Controle condensateur demarrage

  • Auteur de la discussion coquillette
  • Date de début
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
2 442
le wast
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour
Comme je suis un expert dans le domaine.. :wink: pourriez vous m'aiguiller pour le contrôle de mes deux condensateurs .
Je ne sais pas comment me servir du multimètre dans ce domaine..
il y a trop de boutons...ca me donne des boutons ..:smt021
Merci et bon restant de
20200909_143524.jpg
20200909_143508.jpg
semaine a vous tous
JP :drinkers:
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 495
Toulouse
La décharge sur court-circuit est à éviter, ce n'est pas forcément très bon pour le condensateur. Utiliser plutôt une résistance, une ampoule...
Comme le multimètre a une impédance de 10Mohms, et que les condensateurs font entre 4 et 7uF, cela donne une constante de temps de 40 à 70s, temps au bout duquel le condensateur sera à 37% de sa tension de charge. On peut donc se faire facilement une idée assez bonne de leur état et de leur valeur, l'auto décharge devant être bien plus faible que la décharge par le multimètre.
Charger le condensateur avec une tension continue connue avec le multimètre connecté, puis déconnecter cette source de tension et compter le temps pour que la tension tombe à 37% de la valeur initiale. On a alors 10s par uF.
Le multimètre ne fait pas forcément précisément 10Mohms (on trouve 11 sur certains modèles), mais tous les multimètres numériques actuels d'un certain niveau seront dans ces valeurs, et la mesure est étonnamment précise.
Donc ce multimètre et au minimum une bête pile de 9V suffisent pour faire une mesure !
 
Dernière édition:
D
dolominus
Compagnon
17 Août 2008
1 090
Lyon
Avec ton multimètre, tu peux contrôler la valeur de tes condensateurs en le mettant en Ampèremètre.
Attention a ne faire que parce que tes condo supportent 220V alternatifs et ne sont pas polariser.
Tu met donc l'amperemetre en série avec le condo et tu branches sur le 220.

Tu mesures le courant.
La formule est I =U x C X 314

donc quand tu as I, tu connait U et 314, tu calcule C attention réponse en Farad.
 
L
Loulou31
Compagnon
21 Jan 2010
1 980
Toulouse.. coté Est
Bonjour,

Brancher directement le condensateur ( a tester) en série avec l'ampéremétre sur une prise 220V me parait dangereux.Quand tu va brancher le condensateur déchargé ça va faire une pointe de courant importante et le fusible / et ou l'ampéremétre risque de dégager... De plus si le condensateur est en court circuit ça peut aussi détruire l'ampéremétre. Mettre une ampoule en série et mesurer le courant et aussi la tension aux bornes du condensateur serait plus sur...

Jean-Louis
 
C
cancer49
Ouvrier
20 Déc 2019
376
bonjour à tous
- merci "tronix" merci pour la technique de mesure de la constante de temps à 37% et 10S /uf - moi je bosse à l'ancienne avec 1 multimètre analogique à aiguille (pour l'industriel et courant fort c'est plus pratique )
 
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
2 442
le wast
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonjour
Merci pour vos réponses .... mais comprenez que vu la diversités des solutions ,je me sent un peu et meme tres "perdu" !!!
Ou se situe la verité ? :7grat::7hus5::7grat:
Je vais me procurer deux condensateurs neufs....
JP :drinkers:
 
L
Loulou31
Compagnon
21 Jan 2010
1 980
Toulouse.. coté Est
Bonjour,
Un membre du forum qui habite pas trop loin de chez toi devrait pouvoir t'aider, car ces condensateurs me semblent en bon état . Ils servent à quoi ces deux condensateurs ?

Jean-Louis
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 495
Toulouse
Attention, un multimètre analogique n'a pas une impédance constante sur toute la gamme et en général autour de 10Mohms pour les numériques. En analogique, on est souvent entre 20 et 40kohms par volt. Ce qui veut dire que l'impédance sera par exemple de 200kohms sur le calibre 10V et 2Mohms sur le calibre 100V. La constante de temps risque donc d'être un peu faible. La mesure en courant proposée par dolominus est pas mal, mais attention à la sécurité et au courant d'appel au branchement du condensateur, le fusible risque de fondre. Faire l'essai, avec précautions...
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 495
Toulouse
Bonjour
Merci pour vos réponses .... mais comprenez que vu la diversités des solutions ,je me sent un peu et meme tres "perdu" !!!
Ou se situe la verité ? :7grat::7hus5::7grat:
Je vais me procurer deux condensateurs neufs....
JP :drinkers:
La mesure telle que je l'ai décrite est simple et sans danger, et donne une mesure largement assez précise.
 
C
cancer49
Ouvrier
20 Déc 2019
376
rebonjour
effectivement les multimètres ont chacun leurs caractéristiques ; l'intérêt de la "technique " "tronix" c'est que pour un profane elle est sans danger (une explosion de "condos " ça peut "débarbouiller" sérieusement )
- effectivement les tests décrits ne sont pas parfaits mais ils couvrent 90% des problèmes et quand on a pas de capacimètre (encore que parfois mm. le capacimètre !!!!) ça dépanne bien
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
891
Bonjour,
Mettre en série une résistance, par exemple celle d'une cafetière (environ 700W , ca fait moins de 4A sous 230V) en série avec l'ampèremetre, calibre 4A ~ en série avec condo 7 µF on aura un courant proche de 0.5 A remplacer par le condo 4 µF on aura 0,29A
Si on met une grosse lampe de 100W à filament, on aura des valeurs proches

Attention, le condensateur débranché, il peut rester chargé....
Si on a des valeurs de courant plus élevées, condo qui a un courant de fuite
Si courant plus faible il est sec : electrolyte parti

Si test OK : on peut remplacer la résistance par une autre, machine à laver 2000 W
On doit avoir les mêmes valeurs.....
Comme remarqué si condo abimé, en court circuit, avec cafetière on aurait courant plus fort max 4A
donc commencer par une forte valeur.... ensuite, mettre en série une résistance qui donnerait 10A max avec un condo en court circuit
Avec la machine à laver, le four, on peut mieux détecter les petites fuites La résistance de 2000W sert à limiter le courant si problème
 
C
cancer49
Ouvrier
20 Déc 2019
376
bonjour à tous
- Tout à fait d'accord avec "tronics"#10 j'utilise un "CENTRAD 819" un tableau d'équivalence était fourni dans la notice et sa fonctionne pas mal- par contre il peut rater parfois certains défauts d'isolement - aujourd'hui j'ai 1 pince ampéremétrique dotée de la fonction "capa" c'est beaucoup + simple -ceci dit il est vrai qu'aujourd'hui avec un multi ayant un calibre capacimètre c'est beaucoup + simple
- MRG-NK donne une excellente méthode mais c'est tout 1 chantier !
 
D
dolominus
Compagnon
17 Août 2008
1 090
Lyon
Si on a peur , on place la capa dans une caisse en bois, pas besoin de s’embêter avec des résistances. C'est comme ca que je retrouve leur valeur quand c'est effacé.
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
891
Si on a peur , on place la capa dans une caisse en bois, pas besoin de s’embêter avec des résistances. C'est comme ca que je retrouve leur valeur quand c'est effacé.
Oui : juste : ca passe ou ça claque ! En ce qui concerne les condos de démarrage, ou les permanents de moteurs, ils peuvent avoir des tensions élevées : 300V et + UN condo peut résister à 230V et pas à 300 s'il est ancien "fatigué"
Un essai avec un capacimètre renseigne si le condo est en court circuit ou s'il semble bon
Un essai sous basse tension, avec multimetre n'est pas parfait
Cependant, la boite, c'est simple, efficace, souvent suffisant mais ne renseigne pas si la valeur réelle est bonne : un condensateur ancien peut changer de valeur

Si le condensateur a une fuite : une résistance de fuite ; le capacimétre va mesurer des µF au lieu de mesurer des k OMEGA Donc, il va mesurer une valeur élevée, alors que la capacité réelle est devenue plus faible : exemple, huile perdue, et l'électrode en alu est rongée, oxydée, c'est cet oxyde et l'huile qui a charbonné qui conduit le courant Souvent dans ce cas le condensateur chauffe.... s'il chauffe, il est "cuit" ; mort !
 
Dernière édition:
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 763
Reims
Le test sous 230V direct avec un amperemetre, ou avec une resistance en serie (j'en ai jamais mis :smt077 ), c'est le meilleur test. Le temps de calculer la valeur en fonction du courant, on laisse sous tension plusieurs minutes, on sent ensuite la chaleur du condensateur, il doit rester froid!
Une autre solution est d'intercaler un wattmetre, il doit afficher 0W pendant que l'amperemetre affiche 1A pour un 14 micro...
 
D
dolominus
Compagnon
17 Août 2008
1 090
Lyon
Pour MRG
Ce n'est pas un test de la boite que je propose, mais de le placer dans une boite.
On mesure le courant absorbé (c'est facile)
Et on en déduit la capacité précisément (au microfarad près)
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
891
Pour MRG
Ce n'est pas un test de la boite que je propose, mais de le placer dans une boite.
On mesure le courant absorbé (c'est facile)
Et on en déduit la capacité précisément (au microfarad près)
.... j'avais bien compris : une boîte avec couvercle, si possible, cela permet de contenir les liquides et autres débris qui pourraient sortir si le condensateur explose....

Avait été évoqué : si condensateur en court circuit, alors l’ampèremètre peut être abimé ; je proposais une solution : mettre en série une résistance en série, qui limitait à 4A maxi en cas de court circuit du condo.... c'est aussi le calibre de l'ampèremetre.

La solution : on met dans la boîte.... on attend, si pas de CLAC, ça reste froid, alors, on ajoute l’ampèremètre en série. Partant du principe si ça a résisté en direct, ça résistera au claquage aussi avec l'appareil de mesure. Un test en 2 temps, mieux que un seul test avec ampèremètre.

J'avais aussi indiqué un test sous 230V c'est bien, très bien. Mais parfois, on ne voit pas le courant de fuite .... et sous une tension en utilisation réelle, par exemple vers 300V, le courant de fuite est élevé, en croissance exponentielle.
 
Dernière édition:
Haut