Conseil pour un usinage

O

ordinerf

Compagnon
quand un truc du même genre m'arrive je démonte la pièce, la bloque dans l'étau à l'endroit de la "pliure" et zou un coup de marteau avec une cale pour remettre tout nickel, la matière garde en "mémoire" ses chocs donc normalement ça doit se remettre de suite mais pour l'aider il faut un coup de marteau bien placé :wink:
 
A

Anonymous

Guest
De toute façon, si le voile est de 0.25 et que ta pièce fait 6.35, dans le meilleur des cas tu va tomber à 6.35-2x0.25=5.85mm et non 6
 
R

Robert

Ouvrier
usinages

Montage en lunette fixe, reprendre sur le diamètre le voilage.Au besoin, réaléser la poulie(en mandrin 4 mors) et insérer une bague ajustée.Cordialement.Robert
 
J

JKL

Compagnon
ordinerf a dit:
quand un truc du même genre m'arrive je démonte la pièce, la bloque dans l'étau à l'endroit de la "pliure" et zou un coup de marteau avec une cale pour remettre tout nickel, la matière garde en "mémoire" ses chocs donc normalement ça doit se remettre de suite mais pour l'aider il faut un coup de marteau bien placé :wink:



Aux Charbonnages de France, on avait coutume de parler de "coup de masse au centième" car dans les mines de charbon exerçait un "spécialiste" avec une masse qui remettait en place ici ou là un capot ou autre d'un coup de masse bien placé et bien senti. Seulement dans les mines de charbon comme tout équipement doit être apte à recevoir un bloc de charbon de quelques centaines de kg sur son capot celui-ci était en tole de 10 ou 15 mm en acier.
Plus sérieusement il existe des appareils pour redresser les arbres en mécanique et on peut s'en inspirer mais cela repose sur des moyens de pression hautement reproductibles et un controle de la flexion au comparateur. A coups de marteau on fait pire que cela est à la suite de la chute.
 
A

Anonymous

Guest
Re: usinages

Robert a dit:
Montage en lunette fixe, reprendre sur le diamètre le voilage.Au besoin, réaléser la poulie(en mandrin 4 mors) et insérer une bague ajustée.Cordialement.Robert


merci, effectué selon cette procédure et nickel
 
brise-copeaux

brise-copeaux

Compagnon
Bonjour à tous.

Salut emart, ci çà c'est tordu çà ce redresse je pense assez facilement, mords doux, lunette fixe, comparateur, un maillet plastique et une peut de patience c'est dans les 2 centièmes(°-°)
 
O

ordinerf

Compagnon
JKL> je redresse des axes avec un marteau et une suface bien plane pour controler :wink:
quand j'étais petit je n'avais pas de tour et pour redresser les axes de moteur je n'avais qu'un étaux et un marteau :)
 
c.phili

c.phili

Compagnon
ordinerf a dit:
JKL> je redresse des axes avec un marteau et une suface bien plane pour controler :wink:
quand j'étais petit je n'avais pas de tour et pour redresser les axes de moteur je n'avais qu'un étaux et un marteau :)
d'où la chanson "si j'avais un marteau, j'achèterais un étau" bon c'est nul :oops: :jesors23:
 
brise-copeaux

brise-copeaux

Compagnon
JKL a dit:
ordinerf a dit:
quand un truc du même genre m'arrive je démonte la pièce, la bloque dans l'étau à l'endroit de la "pliure" et zou un coup de marteau avec une cale pour remettre tout nickel, la matière garde en "mémoire" ses chocs donc normalement ça doit se remettre de suite mais pour l'aider il faut un coup de marteau bien placé :wink:

Plus sérieusement il existe des appareils pour redresser les arbres en mécanique et on peut s'en inspirer mais cela repose sur des moyens de pression hautement reproductibles et un controle de la flexion au comparateur. A coups de marteau on fait pire que cela est à la suite de la chute.
Salut JKL, sérieusement tu crois que tout le monde à tout dans son atelier, moi j'en est redresser pas mal dans ma carrière des arbres des petits comme des gros au palan, à la presse sur des vés, en chauffe de retrait et sur le tour à la massette plastique (la il faut le coup de patte) et bien sur sur des machines hyperbolique. Donc il y a plusieurs façons pour redressé un arbre ou un tube et avec de la patiente tu peut retrouvé tes pièces dans une concentricité acceptable .(°_°)
 
J

JKL

Compagnon
liaudet a dit:
Salut JKL, sérieusement tu crois que tout le monde à tout dans son atelier, moi j'en est redresser pas mal dans ma carrière des arbres des petits comme des gros au palan, à la presse sur des vés, en chauffe de retrait et sur le tour à la massette plastique (la il faut le coup de patte) et bien sur sur des machines hyperbolique. Donc il y a plusieurs façons pour redressé un arbre ou un tube et avec de la patiente tu peut retrouvé tes pièces dans une concentricité acceptable .(°_°)

Liaudet, c'est quoi une machine hyperbolique ???
 
J

j.f.

Compagnon
C'est comme une machine à cintrer les bananes, mais à l'envers

:jedwouhor:
 
brise-copeaux

brise-copeaux

Compagnon
j.f. a dit:
C'est comme une machine à cintrer les bananes, mais à l'envers
:jedwouhor:
C'est tout à fait cela, même si la citation est amusante.

Pour JKL.
La forme hyperbole n'est pas très facile à expliqué regarde sur le NET c'est assez complexe, mais la banane à ce style de forme ou si tu préfère comme une corde à linge légèrement détendue.

Dans l'hyperbole il y a la partie bombée dan un sens et incurvée dans l'autre. Pour une machine hyperbolique c'est la partie incurvée qui nous intéresse.

Donc cette machine dispose de trois rouleaux incurvés qui tournes ensembles mais les rouleaux sons disposés en trèfle longitudinalement mais excentrés les un par rapport aux autres, dont un réglable dans l'hyperbole en jouant sur son déplacement ou pivotement.(je ne c'est pas si c'est claire pour vous) c'est pas facile à explique et je ne vois pas d'exemple qui lui ressemble à par la machine à écorsé les troncs d'arbres.

Cette machine sert à redresser les tubes très rarement du rond, donc quand les trois rouleaux tournes ont rentre le tube à redresser qui se met à tourné aussi tout en avançant et ressort droit.
C'est surtout employé dans des usines de fabrication de tubes.(°__°)
 
J

j.f.

Compagnon
Bonsoir Liaudet,
n'aurais tu pas une photo, ou quelque chose du genre ?

La corde à linge, ça cause (courbe de chaînette, trigonométrie hyperbolique - vite appris, encore plus vite oublié, mais y'avait les fonctions hyper sur ma vieille calculette scientifique Texas Instruments TI 51)

je crois que j'ai capté.
On fait tourner un tube entre deux galets qui sont alignés (aux extrémités de la zone à redresser), et un troisième entre les deux, placé en oppostion, de l'autre "côté" du tube. Alors effectivement, ça doit conduire à une courbe de chaînette ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Cha%C3%AEnette ). Comparable à une corde pour laquelle on rempacerait la gravité par une force appliquée par un vérin. C'est ça ?

Je me demandais si on ne pouvait pas redresser au tour, en poussant avec une roulette (un outil à moletter dont on remplacerait la roulette striée par une roulette lisse), voire deux en opposition...
 
brise-copeaux

brise-copeaux

Compagnon
Bonjour à tous.

Salut j.f.

Malheureusement pas de photo, cette machine est installer chez Vallourec gros fabricant de tubes industriel et pétrole.

Le principe que tu d'écrit est à peut près cela mais les trois cylindre incurvés sont placés en trèfle équidistant un peut comme dans une rouleuse et le cylindre du dessus est réglable.

Pour le reste avec le tour ce ne c'est pas, il faut essayer. (°_°)
 

Sujets similaires

M
Réponses
0
Affichages
230
Madelon
M
ctoutmoi
Réponses
8
Affichages
839
Chipotte88
Chipotte88
M
Réponses
18
Affichages
1 082
Dodore
Dodore
M
Réponses
4
Affichages
396
lacier
L
B
Réponses
11
Affichages
651
tibus
tibus
H
Réponses
21
Affichages
1 248
kerdour29
K
F
Réponses
0
Affichages
2 534
fouge
F
dmin
Réponses
68
Affichages
2 791
serge67
S
gustavox
Réponses
9
Affichages
1 204
gustavox
gustavox
M
Réponses
27
Affichages
1 403
melbrouke
M
Haut