conseil débutant decoupe plaque laiton

  • Auteur de la discussion lo_shapeoko
  • Date de début
L
lo_shapeoko
Nouveau
16 Sept 2017
5
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour,

je souhaiterai avoir votre avis sur la possibilité d'usiner des plaques de laiton de 0,5 mm
voici à peu près la précision du genre de pièce à obtenir : https://www.dropbox.com/s/59pinvre328kev5/Capture.PNG?dl=0
j'ai cru comprendre en parcourant le forum que le laiton est plus dur à usiner que l'alu,
mais que le choix de l'outil y est pour beaucoup. que beaucoup de soucis apparaisse à moment
du détourage. bref c'est pas si simple.
j'ai une machine rigide entraînée par vis à bille, et ma broche est une kress fme1050.

cela vous semble t-il possible, et quel type d'outil conseillez-vous ?

grand merci pour vos retours.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 400
F-69400 villefranche sur saone
Oulà de la tôle de 0,5 !!!
Je ne suis pas specialiste en fraisage mais ça va pas être facile . il serait bien de savoir tes connaissances en fraisage et eventuelement un exemple de ce que tu veux usiner , parce qu'il semblerait que ce que tu montres est un ensemble fini
 
L
lo_shapeoko
Nouveau
16 Sept 2017
5
  • Auteur de la discussion
  • #3
Oui alors pour préciser j'ai vu qu'il existait différentes fraise de 0,5 mm par contre je pense que c'est dédié à la gravure de pcb c à d quelque micron de cuivre à enlever, le lien que j'ai donné c pour avoir une idée des motifs genre bijoux donc application précision.
 
damy
damy
Compagnon
3 Mai 2011
1 571
Charente Maritime
Aïe pas facile ! car vibration et la fraise 0.5 ne supportera pas .
a mon avis munis toi de "double face pas trop épais,mais costaud",colle ta plaque sur une planche en "mélaminé " .avec une fraise de diam 1-1.5 fait une ébauche de découpe sur une profondeur dépassant ta hauteur a usiner (éviter l'arrosage pour ne pas dissoudre la colle du double face )procède par passe de 0.1 a grande vitesse en dégageant le copeau a la soufflette,ensuite avec un pointe ou autre retire les chutes intérieurs et l'amalgame du double face .De la ,je pense que tu peut envisager ta finition .
 
L
lo_shapeoko
Nouveau
16 Sept 2017
5
  • Auteur de la discussion
  • #5
Merci Damy pour tes conseils, j'ai lu ici que 10000 tr/min c'était bien pour la broche t'en penses quoi ? mais qu'entends-tu par grande vitesse,
500 mm/min ? + ? aussi je pensais souffler de l'air en permanence sur la fraise : est-ce une bonne idée ?
et pour la fraise une coupe droite ? combien de dents ? carbure ; pas carbure ?
 
damy
damy
Compagnon
3 Mai 2011
1 571
Charente Maritime
Me revoilà j'ai du interrompre car j'ai entendu me damy crier "a table" :-D

Je ne connais pas ta broche ? mais vu la taille des fraises (pour ma part je partais en VC a 125 m pour l'acier trempé,150m pour le pré-traité,et 200 m pour le cuivre)pour du carbure
Si tu applique la formule :(VCx1000)..sur (Pi x diam de la fraise) et la tu vois la vitesse réel de rotation .Alors vu ta broche tourne un max ,réduis ta profondeur en incrément (0.03 a0.05)une fraise ,vu la taille a 2 lèvres sans trop de hauteur de coupe .le laiton forme un copeau friable alors souffle ton outil en permanence .
Pour l'avance ,ceci est en fonction de la rotation maximal que tu peut prétendre si ta broche est inférieur a ton calcul ci dessus
L'avance prend en compte le nombre de dent (si tu as une fraise avec 2 dents ou 2 lèvres )dans ton calcul qui concerne ta vitesse d'avance prend 0.03 par dents (vu le petit diam de ta fraise)ensuite tu applique le calcul suivant :ta VR (vitesse de rotation) x 0.06 (valeur de 0.03 x2 dents)

En imaginent que ta broche développe 10000 tr/mm ton avance sera de 600...tu ne seras pas dans une norme mais un compromis d ton matériel
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
le ruban adhesif double face ne me plait pas : ça fait du cochonium qui colle et bourre dans la fraise

j'ai un projet dans le même genre pour decouper de la tole magnetique de 0.3mm avec des forme assez fine qui demandent aussi une fraise de faible diametre

je n'ai pas de cnc et il faudra donc la construire adapté a ce besoin

le probleme du martyr ne me plait pas , on use plus la fraise a couper dans le martyr qu'a couper la piece

ma solution s'oriente vers une machine ou la broche sera fixe avec un support percé sous la tole et un autre au dessus de la tole , pour bien guider la tole exactement a la hauteur qui convient a la fraise : pas de martyr

le mouvement x y fait bouger un cadre qui tient la tole par les bord ... il faut faire un programe qui ne coupe pas la tole en plusieurs morceau indepandant mais laisse toujours ce qu'il faut pour que ça reste assez rigide ... par contre les petites partie indepandante peuvent tomber dès qu'elle ne sont plus dans le guide autour de la fraise
 
L
lo_shapeoko
Nouveau
16 Sept 2017
5
  • Auteur de la discussion
  • #8
merci Damy (à ne pas confondre avec Jamy de cps...bon d'accord je sors) merci pour ces précisions. bien compris que ça ne
va pas être une partie de plaisir.

d'ailleurs je me demande au passage comment dans l'industrie ce genre de pièces peuvent être faites.
parce que 0,1 mm de passe voir 0.05 mm, peut être des matrices (male/femelle) usinées spécialement, et ensuite tout
ça passe à la presse avec la plaque entre les deux.

merci a tous pour votre avis sur la question, Moissan effectivement je pense que le bridage de la plaque est un gros problème,
certain partent sur une cire qui est chauffée pour coller la plaque puis rechauffée pour décoller la pièce usinée avec du trichlo
pour dégrasser tout ça, enfin totale joyeuseté au programme.

à tel point que maintenant je me demande si c'est pas plus simple de remplacer le laiton par du plastique, qui une fois
peint peut donner l'aspect du laiton ???

à creuser
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
dans l'industrie , pour des grandes quantité c'est outil de decoupe ... pour des faibles quantité c'est decoupe laser ou decoupe plasma ... decoupe a la fraise très rare , je pense surtout parce qu'il n'existe pas de machine adapté

et pour decouper les outil de decoupe ? c'est electroerosion a fil ... l'avantage de l'electro erosion a fil c'est que ça decoupe l'acier trempé aussi facilement que l'acier doux

la decoupe par electro erosion a fil est trop chere pour faire des piece ordinaire : ce n'est bon que pour faire les outil de decoupe

pas de machine adapté existante pour decouper la tole fine a la fraise ? je pense qu'avec mon idée ça pourait changer
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 639
59000
Bonjour,
Avec une fraise à graver "type javelot" c'est beaucoup plus sûr car la fraise est plus robuste,
coûte moins chère et elle est facile à affûter avec un équipement minimum.
Tu considères que c'est une gravure traversante, en une passe.
Lubrification à l'huile entière car les vitesses de coupe officilelle sont rarement atteinte, donc
ça ne chauffe pas.
Le problème récurent, c'est le maintien de la feuille de laiton sur le support rigide martyr bien parallèle
aux déplacement de axes.
Je sais qu'il existe des adhésifs thermofusibles très facilement soluble dans un solvant courant.
j'en ai un synthétique, pour des composants optiques par exemple, mais je n'arrive plus à le ressourcer.
Mais il y a ceux très courants utilisé par les constructeurs astronome amateur, mélange de résines et cires
diverses. Le collage proprement dit c'est rien, le problème est le décollage et nettoyage sans
déformer
L'autre solution pour du laiton est la découpe chimique, c'est très apparenté à la gravure des circuits
imprimés. Il faut fouiller dans les forums de maquettiste de petit train
https://www.google.fr/search?q=decoupe+chimique+petit+train&rls=com.microsoft:fr:{referrer:source?}&dcr=0&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwjbwYXQ6anWAhXO0RoKHaoRAqUQsAQIPg&biw=1158&bih=825

https://ad-train-models.fr/photo-decoupe/
 
L
lo_shapeoko
Nouveau
16 Sept 2017
5
  • Auteur de la discussion
  • #11
Gaston, merci du conseil, je pensais que la gravure chimique était adaptée pour enlever quelque micron mais pas pour en enlever
plusieurs centaines. La précision est top, en plus j'ai déjà tous le matériel pour faire des pcb. sans parler de la rapidité de gravure.
top !
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
une remarque pour le maintient de la piece mince en fraisage : vue sur une machine a percer et detourer les circuit imprimé : une piece autour de la fraise qui frotte sur la piece et la pousse contre le martyr ... piece a decoupé non collé , simplement positionné sur la table par 2 goupille cylindrique ... ça marchait bien pour du circuit imprimé assez rigide , et avec des decoupe simple
 
M
metal89
Ouvrier
4 Nov 2010
488
Yonne
Une solution de bridage est de la bombe de colle repositionnable type spray mount de 3M. (http://www.bureau-vallee.fr/bombe-aero-colle-montages-succes-3m-7043-76215.html). En mettre uniformément et peu en pulvérisant à 20-30cm du martyr. Support dégraissé et propre. Ma femme l'utilisait pour des découpes de placage de marqueterie avec une scie Hegner. Ensuite découpe avec une fraise à graver qui peut entamer du 0.5mm en laiton. Prévoir l'offset dû au V de la fraise. Si pb au décollage, le pistolet à air chaud donne de bon résultats
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 089
91
Salut

Mon expérience personnelle, ayant la chance d'avoir une petite cn très rigide pour ce genre de boulot.
Tout d'abord comme dit plus haut, le double face est à proscrire pour ce genre de petites pièces fines, d'une part il encrasse la fraise et d'autre part la pièce sera indécollable sans déformation.
Perso je colle à la cire de verrier qui fond à 50° et s'enlève très bien à l’acétone.
Ensuite pour une fraise de 0.5mm, la moindre vibration lui sera fatale, choisis la la plus courte possible pour éviter le fléchissement.
Ta broche n'est pas adaptée à ce genre de boulot, il faudrait tourner à 40000t/m. Tu va casser trop de fraises et tu vas te ruiner.

Si le nombre de pièces n'est pas trop important, je détourerais à la fraise de 1mm, je graverais les contours à évider à la fraise javelot puis je percera au milieu.
Décollage et découpage des parties intérieur au boc-fil de bijoutier.

@+
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 400
F-69400 villefranche sur saone
A propos de découpe par outil de forme . J'ai entendu dire il y a très longtemps et à l'époque ça m'avais marqué ( mais je ne l'ai jamais vu faire) que pour une découpe de pièce en petite série on ne fais que le poinçon et la découpe se fait sur un matelas de caoutchouc , c'est la resistançe et la déformation du caoutchouc qui découpe la pièce . je n'en sais pas plus sur la technique
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 089
91
J'ai pleuré auprès d'un prestataire qui m'en a dépanné 1Kg.
Apparemment ça se vend par 28Kg, faut en avoir l'usage :lol:
C'est une cire qui semble être majoritairement composée de cire d'abeille, de couleur ambrée, cassante à froid et qui fond à 50°.
Je la tartine sur un martyr rectifié, chauffé au décapeur thermique puis j'y applique ma pièce à usiner.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 639
59000
Merci rebarbe,
J'ai des formules concernant ce genre de cire, ce sont des mélanges de cire d'abeille, de cire de Carnauba, de colophane
avec parfois de la poix aussi.
Le truc que j'ai, est adapté au polissage des fibres optique, d’après la fiche de sécurité, serait de la famille des
Glycol Ester. C'est instantanément soluble dans l' Acétone. Ça a un comportement complètement bizarre:
C'est limpide est cristallin, cassant ... mais c'est fluide ??? ça coule à température ambiante ?
C'est à dire que tu poses un morceau bien anguleux et dur dans une boite ... au bout d'un
mois tu ouvres ta boite, le morceau à couler et fait une fine couche au fond de la boite :shock:

Google parle plus maintenant, il y a des trucs intéressant ici:
https://www.emsdiasum.com/microscopy/products/materials/adhesives.aspx

Ce que j'ai est très apparenté avec le "Quickstick "
 
Dernière édition:
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Si les ouvertures sont identiques ( 1 ou 2 formats ) et espacées regulierement , il est possible de faire cela par poinçonnage , à l'aide d'un petit outil de découpe , simple ,

et faire les reports des poinçonnages sur la longueur des pièces de maniere precise .

Il est necessaire d'avoir une petite presse mecanique , l'effort de decoupe n'est pas important .
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 089
91
Salut Gaston

Non, ma cire est dure et cassante à froid, elle est très stable.
A la chauffe elle devient sirupeuse, filante et collante.
Elle se dilue bien dans l'acétone mais pas instantanément.

@+
 
Haut