construction d'une machine a reduire du plastique en poudre (broyeur)

  • Auteur de la discussion ******
  • Date de début
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
  • Auteur de la discussion
  • #1
Voila j'ai presque plus de plastique pour imprimante 3D et j'ai pas l'intention d'acheter du plastique avec tout les plastiques que traînent partout.
j'ai un vieux moteur de machine a laver et je voudrai realisé une machine qui réduirai le plastique en poudre pour ensuite faire une machine qui fabrique du filament.
Je part de rien du tout et je pensai a un cylindre avec du papier de verre qui tournerai pour faire la poudre ?
------
( au depart c'etait avec un vieux robot moulinex mais j'ai peur que cela manque de puissance ? )

si vous avec des shemas ou autres idées que suis a l'écoute

saludos
jc
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 826
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonsoir,

C'est une excellente initiative !
Je part de rien du tout et je pensai a un cylindre avec du papier de verre qui tournerai pour faire la poudre ?
L'échauffement produit va faire fondre le plastique et encrasser le cylindre.
Des grains d'abrasif vont se détacher et se retrouveront dans la poudre, puis dans le filament et viendront peut-être boucher la buse.

Dans l'opération de transformation du plastique, c'est bien bien cette réduction en poudre ou en copeaux qui semble la plus ardue !
Je vais suivre ce fil avec beaucoup d'intérêt.

Bonne soirée.

jajalv
 
A
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
2 037
12350 et 31200
Bonjour

si tu cherche des idées, tape "microniseur" dans gogol
si des grains plus gros conviennent, as-tu essayé de trouver un broyeur de jardin? en plusieurs passage, ça pourrait être assez fin
 
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonsoir,
L'échauffement produit va faire fondre le plastique et encrasser le cylindre.
Des grains d'abrasif vont se détacher et se retrouveront dans la poudre, puis dans le filament et viendront peut-être boucher la buse.
jajalv
Ce matin j'ai essayer avec une lime a bois sa pourrai etre l'abrassif ?


Dans l'opération de transformation du plastique, c'est bien bien cette réduction en poudre ou en copeaux qui semble la plus ardue !
Je vais suivre ce fil avec beaucoup d'intérêt.
jajalv
Dans mon idée il s'agirai d'une petite machine domestique pour laquelle les dangers d'accidents doivent être réduit au maximum:

-- Je suis un peu prude et je tremble a l'avance a l'idée de voir un ado ou même un grand, se blesser avec une machine home made dans mon atelier ou ailleur.--

Je suis partisan d'une petite machine "domestique" quitte a ce quelle est un faible rendement.

La technique de l'abrasion est une des seule voie que je vois et qui pourrai ce faire sans trop de danger ou trop de système de sécurité ?

( mais je ne suis absolument pas specialiste de cela )

Reduire le plastique a des copeaux par une methode de broyage ou autre concassage me semble inaproprié donc

--sauf peu etre pour une machine semi industriel ou utilisé par un connaisseur--

Je ne souhaite donc pas fermer la voie 'broyage, concassage" dans la discussion mais pour ma part je me limiterai a une recherche technologique pour faire de la poudre de plastique comme dans le titre du sujet.

un genre "robot de cuisine" surbooster qui au lieu de raper des carrottes raperai du plastique





Merci Jajalv de ton encouragement et de cette premiere reponse !

Amicalement

jc
 
Dernière édition:
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour

si tu cherche des idées, tape "microniseur" dans gogol
si des grains plus gros conviennent, as-tu essayé de trouver un broyeur de jardin? en plusieurs passage, ça pourrait être assez fin


merci !! Alex31 je fais allez voir sur gogol :)

saludos
jc
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 826
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonjour,
un simple petit petit robot ..; pour faire le la poudre de plastique :)
Attention: plus le plastique est dur, et plus la réduction en poudre sera facile.
Mais, regarde les divers filaments utilisés. ils ne sont pas très durs.
C'est là le problème !
Un exemple avec des bouteilles d'eau.
Certaines se pulvérisent en micro-copeaux.
Avec d'autres, ça devient impossible.
La raison semble être la souplesse de la matière.

Bon courage et a+

jajalv
 
g0b
g0b
Compagnon
20 Jan 2014
1 764
FR-31
Mais pourquoi faire de la poudre ? Et pas directement faire fondre de plus gros morceaux pour les extruder ?
 
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
  • Auteur de la discussion
  • #9
Avec de la poudre ou des granulés il y a des petites machines bien expliquer sur internet et
qui semble faire facilement du filament et qui ne demande pas trop d’énergie pour le faire.
et ses machines peuvent se déployer dans un petit local de hobbyiste standard.

Alors qu'une machine qui ferai du filament a partir de morceau plus gros que des granulés ou de la poudre
demanderai probablement beaucoup plus d’énergie pour bien fonctionné.
et produirai une odeur de plastique fondu exagérée dans un petit local)
Cela peu être aussi compliquer a mettre en oeuvre dans un petit coin atelier ?


------------------
Les morceaux plus gros il faut les faire quand même comment ? ...
Avec une scie a ruban ou autre il n'est pas difficile de réduire a de gros morceaux du plastique...

l'idée est très intéressante oui... mais comment commencerai tu ?
---------------------------

parenthèse :
Abs est un cas particulier car il fond a l’acétone
mais le sujet est une machine generaliste qui serai capable de traiter n'importe quelle plastique
plastique de recup et trier en fonction de ces carracteristiques.
---------------------
au début disons qu'il y as des rebuts de plastique :
un plastique repérable
abs ( car il fond avec l'acetone), pvc, pet , bouteille plastique, bouchon,

d'ou viennent-ils ?

-modèles obsolètes sortie de l'imprimante 3D
- soit de carcasses d'objets électroménager
-bouteilles
-bouchons
-bout de tuyaux

pour moi le simple fait de récupérer le plastique d'impression raté serai un succès !
mais on peu pensé que récupérer de plastique plus rare comme ABS des carcasse d'electromenager ou comme le plastique de bouteille ou le pvc de tuyaux ou encore le nylon serai un plus voir l'aboutissement supreme d'une tel machine.



Mais le simple recyclage des quelques modèles ratés d'une imprimante 3d serai tres intéressant a faire avec une petite machine par une méthode d'abrasion.

ou par fonte des gros morceau ... oui... mais comment imagine tu cela ?
 
Dernière édition:
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 826
Rhône-Alpes-Auvergne
Re,

Même avec un tri sélectif, on va utiliser des matières légèrement différentes.
La réduction en poudre ou petits copeaux, plus un brassage/mélange permet d'obtenir quelque chose de relativement homogène.

A+

jajalv
 
g0b
g0b
Compagnon
20 Jan 2014
1 764
FR-31
Je ne sais pas, je disais juste ca comme ca... Si ta récup de plastique c'est des bouchons, des bouteilles, des morceaux de tubes... Ca reste des dimensions raisonnables, et possibles à faire fondre directement. Apres, le jour où tu vas t'attaquer à un pare choc de camion, c'est sur qu'il va falloir trouver un truc :)

Tout ca pour dire que si je devais me lancer, je commencerais par réfléchir à l'extrudeuse en partant de petites pieces de plastique , et une fois que c'est au point, je reflechirais à l'approvisionnement en granulés ou autres... Bref, se concentrer en priorité sur le coeur du problème...

Pour info, y'a le polystyrene expansé qui se dissout très bien dans l'acétone (c'est amusant à voir) et qui permettrait pour ce plastique spécifique de le mettre en granulés facilement sans chauffage.
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 826
Rhône-Alpes-Auvergne
Tout ca pour dire que si je devais me lancer, je commencerais par réfléchir à l'extrudeuse en partant de petites pieces de plastique , et une fois que c'est au point, je reflechirais à l'approvisionnement en granulés ou autres... Bref, se concentrer en priorité sur le coeur du problème...
Je ne sais pas si tu as étudié l'extrusion, d'une part, et le broyage, d'autre part.
Il y a plus d'un an, maintenant, que j'étudie les deux procédés, et à mon humble avis, c'est l'extrusion qui est la plus facile.
L'extrusion devient difficile au niveau des tolérances du filament obtenu (diamètre et cylindricité).

A+

jajalv
 
ybou30
ybou30
Compagnon
22 Avr 2011
2 318
F-30900 F-86120
Salut à tous,

D'accord avec Jajalv, c'est sans doute le broyage qui est le plus délicat.:lol:

Je vais Peut être dire une connerie :oops:, mais avez vous pensé à utiliser un montage avec une fraise ravageuse comme broyeur? :wink:

Cdlt,
Yanik
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 476
Près de Rouen
bonjour,
on pourrait essayer un bon vieux moulin à café avec des pales affutées.....
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 826
Rhône-Alpes-Auvergne
Je vais Peut être dire une connerie :oops:, mais avez vous pensé à utiliser un montage avec une fraise ravageuse comme broyeur?
Ben non, ce n'est pas une connerie puisque c'est une des solutions envisagées.
Mais le top serait d'obtenir des copeaux/granulés avec une granulométrie déterminée permettant une bonne reprise en extrudeuse.

A+

jajalv
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 727
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
Bonsoir
1/ tri obligatoire des différents polymères (éviter absolument les mélanges, car seul quelques "plastiques" acceptent les alliages )
2/ broyeur "style déchets végétaux à couteaux rotatifs" (en plus petit) pour les déchets durs
3/ broyeur à lames coupantes plus fines pour les déchets souples
4/ vitesse variable du moteur d'entrainement pour ne pas "fondre la matière"
5/ cylindre chauffant (réglable) et piston (à vis ou hydraulique avec vitesse de d'avance réglable elle aussi ) pour l'extrusion, refroidissement naturel ou à air pulsé en sortie avant enroulage du fil obtenu
6/ Attention : les différentes températures de fusion doivent être parfaitement maîtrisées, sous peine d'avoir deux problèmes importants : Trop froid : impossibilité d'extruder. Trop chaud : dégradation assurée de la matière !
7/ JOLI PROJET, mais assez complexe à mettre en oeuvre

Cordialement
 
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
  • Auteur de la discussion
  • #18
"OUI" "une fraise ravageuse" Je connais se que cela est ? cependant j'imagine assez bien et cela me parais tout a fais bien

un récipient cylindrique avec en son centre une tel fraise.


"OUI" "Le moulin café" OUI je pense a cela OUI .


"OUI" "le top serait d'obtenir des copeaux/granulés avec une granulométrie déterminée"



Je vous raconte cette histoire , vous comprendrez a la fin pourquoi :

Il y as peu avec un de mes gamins j'ai acheté une noix de coco et nous avons décidé de la râper

pour que mon épouse nous fasse un gâteau ... bref petite anecdote de la vie familial.


la ou c'est devenue intéressant pour ce qui nous concernent c'est que j'ai monté le robot par mégarde

d'une manière peu commune. :

la matière noix de coco , comme pour rapper des carottes arrive sur

un premier etage avec la grille rapeuse bon jusque la rien de special.

le truc c'est que une fois raper les morceaux (le raper quoi) arrive sous la râpe ou un deuxième étage les attends :

une lame elice tranchante .


résultat de la poudre fine de noix de coco.

j'ai bien noter ce phénomène et j'ai refais une deuxième fois l’expérience un autre jour (pour un deuxième gâteau)

:)


note : pour la noix de coco , une fois en poudre j'ai du laisser la poudre dans un four a 65 degres pendant plusieurs
heures pour la déshydratée..
c'est long et pâs rentable , mieux acheter directement dans un super marcher ... mais c'est moins bon !!

--------------------
Bien que la duretée de la matière noix de coco n'est pas a voir avec le plastique l'idée de deux etages de reduction est aparrue clairement



Saludos
 
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
  • Auteur de la discussion
  • #19
Salut le debutant

Bonsoir
1/ tri obligatoire des différents polymères (éviter absolument les mélanges, car seul quelques "plastiques" acceptent les alliages )
c'est se qu'il me semblait aussi mais Jajalv ne pense pas pareil...



Bonsoir
2/ broyeur "style déchets végétaux à couteaux rotatifs" (en plus petit) pour les déchets durs
3/ broyeur à lames coupantes plus fines pour les déchets souples
4/ vitesse variable du moteur d'entrainement pour ne pas "fondre la matière"
Cordialement
L'idee de broyer suppose une grande vigilance de securité ...
vitesse variable .. pourquoi pas..


Bonsoir
5/ cylindre chauffant (réglable) et piston (à vis ou hydraulique avec vitesse de d'avance réglable elle aussi ) pour l'extrusion, refroidissement naturel ou à air pulsé en sortie avant enroulage du fil obtenu
6/ Attention : les différentes températures de fusion doivent être parfaitement maîtrisées, sous peine d'avoir deux problèmes importants : Trop froid : impossibilité d'extruder. Trop chaud : dégradation assurée de la matière !
ben la c'est pour apres c'est une autre machine et je suis d'accord avec Jajalv ,
et il y as pas mal de modele opérationnelle sur le net et très bien décris.

7/ JOLI PROJET, mais assez complexe à mettre en oeuvre
Cordialement
Oui pour le moment c'est une discution tres interessante !

Amicalement
Jc
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 727
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
Re ...
Il y a une question importante à laquelle je n'ai pas pensé :
La température de la buse de sortie sur ton imprimante 3D est-elle réglable ? et sur quelle plage ?
il faut qu'elle puisse être réglée en fonction de la matière que tu vas lui amener.
Cordialement
 
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
  • Auteur de la discussion
  • #21
oui bien sur "Le débutant" la température est réglable sur une imprimante 3D.
 
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
  • Auteur de la discussion
  • #22
voila le genre de truc que je voudrai eviter :

quelqu'un m'a parlé de faire cela un jour avec un arbre a came de mobylette ( en petit donc) ... mais ca c'est pas pour moi..

(je pense qu'il n'y as pas le moteur de la voiture il as du être enlevé ..? )
 
Dernière édition:
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 322
FR-57330 Moselle
Bonsoir

Beau projet.

Pour avoir des "copeaux" calibrés, est il envisageable , après broyage, de passer par un tamisage pour ne garder que le plus fin ?
Cela provoquera du "gaspillage" de matière en ne gardant pas les trop gros morceaux. (je pense au "talon" du morceau de plastic qui ne sera plus assez gros pour être maintenu devant la fraise et qui sera entrainé sans être coupé, à travers le jeu entre la fraise et le "magasin" d'approvisionnement en plastic à couper)

Pour ce qui est de l'utilisation d'une fraise:
Il est probable, selon moi, que le plus gros morceau coupé soit d'une taille proche de la distance entre le creux et l'extrémité coupante d'une dent.
Si on veut de petits morceaux il faudra donc (toujours selon moi) choisir une "fraise" affutée avec de toutes petites dents. On pourrait donc accoler plusieurs fraises scies (avec un grand nombre de dents donc de petits creux) pour obtenir la largeur de coupe voulue. Si les dents ne sont pas alignées entre elles, le copeau sera plus morcelé ( évite un copeau trop long)
Avec des fraises scies de grand diamètre, cela laisse plus de temps aux dents de la fraise pour refroidir avant un nouveau passage en coupe sur le plastic et permet un haut débit à vitesse de rotation plus faible. (cela laisse éventuellement de la place pour refroidir les lames à l'air comprimé ou à l'eau ...)
Un équipage de plusieurs fraises scies accolées, et en décalant leur denture, produira des coteaux de format inférieur ou égal à la profondeur du creux d'une dent par l'épaisseur d'une fraise scie.

Pour les plastics durs, on peut imaginer un système de rappe en utilisant à très basse vitesse une lime rotative en taillage diamant du type de ce que l'on monte sur les perceuses pneumatiques.
http://www.biancogianfranco.com/GALL - FRESE-03.html

Juste pour l'idée: On peut aussi utiliser une rappe qui calibre toute seule les copeaux, en trouvant quelque chose de plus sérieux que çà:
http://www.meilleurduchef.com/cgi/mdc/l/fr/boutique/produits/n2j-rape_6_face_inox_cuisipro.html

Qu'en pensez vous ?
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 476
Près de Rouen
le plastique devenant plus cassant à basse température, on pourrait aussi le mettre au congélo avant de le broyer
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 826
Rhône-Alpes-Auvergne
voila le genre de truc que je voudrai eviter :
quelqu'un m'a parlé de faire cela un jour avec un arbre a came de mobylette ( en petit donc) ... mais ca c'est pas pour moi..
C'est une possibilité.
J'ai fait des essais de ce genre avec un broyeur à papier de bureau.
Le moteur n'est pas assez puissant, mais ça peut se résoudre.
Les arbres porte-galets rapeurs fléchissent et les galets ne remplissent plus leur rôle.
Les copeaux sont plus ou moins gros et souvent la matière est plutôt étirée que coupée.
C'est une solution envisagée, mais avec un arbre adapté et avec un train de fraise.

A+

jajalv
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 826
Rhône-Alpes-Auvergne
Pour avoir des "copeaux" calibrés, est il envisageable , après broyage, de passer par un tamisage pour ne garder que le plus fin ?
Le projet que nous avons actuellement en tête, c'est un train de fraises qui tourne sur un berceau semi-cylindrique qui serait percé d'une multitude de trous calibrés.
Au premier passage le plastique est plus ou moins coupé, les gros morceaux restent sur le train, les plus petits sont entrainés dans le train et sont repris.
Seuls les petits morceaux qui passeront dans les trous représenté par le berceau (ajusté au diamètre des fraises) seront éjectés vers la récupération.
Tant qu'ils seront trop gros, ils seront repris.
Ainsi, broyage et calibrage se font en une seule opération.

A+

jajalv
 
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
  • Auteur de la discussion
  • #27
si je comprend bien jajalv c'est une histoire en cours quelques part

nous .. c'est qui ? ...

je supose que tout a ete etudier deja et des parties pris et trancher depuis longtemps ...


Je trouve quand meme que mon idée de robot a deux etages est pas mal

j'imagine en plus le tout dans le cone d'un aspirateur cyclonique qui trierai séparerai la poudre qui se retrouverai au fond du cone.



et eviterai l'echauffement ou l'encrasement de la rape bref tout un programme !

Amicalement
jc

ps : la broyeuse tel que pour les auto ... j'aime pas du tout.. trop industriel trop dangereux , pas assez subtil :) ... mais bon je respecte c'est la facilité c'est sur.
 
Dernière édition:
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 826
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonjour,
nous .. c'est qui ? ...
C'est un petit groupe d'amis.
Malheureusement, comme trop souvent, tous veulent un résultat, mais surtout sans s'investir !
Et je me retrouve seul à penser/cogiter et faire quelques essais.

Bonne journée.

jajalv
 
3
3ours
Nouveau
21 Mai 2007
41
62 CARVIN
Bonjour,
Juste une suggestion peut être idiote :
Utiliser un hachoir a viande manuel ou un robot ménager genre qui rape les carotes ( ceux avec des disques interchangeables ) ? ...
 
Haut