Advertisements

Creer un moule en acier

  • Auteur de la discussion nico dévélos
  • Date de début
nico dévélos
nico dévélos
Nouveau
17 Juin 2016
8
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je me présente succinctement : Nicolas 35 ans, je fabrique des vélos en bambou et n'y connais pas grand chose en fonderie.
Je cherche à réaliser ou faire réaliser des moules en acier (ou fonte, ou autre, je sais pas trop) de selles de vélos. Un positif et un négatif. Le but étant de comprimé des fibres de bambou à la forme du moule, tout en pouvant chauffer le moule à faible température 50 - 100°c.
Je pensai partir d'un moule en argile par exemple que je réaliserai puis trouver quelqu'un qui puisse fondre le métal, est ce possible, y a-t il des sociétés qui fond ça à petite échelle pour le particulier, ou : puis-je trouver un passionné qui aurait le matériel pour m'initier à cette fabrication ?
Merci pour votre aide.

Nico
 
Advertisements
damy
damy
Compagnon
3 Mai 2011
1 507
le Vexin
Une première chose est :Quel matière ou quel métal doit t'on transformer ?:-D
 
L
la goupille
Compagnon
11 Février 2016
1 199
FR04200
Salut
50 à 100°C seulement!
. Résine époxy et même polyester,tu fait tes pièces toi même, à pas chère, sans délai,.
Tu peux aussi incorporer un fil chauffant facilement.
Pour le moule tu a: l'argile, le plâtre, la paraffine, la cire d'abeille( j'ai toujours des cires que je ne veux plus dans les ruches)..........
Pour le sur mesure: il faut prendre un moulage plâtre du derrière.
A plus
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
14 217
F-69400 villefranche sur saone
En gros, si j'ai compris, tu veux fabriquer un modèle pour pouvoir faire avec du bambou une forme de selle
je ne suis pas sûr mais le terme de moulage dans ce cas semble inappropriée , en général quand on parle de moulage on pense a du plastique ou du métal qui est injecté sous forme pâteuse ou liquide dans un moule
Plusieurs solution sont possible
1 faire un dessin de la piece que tu veux fabriquer si possible un dessin industriel précis de la forme que tu veux obtenir et demander à un fabricant de te réaliser l'outillage pour faire cette pièce. Il faudra définir avec lui les contraintes de fabrication . Je dis ça parce qu'un moule , les moulistes savent faire mais faire un modèle pour la fabrication d'un objet en bambou c'est pas très courant
2 autre solution faire un modèle en une matière quelconque
Faire relever les cotes sur une machine , et avec ce relevé de côtes , faire fabriquer le modèle
J'ai vu dans une foire une CN équipée d'un logiciel capable de mesurer point par point . Le démonstrateur disait qu'ensuite on pouvait transformer ce relever , pour pouvoir usiner le modèle ou le moule pour fabriquer la piece d'origine
Il y a peux etre d'autre solution que je ne connais pas, à voir avec les fabriquant ses d'objet en contre plaqué formé
Salut

Pour le sur mesure: il faut prendre un moulage plâtre du derrière.
A plus
Je ne suis pas sur qu'une selle de vélo ai la forme des fesses de l'utilisateur :) est ce que chez toi les sièges sont en forme de fesses
 
vax
vax
Modérateur
5 Mars 2008
7 225
Guipavas (près de Brest)
Tu as aussi la possibilité de faire un modèle de scelle (bois, résine, plastique, papier mâché :)... ) et tu demande à un fondeur (aluminium ou bronze) de te fondre un contre moule.
Tu auras un bloc massif dans lequel tu pourras déposer ton bambou résiné et même le mettre en pression si tu te fais faire aussi le fond.

Tu auras un peu de ponçage à l'intérieur du moule à faire, histoire d'obtenir le finir que tu recherche sur la scelle...
 
L
la goupille
Compagnon
11 Février 2016
1 199
FR04200
Salut Dodore
[Je ne suis pas sur qu'une selle de vélo ai la forme des fesses de l'utilisateur :) est ce que chez toi les sièges sont en forme de fesses?

En forme de contre fesses!
C'est comme pour les costares. On relève les côtes, puis on met autours.
Luc
 
damy
damy
Compagnon
3 Mai 2011
1 507
le Vexin
Pour relever des cotes sur un modèle ,Le palpeur "Lemoine"


Le système de palpage Lemoine permet de digitaliser des formes complexes en continu sur n'importe quelle machine.
La vitesse de palpage avec un stylus rubis peut atteindre 3200 mm/min, avec une précision de 20 µm en dynamique et 5 µm en statique (l'ordinateur prenant un point toutes les 2 ms).

Mais notre ami "nico dévélos" cherche un moyen moins onéreux:-D
 
P
Popino
Compagnon
23 Avril 2012
957
'jour
Si pas besoin de surfaces très polies, tu peux empiler des tôles profilées (récup. de transfo :-D). Tu fais pas de l'injection. Un logiciel de dessin 3D aiderait.
A+
 
nico dévélos
nico dévélos
Nouveau
17 Juin 2016
8
  • Auteur de la discussion
  • #9
ouaouh, quel réactivité, merci pour toutes ces infos.
Je détaille un peu plus, je fais des vélos en bambou que je compte faire certifié sans epoxy mais plutot avec des colle animal ou végétal, je créé mon activité artisanale autour du vélo en bambou avec en parallèle un projet d'atelier participatif pour le faire soi-même. L'idée est de réaliser aussi les accessoires ou que des gens qui ont le savoir faire s'associent au projet avec toujours la même volonté d'opensource.

Je souhaite réaliser une selle en bambou faite de natte de bambou à la main superposées les une aux autres pour créer un espèce de lamellé collé à la forme de la selle et tout ça avec des colles animales, végétales et des liants minéraux. Pour cela je dois chauffer l'ensemble à 60-70°c lors du pressage. Donc mon idée de novice est de réaliser un positif et un négatif du modèle de selles que je veux copier en platre. puis après de trouver quelqu'un qui puisse couler un metal acier fonte (je ne sais pas quel metal serait approprié) ou autre pour avoir mon positif et mon negatif.

ensuite plus qu'a presser les deux avec le bambou au mileu, et chauffer avec un fil chauffant comme dit la goupille.

Si mon idée est bonne et si j'ai compris ce que vous me dites (mais vous parlez en expert, alors je ne suis pas sûr d'avoir tout compris), j'ai juste à trouver un fondeur si je réalise des moules en platre correcte. Et ça se trouve où un fondeur, je suis à Toulouse ?

Merci encore

Nico
 
nico dévélos
nico dévélos
Nouveau
17 Juin 2016
8
Merci pour l'info :) et sinon comment je fais la fesse et contre fesse ? :)
 
C
cr3m
Apprenti
9 Janvier 2009
69
nantes
Au plus simple : Commencez par faire une selle dans un matériau facile à travailler. Ensuite réalisez un demi moule perdu, toujours dans un matériau facile à travailler : Argile, pâte à modeler... Soignez le plan de joint pour qu'aucune partie n'accroche lors du démoulage, ni dans un sens ni dans l'autre. Prévoyez des plots de centrage, de l'espace pour la finition d'une selle brute, le retrait et ajoutez encore 20 % de la hauteur comme marge pour faire des dépouilles et un arrondi d'au moins un cm. Faites un cadre pour empêcher le plâtre de déborder, mettez un démoulant (huile ou film alimentaire bien tendu) et coulez votre demi-moule. Laissez sécher, retournez, et enlevez le demi-moule perdu, sans abîmer la selle. Re-démoulant, et coulez votre deuxième partie de moule. Laissez sécher, démoulez, et vous avez vos deux parties de moule en plâtre. Vous pouvez présenter ces pièces à un fondeur, en précisant l'existence de la marge pour dépouille. Il fera les dépouilles pour vous, ou vous indiquera comment les faire. Les fondeurs n'aiment pas le plâtre brut, qui contamine le sable de moulage. Mais une fois vernies, vos pièces seront tout a fait acceptables pour un fondeur. Précisez que l'état de surface compte plus que la précision de la forme. Seule une fonderie artisanale sera en mesure de réaliser vos pièces, les grosse fonderies industrielles ne souhaiteront probablement pas vous aider. Un bon plan peut être de trouver un lycée technique avec une section fonderie, la réalisation de ce type de pièce inhabituelle est tout à fait dans leur cordes, et ils accepteront plus facilement de passer du temps pour mettre vos pièces au point. Enfin sachez que l'état de surface "brut de fonderie" est plutôt rugueux, prévoyez un temps de finition exponentiel en fonction de l'état de surface que vous recherchez. Une autre piste, il existe des plâtres synthétiques dont les caractéristiques mécaniques vous permettraient sans doute de réaliser quelques pièces, histoire de tester avant de faire réaliser des moules en métal, forcément plus coûteux.
 
A
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
1 471
12350 et 31200
Bonjour, Toulousain !

si tu n'est pas trop pressé au niveau delais, la solution centre de formation, est possible

A l'IUT de Paul Sabatier, de Toulouse
il y a un section fonderie, usinage, etc
il y a également la section composite avec autoclave => qui correspond plus au produit que tu décrit (bambou à la place de fibres verre / kevlar /carbone + résine liant+ chaleur + pression)

cela pourrait faire des projet étudiant intéressant,

il y a également un/des fablabs
 
N
Num
Compagnon
21 Mai 2014
689
bonjour à tous ,
intéressant ce post ,
j'ai vu un système sur le post Cambam pour relever les positions en Z d'un profile , un outillage que DH42 avait fait me semble il.
un comparateur avec un capteur sur le dessus.
mais il doit y avoir d'autres systèmes , je pense.
je me pose la question , comme le principe du métreur laser, serait-il possible d'adapter pour des petites mesures et ayant une bonne précision ?
bonne continuation.
à plus.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut