?

Edit: La pièce une fois rincé et essuyer est redevenu blanc, le cuivre n'a pas tenu, surment a cause de l'acide qui n'est pas le bon... nouveau essai dimanche certainement :wink:
 
micke
Nouveau
11 Septembre 2008
10
saguenay
allo

Pas besoin d'acheter de l'acide sulfurique si tu as une vielle batterie d'auto.Car c'est ce qui contient ce genre de batterie.

mais je ne connais pas la concentration.
 
basilic
Compagnon
3 Septembre 2008
643
Aube (10), Troyes
  • Auteur de la discussion
  • #3
Je n'est que des batteries sans entretiens, et les vielles batterie parte au recyclage :roll:

Bon personne pour me donnée un ordre d'idée de l'épaisseur que l'on eu ou doit atteindre pour avoir une protection?
 
bricofoy
Apprenti
4 Juin 2008
205
prades(66500)
salut

j'ai fait un peu de cuivrage, le mieux est d'utiliser un bain composé de sulfate de cuivre et d'un peu d'acide sulfurique, mais à la limite simplement du sulfate dilué dans de l'eau distillée suffit pour transporter correctement les ions. l'acide améliore l'accroche sur la pièce dans certains cas.

je vais chercher je pense que j'ai des photos de mes essais.

pour ceux que ça intéresse, j'ai trouvé hier ce livre qui traite du sujet sur le site de la BNF :
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... .f1.langFR

il est possible de le télécharger en PDF directement via un lien en haut de la page, ou de le consulter en ligne.

Il traite de tous types de dépôts galvaniques. Ha si je l'avais eu avant de me lancer ! :P
 
basilic
Compagnon
3 Septembre 2008
643
Aube (10), Troyes
  • Auteur de la discussion
  • #5
D'après ce que j'ai trouver, l'acide est indispensable pour l'accroche.

Donc autant le faire bien :)

Pour le sulfate de cuivre ou en as tu trouver? Je sais que la bouillie bordelaise est compossé en gros de 20% de sulfate de cuivre et de 80% de chaux. Mais du sulfate seul serais mieux :)
 
bricofoy
Apprenti
4 Juin 2008
205
prades(66500)
le sulfate tu peux en obtenir des fois en pharmacie, si tu connais bien ton pharmacien il peut accepter de t'en commander.

moi je l'ai trouvé recemment chez un vieux revendeur de produits agricole, qui en avait encore un vieux sac de quand c'était autorisé pur. (il n'y a pas si longtemps finalement, car quand j'avais fait ma première expérience de cuivrage, j'étais au collège, et j'avais trouvé sans soucis du sulfate à jardiland !! )

pour l'acide, je maintiens qu'il améliore l'accroche mais n'est pas indispensable dans tous les cas, j'ai eu de très bon résultats sans :wink:
 
gugusse
Ouvrier
Salut,
Pour ce qui est de l'épaisseur du revetement de cuivre je ne connais pas les valeurs, en revanche les differents plans que j'ai eu en mains ou les pieces recevaient un traitement en fin d'usinage etaient de l'ordre de quelques centiemes, de 0.02 à 0.05mm.
Dans aucun cas ton traitement sera plus epais et s'il le devient je ne suis pas sur que ca soit tres utile.
Car si on fait ce genre de traitement c'est pour proteger la piece donc plus devient inutile sauf si elle est soumis a des frottements.
Tchao
 
bricofoy
Apprenti
4 Juin 2008
205
prades(66500)
oui le cuivre part très vite avec les frottements. j'avais cuivré toutes mes clefs de ma boite à outils pour les différencier et ne plus me les faire embarquer par erreur, ça n'a pas tenu bien longtemps !

mais l'épaisseur est relativement facile à contrôler, avec le courant et la durée de trempage.
 
basilic
Compagnon
3 Septembre 2008
643
Aube (10), Troyes
Bon aujourd'hui petit test rapide de cuivrage.

J'ai mis en gros 1,5L d'eau et 300ml (a l'oeil) d'acide sulfurique a 37%, et c'est tous. J'ai pas voulu mettre de bouilli car 80% c'est de la chaux et sa me parraissait inconcevable de diliue 1Kg de bouilli dans 1L d'eau...

Or mes essais précedent avec l'acide Chlorydrique montrais que sa ce chargais tous seul en cuivre (l'acide est devenu bleu)

J'ai donc mis une electrode en cuivre sur le + du chargeur, et une pièce en acier sur le - du chargeur.

Et j'ai mis en route avec 6V, le courant c'est établis vers 8A.

Après 40min, une fine couche bordeaux recouvrai la partie imergé de la pièces, j'ai rincé a l'eau claire pour stopé l'effet de l'acide.

Le cuivrage semble tenir bon bien que pas encore homogéne.

Je refait un essai ce soir en replongant la pièces dans le bain. Et je ferais une photo.
 
basilic
Compagnon
3 Septembre 2008
643
Aube (10), Troyes
Bon mes essais sont que très peu concluant...

J'ai ma solution qui c'est saturé (devenu toute bleu) en ions cuivre (je suppose) j'ai remis a cuivrer la pièce de ce midi, et c'est tous partis...

Chose étrange, lorsqu'on regarde l'ouvrage cité plus haut, la formule de cuivrage au trempé est celle qu'on tente içi d'utilisé pour de l'éléctrolyse.

J'ai essayer effectivement sa laisse une trace oranger sur la tole d'acier.

Bon j'essayerai de mettre de la bouilli bordelaise pour voir quand même si sa va mieux ou pas, il faut aussi que je baisse la tension du bain, car la a 6V mon alim se met en sécurité (environ 10A) je vais essayer de faire tombé sa a 1 ou 2A.
 
bricofoy
Apprenti
4 Juin 2008
205
prades(66500)
en fait il faut avoir un courant très faible, rajoute des résistances en série pour être autour de 1 ou 2A max. Avec un courant trop fort le dépot se fait trop rapidement et n'accroche pas, en plus d'être fort irrégulier.

il est normal que ta solution soit saturée en ions cuivre (bleu), ce sont eux qui transitent du bout de cuivre à la pièce à cuivrer.

Normalement, tu dois voir apparaitre une coloration cuivre sur ta pièce quasi instantanément à la mise sous tension. Avec quelques secondes la pièce est déja cuivrée uniformément, un temps plus long donnera une couche de cuivre plus épaisse.
 
basilic
Compagnon
3 Septembre 2008
643
Aube (10), Troyes
Merci, c'est sur ce site que je me suis basé aussi.

Maintenant la question est es-ce que j'ai besoin de mettre du sulfate de cuivre si ma solution est saturé?
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut