Courant de court circuit d'un groupe électrogène.

supertoto
Ouvrier
15 Mai 2010
253
Belgique ( Hainaut )
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J'ai un petit soucis et j'ai pensé qu'ici il doit bien y avoir quelqu'un qui a la réponse. Je doit réaliser plusieurs armoires mobiles pour de l’événementiel et je me suis basé sur les valeurs moyennes de cabines pour déterminer les courants de court circuit et donc les capacités des différents disjoncteurs.

Ces armoires sont aussi souvent branchées sur des groupes électrogènes de puissance non négligeable. Mais alors qu'il est simple d'obtenir les informations pour une cabine fixe ( c'est comme le porc salut, c'est écrit dessus :D ) il est quasiment impossible jusqu’à présent de trouver ces valeurs pour des groupes.

Je sais que ces valeurs sont moindres pour des groupe pour une puissance données, mais je n'en sais pas plus.

Quelqu'un parmi vous aurais de connaissances dans ce domaine et pourrais m'éclairer ?
 
petit_lulu
Compagnon
11 Janvier 2015
637
gers
salut,
je ne suis pas specialiste des GE mais c'est tres bas en ICC, il y a une difference entre un alternateur de GE et celui d'une centrale nucleaire de 1600MWA !
souvent c'est tres difficile de regler le disjoncteur de tete car l'ICC au transfo. est tres eleve et au GE tres bas donc pas de declenchement en magnetique sur groupe.
de memoire je crois que la 15.100 donne un ICC de 20KA quand on ne connait pas l'ICC reel pour un tarif jaune.
 
MARECHE
Compagnon
6 Février 2011
2 683
Nancy
Bonjour
Dès que l'on tire plus que la puissance max du moteur, le groupe cale. Mais il est difficile de se faire une idée du courant de court circuit qui circule pendant ce bref instant, qui peut durer plusieurs secondes à cause de l'énergie cinétique des pièces en mouvement. Un disjoncteur 1,5 fois le courant maximum parait sage.
Salutations
 
Calamentran
Compagnon
13 Novembre 2009
1 565
Meyreuil (à coté d'Aix en Pce)
Bonjour

Grosso modo, le courant de court-circuit d'un alternateur ne dépassera jamais 2 x In.

Pour plus de renseignement, il y a un cahier technique Schneider Electric qui explique tout ça :
http://www2.schneider-electric.com/documents/technical-publications/fr/shared/electrotechnique/savoir-electrotechnique/basse-tension-moins-1kv/ct158.pdf

l'Icc groupe étant très inférieur à l'Icc réseau, c'est LE gros problème du calcul de sélectivité lorsque le groupe est utilisé en secours du réseau. Pour faire simple, en marche groupe, les disjoncteurs de protection divisionnaires en aval ne servent plus à rien. Un seul disjoncteur, celui du groupe protège toute l'installation.

Bonne lecture
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut