Condensateurs: mauvaises fabrication attention

  • Auteur de la discussion slouptoouut
  • Date de début
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Ce topics aurai, a priori, plus sa place dans un forum dédié radio-TV-hifi à première vue que sur un forum de mécanique et d'usinage ...Mais il s'avère que de plus en plus souvent, on utilise des variateurs électroniques sur les machines outil, et qu'un certain nombre d'ennuis viennent de condensateurs défectueux qu'on ne soupsconnent pas toujours, notamment quand il s'agit de défaut de fabrication ...

Voici un petit "topo" sur un certain nombre de condensateurs de mauvaise réputation et fréquemment sujets à problèmes :

Les condensateurs Rifa -PME séries 261 ...271 en boitier moulé translucides :

-Ces condensateurs , généralement destiné à l'antiparasitage , de valeurs comprises entre 1 nF et 0,5 à 1 µF ,apparu dans les années 1975 80, se présentent sous forme de parralépipèdes rectangles, translucides , légèrement ambrés .

condo rifa pme defect.jpg


-Ils sont parfois fiables, et parfois pas du tout fiables et peuvent éclater ou bruler sans raison apparentes (cela dépend des séries, certaines fabrications peuvent servir 24/24h pendant 10 ans , et d'autres peuvent péter, sans raison apparentes, après quelques heures de marche )
-le défaut n'est pas forcément consécutif à une surtension , ni à une panne de l'appareil dans lequel il sont montés, mais semble favorisé lorsque le matériel est resté longtemps hors tension .

De nombreux sites ont rapporté des problèmes lié a ces condensateurs, comme, par exemple :
http://www.forum-audiophile.fr/materiels-anciens/rappel-amplis-yamaha-de-1980-a-1982-t16452.html
http://retro-forum.com/viewtopic.php?f=1&t=233730

Les condensateurs chimiques Sic Safco Minisic ,avec un bout rouge et un bout vert :

Ces condensateurs, habituellement destiné a des découplages ou des liaisons B.F, ou au filtrage de basses tensions continues de polarisation, font entre 1 et 1000µF , ils sont cylindriques , assez petits, avec un coté renflé de couleur rouge et l'autre de couleur verte.

minisic.JPG


-Ils ne sont, de manière générale, pas fiables , et vieillissent tres mal , ces condensateurs souffrent fréquemment d'une mauvaise étanchéités, et peuvent soit se déssécher, soit présenter des fuites avec apparission "d'efflorescences" ou de "traces de moisi" , ils ne brulent pas ni n'explosent, mais peuvent perturber le fonctionnement de l'appareil, ou être la cause de corrosion des contacts ou composants voisins .
-Bien qu'issu d'un constructeur sérieux et réputé, ils sont tous mauvais ou ceux qui ne le sont pas encore, deviennent plus ou moins rapidement mauvais lors de la remise en service ...Cette fabrication est un "loupé" , et a été arrêtée et abandonnée .

Là aussi, on en parle sur le net:
http://www.audiovintage.fr/leforum/viewtopic.php?f=76&t=12954&start=10
http://www.stef.free.fr/hifi/pages/FranceElectroniqueCH50.html

A suivre

sloup
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
5 343
FR40 / FR64
Bonsoir,
Exact je l'ai constaté aussi
 
petitnicolas
petitnicolas
Ouvrier
8 Juil 2012
452
Drome
Bonsoir,

En électroportatif "hitachi, makita etc... " on as ce genre de condo, qui assez souvent sont cramer, on ne s'en aperçoit que quand on rentre la machine au SAV car même quand il sont défectueux la machine fonctionne quand même nickel.
Donc ont supprime est basta !

Nico.
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
5 343
FR40 / FR64
Bonsoir,
Idem sur l'antiparasite des micro ondes. Il fait disjoncter, tout le monde dit c'est mort, en fait c'est rien, un coup de pince et ça remarche!
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
bin oui les condensateur ne sont parfois pas densateur il ne sont que c..

les sic safco avec bout vert et bou rouge j'en ai utilisé beaucoup sans remarquer une faiblesse de plus que les autre ... mais tout le monde sait que les condo electrochimique sont les composant electronique les moins fiables ... on les change d'abord et on reflechis ensuite
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 482
nord
Bonjour

les Sic Safco Minisic sont encore fabriqués ou utilisés ? :shock: , ils ont pas loin de 40 ans !.. :???:
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avr 2007
5 456
Morlanwelz
exacte , probleme déja constaté sur bcp de matos en général je vire le condo c'est de l'antiparasitage pas forçément utile as l'utilisation mais peu etre génant sur du matos hifi si on les vire ! ronflette et autre parasite peuvent apparaitre dans les enceinte !

j'ai aussi du bon matos pro ou les condo explose , mon oscillo phillips et mes alim de labo philips qui sont du haut de gamme ont eu ce soucis j'ai viré et remis un neuf de meme valeur ( des jaunes ) , car il faut un courant propre pour ce genre de matos :)

de toute façon sur n'importe qu'elle machine electronique la panne c'est toujours un condo dans 98% des cas :wink:
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
5 343
FR40 / FR64
Bonjour,
Je n'irai pas jusqu'à dire ça, mais c'est vrai que ce sont les plus fréquentes.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
souvent les condensateur electrochimique ne sont pas completement en panne , il ont simplement une valeur plus faible qu'a l'origine : ça augment l'ondulation de la tension d'alimentation et fait deconner certaine chose de façon aleatoire

il n'est pas indispensable de demonter les condensateur electrochimique de filtrage d'alimentation il suffit de souder un condensateur en plus et si le condensateur d'origine avait des faiblesse ça resoud le probleme
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
5 343
FR40 / FR64
Alors là, ce n'est pas vraiment la bonne solution. Étant jeune, ma mère avait un poste de radio qui ne ronflait plus après le passage chez le bricolo du coin. Mais on n'entendait plus rien non plus; dans mes recherches de Geo trouve tout (j'avais une douzaine d'années) j'avais lu un gros bouquin écrit par un OM chevronné (radio amateur pour ceux qui ne connaissent pas). J'y avais trouvé des schémas. Après avoir obtenu, ou plutôt extirpé l'autorisation de mettre mon fer à souder dedans, j'ai ôté les uns derrière les autre tous les condensateurs ajoutés au fil des dépannages.
Eh bien il refonctionnait le bougre! et même très bien, alors que j'avais sur la table une poignée de condensateurs qui bien sûr ne figuraient pas sur mon schéma.
Donc mon expérience me dit que la solution de moissan n'est pas ce qu'il faut faire, d'autant que s'il y a un fuyard il va continuer à perturber le fonctionnement.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
la solution d'ajouter un condensateur neuf pour filtrer la tension d'alimentation n'est pas une solution miracle si on ajoute un condensateur encore plus pourri que celui d'origine !

le principal defaut d'un condensateur electrochimique est de ne plus avoir sa vraie capacité : il suffit d'en ajouter un autre

mais un autre defaut est possible : que le vieux condensateur gaspille du courant ... mais ce defaut ne peut pas durer longtemps : si il gaspille du courant il prend de la puissance , va chauffer et exploser : une fois explosé il n'y a plus besoin de reflechir pour savoir qu'il faut l'enlever !
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
  • Auteur de la discussion
  • #14
Bonjour,

il y a des cas ou un condo mauvais parce il est fuyard , va provoquer des troubles de fonctionnement et des surconsommation ...sans pour autant exploser , parce le courant qui passe dedans reste trop faible pour le faire chauffer au point de bouillir !

Ca peut notamment être le cas de condensateurs de liaison aboutissant à la grille d'un tube électronique ou à la base d'un transistor (les courants dans ces circuits sont en général dérisoires , et le condo défectueux ne montera pas en température ...mais c'est le tube, ou le transistor, qui vont monter en température)

Notez que dans un tel cas, la capacité du condo fuyard peut ne pas avoir pour autant baissé , et que le courant de fuite peut se manifester qu'au dela d'une certaine tension (de sorte que un tel condo semblera bon au capacimètre , et mauvais en condition reelles, parce la tension de pile de cet instrument de mesure sera trop faible pour mettre en évidence le défaut) notez que la mise en parallèlle d'un autre condo sur celui qui est fuyard n'arrangera rien, et ne guidera pas non plus sur l'origine de la panne (l'ajout du condo sur celui fuyard ne supprimmera pas la fuite mais augmentera simplement la capacite résultante )
La seule vraie solution dans ce cas là, et le retrait du condo défectueux, et son remplacement par un neuf de caractéristiques équivalentes (ou légèrement supérieures)

Notez que, si on peux mettre un peu plus parce on ne trouve pas exactement les mêmes valeurs (par exemple : remplacer un 8µF qui ne se fait plus par un 10 µF , valeure actuelle courante) , surdimensionner à outrance des condensateurs , notamment de filtrage d'alimentation, sous prétexte que "ça filtre mieux" et que "qui peut le plus peut le moins" (par exemple, mettre 4700µF au lieu de 500µF ) n'est pas une bonne chose non plus , les circuits n'ont pas été calculé pour 10 fois plus , et on risque notamment de creer des courants de charge excessifs à la mise sous tension, et de détruire les diodes ou ponts redresseurs .

sloup
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
hé oui la vie est compliqué

surdimensionner les condensateur de filtrage d'alimentation ne pose pas trop de probleme en general ... surdimensionner les condensateur de liaison peut etre catastrophique quand il y a une resistance trop forte en serie

ajouter un condensateur neuf sur le vieux n'est valable que pour les filtrage d'alimentation , pour les liaison il faut absolument enlever completement les condensateur douteux

et il n'y a pas que l'audio ... j'ai dans mon tas de chose a faire des cloture electrique lacmé clos 2000 ou clos 2005 avec le même systeme merdique : temporisation avec courant venant d'une resistance et condensateur electrochimique et diac 32V , et avec en plus 2 tempo identiques cote a cote et un circuit a triac pour que ça ne marche que quand les 2 tempo sont d'accord : conclusion ça se met en panne dès que l'une des tempo se deregle pour cause de vieillissement des composant , condo electrochimique ou autre ... conception lamentable quand on sait que les condo électrochimique n'ont aucune precision

ce genre de cloture doit faire un coup par seconde : c'est fait avec un electrochimique 47µF ... completement ridicule , avec un 1µF sec ça marche beaucoup mieux et le 1µF polyester ou polypropylene ne change pas de valeur avec la vitesse du vent et l'age du capitaine
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
  • Auteur de la discussion
  • #16
Bonjour,

effectivement, et a propos du dimensionnement d'un condo, ou du choix d'un remplacant différent, cela a assez peu d'importances dans certains cas (a condition de ne pas trop exagérer, et que ce soit pas un montage alimenté par des valves à vide (qui n'acceptent que des capacités assez réduites )
Pour des condos de liaisons, ça peut être beaucoup plus génant, ça risque de modifier la bande passante et la réponses aux transitoires, voire de perturber le fonctionnement.
pour des condos destinés a des application HF (émmetteur radio par exemple) ou à régime impulsionnel (base de temps lignes de T.V ou moniteurs cathodique ) ça peut être encore plus génant et il faut remplacer à l'identique (un condo ayant une capacité légèrement différente, ou une résistance équivalente série différente, ou une Fo différente , peut comprommettre totalement le fonctionnement du circuit, voire détruire les semiconducteurs connexes ...ceci dit , les condos utilisé dans ces cas là ne sont en général pas des électrochimiques, et en général d'excellente qualité , et il est rare qu'un amateur ait a les remplacer )

Pour en revenir aux condensateurs de mauvaises fabrications ou présentant des défectuositées , et aux pannes qu'il peuvent provoquer :
-Attention aux condos neufs jamais soudé , même de bonne marque, mais issu de vieux stock ayant dormi 30 ou 40 ans dans de plus ou moins mauvaises conditions (ce sont des composant a considérer comme périssables , et les produits chimiques entrant dans leur fabrication peuvent s' être "daubé" ! par ailleus, des températures de stockage extrèmes peuvent les altérer ...dans certains cas, un reformage , consistant a effectuer une remise sous tension très progressive, par paliers, sur plusieurs minutes en surveillant leur courant de fuite, peut leur donner une nouvelle jeunesse , sinon, si on ne peux tenter un reformage, ou si celui ci échoue, ou si on ne peux pas se permettre de perdre du temps et prendre le risque ...vaut mieux éviter d' utiliser de tels condo issu de vieux stock , et en racheter des neufs ! )
-Attention aussi aux mauvaises marques ou aux contrefaçons ! car il existe des composants qui, même neufs et récents , pètent sans raisons, ou ne durent que 2 ans , parce mal fabriqués (présence d'impuretés dans l'aluminium des armatures, ou dans l'électrolyte si c'est un électrochimique, diélectrique trop mince ou présentant des trous ou des amorces de rupture...) ou parce ce sont carrément des contrefaçons (qui ressemblent aux "vrais" mais sont fabriqué avec n'importe quoi et ne font même pas la capacité annoncée)
Bon, je me demande si je dois ou non énumérer ici les marques de condos sujettes a ce genre de défauts, ou de pratiques frauduleuses ( ça risque de ne plus être "conforme à la nétiquette" ou a "la charte" ...)

sloup
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
dans le genre j'ai acheter des condensateur 8µF chez conrad , condensateur permanent pour moteur monophasé 230V ... ils ont tous peté chacun leurs tours sur differente pompe de la même puissance ... il etaient vraiment pas densateur

enfin ces condensateur on peté aprés avoir remplacé lé condensateur d'origine qui n'aurait pas du peter non plus : un condensateur permanennt polypropylene ou polyester devrait etre eternel ... helas je vois des condensateur chinoios beaucoup plus petit pour la même valeur , y a il eu un progrès ? non il y a eu une reduction de marge de securité et ça pete

voir aussi les groupe electrogene 2 temps 700W il contienent souvent un condensateur trop fragille qui grille progressivement ... plus le condensateur se degrade plus la puissance du groupe se reduit ... quand on veut mettre un condensateur neuf de la même valeur ça ne rentre pas dans la place prevue
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
  • Auteur de la discussion
  • #18
Bonjour,

j'ai aussi eu ce genre de problème de condos bizarrement petits par rapport a leur capacité (et manifestement fait à l'économie en "rognant"sur les marge de sécurité et notamment en faisant des économies sur l'épaisseur du diélectrique...d'ou moindre encombrement, mais mort prématuré du condo qui pète :!: )
Mais dans mon cas, c'étais sur des jeux de lumières , modulateurs, et stroboscopes surtout ( pour animation de "soirées disco") et fort heureusement, dans mon cas, il y a assez de place dans ces appareils pour loger un condo plus gros ...
J'ai souvent trouvé des condo de remplacement, certe plus gros, mais bien plus fiables (qui vieillissent bien et sont quasi indestructibles) , dans les régulateurs de tension à fer saturé jadis utilisé pour les télés (le genre d' appareils devenu complètement inutiles de nos jours ... sauf pour lester un pied de parasol ou s'en servir pour faire de la musculation :mrgreen: )

sloup
 
J
jigour
Ouvrier
24 Sept 2010
322
Bonjour,
Intéressant tout ça!!
Mais, pour le profane que je suis, pourriez vous expliquer comment on peut contrôler un condensateur soi-même? Et avec quel équipement?
Merci .
J.
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
5 343
FR40 / FR64
Bonjour,
une gégène pour l'isolement, si il tient au moins les 500 v et un contrôleur électronique, il y en a maintenant pas trop cher qui ont cette fonction.
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
  • Auteur de la discussion
  • #21
Bonjour,

pour contrôler l'état des condensateurs, tout dépend, déja
-du type de condensateur
(en gros : polarisé pour courant continu / non polarisé pour l'alternatif)
-de la capacité du condensateur
(en gros : faible , jusqu'a qu quelques centaines de nanofarads / forte : de 1 µF a plusieurs milliers de µF)
-de l'équipement de mesure dont on dispose déja
(cela va du controleur basique a aiguille, voire de rien d'autre qu'une veilleuse pour bébé ...au labo d'électronique complet , avec pont RLC, oscilloscope, etc ...)

Première chose : l'inspection visuelle ...et olfactive :

En présence des constatation suivantes : le condensateur est a rejeter sans aller plus loin :
-Le boitier s'est ouvert et il y a des papiers et des traces de liquide partout ! (condensateur qui à explosé !)
-le boitier est bombé , ou présente des fuites, des coulures ou des efflorescences (ne plus utiliser ! explosion imminente !)
-odeur de pipi (le condo n'est plus étanche )
-condo très ancien, papier sous tube en verre bouché au "goudron" , ou cartouche en étui carton (ces condo ont plus de 50 ans et sont généralement déja morts )

sloup
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
  • Auteur de la discussion
  • #22
Maintenant, les contrôles aux instruments :

(on suppose que le condo est visuellement et olfativement d'apparence saine)

Controler si le condo est en court-circuit , ou présente un courant de fuite , avec 2 cas (continu/ alternatif) et deux tensions (basses, hautes).

Si le condo est à courant continu (condo très courants en radio-T.V. hifi) : repérer, et respecter les polaritées.

Identification_depolarite _condensateurs.gif


ou

condensateurs_polarites.jpg


Si le condo est pour l'alternatif (condo plastique ou céramique en général, condo de démarrage moteur ...) ne pas se soucier du sens .

Regarder ensuite la tension de service indiquée (on distinguera en gros 2 cas : basse tension jusqu'a 250V / haute tension : au dela )
Puis utiliser
-soit un controleur en position ohms
(pour le cas de tous les condo à basse tension)

-soit un mégomètre électronique, ou mégomètre à magnéto (dit "gégène)
(pour les condo tenant au moins 250v alternatif ou 500V continu ...utiliser le controleur position ohms avant de sortir la gégène)

(si le condo est polarisé, respecter le sens , pointe de touche rouge = pole +)

L'aiguille doit dévier brièvement (si on a le temps de la voire dévier) ou l'afficheur doit indiquer fugitivement une valeur (quelconque) puis indiquer "l'infini" ou plusieurs mégohms

si non : le condo est claqué ou fuyard

ATTENTION : Ne JAMAIS utiliser "la gégène" sur un condo basse tension !

Remarque : ce premier test sommaire ne renseigne pas sur la capacité réelle du condensateur , mais sert simplement a déceler un condo hors service .

Sloup
 
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 561
F - 12000 RODEZ
Bonjour,
En ce qui concerne les condensateurs pour moteurs :
Je ne vais pas citer de marques ni de distributeur pour les dénigrer ou faire de la réclame, mais lorsque mon fournisseur m'envoyais certaines marques sous prétexte de rupture de stock je les lui retournait illico. Pour anecdote et pour rejoindre Moissan j'ai des condensateurs neufs(d'une certaine marque) qui me flambaient sur l'établi en branchant le moteur rebobiné de frais et je ne vous dis pas la gueule que faisait le client. Je ne vous dis pas non plus quand un client ramenait le moteur 15jours après pour le condensateur de flambé.
Il m'arrive parfois ici même d'avertir en MP lorsque l'achat a été fait sur cette marque. marques.
Cette dégradation de qualité je l'ai constaté au fur et à mesure des années et mêmes des meilleures marques.
La faute d'abord aux distributeurs "au meillleur prix" dont le fabricant pour avoir le marché calcule au raz des paquerettes et dont la marge de sécurité est celle de la garantie.
La faute ensuite aux fabricants de moteurs qui pour eux le condensateur n'est qu'un accessoire qui doit rentrer dans le cache bornes et vous avez dans certains moteurs des puissances en capacité que vous n'arrivez pas à trouver en dimension standard.
 
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 561
F - 12000 RODEZ
re,
Pour appuyer le contrôle aux instruments de Slouptoouuut:
Le contrôle avec le capacimètre de ces condensateurs de merde (en parlant toujours des condensateurs permanents de moteur) m'a amené à faire un montage sous secteur fiable à 100% car au capacimètre l'erreur était de 50%
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
  • Auteur de la discussion
  • #25
Bonjour,

pour compléter les dires de "labobine" et a propos des condensateurs pour le courant alternatif du secteur en général, et les notamment condo de démarrage , je me permet de citer et recommander les marques suivantes :
-Arcotronics
-Cogeco
-Comar
-Ducati
-I.T.T.
-Sire
-Vishay


Pour les condos à courant continu pour radio,T.V. , hifi, je citerais et recommanderais
-Cogeco
-I.T.T.
-LCC
-Philips
-Rubycon
-ROE
-Sic safco (sauf minisic qui est une exception et sont mauvais)
-Vishay

Ensuite, et a propos du contrôle plus précis :

-On peut dégrossir les chose avec un multimètre ayant la fonction capacimètre (avec les réserves dites par "labobine" que je confirme !) et éliminer les condo ayant des capacitées abracadabrantes (en moins , mais aussi en plus ) et conserver les condo ayant un écart jusqu'a 30% ...40% (c'est peu précis , mais un condo qui fait le double ou la moitié est éminemment suspect)

-Ensuite et enfin, il faudrai :
-faire des tests en "condition relle" sous une tension proche de la tension de service (sans jamais la dépasser cepandant) soit en se servant du secteur (condo pour alternatif type démarrage ou compensation) soit en se servant d'une alimentation stabilisée réglable de laboratoire (condo pour courant continu)

dans le cas du test sur secteur (condo pour alternatif uniquement ) : insérer , en série , une lampe d'éclairage ou de signalisation choisie en fonction du condo
-pour quelques nanofarads : une lampe au néon ou une lampe témoin de voyant de machine de 1 à 3W
-pour quelques centaines de nanofarads à quelques µF : une lampe de four, ou de veilleuse pour bébé de 7,5 à 25W
-pour plusieurs µF a 150 µF : une lampe d'éclairage domestique à incandescence de 40 à 150W
-au dela et jusqu' a 500 µF : une lampe halogène de 500W ou un radiateur(non électronique)type radiant à infrarouge

(il est tres rare de trouver des condos HT ou secteur de plus de 500 µF , et il seront énormes !)

ATTENTION : apres ces tests, bien décharger le condensateur ! sinon DANGER !

et enfin :

-faire des test au pont R-L-C (qu'on peut faire soi même , mais qui suppose d'avoir des "condensateurs étalon" très précis) , complété d'un indicateur cathodique, un millivoltmètre électronique, ou d'un oscilloscope plutôt que d'un contrôleur ordinaire (le pont R-L-C permet des mesures bien plus précises et significatives, et renseigne sur le mauvais facteur de puissance ou la résistance série "résistance parasite" du condo testé...en sachant que pour apprécier des tensions alternatives même de quelques millivolts , un contrôleur ordinaire ne suffit plus

Bon, à ce stade , il faut être bien équipé , et je suppose que fort peu d'amateurs lisant ces lignes disposent de tout cela (alimentations stabilisées, pont R-L-C, millivoltmètre , oscilloscope ...) et que ceux qui ont tout ça savent s'en servir et savent comment faire ...)

sloup
 
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 561
F - 12000 RODEZ
re,
Puisque tu as cité Comar c'est en effet la marque que j'ai employé pendant 40ans et que recommande encore, mais elle ne vaut pas les fabrications des années 80.
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
  • Auteur de la discussion
  • #27
Bonjour,

pour compléter, et pour ceux qui voudrais construire eux même un appareil de contrôle des condensateur "tout en un" , qui est assez complet, et qui teste les condos sous la tension reelle , voici un exemple de réalisation intéressant , qui permet de tester la charge et la décharge d'un condensateur (avec choix de la tension de charge ) , et qui fait pont (sauf qu'au lieu de faire "pont R-L-C" il fait "que pont C":

Cet appareil utilise des composants assez anciens mais ayant fait leur preuves (condensateurs "moutarde" , et tube électronique) et fournit de bonnes indications de l'état d'un condo (de manière plus objective qu'un multimètre basique) tout en étant peu encombrant et monobloc (ne nécessite pas une ribanbelle d'instruments et n'est pas encombrant)

Il nécessite par contre de savoir bien se servir d'un fer à souder, d'avoir quelques conaissances en électronique, et de pouvoir récupérer certaines pièces ...

testeur-condo-image.jpg


le schéma du montage:

tester-condo-modifie-1.jpg


Voire ce site pour les sources et détails de réalisation et d'utilisation

http://radioman64.e-monsite.com/pages/mes-constructions/testeur-de-condensateurs-h-t-et-b-t.html

j'ai réalisé un appareil similaire, mais a plusieurs gammes de résistances en plus de plusieurs gammes de capacitées ( c'est un "pont R-C" au lieu d'un "pont-C" ) en cablage à circuits imprimé (au lieu de cablage traditionnel à fil ...ça fait plus propre main nécessite des cuvette et des bains chimiques) , et dans un boitier un peu plus grand (un bloc autonome d'éclairage de secours au lieu d'une enceinte de voiture !) et il m'a donné entière satisfaction .

ATTENTION : des tensions de plus de 300V sont présentes dans ce montage, et peuvent l' être aux bornes du condo si il n'est pas déchargé ! ne jamais toucher les composants interne sous tension, et toujours décharger le condo au moyen du commutateur idoine (position "decharge") avant d'y toucher !

sloup
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
  • Auteur de la discussion
  • #28
Rebonjour,

tant qu'on y est dans les fabrications de condensateurs , évoquons un autre facteur de risque , avec les condensateurs au papier huilé d'ancienne fabrication , risque venant de leur huile ...
En effet, un certain nombre de condensateurs à huile contiennent des PCB , soit en clair polychlorobiphényle ( plus connu sous leur "nom commercial" : Pyralène, pyranol, Askarel ...)ces produits sont très toxiques , et il dégagent des émanations cancérigènes si il brulent , et enfin ils pollue de manière très durable l'environnement !

Les condensateurs qui en contiennent sont généralement des condensateurs a haute tension pour courant alternatif , anciens, en boitier aluminium cylindriques a sorties par cosses fast-on ou à fil , ou rectangulaire a sorties sur perles verre ou isolateur porcelaine, fabriqués entre 1930 et 1970 , notamment dans des marques tel que
-Comar
-Fribourg
-General-Electric
-Haltiger
-Iskra
-Isokond
-Prelyo
-Sangamo
-Sic Safco
-Westinhouse
Mallory, marque peu fréquente en france, mais qu'on peut rencontrer sur du matériel d'importation un peu ancien, et qui mérite une mise en garde spéciale ! car même certains condos Mallory marqué "no-PCB" s'avèrent en contenir !

On les trouvent généralement dans les platine d'alimentation de lampadaire d'éclairage public (fréquent sur les appareillages pour lampes mercure ou sodium) comme condo permanent de déphasage pour moteur mono (fréquent sur de nombreux moteur de machines un peu anciens )ou comme condo de résonance dans les régulateurs de tension à fer saturé (évoqué un peu plus haut )ou enfin, dans les batteries de condensateur de relevé du cos phi (grosses installations en tarif jaune ou vert alimentées par poste de transformation)

Exemple d'un condo pour moteur au PCB

PCB-haltiger_Kondensator.jpg


ancienne plaque signalétique d'une batterie de condensateurs de relèvement de cos phi

plaque signaletique condo pyralène.jpg



Ces condensateurs "aux PCB" sont généralement fiables (ces substances sont dangereuses ...mais sont de bon diélectriques , c'est d'ailleurs pour cela qu'elle ont été employé dans les condensateurs) et sans danger tant qu'il ne sont pas ouvert, qu'il ne fuient pas, ou n'ont pas explosé , mais méfiance ...
Un condensateur de ce type dégage lorsqu'il fuit, même un peu, un liquide huileux ayant une une forte odeur...

Inversement, pour rassurrer et pour info, les condensateurs des marques suivantes ne contiennent pas de PCB (soit parce ce sont que des électrochimiques, qui par construction n'en contiennent pas ...soit parce ce sont certe des condo de type papier à huile mais que le constructeur n'a jamais eployé de PCB pour les fabriquer , ne sont donc pas concerné par ce problème les condo de marque
-Evox
-ITT
-MFD
-SEL
-Sprague
-Wima
En cas de défaillance d'un condo contenant des PCB (ou suspecté en contenir) : ne surtout pas continuer d'utiliser l'équipement, qui pourrais bruler, et augmenter les dangers ! Et manipuler avec des gants le condo ,et surtout ne pas le jeter aux ordures ménagères
Si on a en stock de tel condos, même sains et intact : ne pas les percer ou les soumettre a des chocs qui le gondolerais ou les ferais se fendre , ne surtout pas les jeter au feu, ni aux ordures ménagères

Les condensateurs récents (disons a partir de 1985 et plus récents) même issu des mêmes fabricants cités (première liste ) sont eux sans danger (et sont en général marqué "no PCB" ) Attention cepandant au cas particulier de Mallory (ayant produit des condo "no-PCB" qui contienne des PCB ! erreur de marquage ? )

Les condensateurs électrochimiques, même ancien, ne sont pas concernés car, par leur principe même, aucun ne contient comme déja dit de PCB .

Remarque , concernant les usagers de ce forum : on peut aussi trouver des PCB dans certaines huiles hydrauliques, ou certaines huiles de coupe ou produit de traitement biocide pour huile soluble !

sloup
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
j'ai recupéré beaucoup de composant dans des vieux ordinateur IBM mis a la ferraile dans les anné 1975 : ça contenait des composant enorme ... des enorme condensateur electrochimique dont je me sert encore ... mais aussi une multitude de condensateur papier et huile dans des boitier en tole soudé a l'etain : marque chlorinol ! avec un nom pareil je suis sur que c'est du PCB !
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
  • Auteur de la discussion
  • #30
Bonjour,

effectivement, I B M faisais faire des condos (énormes) spécialement pour leur alimentation d'ordinateurs , dans les années 1970, qui a cette époque n'étaient pas des alim a découpages, mais à transfo ferromagnétique régulé par régulateur à fer saturé (comme ceux destiné aux T.V. des années 1960...70) et, si les condos de filtrage BT étaient des gros chimiques (souvent des 100 000µF voire plus) les condo de résonance de la partie régulateur à fer saturé étais du type papier à huile, et contenais effectivement quasiment tous du PCB ! surtout ceux avec un nom comme ça ! )

-Les gros chimiques de ces alim IBM , si ils sont encore bons (ils ont 40 ans voire plus, mais en général il vieillissent bien, c'est souvent du Sprague, très bonne marque ...) , peuvent servir a faire de grosse alim de CNC ou d'ampli audio de forte puissance "high-end" ...ou servir a décourt-circuiter des accus Ni-Cd descendu à 0V ...
Quand aux condo papier à huile en "cuve" soudé, contenant du PCB, vaut mieux éviter de les réutiliser, et éviter encore plus de les ouvrir ...

sloup
 
Haut